C14, le stockage en ligne d’Online.net, gratuit pendant l'été

Nicolas Furno |

Online.net, l’hébergeur d’Iliad, a présenté à la fin du mois de juin une nouvelle offre, cette fois de stockage en ligne de longue durée. Sous le nom de C14, la possibilité de stocker des giga-octets de données à un prix très faible (0,002 € HT par giga et par mois) et avec une sécurité extrême. À cette fin, l’hébergeur a investi un bunker anti-atomique dans Paris, mais cet emplacement situé sous terre et conçu pour résister à tous les risques connus n’est pas encore prêt.

Alors, en attendant l’ouverture du data-center en septembre, C14 exploite un autre data-center et son utilisation est totalement gratuite. Vous avez deux mois pour tester le service sans payer, même s’il faudra saisir un moyen de paiement pour créer ses archives. À condition de tout supprimer avant septembre toutefois, on pourra essayer gratuitement.

L’occasion d’en apprendre plus sur le fonctionnement assez particulier de C14. Pour créer une sauvegarde, on crée d’abord un coffre-fort qui ne va pas directement servir à stocker les données. Pour cela, on crée ensuite au moins une archive et cette fois, on a un espace de stockage qui peut contenir jusqu’à quatre milliards de fichiers et 40 To de données. L’idée est alors de remplir cet espace avec ce que l’on veut stocker, puis d’archiver ces données pour les stocker de manière prolongée sur les serveurs d’Online.net.

Contrairement à un serveur traditionnel, ou même un espace de stockage en ligne comme Amazon S3, le stockage effectué avec C14 est pensé pour le long terme. Pendant la phase d’archivage, le service fournit un espace temporaire accessible en FTP, SSH ou WebDav. Au bout de maximum sept jours, cet espace sera archivé et vous n’y aurez plus accès directement. Online.net propose alors quatre opérations : une vérification (pour s’assurer de l’intégrité des données), une suppression, un désarchivage pour récupérer les données et un archivage pour les stocker à nouveau. Chaque opération est facturée 0,01 € HT par giga et la bande-passante est toujours gratuite. Point important à noter au passage : vous recevrez par mail une clé de déchiffrement indispensable pour lire les données ; pensez à la sauvegarder précieusement.

L’espace temporaire mis à disposition pendant sept jours maximum est gratuit. Après, on paye les 0,002 € HT demandés par giga et par mois et c’est tout tant qu’on ne touche pas aux données. Il n’est pas possible, de toute manière, de mettre à jour les fichiers avec les méthodes traditionnelles, il faut créer une nouvelle archive avec les données à jour. C’est plus contraignant qu’un système traditionnel, mais l’hébergeur a mis au point une solution maison (sur du matériel conçu en interne) pour garantir les plus bas prix et une sécurité maximale des données hébergées.

Vous trouverez quelques explications techniques supplémentaires à cette adresse. Pour résumer, C14 est pensé en priorité pour archiver des fichiers importants que l’on veut garder sous la main, sans avoir besoin d’y accéder. En revanche, pour une sauvegarde quotidienne, ce n’est sans doute pas la meilleure solution. Si vous voulez en avoir le cœur net, le mieux est encore de tester et cela tombe bien : vous avez deux mois pour le faire gratuitement.

Au passage, Online.net a aussi présenté aujourd’hui une nouvelle Dedibox Classic, le serveur dédié qui a fait sa réputation. La version 2016 est plus puissante (processeur Xeon de 6 cœurs), bien mieux dotée en RAM (32 Go, contre 8 Go auparavant) et équipé de deux SSD de 250 Go plutôt qu’un disque dur. Le tout pour 29,99 € HT par mois, comme avant.


avatar r e m y | 

Ils devraient vraiment proposer un autre mode de stockage, par envoi physique d'un disque dur qu'ils archiveraient eux-meme directement sur leurs serveurs (BackBlaze propose cette option pour la sauvegarde initiale ou pour la récupération de ses donnees), parce que vouloir stocker 40 To en moins d'une semaine en ftp , c'est complètement illusoire!

avatar Nicolas Furno | 
@ r e m y : mais pourquoi vouloir transférer 40 To ? C'est un maximum, vous pouvez très bien stocker uniquement 10 Mo et créer des centaines d'archives dans un coffre-fort.
avatar C1rc3@0rc | 

@ Remy
Cela s'appelle du marketing: promettre la Lune au client alors qu'il est impossible pour la majorité d'accéder a moins de 1% de l'offre...

C'est comme la présentation de l'abri anti-atomique: qui s'est débarrassé de l'abri en question et pourquoi?

avatar r e m y | 

En 1 semaine avec mon debit d'upload limité à 100 kO/s je ne peux pas archiver plus de 60 Go...
C'est quand même pas beaucoup pour des archives de long terme et c'est fastidieux de mettre aussi longtemps pour transférer aussi peu.

Sauf pour ceux qui disposent du debit de la fibre, je ne suis pas sûr de la praticabilité (euh ça existe ce mot?) d'un tel procédé d'archivage.

avatar jb18v | 

@r e m y :
Faudrait mettre en place une location de débits entre clients adsl et fibre, les premiers venant de servir de l'upload des seconds :)
Tu viens avec ton mac/pc, tu branches tout ça en ethernet sur la box, configure le bazar et hop ! Verrouillage du poste et selon le temps estimé tu repasses x heures/ jours plus tard. Ou alors juste avec le disque dur de sauvegarde, branché sur un poste en invité. Doit y avoir moyen de faire un truc du genre :)

avatar lyonp69 | 

Pourquoi par simple comme offre quand on peu faire compliqué !!!!
Merci Free ... Ben ça sera sans moi ....

avatar chriseg | 

J'ai sauvegardé mes photos chez eux après le 1er article les présentant pour en faire des "archives mortes". J'ai 14 archives dans 1 coffre-fort.
Leur assistance technique est réactive, j'ai eu un petit souci de paramétrage avec mon logiciel de transfert, ils étaient présent pour m'aider.
Pour l'instant, j'en suis satisfait

avatar r e m y | 

@jb18
Pas bête.... ou des postes à très haut débit de upload dans des cybercafés

Tu arrives avec ton disque dur à archiver, tu le mets dans un boitier doté d'une porte verrouillable, tu te connectes à ton coffre Online.net et tu lances l'upload.
Tu repasses le lendemain récupérer ton disque dur.

Bon concernant l'offre c14, ce type de archivage peut vraiment présenter de l'intérêt, dans un monde où tout se dematerialise... Par contre, ça mériterait d'interroger Online.net quant aux garanties qu'ils apportent sur l'intégrité des donnees sur le long terme, ce qui se passe si la societe fait faillite... car il ne faudrait pas qu'on imagine avoir mis à l'abri ses documents importants, et le jour où on veut les récupérer (dans plusieurs années) on s'aperçoive qu'il n'y a plus rien ou que la societe n'existe plus!

CONNEXION UTILISATEUR