Fermer le menu
 

Tesla tente de rassurer ses investisseurs après des pertes records

Nicolas Furno | | 13:30 |  35

Tesla, le premier constructeur automobile spécialisé dans l’électrique, a publié ses résultats financiers pour le quatrième trimestre de 2017 et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils ne sont pas bons. Ses revenus de 3,29 milliards n’ont jamais été aussi hauts, mais la firme a perdu 771 millions de dollars sur la même période… ce qui est aussi un record.

Près de 3,3 milliards de revenus, mais un bénéfice toujours plus négatif… les résultats financiers de Tesla ne sont pas bons.

La cause de ces pertes est essentiellement à chercher du côté du retard de la Model 3, la première voiture de masse conçue par le constructeur. Alors que Tesla avait prévu d’en produire 20 000 rien que sur le mois de décembre 2017, il en a finalement construit 2 685 en 2017. En tout, 1 550 modèles ont été livrés à des clients sur l’année 2017, ce qui est peu, très peu.

Le constructeur s’est voulu toutefois rassurant, promettant une augmentation de la cadence dans les prochaines semaines. Tesla ambitionne de produire 2 500 véhicules par semaine à la fin du mois de mars, et 5 000 Model 3 chaque semaine à la fin du mois de juin. Ce ne sont plus des promesses aussi précises et fermes qu’auparavant, toutefois : on sent que l’entreprise a appris de ses erreurs et la lettre diffusée aux actionnaires est pleine de mises en garde et d’échappatoires. La seule bonne nouvelle dans l’affaire, c’est que le nombre de réservations de Model 3 continue d’augmenter, preuve que le grand public a toujours confiance.

Parmi les promesses ratées d’Elon Musk, il y avait aussi la conduite autonome. Le fondateur de Tesla promettait une démonstration à la fin de l’année, avec une traversée des États-Unis totalement autonome à bord d’une Model 3. D’aucuns pensaient que l’idée avait été totalement abandonnée, mais ce n’est pas le cas et le patron a reconnu le retard, attribué aux problèmes de production du véhicule qui ont changé les priorités de l’entreprise. Il a ajouté que la promesse initiale aurait pu être tenue en trichant, mais qu’il avait préféré repousser la démonstration en utilisant une voiture de série, et non un modèle amélioré artificiellement.

Une Model 3 en mode autonome.

C’est très honorable, mais quand est-ce que l’on aura cette démonstration ? Elon Musk a évoqué un test dans les trois à six mois à venir, en tout cas avant la fin de l’année. C’est une nouvelle promesse, reste à savoir si elle sera tenue, cette fois.

Parmi les autres promesses lancées par le fondateur de Tesla, le Model Y devrait être présenté dans les six prochains mois. Ce nouveau modèle serait d’ailleurs basé sur une nouvelle plate-forme, au lieu de reprendre celle de la Model 3 comme c’était prévu auparavant. On ne sait pas exactement ce que cela veut dire, mais le constructeur envisage une commercialisation entre la fin de 2019 et 2020, même si on en aura un aperçu dès cette année. Pour rappel, ce quatrième modèle sera un petit SUV, il sera au Model 3 ce que le Model X est au Model S en quelque sorte.

Le plan est d’apprendre des erreurs de la Model 3 pour éviter le chaos actuel et augmenter encore considérablement la capacité de production de l’entreprise. À terme, Tesla entend produire un million de véhicules par an (dont 500 000 Model 3), ce qui laisse probablement entendre qu’une nouvelle usine de production ouvrira aux États-Unis. Ce changement de plateforme signale probablement une simplification de la fabrication, sachant qu’Elon Musk avait déjà évoqué la possibilité de revoir l’alimentation de base du véhicule, qui passe aujourd'hui par une batterie 12 V traditionnelle.

Concept de Model Y.

Pour finir, Elon Musk s’est exprimé à nouveau sur son choix d’abandonner le LIDAR en faveur de caméras plus traditionnelles. C’est en effet la différence entre Tesla et tous les autres constructeurs de voitures autonomes, il n’y a pas de laser sur les Model S, X et 3. Ce capteur est plus simple à utiliser aujourd'hui, mais la voie choisie par Tesla est plus complexe, mais plus intéressante à long terme d’après le CEO qui n’a pas manqué de tacler ses concurrents en passant.

Tout en reconnaissant qu’il pourrait « avoir tort » et « passer pour un imbécile », ce qui ne rassurera peut-être pas complètement. Dans le même genre d’idée, le constructeur a parié sur un équipement informatique relativement léger pour offrir une conduite autonome totale, mais un plan de secours est prévu si cela ne fonctionne pas. Une mise à jour matérielle avec un processeur plus puissant que le constructeur a promis d’installer gratuitement dans toutes les voitures commercialisées depuis l’automne 2016, s’il échouait à atteindre son objectif en l’état.

On imagine que les investisseurs ne seraient pas très heureux si cela devait arriver… Elon Musk a toutefois tenu à les rassurer sur ce point pendant la présentation des résultats : il reste confiant que cet objectif pourra être atteint. Là encore, c’est une promesse, il faudra vérifier dans quelques mois ou années si elle est tenue.

Catégories: 
Tags : 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


35 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar PierrePio 08/02/2018 - 14:01 via iGeneration pour iOS

Article très intéressant Merci
Si jamais vous avez plus de détails sur l’alimentation pour un prochain article :)

avatar whocancatchme 08/02/2018 - 15:01 via iGeneration pour iOS

Le mec écoute pas les financiers et c’est très bien ! Il a tout compris et puis si ça foire il s’en branle il aura essayé

avatar 0lf 08/02/2018 - 15:07 via iGeneration pour iOS

La m3 sort pour l’instant à 1000 unités par semaine. Il leur faut donc multiplier encore par 10 pour atteindre l’objectif de 500000 unités par an. Ils vont donc sûrement encore brûler de l’investissement pendant encore quelques temps.



avatar Matlouf 08/02/2018 - 15:28

En bref, plus ils vendent de voitures, plus ils perdent d'argent.

Doit y avoir un bug dans leur modèle économique.

Peut-être qu'en vendant à perte on ne peut pas se rattraper sur la quantité ? Il faudrait leur dire, vous croyez pas ?

avatar IceWizard 08/02/2018 - 16:15

@Matlouf
"En bref, plus ils vendent de voitures, plus ils perdent d'argent.
Doit y avoir un bug dans leur modèle économique. »

Aucun bug. C’est le modèle économique habituel de toutes les startups : chercher à s’étendre le plus possible, développer sa marque et sa gamme de produits sans s’occuper de la rentabilité qui viendra plus tard.

Tesla est la plus grande startup du monde, même si Musk essaye de la faire passer pour une entreprise ordinaire aux yeux du public. 4 startups sur 5 se plantent dans les 3 premières années. Tesla a dépassé ce stade, mais les risques d’échec sont encore importants. Mettre des sous dans cette entreprise est encore très risqué.

avatar Matlouf 08/02/2018 - 17:49

Nous sommes d'accord, mais combien de startups commencent avec quelques milliards de dollars en caisse ?

avatar IceWizard 09/02/2018 - 01:06

@Matlouf
"Nous sommes d'accord, mais combien de startups commencent avec quelques milliards de dollars en caisse ? »

Je n’ai pas les chiffres en tête, mais les startups travaillant dans le lancement des fusées, comme Space-X, Rocket Labs et Virgin Space ont dus commencer avec une jolie somme en banque. De même que les deux ou trois entreprises spatiales visant l’exploitation minière des astéroïdes, qui ne rapporteront pas d’argent avant 20 ou 30 ans. Les boîtes biomédicales travaillant dans des domaines comme les organes artificiels, le sang artificiel, la régénération cellulaire, l’allongement de la vie (voire carrément l’immortalité biologique). Sans parler des startups de nanotechnologie médicale et industrielle.

Il y a tout un domaine des startups industrielles à gros capitaux que le grand public ne connait pas.



avatar Liena 08/02/2018 - 17:29 via iGeneration pour iOS

@Matlouf

Sûrement lié aux « non économies d’échelle » dues à la production trop faible des modèles 3 ? 🤔
Il y a une masse critique à atteindre pour que chaque auto ne coûte plus mais rapporte.

avatar 0lf 08/02/2018 - 19:23 via iGeneration pour iOS (edité)

@Liena
Ce n’est pas que la model 3 coute trop cher, mais plutôt qu’il faut mettre énormément d’argent très vite dans l’appareil de production pour monter en régime au rythme voulu.

avatar DouceProp' 08/02/2018 - 15:48

Le nombre de voitures qui sortiront de nos usines sera exactement de OH regardez ma fusée !

avatar arowbase 08/02/2018 - 16:24 via iGeneration pour iOS

@DouceProp'

😂🤣😂🤣😂

avatar YARK 08/02/2018 - 18:24

En plus, ce con, il livre les Martiens avant d'honorer toutes ses commandes sur Terre !

avatar loupsolitaire97 08/02/2018 - 20:09 via iGeneration pour iOS

@YARK

Rien à voir le modèle envoyé est un modèle sorti entre 2008 et 2011

avatar YARK 08/02/2018 - 20:54

Hé, c'est une blague. D'ailleurs, tu peux aussi vérifier que : les martiens n'existent pas....

avatar vince29 08/02/2018 - 21:40

Il y a bien les juilletistes et les aoûtiens

avatar YARK 08/02/2018 - 21:53 (edité)

Subtil ;-)

avatar Iaart 13/02/2018 - 13:42 via iGeneration pour iOS

@YARK

« En plus, ce con, il livre les Martiens avant d'honorer toutes ses commandes sur Terre ! »

Excellente celle-là 😂

avatar françois bayrou 11/02/2018 - 09:12

Excellent !!

avatar dadounet 08/02/2018 - 16:14 via iGeneration pour iOS

Le rapport avec Apple ?

avatar arowbase 08/02/2018 - 16:26 via iGeneration pour iOS

Pour avoir testé une Tesla semi-autonome sur l’autoroute c’est juste magique...
Les autres constructeurs sont à la ramasse...
J’espère qu’ils vont réussir à passer à l’étape production de masse pour répondre à la demande et atteindre ainsi le seuil de rentabilité.

avatar hallucinogen_1024 08/02/2018 - 16:47 via iGeneration pour iOS

@arowbase

Va essayer la nouvelle XC60 et on en reparle après.

avatar arowbase 08/02/2018 - 16:50 via iGeneration pour iOS

@hallucinogen_1024

Oui mais il n’est pas 100% électrique...

avatar Gillesgilles2 08/02/2018 - 17:02 via iGeneration pour iOS (edité)

C’est un peu normal qu’il y ai des pertes , avez vous vu le réseau de superchargeur qu’il développe partout à travers le monde .
En Europe aux États Unis et au Canada , des groupes de 8 à 20 superchargeurs un peu partout et même dans des endroits rurales où l’on pensait même pas que Tesla connaissait l’existence .

Ils investit pour l’avenir, tout ses gens qui ne sont pas au courant de l’actualité Tesla et qui tout à coup dans son petit village une installation de superchargeur arrive , cela frappe l’imaginaire.

Tesla prépare la vague qui arrivera sur nos routes rempli de modèle 3 et de modèle Y avec ce super réseau de recharge.

L’investissement est la en ce moment mais profitera pour des années à venir .

Imaginez le coût de location ou d’achat de terrain partout sur la planète pour ses installations , cela doit être immense .

avatar Matlouf 08/02/2018 - 17:34

Comme Valentine dans Kingsman ?

avatar Baptiste_nv18 08/02/2018 - 17:53 via iGeneration pour iOS

@Gillesgilles2

👍👍👍👍

Pages