Tim Cook va rencontrer Donald Trump après le dîner d'État pour Emmanuel Macron

Mickaël Bazoge |

Tim Cook a fait partie de l'aréopage de personnalités invitées à participer au très select dîner d'État que donnait hier soir Donald Trump en l'honneur d'Emmanuel Macron. 150 invités triés sur le volet étaient présents à ce raout très officiel (il s'agissait du premier du genre pour le président américain) et le patron d'Apple a été placé à côté de l'épouse du président français.

Le CEO d'Apple, dont les convictions sur à peu près tous les sujets sont aux antipodes de celles du locataire de la Maison Blanche1, était accompagné de Lisa Jackson, la vice-présidente en charge des initiatives environnementales de l'entreprise. Cette dernière fut à la tête de l'Agence pour la Protection de l'Environnement, entre 2009 et 2013, nommée par Barack Obama.

Les deux dirigeants étaient en bonne compagnie avec des huiles de l'administration Trump (Mike Pence le vice-président US, Mike Pompeo le patron de la CIA…), de l'industrie (dont Bernard Arnault, le PDG de LVMH), et du sport.

Tim Cook et Emmanuel Macron se connaissent déjà. Lors de son escapade en octobre dernier, le CEO et le président de la République s'étaient rencontrés pour discuter éducation, investissement et fiscalité (lire : Emmanuel Macron a capturé Tim Cook).

Le patron d'Apple doit également discuter en tête-à-tête et en privé avec Donald Trump. Le rendez-vous, auquel la presse n'est pas conviée, était inscrit à l'agenda du président américain. Trump a suggéré dans un tweet que la question des relations commerciales avec la Chine allait être au menu de l'échange.

Source
Merci aussi Edwin
avatar frankm | 

Est-ce que ça se décline ce genre d'invitation où on est obligé d'y aller en fait ?

avatar fte | 

@frankm

Si tu as un certificat médical, c’est bon, tu es excusé.

avatar frankm | 

Excellent. Mais mon médecin n'est pas assez conciliant

avatar Bigdidou | 

@fte

"Si tu as un certificat médical, c’est bon, tu es excusé."

Si tu as piscine, aussi, c'est bon.

avatar pim | 

@frankm

Rien n’est obligatoire, et un chef d’entreprise peut très bien décider de ne pas y aller par conviction intime. S’il ne se fait pas débarquer par son conseil d’administration lors de la session extraordinaire suivante, parfait ! Mais cette chose est possible que s’il a en main une majorité d’action. À ce moment là, c’est son argent, il en fait ce qu’il veut...

Remarquons que toutes les grandes entreprises dépensent des millions en « lobbying », c’est-à-dire en campagne d’influence du gouvernement. Enfiler un smoking pour aller directement discuter avec le Président est je pense beaucoup moins cher et beaucoup plus efficace comme action de lobbying.

En revanche Tim Cook aurait pu se présenter avec son compagnon, au lieu de jouer au couple hétérosexuel avec une de ses collaboratrice. Cela aurait insufflé un peu d’esprit pirate à ce raout convenu. Mais en choisissant une personne de l’ancienne administration Obama, et qui plus est en charge de l’environnement, je pense qu’en guise d’esprit pirate, c’est déjà pas mal. Ça et le masque de mec qui ne s’amuse pas, que Tim adopte à chaque rencontre avec Trump.

avatar Shralldam | 

@pim

"Ça et le masque de mec qui ne s’amuse pas, que Tim adopte à chaque rencontre avec Trump."

😂👌🏻

avatar ovea | 

@frankm

En toute amitié, s'il n'est pas de mise de prouver qu'une danse sur un pied d'égalité est possible, il n'y a aucune liberté à accepter ou refuser quoi que ce soit.

Souhaitons leurs, à tous ceux présents, et surtout à tout ceux absents, qu'ils aient été «invités» ou non, qu'ils soient tous réunis sous le grand ciel bleu avec tout plein de nuages rigolos la haut, entre les volutes des gros cigares cubains et des gros petards jamaïcains ici bas, l'un comme l'autre rendant l'atmosphère irrespirable, sauf en y goûtant.

avatar PiRMeZuR | 

Cook et Trump s’entendent très bien sur les questions fiscales, Macron aussi d’ailleurs.

avatar rua negundo | 

@PiRMeZuR

Exactement, Trump et Cook vont dans le même sens sur la question fiscale, sujet majeur, quoique Cook trouve Trump sans trop modéré au regard des positions fiscales défendues par Apple

avatar Malouin | 

Quand Tim viendra et s’affichera avec son mec à ce genre d’invitation, un grand pas sera franchi ! Allez Tim...

avatar pim | 

@Malouin

Il a peut être pas trop envie de le placer sous les feux des projecteurs...

avatar NyuReZ | 

Voilà le vrai visage de la politique « démocratique » : du people bien bling bling, des ronds de jambes et du léchage de cul...

Si seulement ils s’intéressaient vraiment aux gens, on ferait pas ce genre de foin qui coûte un bras (ou deux) et on utiliserai cet argent pour aider les gens...

Et après on s’étonne que plus personne n’y croit...

C’est la télé réalité des bobo la politique...

avatar Arpee | 

@NyuReZ

Reviens ici quand tu seras un peu plus grand, gamin.

avatar NyuReZ | 

@Arpee

Il est mignon. Mon grand j’ai passé l’âge mais ça fait toujours plaisir de rajeunir...

Maintenant tu gardes tes remarques condescendantes pour toi, et on en reste là ;)

avatar Arpee | 

@NyuReZ

Tu as passé l’âge, mais tu resté dans le bac à sable…

avatar NyuReZ | 

@Arpee

Bye bye le troll :)

avatar Doctomac | 

Tim Cook, au lieu de sillonner les diners inutiles et plateau de télé, ferait mieux d'être plus à la manœuvre d'Apple. En l’occurrence, ça permettrait que des produits annoncés il y a quelque semaines/mois soient enfin dispo à la commercialisation.

avatar Bigdidou | 

@Doctomac

"Tim Cook, au lieu de sillonner les diners inutiles et plateau de télé, ferait mieux d'être plus à la manœuvre d'Apple"

Entre deux dîner, il doit lui rester un peu de temps, rassure-toi.

avatar narugi | 

De toute manière, je suis assez d’accord avec vous sur le fait que Apple rejoint la politique fiscale de D. Trump. En revanche sur la partie sociétale, environnementale et commerciale, un fossé se creuse entre eux

avatar pim | 

Tim il risque de faire tomber son iPhone X blanc, à le tenir en main ainsi. Il serait mieux dans la poche revolver de son smoking.

avatar Discus71 | 

On a beau dire une chose, Macron est ce qu’il est, mais il est bien plus respecté que l’autre tache qu’on avait avant

CONNEXION UTILISATEUR