Chris Lattner critique le retard croissant de Tesla

Nicolas Furno |

Chris Lattner, l’inventeur du langage Swift chez Apple, est passé quelques mois chez Tesla avant d’atterrir du côté de Google. Près de sept mois après son départ du constructeur exclusivement électrique, il a tweeté ses premières impressions sur la Model 3, le dernier modèle de Tesla. Et s’il complimente la partie matérielle, l’ingénieur regrette aussi un logiciel « inachevé et buggué ».

Parmi les premières critiques formulées contre la Model 3, les bugs du logiciel et les fonctions manquantes étaient en effet en bonne place (lire : Tesla Model 3 : premiers retours de volant). Les mises à jour sortent régulièrement pour les corriger, mais Chris Lattner souligne un autre point : dans l’ensemble, Tesla est en retard sur ses promesses.

Ce n’est pas seulement la Model 3 qui devrait être produite en masse actuellement et qui sort toujours au compte-goutte de l’usine californienne. C’est aussi la fonction de conduite autonome qui accumule les retards et qui fait du surplace depuis plusieurs mois. Pour rappel, Elon Musk avait promis une démonstration en situation réelle avec un trajet totalement autonome entre San Francisco et New York pour la fin de l’année… 2017. C’est aussi en 2017 que la conduite vraiment autonome devait arriver, avait-il prédit en 2015.

On en est encore loin et même si les fonctions de l’autopilote s’améliorent effectivement à chaque nouvelle version du logiciel interne, les Tesla ne sont toujours pas autonomes. Et sur certains points, les modèles actuels, qui ont hérité d’un tout nouveau matériel courant 2016, ne font à peine mieux que les précédents, déjà en vente en 2015. Même si Elon Musk promet des améliorations très prochainement, il se garde bien de s’engager sur une nouvelle date. Faudra-t-il attendre six mois, un an, six ans ? C’est peut-être une bonne nouvelle, au fond : le CEO s’est souvent engagé par le passé sur des dates que son entreprise ne pouvait pas tenir, avec comme conséquence ce sentiment d’un retard permanent.

Le conducteur doit toujours garder ses mains sur le volant, mais cette Model X se conduisait toute seule à ce moment.

Quoi qu’il en soit, ce retard s’explique essentiellement par la nécessité de repartir de zéro quand le constructeur a abandonné Mobileye, la start-up spécialisée dans la conduite autonome qui avait fait le gros du travail sur les premières Model S et Model X. Tesla a manifestement sous-estimé le temps nécessaire pour refaire le même travail et il lui a fallu, en gros, une année pour obtenir une parité de fonctions avec l’ancien système. C’est autant de temps perdu pour faire avancer ensuite le logiciel vers davantage d’autonomie, mais si tout va bien, on devrait maintenant obtenir à nouveau des progrès dans ce domaine.

avatar Zefram | 

Ha bon ? Et il dit quoi su Peugeot qui annonce ses voitures électriques pour dans 7 ans seulement ?
Au moins Tesla se bouge les fesses et innove alors que les autres de foutent rien depuis 30 ans. Hormis Toyota avec les hybrides et l’hydrogène.

avatar ohmydog | 

@Zefram

T’es visiblement bien loin des contraintes industrielles ! Changer tout ton outil de production, d’approvisionnement et former les salariés, ça ne se fait pas en claquant des doigts !
En France, les constructeurs avaient misé sur un autre cheval, aidés par les politiques, le diesel. Et d’u coup, on leur a dit : ah non, plus de diesel.
Donc, au lieu de faire du bashing en se roulant pr terre, peut-être qu’on peut essayer de reflechir un poil 😁😁

avatar Zefram | 

@ohmydog

Il fallait y réfléchir y’a 35 ans. A l’époque dans les années 80 ont connaissait déjà le problème de pollution du diesel.
On ne met pas tous ces œufs dans le même panier.

avatar C1rc3@0rc | 

@Zefram

«Il fallait y réfléchir y’a 35 ans. A l’époque dans les années 80 on connaissait déjà le problème de pollution du diesel.»

Moais, mais d'un autre coté, Peugeot etait assuré du soutien de l'Etat pour garantir le diesel et lui donner un avantage concurrentiel dans le monde a Peugeot. Et ils allaient pas se lancer sur l'electrique: c'est la chasse gardée d'EDF...
Ils sont comme ça les Enarques.

Apres, je comprends maintenant pourquoi Lattner est parti de chez Apple: s'ils supporte pas les branquignoles infoutus de tenir des délais et de faire des plans agendés de manière correcte... alors chez Apple ce devait être un supplice pour lui...

Après hormis les états d’âme du monsieur, faut aussi voir que les defis de Tesla sont assez énormes et qu'il y ait du retard dans les délais qui met Musk c'est assez normal. Déjà au départ les entreprises de Musk paraissent impossibles, et quand elles se réalisent on critique sur les délais... moais!
Apres, je me demande d'ou vient cette nouvelle mode de critiquer Musk sur la tenu des delais, depuis quelques semaines ça se multiplie dans les media alors qu'il n'y a rien de nouveau...

Ce qui me fait penser que Swift est pas non plus aux petits oignions en terme de cohérence, et pas que pour les delais de sorties...

avatar jazz678 | 

@Zefram

« Au moins Tesla se bouge les fesses et innove alors que les autres de foutent rien depuis 30 ans. »

L’innovation dans les nouvelles technologies qui se veulent grand public passe aussi par la proposition de modèles économiquement viables. Pour l’instant Tesla c’est beaucoup d’effet d’annonces pour pas grand chose au vu des investissements consentis par EM. Sur l’électrique qui est leur créneau de départ, ce que propose Toyota par exemple avec des batteries à électrolytes solides (a la différence des ion-Li et leurs dangers) correspond plus à un futur plus sécurisé pour la voiture électrique.
Le fait est que le modèle de Tesla ne prend pas. Depuis sa création il y a 15 ans, ils ont toujours été en déficit.
Et on a l’impression qu’ils se cherchent encore (electrique, voiture autonome pas au point, lance-flammes, conquête de l’espace,...)

avatar glaglasven | 

@jazz678

Amazon à été en déficit pendant 20ans, et regarde aujourd'hui, c'est normal d'être en déficit de nos jours avec une boîte "jeune".
De plus en connaissant Musk, on sait très bien quune annonce qu'il fait ne sera pas tenue dans les délais, il est là pour faire avancer les choses, à son rythme 😂

avatar jazz678 | 

@glaglasven

« Amazon à été en déficit pendant 20ans »

Amazon a été lancé en 1994-1995 et a commencé à réaliser des profits dès 2001.
Au bout de 6 ans donc..

avatar Mamdadou | 

Il me semble que le lance-flamme et les vaisseaux spatiaux ne sont pas leur activités...

avatar 0lf | 

@jazz678
Comment ça le modèle ne prend pas ?
Ils ne perdent de l’argent que parce qu’ils réinvestissent tout dans l’appareil de production, et malgré ça, ils ne montent pas encore assez vite en régime : quel autre constructeur de ce calibre à un carnet de commande plein pour une année ?

avatar jazz678 | 

@0lf
Si au bout de 15 d’existence le modèle ne génère pas de bénéfices qui permettraient de financer la R&D et la prod, c’est que ce n’est toujours pas un modèle équilibré.

avatar 0lf | 

@jazz678
Équilibré veut dire stable... comment veux tu que Tesla soit stable alors qu’ils doivent multiplier par 10 leur capacité de prod en quelques années ?

avatar C1rc3@0rc | 

0lf

+1000

Peut etre que la critique vient du secteur financier qui n'arrive pas a soumettre Musk a ses principes...

avatar Hertzfield | 

@jazz678

Modèle économique viable ?
Donner moins de fric aux actionnaires et investir en R&D.
Y’a assez de cerveau en France et de moyen pour se dépêcher.
Mais faut gaver les oies déjà bien grasses.

avatar LisbethSalander | 

@Zefram

Bah écoute pour Renault ils se portent bien ce sont les plus gros vendeurs de véhicules électriques en Europe avec la Zoe.
Par contre amusant, et très français, de ramener sur la table une critiques des constructeurs français ( pourquoi tu prend pas Audi par exemple ?) sur un sujet où ils ne sont même pas mentionnés.
Pour ta culture, va sur Rouen, tu pourras tester des véhicules Renault autonomes sur plusieurs trajets, c’est publics et le seul site en Europe.
Tu as aussi le Navly à Lyon et bientôt le navcab à Paris mais c’est autre chose car c’est des TC.

avatar jazz678 | 

@LisbethSalander

«  Renault ils se portent bien ce sont les plus gros vendeurs de véhicules électriques en Europe avec la Zoe. »

Paradoxalement Renault se porte bien grâce à la vente de voitures à moteurs thermiques et à l’alliance à Nissan et Mitsubishi

avatar Zefram | 

@LisbethSalander

Je met la faute sur tous les constructeurs. J’ai cité en particulier Peugeot car ils ont tout misé sur le diesel et ont seulement annoncé des véhicules électriques en 2018... pour dans 7 ans. Comme l’hybride Air annoncé pendant 2 ans puis annulé.

Concernant Renault, ils ont été contraint de proposer un véhicule électrique dit « zéro émission » pour baisser la moyenne totale de polluant émis par la totalité des véhicules vendues et ne pas éteindre les limites exigées par l’Europe.

Dommage qu’ils n’aient pas continué leur recherche y’a 40 ans alors qu’ils étaient en avance avec la Renault 5 électrique. Quelle perte de temps !

avatar 0lf | 

@Zefram
Le VE il y a 40 ans n’avait aucun sens. Avoir raison trop tôt c’est une façon polie de dire qu’on a tort.

avatar C1rc3@0rc | 

Relis l'histoire automobile: l’électrique a ete la technologie majeure des son apparition et n'a ete supplanté que par manipulation politique pour assoir la domination de l'industrie pétrochimique.

Entre les 2 chocs pétroliers (justement il y a 40 ans...) l’électrique a connu un repit dans son écrasement systématique qui a permis des avancées comme le secteur thermique n'en a jamais eu. Ensuite Reagan a exterminé tout ce qui était électrique.

Dans les années 90 face a l’évidence des problèmes climatiques et de pollution de l'air, l’électrique a connu un redémarrage chez la plupart des constructeurs... jusqu’à l’arrivée de Bush qui a tout fait pour favoriser l'industrie pétrochimique...

avatar Mac13 | 

@Zefram

"Dommage qu’ils n’aient pas continué leur recherche y’a 40 ans alors qu’ils étaient en avance avec la Renault 5 électrique."

Normal, il n'avaient pas la technologie (roues motorisés) ni la meilleure autonomie (batteries performants et moteurs économes) et puis il y a toujours les théories de complots (lobby de pétrole)...

avatar Zefram | 

@Mac13

Ce ne sont pas des raisons pour tout abandonner.

avatar Nesus | 

@LisbethSalander

Oui enfin la Zoe, n’a pas du tout été pensée pour le grand public. La location de la batterie rendant ce pot de yahourt de type voiture de luxe. C’est vraiment pour la ville et les très petits rouleurs. Ils auraient pu faire beaucoup mieux. Sauf qu‘aujourd’hui les constructeurs auto sont devenus des financiers et non plus des industriels. Ce qui complique beaucoup les choses...

avatar C1rc3@0rc | 

@ Nesus

Apres la fermetures des usines dans les villes, la source de pollution majeure restante c'est la bagnole a moteur thermique.
L'exode des campagnes vers les villes n'a jamais cesse et accélère meme. Et en ville le trajet commun est par definition un petit trajet.

Donc proposer un véhicule électrique pour la ville est totalement rationnel.

La technologie thermique - basee sur le brulage de petrole donc - est inefficace, polluante et surtout sa marge d'evolution technique est tres faible: l'optimisation du moteur thermique est extremement limitée a des elements secondaires et le principe lui n'a pas evolué depuis 100 ans...

Une metaphore celebre dit que si l'eclairage avait subit le sort de l'automobile, on s’éclairerait aujourd'hui avec des bougies équipées de miroirs pilotés par ordinateurs...

avatar Huyard | 

Et qu’en est-il de la législation sur la conduite autonome ? Ce mode est-il autorisé chez nous ?

avatar tomC92 | 

N’y aurait-t-il pas une légère volonté de nuire et une basse vengeance ? 🧐

avatar anonx | 

Un gosse de 40 ans gâté qui chougne 😢

Pages

CONNEXION UTILISATEUR