Tesla a présenté le camion (et la voiture) le plus rapide au monde

Nicolas Furno |

Tesla a tenu une conférence de presse dans la nuit, essentiellement pour présenter… un camion. Le constructeur exclusivement électrique a dévoilé officiellement le Tesla Semi, un semi-remorque électrique qui devrait sortir en 2019. Et Elon Musk avait une petite surprise à la fin, sous la forme de la voiture de série la plus rapide au monde, tout simplement.

Le Tesla Semi est beaucoup plus aérodynamique que la moyenne, ce qui lui donne aussi une bouille étrange. Cliquer pour agrandir
Le Tesla Semi est beaucoup plus aérodynamique que la moyenne, ce qui lui donne aussi une bouille étrange. Cliquer pour agrandir

Le passage à l’électrique et les technologies habituelles chez Tesla apportent plusieurs nouveautés susceptibles d’intéresser les conducteurs et surtout les entreprises de transport. Le Tesla Semi devrait être plus résistant que la moyenne, notamment grâce à ses quatre moteurs électriques (un par roue arrière) qui nécessitent moins d’entretien. La transmission est garantie pour fonctionner pendant un million de miles (environ 1,6 millions de km), alors que c’est un composant fragile sur les camions traditionnels.

Les freins, autre composant qui doit être régulièrement remplacé en temps normal, ne seront presque jamais utilisés, puisque le semi-remorque s’arrêtera en rechargeant sa batterie. Le pare-brise a été renforcé et il est censé être d’un niveau militaire, alors que c’est un autre élément qui doit être changé en moyenne une fois par an, d’après Elon Musk.

La cabine intérieure ressemble davantage à un poste de conduite de train. Le conducteur est en position centrale pour maximiser la place, le confort et la sécurité. À noter que le volant et les deux écrans proviennent de la Model 3. Cliquer pour agrandir
La cabine intérieure ressemble davantage à un poste de conduite de train. Le conducteur est en position centrale pour maximiser la place, le confort et la sécurité. À noter que le volant et les deux écrans proviennent de la Model 3. Cliquer pour agrandir

Pour un camion plus que pour une voiture de loisir, la question du coût est centrale, c’est quasiment la seule qui compte. Tesla a voulu rassurer ses futurs clients, sans donner de prix précis, mais le constructeur affirme que son semi-remorque sera moins cher à exploiter qu’un camion diesel. Il s’agit du prix au kilomètre, donc le prix de l’essence et de l’électricité entre en jeu, ce qui fait largement pencher la balance en faveur du Tesla Semi.

Mais ce n’est pas tout, ce camion devrait aussi être le plus rapide pour une production de série, avec une accélération de 0 à 100 km/h évaluée à vingt secondes avec un chargement complet de 36 tonnes. C’est énorme par rapport à une Model S — 2,7 s pour le modèle le plus rapide —, mais le Tesla Semi laissera tous les modèles diesel loin derrière dans son rétroviseur (numérique).

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

Faire le camion le plus rapide peut sembler futile, mais il y a un intérêt économique. La vitesse de croisière du Tesla Semi en charge sera environ de 100 km/h, bien au-dessus de la moyenne, ce qui assure des déplacements plus rapides et donc plus rentables. Sans compter que la recharge de la batterie pourra se faire à destination et limiter les arrêts sur la route.

À ce sujet, le constructeur a surpris en annonçant une autonomie de 800 km, sur autoroute et avec une charge complète. De nouveaux chargeurs nettement plus puissants seront déployés en même temps pour recharger un camion Tesla plus rapidement. Il faudra compter une demi heure de charge pour 650 km d’autonomie, d’après les chiffres donnés par le constructeur.

On distingue sur les deux écrans les rétroviseurs numériques. Les fonctions de pilotage automatique seront disponibles en standard dans le Tesla Semi, mais le constructeur n’a pas promis une conduite totalement autonome à ce stade. Cliquer pour agrandir
On distingue sur les deux écrans les rétroviseurs numériques. Les fonctions de pilotage automatique seront disponibles en standard dans le Tesla Semi, mais le constructeur n’a pas promis une conduite totalement autonome à ce stade. Cliquer pour agrandir

À défaut de dévoiler les tarifs, Tesla devrait rapidement ouvrir les réservations pour son semi-remorque, au moins aux États-Unis. La production devrait commencer en 2019, mais étant donnés les retards actuels sur la Model 3, on prendra cette date avec de grosses pincettes. Un acompte de 5000 $ (4248 €) sera demandé pour une réservation.

One more thing…

Après avoir présenté son camion, Elon Musk avait une petite surprise… une nouvelle voiture Tesla, d’ailleurs sortie de l’un des Tesla Semi. Comme promis, le constructeur va relancer son Roadster, le modèle de course qui a lancé la marque dans les années 2000. Sauf que cette nouvelle version a des ambitions encore plus folles : être la voiture de série la plus rapide jamais produite.

Elon Musk a glissé pendant la conférence qu’il voulait remettre l’industrie automobile traditionnelle à sa place avec le Roadster. Cliquer pour agrandir
Elon Musk a glissé pendant la conférence qu’il voulait remettre l’industrie automobile traditionnelle à sa place avec le Roadster. Cliquer pour agrandir

Les chiffres affichés par le constructeur donnent le tournis : le 0 à 100 km/h en 1,9 secondes battrait effectivement le record et ce serait la première voiture de production à passer sous la barre des deux secondes. La vitesse maximale devrait dépasser les 400 km/h, mais le chiffre exact n’est pas encore connu.

Pour rouler à des vitesses normales, le Roadster devrait aussi battre des records du côté de l’autonomie en atteignant les 1000 km sur une seule charge. Sa batterie de 200 kWh est deux fois plus grosse que celle qui équipe aujourd'hui les Model S et Model X. Et Tesla se paie le luxe de glisser quatre sièges, même si les deux arrières ont l’air très petits, mais aussi un gros coffre. Une manière de rappeler que l’électrique occupe moins de place, tout en offrant de meilleures performances que les énergies fossile.

L’intérieur est très futuriste, notamment avec ce volant aplati. Le toit est partiellement ouvrant, mais pas complètement, sans doute pour maintenir les performances aérodynamiques du véhicule. Cliquer pour agrandir
L’intérieur est très futuriste, notamment avec ce volant aplati. Le toit est partiellement ouvrant, mais pas complètement, sans doute pour maintenir les performances aérodynamiques du véhicule. Cliquer pour agrandir

Les voitures de Tesla n’ont jamais été bon marché, mais ce modèle exceptionnel sera logiquement hors de prix. Les tarifs commenceront à 200 000 $ et les personnes intéressées pourront réserver un modèle pour 50 000 $. Et si vous êtes pressé et riche, vous pouvez réserver l’un des mille premiers pour 250 000 $. C’est très cher et en même temps, pas tant que ça si le constructeur atteint le niveau de performances promis. À titre de comparaison, l’Agera RS de Koenigsegg tient le record actuel de vitesse à 447 km/h et elle est vendue à partir de 1,5 millions d’euros.

Le tout ne sera pas produit avant 2020, là encore, sous réserve que Tesla règle enfin ses problèmes actuels de production. À ce rythme, la Model 3 ne sortira pas vraiment avant 2018 des chaînes de production, alors que la date prévue auparavant était déjà un gros retard par rapport à la date initiale.

https://www.youtube.com/watch?v=5n9xafjynJA

avatar YAZombie | 

Tu sais, au vu du biais permanent sur le sujet, un peu de biais dans l'autre sens ne saurait faire de mal. Je n'ai rien pour Monsanto, mais l'obsession dont cette boutique fait l'objet a à mon avis quelque chose de profondément malsain, du type arbre qui cache la forêt, quand ce n'est pas de la bonne morale à très bon compte.
Sur la carcinogénicité du glyphosate, les facteurs de risque c'est justement ce qu'étudient les agences de sécurité sanitaire, et jusqu'ici, rien. Le CIRC lui se penche sur le danger, et quand on voit dans quelle liste il a classé cette molécule - la même que pour les boissons chaudes… - on se dit que c'est beaucoup de bruit pour rien. D'autant qu'encore une fois on parle de la molécule la plus utilisée au monde, je veux bien qu'il soit difficile d'établir des liens en la matière, mais il ne faut pas exagérer non plus.
Quant à
on a les études épidémiologiques qui montre un lien entre augmentation de l'incidence de certains cancers et l'exposition au glyphosate
… euh, non, on n'a pas ça ?

Pour les problèmes environnementaux, j'aimerais savoir de quoi tu parles qui soit avéré (les opinions je m'en fous). Après, ben oui, c'est un intrant chimique… la bouillie bordelaise c'est pas idéal non plus, et pourtant. Les intrants autorisés en soit-disant "bio" ne sont pas mieux, et certaines études ont même abouti à la conclusion d'effets délétères bien supérieurs aux chimiques (insecticides à spectre beaucoup plus large, par exemple). Le salage des routes en hiver, c'est très loin d'être idéal non plus. Mais aujourd'hui on ne sait pas faire aussi bien pour aussi bon marché. Le Monde a commis un "article" il y a quelques jours sur les solutions utilisées par des communes qui ont décidé de bannir le glyphosate, je le recommande si tu as envie de rire.
Comprends bien une fois de plus que je n'ai rien pour ce produit, ni pour cette société; c'est cette fixation, dont les fondements "intellectuels" ne sont pas très différents de ce qui anime les anti-vaccins, qui me dérange fondamentalement, quand il y a tant de choses *raisonnées* à faire de l'ordre du politique pour modifier les pratiques de l'industrie agricole. Qu'on commence par faire cesser ces étendues de monoculture à perte de vue qu'on trouve partout en France ou ailleurs, ou à promouvoir les solutions de labour évitant l'érosion des sols. Une gestion rationnelle des ressources en eau. Pour les intrants quels qu'ils soient, travailler à limiter leur surdosage. Juste quelques exemples *vraiment* essentiels. Et qu'on cesse de se reproduire comme des lapins (ou des virus…). Après on pourra s'attaquer à des intrants contre lesquels on n'a, finalement, pas grand-chose de substantiel.

avatar backfromcharly | 

@marc_os

Pas d'humour, de la colère et de l'agressivité.
C'est bien monsieur Mélenchon. C'est cool qu'il vienne ici. Lui que l'on pourrait croire anticapitaliste vient bavarder sur le forum de l'industriel le plus capitalisé au monde.
Ça me fait penser à Besancenot qui fait le malin sur les plateaux TV avec des Nike aux pieds.

avatar marc_os | 

@ backfromcharly
Non, dire la vérité ce n'est pas être agressif.
Mais je comprends que tu te sentes agressé, vu que j'ai mis en avant ton incapacité à produire aucun argument objectif.

Quant à l'argument des Nike... Pitoyable. Pour toi Besancenot devrait venir en guenilles sur les plateaux pour être crédible ? Mon pauvre.
Mais je vois que tu confirmes qu'à part les attaques personnelles, tu n'as vraiment aucun argument valable à opposer.

avatar backfromcharly | 

@marc_os
Mais tu te calmes oui ;-)

avatar marc_os | 

@ backfromcharly
Je suis très calme contrairement à toi semble-t-il qui n'a toujours pas trouvé d'arguments...

avatar backfromcharly | 

@marc_os
Petit chat va!
Regarde plus haut. J'ai même mis des chiffres de l'AFP.

avatar backfromcharly | 

@marc_os
Et pour la Vérité je te propose de te détendre en regardant cette petite vidéo :
https://youtu.be/VD4ne7VuFVs

avatar Frodon | 

D'une part, LA vérité ça n'existe pas. D'autre part, le train n'est pas la solution miracle pour les transports.

Pourquoi ? Parce qu'il ne permet pas de répondre à tous les besoins et ne permet pas d'écouler la totalité du trafic (on ne va pas mettre des rails partout, ça serait franchement pas écologiquement responsable pour le coup).
L'avenir c'est la combinaisons de plusieurs solutions, dans les transports comme dans d'autres domaines (énergie, éducation...).

Il n'existe pas UNE solution, comme il n'existe pas UNE vérité (et donc pas LA vérité), mais DES solutions et DES vérités.

Actuellement il y a des transports par voitures, camions, avions, bateaux, trains. Dans l'avenir il y a aura toujours cette diversité de transports, mais il faut éduquer et inciter au partage (co-voiturage, utilisation des transports en commun...), car effectivement ce n'est clairement pas bon quand on est seul dans sa voiture, cela est très peu efficace, tant d'un point de vue énergétique, pollution, que du point de vue du trafic (bouchons).

avatar newiphone76 | 

@marc_os

L’argument des Nike n’est pas si débile : si tu défends la veuve et l’orphelin comme le faisait Olivier, tu ne viens pas avec des ? conçues par des ?? surexploités, sinon tu n’es pas raccord avec ce que tu dis (définition même d’un politique ?)
Au plaisir de te lire sans animosité ?

avatar macinoe | 

Tout à fait d’accord.

Il y a un très gros biais quand on demande à une société ayant des intérêts privés de s’occuper de genre de question.

Faire de meilleurs camion est louable, à condition de faire l’impasse sur le fait que le transport routier à un rendement désastreux par rapport au rail.

En gros il faut 4 fois moins d’énergie pour transporter la même masse avec le même type de propulsion sur du rail que sur une route.

Et ça se comprends aisément, le frottement sur rail est faible, les pentes aussi et les arrêts peu fréquents.

On peut se demander pourquoi consacrer autant d’intelligence et de moyen a développer un moyen de transport, dont le postulat de départ, le faire sur route, est foireux ?

La réponse est simple, Tesla sert son propre intérêt bien avant l’intérêt général et son but est de vendre des véhicules, des batteries le tout bien ripoliné au Green Washing..

avatar florian1003 | 

@macinoe

Peut-être mais tu ne vas pas construire des rails dans chaque rue. Il faut les deux !

avatar macinoe | 

C’est surtout qu’il n’y a aucune réelle volonté allant dans le sens d’exploiter vraiment les voies ferrées.
Et c’est pas comme si il fallait en construire...
Depuis 1980, la moitié du réseau a été simplement abandonné passant de 60 000 km en France à moins de 30 000 aujourd’hui.

Cette idée que la voie ferrée n’est fait que pour les grande lignes et que le reste doit être obligatoirement fait en camion est très contestable.

Le train existait bien avant les camions et on a fait très longtemps sans ces derniers.

Après qu’il y ait besoin de camion ou de camionnette pour les derniers km, ok.
Mais bon, on est trés loin de ça.
Actuellement la majorité des transport terrestres passent par le camion.
Les chinois ont même en projet de faire venir des camions de Chine en Europe en 6 jours.
La route est déjà construite jusqu’à la frontière entre le kazakhstan et la russie.
Il ne reste plus que le tronçon au sud de la russie à réaliser.

avatar House M.D. | 

@marc_os

Oh oui, la SNCF, c’est le futur ! On attend tous les trains à l’heure, voire même qu’ils arrivent tout court ! Sans compter que votre train ne part pas depuis le lieu et au moment que je veux, qu’il ne m’amène pas devant chez moi, et que c’est la même chose pour les choses à livrer. C’est mignon, mais si je veux déménager, c’est un camion que je prends, le train ne sera d’aucune utilité.

Et parler de futur avec le TGV... cette blague, il a au moins 30 ans votre futur, et vieillit de jour en jour ! A croire que vous êtes payé par la SNCF...

Allez, à la prochaine, et heureusement qu’il ne faut pas prendre le train pour poster sur un forum, sinon vous auriez répondu à l’actu dans une semaine voire plus !

avatar LisbethSalander | 

@House M.D.

Par contre Le poncifs de la SNCF jamais à l’heure il faut changer le disque. Sur une année c’est minime. Beaucoup ici ( mais en France en général) reprenne des propos et idées reçues toutes faites et les exposés comme fait établis.
Même si je ne suis pas d’accord sur sa tirade contre le capitalisme, Marc os soulève un fait indéniable : les transports routiers sont dans un futur certain amener à diminuer drastiquement au profit du train et du fluvial.
Dans les années 70 la modernité c’était d’avoir une voiture et le vélo était ringard.
Maintenant, dans un monde menacé par les problèmes climatiques, c’est l’inverse, et les personnes qui comme certaines ici critiques ce fait sont déjà des dinosaures ?

avatar backfromcharly | 

@LisbethSalander

Oui sauf que le transport ne génère "que" 23% du CO2.
65% du CO2 vient de l'industrie (dont la génération d'électricité qui au passage permet aussi au train de rouler)
Le transport ferroviaire ne ferai que très peu baisser le bilan carbone.
Le vrai combat doit se faire contre l'industrie qui utilise le diesel et le charbon pour fonctionner.
Mais c'est tellement plus simple de taper sur les automobilistes.

avatar House M.D. | 

@LisbethSalander

Minime, les retards? Poncifs éculés? La blague, la SNCF est désertée, selon un sondage d’aujourd’hui, du fait de ses trop nombreux retards... on ne peut faire plus actuel !

Et pour les dinosaures, cette réthorique des amis d’Hidalgo & co, je la conchie...

avatar YAZombie | 

@marc_os: Même si tout ce que tu dis n'est pas critiquable, la différence entre un Musk et quelqu'un comme toi, c'est que lui n'est pas un idéologue mais un pragmatique.

avatar marc_os | 

@ YAZombie
Musk pragmatique pour son portemonnaie, je n'en doute pas une seconde.

avatar YAZombie | 

J'ai remarqué, c'est drôle comme les idéologues ont la calomnie facile. Et une tendance à la projection de leurs propres défauts sur les autres.

avatar marc_os | 

@ YAZombie
Un fait, ce n'est pas une calomnie. Tu peux voir ça comme ça si ça te dérange peut-être, mais c'est ton problème.
Ah moins que tu nous apprennes que les entreprises de Musk sont à but non lucratif ?

avatar YAZombie | 

Tu ne connais rien des motivations ultimes d'Elon Musk. Tu lui prêtes un cynisme dont tu es incapable de savoir s'il est réel ou pas - un bel exemple de projection, d'ailleurs.
Il n'y a donc rien de factuel dans tes propos. C'est bien de la calomnie.

avatar SIMOMAX1512 | 

Il faudrait un spécialiste du métier pour éclairer cet article . Après sans le prix d’achat dure de juger .

avatar r e m y | 

Je pense que l'enjeu principal pour Elon Musk est de continuer à faire rêver les banquiers et investisseurs pour qu'ils continuent à le suivre, parce que le jour où il n'aura plus leur confiance, Tesla risque de s'écrouler très vite vu les centaines de millions de dollar de pertes trimestrielles qui continuent à s'accumuler depuis 15 ans...
Le retard de production et le succès mitigé du Model3 qui était censé amener Tesla a l'équilibre économique sont plutôt inquiétants, je trouve.

Bon et sinon, Scania fait rouler des camions électriques en test depuis juin 2016 sur une route de Suede. Ils sont moins bons pour la com qu'Elon Musk, mais ils sont peut-être plus pragmatiques et avec une meilleure connaissance du domaine.

avatar Toinouco | 

@r e m y

C’est l’opinion de Lutz.

avatar Myaboki | 

@r e m y

Tu as tout compris, cette annonce n’est que du vent pour rassurer les banques qui commencent à avoir très peur de Tesla.
Demander 50.000$ de réservation pour une voiture dans 3 ans !!!??? Ça permettra de faire rentrer du cash pour débloquer le binz de la model3

avatar shaba | 

Le roadster est très sympa mais le camion est à vomir. Enfin, ce n'est pas ce qu'on demande en priorité à ce genre d'engin. Je suppose qu'il est aérodynamique. L'autonomie me semble cependant insuffisante, après si la charge est aussi rapide qu'annoncé pourquoi pas. Pour le roadster, performances et autonomie sont impressionnantes sur le papier ! Là ça devient vraiment intéressant.

avatar reborn | 

@shaba

Ça reste des camions fait pour les autoroutes US avec souvent des lignes droite de plus de 100km..

avatar shaba | 

@reborn

Je sais, j'ai pas mal conduit là bas ;) je trouve les trucks américains tellement beaux que j'aurais aimé voir un petit clin d'œil dans le design de ce camion mais ils se sont clairement pas un modèle d'aérodynamisme.

avatar BleuRooster | 

J’adore Telsa

avatar Crkm | 

« La vitesse maximale devrait dépasser les 400 km/h »

Vraiment utile!

avatar powerjaja | 

Moi je kiffe sa bouille de canard ? au Tesla Semi !

avatar r e m y | 

@powerjaja

Ça doit être pour faire plaisir à Donald!

avatar andr3 | 

1000 Km d'autonomie ... OK Elon, mets moi ça dans une Tesla "normale" et c'est tout bon, même si dans la vie de tous les jours on va tourner au alentours des 750 - 800 km.

avatar Daou860 | 

Sur la première photo, les Lyonnais comme moi y ont d’abord vu le RhonExpress.

avatar hairsplitter | 

On peut maintenant dire:
t'es beau comme un camion

avatar ecosmeri | 

C'est une bonne initiative. Maintenant quid du bilan écologique global d'un camion thermique vs électrique? Car sur l'utilisation du vehicule pas de doute que le véhicule électrique soit mieux mais niveau fabrication et recyclage.... j'aurai préféré voir une truc a l'hydrogène

avatar r e m y | 

@ecosmeri

La production d'hydrogène c'est pas encore très propre non plus....
Soit on le produit par reformage de méthane (on casse la molécule de CH4 pour recuperer 2 molécules de H2 et 1 molécule de CO2) et on se retrouve avec du CO2 qui finit d'une manière ou d'une autre dans l'atmosphère (bilan CO2 équivalent au diesel)
Soit on le produit par électrolyse de l'eau et là se pose à nouveau le probleme du mode de production de l'électricité utilisée pour l'électrolyse.

La voie d'avenir c'est de l'hydrogène produit par des bactéries (sans CO2 associé), mais pour l'instant c'est un procédé qui ne produit que des quantités infimes.

avatar Toinouco | 

Bob Lutz a été admis aux urgences de Cedars Sinaï pour avoir avalé son cigare de travers...

avatar florian1003 | 

@Toinouco

?????

avatar kinon | 

Les avantages donnés par la puissance au démarrage se retrouvent dans les montées de cotes, mêmes faibles, dans lesquelles la vitesse des camions classiques s'effondre.

avatar falemaster | 

Et les essuies glaces du coup ?

avatar marc_os | 

Et les auto-stoppeurs, on les mets où dans cette grande cabine aseptisée ?

avatar ingmar92110 | 

@marc_os

Le problème de pollution globale est plus une affaire de surpopulation galopante que de système. Quelque soit le système ou bien les économies d’énergie employées à un moment donné il faudra bien affronter ce fait, pour l’eau ou autre. On le fait facilement pour les lapins mais pour les humains c’est tabou. Le problème de la pollution est donc plus une question de couilles (dans tous les sens du terme) que de solidarité. Ce qui ne veut absolument pas dire que polluer est bien et qu’il ne faut rien faire contre, bien évidemment... mais ce n’est pas tout. A mon avis hein ;-)

avatar endavent | 

Avec la technologie actuelle faire rouler un camion de ce poids nécessite des batteries qui pèseraient plusieurs tonnes.

Je demande donc à voir quelle rupture technologique ont employée les ingénieurs de Tesla pour arriver à de telles autonomies ??

Actuellement ce serait ....1 km parcouru en charge !

avatar r e m y | 

@endavent

Ils ont racheté le brevet de Steve Jobs de champ de distorsion de la réalité... ?

avatar Goundy | 

@endavent

C’est exactement la même question que j’me pose. J’ai lu tous les comm, personne de compétant a toucher à ce sujet.

avatar Berechit | 

Il me semble que ce show de performances superlatives est la pour marquer les esprits et dire « we can do it »... Mais le vrai deal sera la conduite automatique : aujourd’hui, un camion doit s’arrêter régulièrement pour reposer le chauffeur. Quand la conduite automatique sera au point (financée par nos achat de voitures « hype »), ces bidules roulant à toute pompe sans chauffeurs vont rapporter des milliards d’euros/de dollars chaque année ! D’ici à ce que des lobbies militent pour des voies réservées, il n’y a pas des kilomètres (notez ça dans vos tablettes pour vous souvenir du type qui l’avait écrit en 2017).

avatar Dr. Kifelkloun | 

Vanter l'accélération des voitures, et maintenant des camions, alors que chaque année des milliers de personnes sont tuées par des chauffards, c'est absolument minable.

Tout ceux qui ont conduit sur les autoroutes d'Amérique du Nord (le premier marché de Tesla) savent très bien que les poids lourds sont déjà tres dangereux tel qu'ils sont. Ces monstres qui peuvent devenir incontrôlables seront encore plus dangereux quand ils accélèreront plus forts.

De toutes façons Musk peut bien faire le malin tant qu'il peut avec ses images de synthèses ronflantes et totalement éloignées de la réalité, au final c'est le NTSB qui décidera si ces monstres peuvent rouler dans l'espace public.

Si l'Amérique voulait vraiment faire changer la planète, elle ferait plus de trains et moins de camions! Aux USA l'électricité est produite à 1/3 avec du charbon, 1/3 avec du gaz (ce qui nous fait déjà 2/3 d'énergies fossiles), 20% de nucléaire (miam)...
Il faut vraiment être les rois des gogos pour écrire que ces véhicules électriques sont propres ! Un camion électrique sera propre quand l'electricité sera propre !

Bref, encore du bon blabla de Musk, champion en communication, dont les gogos se repaissent...

https://www.afdc.energy.gov/fuels/electricity_production.html

avatar harisson | 

C'est génial, le roadster m'a l'air pas mal (à voir en vrai) et le camion (bien que je le trouve bien moche, il me rappelle le Fiat Multipla pour son "esthétisme douteux" ^_^) a l'air bien pratique et performant.

Je me demande si Elon Musk ne devrait pas, à terme, sous-traiter la création et la vente de véhicules de "tous les jours".

avatar 0MiguelAnge0 | 

La companie Powerpoint: au moment où les investisseurs doutent face aux retards prévisibles sur la 3, cette boîte qui perd du fric à chaque trimestre sort une Keynote avec des photoshops en promettant encore et toujours, et en allant à la pêche aux pigeons, leurs demandant de payer pour voir...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR