Uber : la vidéo de l'accident en Arizona soulève de nouvelles questions

Florian Innocente |

La vidéo de l'accident impliquant un véhicule autonome Uber, qui a provoqué la mort d'une cycliste en Arizona, en dit un peu plus sur les circonstances de l'événement mais il soulève de nouvelles interrogations.

Le 18 mars, Elaine Herzberg (49 ans), a été fauchée par une Volvo XC90 appartenant au programme pilote de véhicules autonomes dirigé par Uber, alors qu'elle traversait à pied une grande artère de circulation. L'accident s'est produit vers 22H alors qu'une conductrice était au volant du véhicule.

La scène extérieure, filmée par la caméra de la Volvo, montre la victime en train de marcher en tenant son vélo, alors qu'elle est sur le point de rejoindre le bord opposé de la route.

Le scène se déroule sur un large axe routier, entre deux réverbères. À l'image, la cycliste semble comme sortir de la nuit au moment où la voiture s'apprête à la heurter mais d'autres clichés pris par la suite, au même endroit et à ce moment de la soirée, donnent à penser que les conditions d'éclairage sont bien meilleures que ce que révèle la caméra embarquée.

L'autre moment de cette séquence, toujours fournie par les services de police de la ville de Tempe, montre la conductrice quelques instants avant l'accident. Pour autant qu'on puisse en juger, elle n'a pas les mains sur le volant, ou du moins sur la partie supérieure.

Surtout, à deux reprises, elle porte toute son attention vers quelque chose qui lui fait complètement baisser les yeux de la route pendant plusieurs secondes tandis que la Volvo filait à 61 km/h. Juste avant que son visage n'exprime la surprise au moment du choc, la conductrice avait passé 5 bonnes secondes le regard complètement porté vers le bas, comme le ferait quelqu'un en train de lire.

Dans le cadre d'un programme de mise au point de véhicules intelligents, l'humain est là pour surveiller constamment la machine et palier tout errement de la technique. Tesla, qui a quelque expérience en la matière, a été obligé d'ajouter dans ses voitures de série un contrôle régulier de la présence des mains sur le volant, dès lors que le véhicule est en pilotage automatique.

L'enquête dira si le comportement de la conductrice respectait les règles de conduites édictées par Uber pour ses tests en extérieur. Mais déjà des commentaires s'étonnent des lacunes technologiques de l'entreprise. Uber a une profonde culture de franc-tireur qui déborde peut-être jusque dans la manière dont elle mène ces développements.

À la distraction affichée par la conductrice s'ajoute apparemment une insuffisance notable des capteurs de la voiture qui n'ont absolument pas appréhendé la situation. Ils sont supposés s'affranchir de l'obscurité, les conditions climatiques n'étaient pas mauvaises, la route était pour une large part éclairée, c'était une ligne droite, il n'y avait pas de circulation et la cycliste n'est pas sortie de nulle part puisqu'elle avait déjà franchi la presque totalité de la route.

Un véhicule d'Uber avec ses capteurs sur le toit, dont ceux de télédétection laser

Interrogés par le Guardian des spécialistes en conduite autonome avouent leur incompréhension devant l'incapacité des capteurs laser de la Volvo (les Lidar qu'utilisent ce genre de voitures), à avoir détecté la cycliste en amont. Là, jusqu'au moment fatal rien ne semble venir troubler le système de conduite.

« Les ombres ne sont d'aucune importance pour les Lidar » dit l'un de ces experts : « Il ne fait pas débat qu'ils auraient dû être capables de la voir. ». Un autre y voit la marque de cette culture d'Uber, maintes fois pointée du doigt dans quantité de domaines, où l'on ne s'embarrasse pas de précautions, le tout étant d'arriver premier.

Tesla préfère aujourd'hui les caméras à la télédétection par laser

En février dernier, Elon Musk, le patron de Tesla avait décrié ces capteurs laser qui équipent traditionnellement le toit des prototypes de véhicules autonomes.

Tesla a décidé de les troquer pour des caméras plus classiques, plus discrètes pour le design, dont l'acuité visuelle va en augmentant pendant que leurs prix baissent. Ces caméras et d'autres capteurs sont secondés par des logiciels « neuronaux ».

Une approche plus longue et plus complexe, qui exige qu'elle fonctionne par tous les temps, de jour comme de nuit, mais du point de vue de Musk, elle est plus pertinente sur le long terme.

avatar R1x_Fr1x | 

La vidéo est terrible. Pensée à ceux qui se reconnaîtront en nous bassinant que « selon le shérif, c’était inévitable ».

Un véhicule autonome qui n’est pas foutu avec toutes ses caméras nocturnes et ses centaines de capteurs de voir un corps humain traverser une route sans aucun obstacle et sans ralentir ne devrait pas être sur la voie publique mais sur un circuit fermé le temps de finaliser ses logiciels voire son matos. C’est un acte criminel de la part de Uber et toutes les personnes qui lui trouveront des excuses.

Mais ce sont les USA et les Uber Apple Amazon Google FaceBook & co reignent en maître absolu.

À toutes celles et ceux qui ont été abreuvé par Hollywood montrant un shérif ou un détective débarquant sur les lieux d’un drame en se léchant l’index pour déterminer la direction du vent et donc conclure sur la potentielle inévitabilité du drame, à eux, ayez la décence de faire votre mea culpa en respect pour la mémoire de la victime qui même si elle traverse hors passage piéton ne mérite pas la mort ainsi que pour sa famille.

avatar Lestat1886 | 

@R1x_Fr1x

Mea Culpa. Ceci dit, je ne faisais que reporter ce que j’avais lu autre part et ces vidéos n’étaient pas disponible. Je ne vois pas pourquoi ca serait bassiner, je n’ai manqué de respect à personne

avatar R1x_Fr1x | 

@Lestat1886

Je ne pensais pas spécialement à vous il y avait des propos extrêmement choquants où la parole de ce shérif devenait évangile. Pauvre femme.

avatar Lestat1886 | 

@R1x_Fr1x

Oui paix à son ame

avatar iPop | 

@R1x_Fr1x

En même temps à 60 km/h...a moins de le voir venir à 200m

avatar Bigdidou | 

@R1x_Fr1x

"Pensée à ceux qui se reconnaîtront en nous bassinant que « selon le shérif, c’était inévitable »."
Oui.
Ajoutons deux qui nous parlait d'un évènement sans importance qui ne serait remettre en cause le déploiement de cette technologie...

avatar Cro_Arthur | 

Cc I Robot ?

avatar anonx | 

C'est triste mais la cycliste parait complètement inconsciente srx...

Un peu déçu de la technologie sur ce coup.. car je pense qu'avec un conducteur normal ça n'aurait rien changé et que justement, et que justement le véhicule autonome aurait été plus intelligent/réactif...

La voiture parait rouler vite aussi !

avatar Abd Salam | 

@anonx

Ça aurait tout changé !

La cycliste n’a aucun tort... si ce n’est d’avoir apparemment fait confiance au conducteur pour ralentir.

La technologie des caméras n’est pas au point pour se passer des capteurs laser, point.

Épargnez nous vos préjugés technophiles... cherchez pas ailleurs pour exonérer les choix technologiques.

avatar N1kod | 

@Abd Salam

Quelqu'un qui traverse n'importe ou sans regarder, sans aucun dispositif lumineu n a donc aucun tord ?

avatar Abd Salam | 

@N1kod

Elle traverse visiblement entre deux réverbères !

Par contre, rien ne te permet de dire qu’elle n’a pas regardé avant. Faut pas trop s’avancer !

avatar youpla77 | 

Si elle avait regardé, je pense qu'elle se serait arrêtée, non ? Perso, je ne force pas le destin quand je vois une voiture rouler à une certaine allure sur une voie rapide de plein jour même si je suis dans mon droit (ce qui ne semble pas être le cas ici, les passages piétons étant plus loin)...
Cependant, une autre vidéo prise par un autre automobiliste montre que cet endroit n'est pas aussi sombre que ne le montre les caméras de la voiture.
La voiture n'a surement pas vu ce qu'elle aurait du voir (techno pas au point), le conducteur dans le véhicule ne regardait pas non plus la route, le piéton n'aurait pas du traverser, c'est un malheureux concours de circonstances avec une issue fatale.

avatar Abd Salam | 

@youpla77

«Si elle avait regardé, je pense qu'elle se serait arrêtée, non ?»

Tout porte à croire qu’elle a fait confiance au conducteur... pour qu’il ralentisse.

Couvrir une distance de 60 m, ça prends malheureusement pas 15 mn quand on roule à 60 km/h !

Bref, en temps normal, le piéton/cycliste n’est pas percuté !

On arrête de partager les torts entre Uber et la victime ! merci.

(en tout cas, pas sans informations complémentaires sur les agissements de la cycliste).

avatar R1x_Fr1x | 

@N1kod

Et donc cette personne mérite la mort? La question ici serait donc le comportement de la cycliste? Vous êtes lobotomisé à un point effrayant. Nous sommes ici tous amoureux des nouvelles technologies. Ce n’est pas une raison pour leur donner carte blanche.

avatar anonx | 

@R1x_Fr1x

Vous avez que si quelqu'un traverse une autoroute en France, il a de grande chance de mourir? Et que par conséquent il est pas difficile aux yeux des assureurs et de la justice de signifier que cette personne voulait se suicider?

Cette cycliste est inconsciente et à un comportement suicidaire sur cette vidéo !

Un automobiliste "normal" n'aurait rien changé.. ce qui a été rappelé par autorités hein... entre autre...

avatar Abd Salam | 

@anonx

Il n’y a quasiment aucune information sur le comportement de la cycliste sur la vidéo !

On ne voit que les dernières secondes avant le choc !

On peut seulement déduire qu’elle n’a pas perçu le danger (pourquoi ?).

Sans davantage d’informations inutile de charger contre la cycliste !

avatar Bigdidou | 

@Abd Salam

'Sans davantage d’informations inutile de charger contre la cycliste !'

Même avec davantage d'informations...
Ce cycliste avait vécu jusqu'à ce qu'il croise un véhicule "autonome".

avatar R1x_Fr1x | 

@anonx

Diantre! Ce n’est pas la question! Les véhicules UBER avec leurs capteurs laser infrarouges nocturne ou autre ne sont pas prêts!

Ce n’est pas en criminalisant cette pauvre femme qu’on dédouanera UBER.

Évidemment, jamais Ô grand jamais vous n’avez tenu votre portable entre les mains en conduisant? Svp, que l’être parfait sans aucun moment d’inattention (ce qui reste à prouver pour cette dame) nous jette la 1ere pierre.

Et c’est précisément ces moments d’inattention que l’intelligence artificielle est censée corriger. Et espérons que ce soit le cas dans le futur. En ce qui concerne notre cas ici présentement, c’est la défaillance de Uber, ni plus ni moins.

avatar anonx | 

@R1x_Fr1x

Oui d'où ma déception ??‍♂️

Mais je sais pas si la technologie pourra gérer un jour à 100% le comportement aléatoire humain.

Évidemment je suis triste pour la famille et les proches de cette dame :/

avatar R1x_Fr1x | 

@anonx

Personnellement (vous l’aurez compris) je suis bien plus que déçu car il y a mort d’Homme. Je suis en colère et horrifié. Oui cet accident aurait pu être évité. En poursuivant ses tests en circuit fermé. Qui contrôle le moment où les Google Apple Amazon Uber disent être prêts à lancer leur bombe sur la voie publique? Qui les contrôle? C’est un autre débat mais si UBER s’en sort juste en versant un billet à la famille, ça posera la question inévitable de la toute puissance de ces boites high-tech...

Uber doit être condamné.
Ses véhicules interdits.
Et tout le secteur doit bénéficier d’un nouvel organe de contrôle « indépendant » jugeant les tests grandeurs natures possible. Sous certaines conditions.
Cela ne peut pas être. Cela ne doit pas être le far-west.

avatar Bigdidou | 

@anonx

"Oui d'où ma déception ??‍♂️"

Votre déception ?
Une femme se fait exploser, et vous êtes... déçu ?
C'est effrayant.

avatar Abd Salam | 

@R1x_Fr1x

«Diantre! Ce n’est pas la question! Les véhicules UBER avec leurs capteurs laser infrarouges nocturne ou autre ne sont pas prêts !».

Justement d’après l’article, Uber utilise une technologie de caméra... qui n’est pas doublée par des capteurs laser.

avatar seblen | 

Relis l'article : Uber utilise bien lidar et compagnie... C'est Tesla qui souhaite ne plus utiliser de lasers.

avatar Abd Salam | 

@seblen

Alors la technologie est encore moins au point que je ne pensais.

avatar byte_order | 

> Vous avez que si quelqu'un traverse une autoroute en France, il a de grande
> chance de mourir? Et que par conséquent il est pas difficile aux yeux des assureurs
> et de la justice de signifier que cette personne voulait se suicider?

3 "nuances" :

1) les autoroutes en France sont entourées de grillage. Pour qu'un piéton puisse se retrouver sur la chaussée d'une autoroute, il faut soit qu'il soit sorti d'un véhicule légitimement rentré par un péage, soit qu'il ait franchi les grillages. Y'a donc bien une démarche volontaire d'aller à pied sur une zone non accessible aux piétons, ce qui engage sa responsabilité.

2) ici il ne s'agit pas du tout d'une autoroute, mais d'un simple boulevard éclairé la nuit, que la victime a traverser à pied. A part ne pas être dans un passage piéton, et vu le peu de trafic de nuit, elle n'est pas dans une attitude suicidaire, elle traverse un boulevard éclairé avec apparemment aucun trafic. Vous traversez la rue devant chez vous systématiquement en allant jusqu'au passage piéton alors qu'il y a apparemment aucun trafic, vous !?! Soyons honnête...

3) enfin, en droit français, le conducteur d'un véhicule doit être en TOUT temps maitre de son véhicule. Face à un obstacle, même soudain, même si la collision n'est plus techniquement évitable, il sera tenu pour responsable pour absence de maitrise du véhicule, point barre. Tout simplement parce qu'un véhicule peut tuer un piéton par collision, nettement plus rarement l'inverse (ou alors c'est par défaut de maitrise de la trajectoire d'évitement dudit véhicule)

Ici, il n'y AUCUNE trace indiquant une réaction pour modifier la trajectoire et/ou réduire la vitesse du véhicule avant la collision. Ni de la part du conducteur (l'autopilote) ni de la part du conducteur humaine. Qui en plus montre clairement un défaut d'attention.

Enfin, j'ai un doute sur la vitesse autorisée sur ce boulevard en environnement urbain ou péri-urbain, en règle générale les limites de vitesse américain sont plus basses que chez nous, 61km/h cela me semble énorme pour ce type de chaussée dans cet environnement.

Mais dans tous les cas, y'a un flagrant défaut et de maitrise et d'attention de la part et de l'autopilote et de la conductrice embarquée.

Osez rendre responsable la seule piétonne de sa mort me semble totalement... immoral, pour être poli..

Pages

CONNEXION UTILISATEUR