Tarifs douaniers : comment une décision de Trump pourrait faire augmenter le prix des produits Apple

Anthony Nelzin-Santos |

Le candidat Donald Trump a répété « America first » pendant toute sa campagne, le président Donald Trump a présenté hier un projet d’augmentation des droits de douane sur les importations de métaux. Dès la semaine prochaine, les importations d’acier seront taxées à 25 %, et celles d’aluminium à 10 %. Une mesure qui pourrait faire augmenter le prix de nombreux produits — y compris les smartphones, tablettes, et autres ordinateurs.

Face à l’opposition de son propre parti, et plus généralement de la majorité des acteurs économiques, le président américain est passé en force grâce à une disposition d’une loi sur la « sécurité nationale ». « Les gens n’ont pas idée de la manière dont notre pays a été maltraité par les autres pays », a-t-il déclaré, « ils ont détruit l’industrie de l’acier, ils ont détruit l’industrie de l’aluminium, et d’autres industries aussi, franchement. »

L’industrie sidérurgique américaine emploie cinq fois moins de personnes que dans les années 1950, et produit un tiers moins d’acier qu’au début des années 1970. Cette chute s’explique moins par la concurrence internationale que par le développement de nouvelles technologies de production, l’augmentation du recyclage, et la faiblesse de la demande intérieure. De fait, les États-Unis restent le troisième producteur mondial d’acier brut, et le sixième de fonte brute.

Un fournisseur américain d’Apple. Image Apple.

Trump assure pourtant que cette mesure protectionniste permettra le retour de nombreux emplois dans l’industrie. « Vous allez voir plein de bonnes choses arriver » promet-il, et garantit que cette augmentation resterait en vigueur « pendant longtemps ». Orrin G. Hatch, sénateur républicain de l’Utah et président de la Commission des finances du Sénat, parle pourtant « d’une augmentation des taxes dont les Américains n’ont pas besoin et ne peuvent se permettre. »

Sans parler d’éventuelles guerres commerciales qui pourraient avoir des conséquences majeures sur la santé de l’économie américaine, et même mondiale, il faut s’attendre à une augmentation du prix de certains produits finis. Le secteur de l’informatique devrait être touché comme les autres — et particulièrement Apple, qui fait un usage disproportionné de l’acier et surtout de l’aluminium.

D’une manière très naïve, on pourrait croire que l’effet de cette augmentation des tarifs douaniers n’aura aucun effet sur le prix — disons — d’un iPhone, puisqu’il n’est pas fabriqué aux États-Unis. (Et que les produits finis ne sont pas concernés par les annonces de Trump, du moins pas pour le moment.) Ce serait oublier que de nombreux composants de l’iPhone sont fabriqués sur le sol américain à partir d’acier ou d’aluminium. Or plus du quart de l’acier et de l’aluminium utilisés aux États-Unis sont importés, comme le sont 99 % de la bauxite nécessaire à la production nationale d’aluminium.

Un fournisseur d’Apple à Dallas. Image Apple.

Certes, le gros du châssis de l’iPhone est produit en Chine avec des matériaux chinois. Mais tout ou partie des connecteurs d’Amphenol et de Molex ; des puces de Broadcom, d’Intel, de Linear Technology, de Maxim Integrated, de Microchip, d’ON Semiconductor, de Qorvo, de Skyworks Solutions, de Texas Instruments ou de Vishay Intertechnology ; et des verres aluminosilicatés de Corning ; sont produits aux États-Unis avec une partie de matériaux importés. À quelques grammes de métal par iPhone, l’ampleur de l’augmentation devrait se limiter à quelques centimes, et sera absorbée par Apple.

Mais le prix du produit fini ne reflète pas seulement le coût de fabrication : le renchérissement de l’acier et de l’aluminium, c’est le renchérissement de la construction d’un data center ou d’une boutique, le renchérissement des machines-outils et des murs les protégeant, le renchérissement des camions et des avions transportant les produits. Autant de facteurs qui pourraient pousser certains fournisseurs d’Apple à construire de nouvelles usines… en Europe ou en Asie.

Surtout, l’annonce de Trump ne manquera pas d’exacerber les tensions et rapprocher le monde d’une « guerre commerciale », le mot a été lâché par Bruno Le Maire, le ministre français de l’Économie. Fleuron de l’économie américaine, Apple aurait à souffrir d’un renforcement des droits de douane, d’un affaiblissement des accords commerciaux, et plus largement de la défiance envers les États-Unis.

La coupe de poutrelles d’acier dans le data-center d’Apple à Reno. Image Apple.

L’association chinoise des producteurs d’acier parle « d’une décision protectionniste stupide », et l’ancien vice-ministre du Commerce Wei Jianguo menace d’une guerre commerciale ouverte « si Trump persiste ». La Chine exporte peu d’acier ou d’aluminium vers les États-Unis : l’acier provient d’abord du Canada, du Brésil, de Corée du Sud, du Mexique et de Russie, tandis que l’aluminium provient majoritairement du Canada.

Le ministre canadien du Commerce international, François-Philippe Champagne, se contente de juger « inacceptable » toute hausse des tarifs douaniers, avec le soutien des producteurs américains qui appellent à une exemption de taxes sur les métaux canadiens. Les avertissements de Pékin ne sont toutefois pas vains : le prix de l’acier dépend largement du niveau de production chinois, sur lequel le gouvernement peut directement influer.

Surtout, la Chine est le premier producteur mondial d’étain et de tungstène, et l’un des principaux producteurs de lithium et de tantale. Le gouvernement chinois pourrait rétorquer avec des mesures sur ces matériaux relativement rares et chers, indispensables à l’industrie informatique, qu’une vingtaine de sociétés américaines raffinent pour les besoins d’Apple et de ses partenaires. Avec un effet beaucoup plus direct sur l’étiquette des produits.

avatar imatoumi | 

Pour autant, Apple use très peu d’acier et d’aluminium par rapport à l’industrie automobile.
Avec l’acier et l’aluminium d’une automobile, on fait combien d’iPhone ?

avatar C1rc3@0rc | 

@Imatoumi

«Pour autant, Apple use très peu d’acier et d’aluminium par rapport à l’industrie automobile.
Avec l’acier et l’aluminium d’une automobile, on fait combien d’iPhone ?»

Un iPhone X se vend 1300 euro pour 175 grammes
Une bagnole c’est entre 5000 et 200 000 (voire plus), une Dacia Logan c’est 7800 euro pour 973 kilos

Ce qui fait un cout au kilo d’environs 7400 € pour un iPhone X… alors que la Logan vaut moins de 10€ au kilo…

Sans passer sur les détails, on voit qu’Apple fait une marge monstrueusement supérieure en terme de prix au kilo. Donc la taxe va réduire cette marge pour Apple mais de manière infime par rapport a la bagnole.
Donc oui, tu as raison... en partie.

Mais la ou Apple va raquer c’est dans son utilisation des tonnes d’acier et d’aluminium qui composent ses datacenter (infrastructure, serveurs, composants)… et usines de production…

Ce qui rend stupide la décision de Trump (probablement illégale par ailleurs) c’est que cette taxe va avoir un surcout sur les infrastructures…
Conséquence: face a une augmentation minimale de 25% il va devenir plus rentable de construire des usines, datacenter a l’etranger plutôt qu’aux USA… en terme industriel cela contredit la reforme de la fiscalité passé fin décembre…

Pire encore, Trump ne s’attaque pas a la Chine… mais a ses partenaires économiques américains!
Les principaux pays touchés sont en premier le Canada et le Mexique…

Rappelons que le Canada est le premier visé, cela après la taxation sur l’import de bois. Le Mexique est lui aussi dans la ligne de mire, cela après les taxation sur l’import d’electro-menager et autres assemblage industriel precedement mis en place…

Dans les faits Trump est en train d’établir une guerre économique intra-americaines, plutôt que lutter contre la Chine!

Dernier point cette taxe est illégale au niveau internationale et le seul moyen de la faire passer c’est qu’elle s’appuie sur un article de 1960 fait pour assurer la production d’acier et d’aluminium… a usage militaire…

avatar rikki finefleur | 

Croyez moi en chine le protectionnisme la chine sait y faire, et manifestement cela ne la dérange pas.
Croyez donc nos amis économistes , ceux qui font que la france ploie sous une dette énorme, un déficit commercial, et chômage aux alentours de 10 %

Avez vous encore quelques objets chez vous qui ne viennent pas de chine ?

Vous vivez dans un monde qui n'existe pas , on ne peut pas concurrencer un pays sans protection sociale, contre ceux qui en ont une.
Pourtant l'omc définit que tous les pays sont égaux. Voila bien un des nœuds du probleme, pour les industries manufacturières, se faire concurrence sur des niveaux de salaire allant de 1 a 50. Les grands gagnants sont la chine en premier lieu et l’Allemagne grâce à ses produits. Mais l'allemagne tombera toute crue , comme les autres un jour ou l'autre.
En europe , on a depuis longtemps un taux de chômage affolant, et une industrie de plus en plus réduite.
Une europe qui en vit plus que grâce à l’endettement massif pour avoir la tète encore hors de l'eau. Quand les taux vont remonter là on véritablement souffrir.

avatar NORMAN49 | 

De nombreux produits américains sont taxés à... 50% par la Chine et les produits chinois à... 0% par les USA.
Vous avez dit malaise ?-)))

avatar Trillot Bernard | 

Tous les pays anciennement en développement l'ont montré: ils se développent grâce à l'avantage de leurs bas salaires et couts sociaux, puis les salaires et charges sociales montent et ils perdent cet avantage.

On l' vu au Japon, à Singapour, à Taiwan et actuellement en Chine.

On va le voir progressivement dans tous les pays restants, aujourd'hui du côté de l'Inde...

Ce à quoi nous assistons aujourd'hui c'est à une péréquation au niveau mondial des salaires et ça fait mal à ceux qui sont riches, dont nous faisons partie (malgré notre endettement).

Imposer une augmentation des prix de l'acier et de l'alu aux entreprises américaines va les plomber en alourdissant leurs coûts de production et c'est pourquoi ça ne se fera pas ou pas longtemps.

Et ne rêvez pas les usines d'acier et d'alu qui sont à l'arrêt aux USA sont rouillées et ne repartiront pas.

On aura du mal à trouver des investisseurs assez bêtes pour mettre de l'argent dans une industrie US de l'acier non compétitive et dont la protection ne durera probablement pas longtemps.

avatar C1rc3@0rc | 

@rikki finefleur

«Croyez moi en chine le protectionnisme la chine sait y faire, et manifestement cela ne la dérange pas.»

Ben non on te croit pas. La Chine c'est une économie dirigée et planifiée qui n'est pas plus protectionniste qu'une autre mais qui se protège de la finance, du dumping et des pratiques anticoncurrentielles.

«Vous vivez dans un monde qui n'existe pas , on ne peut pas concurrencer un pays sans protection sociale, contre ceux qui en ont une.»

Ok alors expliques comment un pays avec un systeme sociale aussi inconsistant et un marche aussi hyper protectionniste que celui des USA pourrait souffrir face a un pays comme la Chine?

A l'opposé faut expliquer comment fait la Scandinavie avec son systeme de protection sociale ultra developpé!

«Les grands gagnants sont la chine en premier lieu et l’Allemagne grâce à ses produits.»
L'Allemagne parmi les gagnants? Faut se reveiller, et regarder les conditions d'emplois en Allemagne... t'as vu a quoi sont soumis les ouvriers du secteur automobile (et autres), les sacrifices temporaires qu'ils ont accepté et qui sont devenus durables, le masquage du chômage derrière des emplois obligatoires sans droits payés 500euros sans limites horaires et nuls pour le système social (ça compte pas pour les retraites, assurance,...)

La Chine a beneficié d'une aberration imposée par la finance: au lieu d'investir dans la modernisation de la production les industries occidentales ont du revenir a un systeme de production datant des annees 20, mais delocalisée en Asie et plus particulièrement en Chine.
L'investissement economisé est allé directement gonfler la poche des speculateurs et investisseurs.
Mais cela a constitué un investissement - économique et technologique - pour l'economie chinoise qui est passée d'une economie agricole archaique a une ere quasi post industrielle en moins de 50 ans.

Quant a l'endettement de l'UE il est nul.
L'endettement public des états européen (86% en moyenne) n'a rien a voir avec la désindustrialisation, mais avec la politique asservi a la finance.
La France a vu sa dette publique bondir de 63% a 90% en 3 ans, sous le regne de Sarkozy (2007-2012), cela pour "sauver" le système bancaire anglo-américain en injectant une bonne part du PIB... magnifique comme système de collectivisation des déficits du secteur privé...
Le gouvernement Hollande lui a tenu la croissance de la dette a 5%!
Quant a la balance commerciale de l'EU elle est a -1.7%, autrement dit elle est proche de la situation ideale de balance neutre (0%) qui etablit une parité entre l'import et l'export, condition normale d'une economie dynamique...

avatar Ron Dex | 

Je suis réellement admiratif vis-à-vis des États-Unis : le rêve américain ! On peut être con comme un manche à balais, être milliardaire, et être président de la première puissance Économique et militaire mondiale… 🤯
Je ne sais vraiment pas si il faut en rire ou en pleurer !🤢

avatar imatoumi | 

@RonDex

Ne te fais pas de souci pour lui, il n’est pas si con que ça. Toute l’économie mondiale est en train de repartir depuis son élection

avatar pagaupa | 

@imatoumi

Du vent! Il suffit de se promener aux USA pour voir que la reprise économique n'est pas pour tous.
Et pour rien au monde j'aimerais en tant qu'employé, vivre au états-unis qui en dehors des grandes villes se sont arrêtés aux années 59.

avatar LogBoy | 

@imatoumi
Il y en a eu plusieurs des années 59 ?

avatar Jymini | 

@LogBoy

Pas mal oui. 1959, 1859, 1759, …
Et les années 9, c’est 10x plus 😁

avatar C1rc3@0rc | 

@pagaupa

«Du vent! Il suffit de se promener aux USA pour voir que la reprise économique n'est pas pour tous.»

+1

Le Dow Jones progresse, la fortunes des milliardaires progresse... pour le reste la pauvreté progresse, le nombre de poor worker progresse... les zones de non droit progressent... et a part l'armée la presence de l'etat diminue: on s'emeut du shutdown mais nombre d'agences et services ne sont plus capables d'assurer le minimum de leurs mission (sante, securité, entretien des territoires/parcs/reseau routiers...)

Il faut voir que les USA ont un systeme socio-economique chaotique qui coupe et cloisonne les niveaux de populations. Par exemple la caste des millionnaires et milliardaires n'a pas subit de crise depuis plus de 40 ans.

La classe moyenne par contre subit une crise globale et continue au moins depuis les annees 70 avec des chutes vertigineuses a chaque krach boursier...
La dépression induite par la crise des subprimes a fait passer une énorme part de la classe moyenne dans la classe pauvre, de manière probablement définitive.

Les mesures de Trump vont aussi faire progresser l'inflation, et l'inflation c'est une catastrophe pour une population dont les revenus stagnent ou baissent. Sachant que le sous emploi aux USA se situe au-dessus de 20% et progresse chaque annee.

Mais le plus grave c'est que Trump est en train d’accélérer l'instabilité et les tensions internationale. Non seulement on voit que s'exacerbent les dynamiques d'une nouvelle guerre froide entre la russie et l'occident, mais l’administration US provoque la meme dynamique entre l'Asie et l'occident, potentialise les dynamiques explosives aux moyen-orient. C'est pas nouveau, cela fait partie de la strategie politique US depuis des annees, mais Trump met un grand coup d'accelerateur...

Le plus grave, pour les USA, c'est que cette adminstration est en train de creer une nouvelle situation d'instabilité et d'hostilité entre les USA et le Canada. Pareil avec le Mexique et l'amerique latine. Et ça c'est nouveau et ultra-dangereux.

Un élément qui apparaît aussi c'est la fracturation fédérale au sein des USA.
On commence a entendre des discours de plus en plus acceptés et sérieux de prise d’indépendance d’états entiers vis-a-vis de la fédération...

avatar Ali Ibn Bachir Le Gros | 

"Toute l’économie mondiale est en train de repartir depuis son élection"

Lol, je viens de renverser mon café sur mon clavier :-)

Plus sérieusement, en effet c'est un crétin total. Mais il est rigolo à écouter :-)

avatar occam | 

@imatoumi

Pour mémoire :
https://www.theatlantic.com/politics/archive/2018/03/steel-tariffs-conse...

Ce n'est pas comme si on n'avait pas vécu ce genre de connerie, et subi ses conséquences au niveau mondial.

Franchement, on peut regretter le temps où la Maison-Blanche hébergeait un simple escroc, ou un simple crétin.

avatar lyonp69 | 

@imatoumi

J’en ai entendu des connerie dans la vie ... mais la ça dépasse tout !!!

avatar franch77 | 

@imatoumi

Oula le raccourci ,non Trump n’est absolument pour rien dans le retour très très très modéré de la croissance mondiale .
C’est juste un effet conjoncturel, entre l’offre et la demande , et non pas entre taxe ou pas taxe .
A l’avenir il faut absolument éviter les raccourcis surtout quand il vont dans le sans de l’obscurantisme …!

avatar victoireviclaux | 

@imatoumi

Euh... les effets des politiques sur un pays et même au niveau mondial ne se font pas un claquement de doigts et rapidement. Les effets des décisions sur l'économie se font sentir au bout de plusieurs mois, voir plusieurs années souvent.

avatar pagaupa | 

@RonDex

On a aussi notre dose de c... en France parmi nos élus! 😜

avatar adrien1987 | 

@RonDex

J'espère que tu as Canalsat, l'arrêt de TF1 va peut-être te forcer à t'instruire.

avatar frankm | 

@RonDex

C'est risible à en pleurer

avatar melaure | 

@RonDex

D'un autre coté les clients de la pomme qui continuent a acheter alors que les prix gonflent années après années, pour en avoir de moins en moins, c'est vraiment preuve d'intelligence ???

Et c'est vrai aussi pour plein d'autres produits ... donc arrêtons de critiquer les ricains car lorsqu'on regarde la France de l'extérieur, on voit surtout un beau pays de loosers ...

avatar Isacc_25 | 

Une décision du président américain pour le protectionnisme de l’industrie américaine et des emplois américains et Macgé qui s’inquiète de voir le prix des iPhone grimper...

avatar Trillot Bernard | 

Trump n'a AUCUNE CULTURE, ni culture générale, ni économique, ni diplomatique, ni autre.

C'est un ignare qui va déclencher des réactions qui coûteront cher à tous le monde et pour un résultat qui ne rendra surement pas America great again.

Le peuple américain a voté pour la planète entière.

:-((

avatar alfatech | 

@Trillot

"Trump n'a AUCUNE CULTURE, ni culture générale, ni économique, ni diplomatique, ni autre."

Il est devenu milliardaire comment ? Je ne suis pas fan du personnage mais il ne doit pas être si nul que ça.

avatar Desseaux | 

@alfatech

Héritage, non?
Il me semble qu’à part la télé-réalité, il a plus ou moins planté tout ce qu’il a fait.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR