Le fisc pourrait mettre son nez dans les petites annonces en ligne

Mickaël Bazoge |

Si l’article voté par les sénateurs vendredi dernier dans le cadre du projet de loi numérique passait au travers de la commission mixte paritaire, il faudra se faire une raison : ceux qui utilisent les sites web de petites annonces pour vendre ou louer leurs biens devront payer des impôts dessus. Toutes les plateformes sont concernées, du Bon Coin à Facebook en passant par Airbnb… et aussi iOccasion : ces services seront tenus de déclarer au fisc les revenus générés par leurs utilisateurs. Impossible de tricher, donc.

Actuellement, ce sont les utilisateurs qui doivent déclarer ces revenus sur leurs feuilles d’impôts. Évidemment, le fisc n’ira pas vérifier individuellement si le frigo ou le Mac vendu a bien été déclaré. En renversant la vapeur, c’est à dire en exigeant des plateformes en ligne qu’elles déclarent les transactions de tous les utilisateurs, l’affaire prend une autre ampleur. Ce d’autant que l’article de loi est très complet, comme l’explique Numerama : les services en ligne devront donner à l’administration fiscale les nom, prénom, date de naissance, adresse électronique et toutes autres informations utiles concernant l’utilisateur.

Les revenus seront taxés à partir de 5 000 euros par an, si jamais le texte passait en l’état. Comme l’expliquait Axelle Lemaire, la secrétaire d’État au numérique, durant les débats : « C’est pas parce qu’on vend une poussette qu’il faut le déclarer ». Elle a aussi pointé les difficultés de mise en œuvre, notamment du côté des plateformes en ligne : auront-elles aussi l’obligation de fliquer les utilisateurs et vérifier si la transaction a été réalisée au prix demandé ? Mais le Sénat n’a pas voulu entendre raison. Cet article doit encore passer la rampe de la CMP, ce qui n’a rien d’évident, le gouvernement ayant montré son hostilité sur cette question.


avatar guersouf | 

Fuck you gouvernements de merde

avatar Claude Pelletier | 

Plutôt que d'aligner des insultes, lisez avec attention … au moins le début. Il s'agit du Sénat.
Le Sénat c'est le lieu législatif où règnent les …… sénateurs (au passage, actuellement, le Sénat est à majorité de droite). C'est leur rôle de faire des lois, de les amender, modifier, ajuster.

Penser à taxer tous les revenus de tous les acteurs de notre société est une idée raisonnable qui touchera surtout ceux qui dissimulent une activité régulière et quasi-ptofessionnelle. Cela leur permettra d'acquérir une once d'honorabilité. Tout comme un invité n'arrive jamais les mains vides, l'acteur d'une transaction réussie participe au fonctionnement de notre vivre ensemble. Il participe et reçoit en retour le sourire de tous ceux qui devraient sourire d'avoir des hôpitaux, d'écoles, de police, de magistrats …… à leur disposition !

Il est vrai que l'imposition a mauvaise presse depuis quelques années en France, un peu comme la crainte de la piqûre par l'enfant qu'on va vacciner. On lui explique que grandir c'est accepter quelques désagréments individuels pour un bien-être ultérieur communiqué à l'ensemble des acteurs.  Ceci est un discours que ni les politiciens de droite comme ceux de gauche sont devenus "incapables" de produire. Pffftttt !

avatar C1rc3@0rc | 

@Claude Pelletier
Sauf que le marche des petites annonces concerne des biens déjà taxés et imposés... et donc qu'il ne s'agit pas de revenus en propre.
De plus cela va changer le statut des sites, et quid de leurs localisation?

En réalité il s'agit d'aller gratter les fonds de tiroirs de l'économie sociale pour continuer d'assurer les bonus des financiers et les rentes des actionnaires.
De fait, cela équivaut juste a augmenter les impots et taxes existants, mais en les délayant dans le temps, histoire que le peuple ne se rende pas comptes qu'il paye des pourcentages qui peuvent dépasser les 100% !

En parlant d'impôts, il est effectivement bon de rappeler que l'impôt permet de financer le budget de l'Etat, donc les fonds publics qui permettent a la Nation de créer et entretenir ses services communs et infrastructures (éducation, sécurité, santé, voies de communications, etc ... et les administrations).

Mais depuis des années, les budgets sont systématiquement dépassés, le recours a la perequation systematique et l'Etat s'endette (donc endette le citoyen) pour financer ses activités

Il y a que 3 explications:
- le budget est largement sous-estimé
- les dépenses augmentes trop vite sur une année pour qu'un budget soit tenable: on est dans une inflation astronomique
- il y a une fuite d'argent manifeste

Les trois options démontrent que les institutions qui le calculent et le contrôlent le budget sont massivement incompétentes., au minimum, voire qu'elles oeuvrent contre la Nation.

Reste que taxer des biens deja taxés, cela revient a taxer l'opération financières, donc a ce moment pour éviter les fuites, il faut donc taxer directement les opérations financières au niveau des transactions interbancaires...
Et pour les impots, on preleve a la source.
Et revoilà Mr Tobin et les principes de licences globales qui reviennent!

Espérons qu'en 2017 la Nation ouvre les yeux et comprennent quelles sont les racines du probleme dans l'Etat!

avatar lamainfroide | 

"Sauf que le marche des petites annonces concerne des biens déjà taxés et imposés... et donc qu'il ne s'agit pas de revenus en propre".
Voilà, tout est dit.
Que le produit ait été acheté ou récupéré par le vendeur, il n'en reste pas moins qu'il a déjà été taxé.
À ce compte là, pourquoi ne pas taxer aussi ceux qui reçoivent des cadeaux à Noël ou pour leur anniversaire à hauteur de la valeur de ces cadeaux ?

avatar brunitou | 

@C1rc3@0rc :
+1

avatar Philactere | 

@guersouf :
Commence par :
1) Faire la différence entre chambres législatives et gouvernement.
2) Apprendre à lire.
Ensuite tu pourras peut-être retenter un commentaire.

avatar frankm | 

T'inquiète, une annonce n'est égale à vente. Tu vendras et tu laisseras ton annonce mourir.

avatar vincentbls | 

@guersouf :
1. Lire l'article de Numerama : "Les vives protestations d’Axelle Lemaire n’y auront rien changé. Vendredi matin, les sénateurs ont refusé de supprimer l’article 23 quater du projet de loi numérique"
"La secrétaire d’État au numérique Axelle Lemaire a tenté de faire entendre raison au Sénat, qui est aux mains de l’opposition, mais en vain."
2. Apprendre a faire la différence entre Sénat, Assemblée Nationale et Gouvernement.

avatar deltiox | 

Une idée débile par jour pour taxer les citoyens. Maintenant cela va être la taxe sur les objets d'occasion.
Pendant ce temps là, aucune loi visant à interdire l'évasion fiscale légale au sein même de l'Europe
Pitoyable

avatar concretebubbles | 

@deltiox :
Sérieusement tu connais beaucoup de gens qui revendent pour plus de 5000 euros par an sur le bon coin?! Il y a des entreprises qui vendent des choses sur ces sites et des particuliers qui ont monté un vrai business genre récupération de matériaux par exemple (j'ai eu affaire à ça récemment pour mon appart). En quoi est-ce choquant que ces personnes soient taxées comme tout le monde? Faut lire l'article avant de s'indigner pour tout et n'importe quoi sérieusement...
Comme mentionné dans l'article c'est pas en vendant ta poussette et tes vieux caleçons que tu auras à sortir le porte monnaie ^^

avatar zearnal | 

@concretebubbles :
Ceux qui vendent leur voiture déjà !

avatar C1rc3@0rc | 

Le taux plafonné est une arnaque et en plus c'est illégal.
Les lois dans les démocraties doivent être égalitaires (en valeur ou en proportion) et elles ne peuvent pas être a géométrie variable (a la tête du client)!

De fait le plafond (ou plancher) n'étant pas constitutionnel, une fois que le principe est validé, le plafond pourra être révisé jusqu'a ne plus exister, donc au final, on reviendra a taxer tout ce qui s'échange entre particuliers, d'1 euro a 5000 euros ou plus!

Faut aussi comprendre que cette loi vise a contrôler l'économie tel que définie initialement dans le Patriot Act et dans ses transcriptions nationales.

Rappelons que depuis le 1er septembre 2015 le gouvernement a interdit les transactions commerciales (commerçant -> particulier, commerçant <-> commerçant) en espèces de plus de 1000 euros, par le recyclage de Tracfin!

Ceci est illégal, puisque cela dénonce l'égalité de valeurs entre les moyens de paiements légaux et donc déprécie la valeur légale de la monnaie nationale!

Cerise sur les gateau:
Depuis du 1er janvier 2016, les banques doivent signaler à Tracfin toute personne qui effectue des dépôts ou retraits d’espèces supérieurs à 10 000 euros par mois!
De meme les banques doivent communiquer l'identité de personnes qui changent plus de 1000 euro!

Titre 3 du Patriot Act!

avatar elbibou | 

@zearnal :
Non pour une voiture tu ne payes pas d'impôts en la revendant

avatar deltiox | 

@concretebubbles :
Oui, certains y vendent leur voiture
Deux ordis et tu en es proche
Etc.
Aujourd'hui 5000€
Demain 2000€
Après demain on taxe tout
Ca commence toujours comme cela pour que la majorité non concernée (au départ) dise c'est pas grave
Les objets achetés neufs sont déjà taxés... Basta

avatar Claude Pelletier | 

Mais tout est taxé. Ou presque.
La Taxe à la Valeur Ajoutée ça vous parle ?
Et c'est très bien comme ça. ;—)

Pour info, les ressources publiques sont plus alimentées par la TVA que par l'imposition des revenus…

avatar Pieromanu | 

@Claude Pelletier :
Ce n'est pas si bien que ça. La TVA est une taxe injuste qui frappe tous le monde sans discrimination de revenus et bien sûr son poids se fait plus sentir pour les ménages à faibles revenus que pour les plus riches.

avatar ecosmeri | 

@Pieromanu :
Tu trouve ca normal que sous pretexte de gagner un peu plus tu devrait t'acquitter d'une taxe de 10% de plus qu'un autre? Moi non

Que tout le monde paye des impôts y compris les "pauvres" au prorata de leur revenu et que l'on arrête d'exonérer ceux qui sont sont dessous des 350 euros d'impôt (car 350 fois 5millions ca commence a faire du pognon) et apres on pourra parler de tva indexé sur les revenus

avatar YAZombie | 

@ecosmeri:
Que tout le monde paye des impôts y compris les "pauvres" au prorata de leur revenu
Je t'invite à essayer de comprendre pourquoi la progressivité du taux de l'impôt est inscrite dans la Constitution.
Ça ne veut pas dire que je ne suis pas d'accord que les pauvres devraient aussi payer un impôt, fut-il symbolique, mais les "riches" doivent payer relativement plus, c'est une garantie de démocratie.
Quant à une TVA indexée sur les revenus, je ne pense pas que qui que ce soit propose ça (si?), ça semble tout simplement impossible à mettre en œuvre; il n'empêche, la TVA a été démontrée comme injuste de nombreuses fois.

avatar jean512 | 

Dans les devises de la France il y a égalité.
Et ce n'est pas le cas pour l'impôt sur le revenu à cause du barème progressif...
Il faudrait un taux d'imposition unique à 15% par exemple :

Si tu gagne 1000€/mois tu ne payera que 150€
Si tu gagne 100.000€/mois tu payera 15.000€ donc bien plus que celui qui travail moins.
Et la c'est juste ! Car Aujourd'hui c'est 0€ d'impôt pour le premier et 45.000€ pour le 2ème !
Elle est où l'égalité ???

Pour ma part j'ai ma société au Royaume Uni et si demain je gagne pas mal d'argent je déménage mon foyer fiscale la bas et bye bye la France... A moins qu'on est du changement en 2017

avatar ecosmeri | 

@jean512 :
Exact ca permet a tous le monde de se sentir impliqué dans le focntionnement de son pays et de ne pas etre un simple "profiteur" (n'y voyez pas de pejoratif). Plus de payeurs a tous les niveaux, reduction de l'evasion fiscal ( 15% de 5 millions c'est toujours mieux que 75% de 0 ou de 0% de 5 millions)

avatar YAZombie | 

@jean512:
Dans les devises de la France il y a égalité.
Et ce n'est pas le cas pour l'impôt sur le revenu à cause du barème progressif

Dire que l'égalité c'est un même taux pour tout le monde, c'est ne pas comprendre grand chose et avoir une bien courte vue, qu'heureusement les rédacteurs de pratiquement toutes les constitutions du monde ne partageaient pas
Je vous incite à compulser la notion d'équité. C'est une condition sine qua non de l'égalité.
Bizarrement la progressivité de l'impôt, quasi universelle, est de plus en plus remise en question à notre époque d'ultra-concentration du capital sans précédent depuis l'Ancien Régime. Je dirais qu'il s'agirait de se poser des questions sur ce point et les intérêts que cela sert.
Tout ça ne veut pas dire que je ne trouve pas scandaleux que certains soient exonérés de l'impôt. Ça, c'est un coup de canif criminel dans le contrat social.

Pour ma part j'ai ma société au Royaume-Uni et si demain je gagne pas mal d'argent je déménage mon foyer fiscale là-bas
Nous sommes très heureux pour toi, mais l'impôt sur les sociétés ici est un pourcentage unique, et l'income tax est progressif, donc ton envie de partir n'a rien à voir avec cette notion.
Accessoirement, j'aime beaucoup le "si demain je gagne pas mal d'argent". Pourquoi attendre? Parce qu'en attendant les avantages sociaux français c'est pas si mal, hein, avoue, c'est ça?

À moins qu'on ait du changement en 2017
Tu veux dire un retour à un gouvernement de droite, habituée à laisser la France exsangue? Regarde les chiffres des déficits publics dans les dernières années, les vrais. Tu verras, c'est éclairant. Ça me désole parce que je suis profondément pour l'alternance, mais la droite française ne fait JAMAIS son travail.

avatar jean512 | 

oui l'égalité c'est la même chose pour tout le monde, aucune discrimination.

Mais je n'ai pas beaucoup d'espoir de voir les choses changer, trop de personnes sont perfusées aux aides sociales aujourd'hui et ce sont ces personnes la qui voteront pour le gouvernement de demain, donc ils voteront forcément pour les socialistes qui continuera à maintenir leur perfusions d'aides sociales et à détruire la démocratie.

avatar YAZombie | 

Je te donne un exemple, ça va être dur parce qu'il faut que tu réfléchisses. Je sais, tu vas dire que c'est dur, mais c'est un tout petit effort.
- j'ai très exactement en ma possession 2000 kcal/jour pendant un an; comme je travaille aux champs, c'est un minimum pour ma survie;
- mon voisin, plus riche, a 4000 kcal/jour; il travaille dans un bureau et n'a besoin que de 1500 kcal pour sa survie.
On prend à chacun 10% de sa ration au nom des impôts.
Ben tu vois, à la fin d'une année, l'un des deux est mort.
L'autre a conservé ses calories en trop, les a vendues sur le marché et s'est enrichi. Il est en forme et pense acheter le champ de son voisin pour le mettre en location.

Voilà. Ça c'est l'égalité des décervelés.
C'est pour ça que les gens qui ont un cerveau ont introduit l'équité, condition indispensable à l'égalité.

trop de personnes sont perfusées aux aides sociales aujourd'hui
Les gens qui disent ça sont toujours perfusés aux aides sociales mais préfèrent ne pas le reconnaître, parfois même à eux-mêmes ce qui est toujours surprenant.
Ton niveau de crédibilité? Zéro pointé.

avatar jean512 | 

Celui qui travaille aux champs change de stratégie, cultive autre chose qui a une bien meilleur rentabilité et fini par gagner 2x plus que celui qui est au bureau. Affaire réglée.
Prend un cas concret si tu veux être crédible.
Ta perdu, à part les APL (comme tout le monde) je n'ai aucune aide social...
Donc quand je vois des amis qui se font payer leur permis de conduire par pole emplois alors que moi je j'ai sortis 1000€ de ma poche tu peut comprendre qu'il y a un problème d'équité.

Aujourd'hui une minorité de personne travail pour les autres, les riches partent et leur impôts aussi, les migrants du tiers monde les remplacent et profitent de toutes nos aides sans contrepartie, les médias imposent leur vision, le gouvernement censure l'opposition etc...

avatar YAZombie | 

Celui qui travaille aux champs change de stratégie, cultive autre chose qui a une bien meilleur rentabilité et fini par gagner 2x plus que celui qui est au bureau. Affaire réglée.
Ouais. Les fées se sont penchées sur ton berceau. Pas de doute, t'es un vrai gagnant toi…

Prends un cas concret si tu veux être crédible
Pardon, je t'ai demandé de conceptualiser. C'est vrai, demander ça à quelqu'un qui prétend savoir mieux gérer un pays que ceux qui en ont la charge, c'est franchement abuser…
Je vais te laisser essayer de faire un effort de conceptualisation. Évidemment pour ça il faut appliquer ta pensée (Oo) à autre chose que ton nombril…

T'as perdu, à part les APL (comme tout le monde) je n'ai aucune aide social...
1/ ça c'est toi qui le dis,
2/ heu… moi je n'ai pas les APL!

Donc quand je vois des amis […] tu peux comprendre qu'il y a un problème d'équité.
Donc, en fait, tu veux dire que:
1/ tu es jaloux de tes amis,
2/ la France devrait être gérée autour de ta personne
3/ tu crois que l'équité, c'est quand TU reçois un avantage
Wow…

Aujourd'hui une minorité de personne travaille pour les autres
Lol

les riches partent et leur impôts aussi
Chiffres? On nous la sort à chaque fois, mais des chiffres? Rien.

les migrants du Tiers-Monde les remplacent et profitent de toutes nos aides sans contreparties, les médias imposent leur vision, le gouvernement censure l'opposition etc.
Ah, je la sentais bien venir, la Marine.
Heureusement que tu as mis "etc." sinon on aurait eu peur que ça s'arrête là.

Je me permets un petit conseil: lis un peu les informations du passé. D'abord ça améliorera peut-être ton orthographe et ta grammaire (y'a un moment, je ne peux plus…), et tu verras que TOUT ce que tu racontes, on nous le rabâche depuis… toujours.

En gros: si tu arrêtais, mais juste UNE minute de te regarder le nombril? Parce que, la vache, à part toi on sent bien que le monde RAF hein…

avatar Valiran | 

"Aujourd'hui une minorité de personne travaille pour les autres
Lol"

Euh, si.
Au moment des impôts sur le revenu 2015, il avait été annoncé que y'avait moins de 50% des français qui payaient des impôts.

Je t'invite à lire ceci:
http://www.europe1.fr/economie/combien-de-francais-paient-limpot-sur-le-revenu-941174
http://www.atlantico.fr/decryptage/plus-contribuables-moins-personnes-imposables-qui-paie-encore-impots-en-france-philippe-crevel-2249976.html

avatar YAZombie | 

@Valiran:
1/ Qu'environ 50% des foyers payent l'impôt sur le revenu, c'est un fait, scandaleux, mais ça n'a vraiment rien de nouveau, c'est même la règle historique ; citer des sources, c'est déjà vachement bien (ici c'est tellement rare que ça ne mérite même pas d'être mentionné), mais des liens de qualité, c'est mieux parce que, bon, Europe 1 hein…par exemple ici: http://www.ipp.eu/wp-content/uploads/2014/07/n12-notesIPP-juillet2014.pdf
2/ tu affirmes donc qu'on ne travaille que si on paye l'IR ; c'est une proposition intéressante mais qui mérite un sérieux éclaircissement parce que je ne vois pas du tout le rapport. Surtout ça semble indiquer que tu ne connais pas les calculs qui aboutissent au paiement ou à l'exonération de l'IR, ce qui me fait tout de même me demander si tu le payes toi-même…

avatar YAZombie | 

PS: l'équité, ce n'est pas quand on TE donne quelque chose. Je sais, étant donné ton obsession voire ton amour pour toi-même, pour toi ça ne peut qu'être un choc profond.

PPS: je viens de réaliser un truc là. Tu veux dire qu'avec une grammaire et une orthographe pareilles, tu n'as même pas l'excuse d'être issu de l'immigration? Et tu viens donner des leçons de vie en faisant montre du plus grand mépris pour tout ce qui n'est pas toi? Toi? Un petit regard dans le miroir, pour dégonfler cet ego surdimensionné?

avatar jean512 | 

écoute je t'ai dis pourquoi je pense qu'une imposition à taux fixe (en pourcentage) serait plus juste qu'un barème d'impôt progressif.
Maintenant si t'es la pour insulter et inventer des conneries sur les gens qui ne sont pas d'accord avec toi tout en te croyant supérieur et bien je crois que tu peut aller te faire voir mon grand.

avatar YAZombie | 

je n'ai jamais dit que je saurais gérer le pays mieux que les autres
Tu critiques la façon dont le pays est géré. Ça veut dire que tu sais comment il devrait être géré.Ce n'est qu'une conclusion logique de tes propos.

Surtout si c'est pour dire que je touche les aides sociales alors que c'est complètement faux
Je n'ai jamais dit ça. Tu inventes des trucs que je n'ai jamais dits.

équité je voulais dire égalité
Oui, on en a déjà parlé, je ne sais pas à quoi tu fais référence ici.

T'es bien dans le fictif toi t'es même pas capable de me donner un exemple concret, réel
Le réel, ça n'existe pas. Le réel c'est 70 millions de situations différentes. Ta situation est la tienne et uniquement la tienne, la mienne est uniquement la mienne, etc. C'est pour ça qu'on conceptualise.
Il n'est pas déraisonnable de demander à quelqu'un qui critique tout ce qui se fait en France de conceptualiser. Si tu n'en es pas capable, sur quoi se fonde ta critique? Ta situation, à toi? Si oui: lol

si tu vois que ton choix de socialo-communisme ne marche pas du tout (la preuve en ai aujourd'hui)
1/ tu ne sais pas de quoi tu parles,
2/ ça ne bouge pas, la France est toujours 5-6e puissance économique mondiale; oui, "la preuve en est aujourd'hui"

on reculera encore plus : un pas en avant trois pas en arrière
Tu veux dire, la vie, normale, cyclique? Quand l'Allemagne, le UK, la France sont appelées, à 10 ans d'intervalles, "l'homme malade de l'Europe" (l'Allemagne la dernière fois c'était vers 2001).

Moi je roule mon business et je suis heureux et bientôt je ne paierai plus d'impôt pour des assistés comme toi et ça sera très bien
1/ Lol,
2/ on est bien heureux pour toi,
3/ pourquoi attendre?

quand j'écris sur le net pour parler avec des minables comme toi tu crois bien que je ne corrige aucune faute, et il manquerait plus que ça
Quand on sait écrire correctement, on n'a pas besoin de corriger. On écrit, point.

avatar larkhon | 

on peut tout de même se demander s'il n'y a pas un fond de naïveté dans cette théorie d'équité. Pour moi, cette équité de taxer plus ceux qui peuvent donner plus est surtout un moyen pour une certaine frange de ne pas voir arriver trop de nouveaux riches, qui auraient éventuellement gagné leur argent à la sueur de leur front ou en exploitant leur talent au lieu d'en faire bénéficier des rentiers.

Aujourd'hui, on explique à celui qui gagne le SMIC que l'ennemi c'est celui qui gagne trois fois son salaire et qui se plaint de payer 10 fois plus d'impôts. On explique à ce dernier que l'ennemi c'est celui qui profite des aides sociales sans rien donner en retour.
Pour moi, ceux qu'il faut remettre en question ce sont ceux qui organisent cette distribution de calories, pas ceux qui en engrangent deux fois plus que le voisin.

avatar YAZombie | 

@larkhon:
Ça m'a pris un petit moment, mais je vois ce que tu veux dire.
on peut tout de même se demander […] en faire bénéficier des rentiers
C'est une vision naïve de l'économie, qui n'a en fait pas de sens pour plusieurs raisons:
1/ dans une économie libre - comme la nôtre, à la marge et au dam de nombreux Français - les nouveaux riches ne prennent pas une part du gâteau aux anciens riches, ils augmentent la taille du gâteau,
2/ ça voudrait dire que les gens (riches) dont tu parles auraient tous les mêmes intérêts au même moment et s'entendraient pour diriger économie et politique… vision paranoïaque, partagée par beaucoup aujourd'hui, qui mérite le port d'une veste aux très très longues manches dans un établissement bien surveillé. Accessoirement, cette vision est en soi idiote, puisqu'elle ignore l'évidence que les intérêts ne peuvent pas être partagés par tous au même moment,
3/ aux US (où l'IR est progressif aussi), on a vu l'émergence de puissances financières gigantesques en 10 ans; si ta vision était valide, pourquoi ce serait possible là-bas - où il existait ce que tu appelles "une certaine frange" encore plus puissante qu'en France - et pas ici?

Aujourd'hui, on explique à celui qui gagne le SMIC […] organisent cette distribution de calories, pas ceux qui en engrangent deux fois plus que le voisin
C'est un peu le fond de ma critique acerbe de ceux qui veulent mettre tout sur le dos des politiques: c'est trop facile. On le voit tout le temps en France, la moindre proposition de changement dans ce pays est l'occasion de grève paralysantes, de mouvements "populaires" de petits cons suffisants et bourgeois à crever, de critiques stériles de l'opposition qui ne fait que jeter de l'huile sur le feu, et j'en passe.
Les Français sont comme des chats, ils détestent le changement, ils refusent l'expérimentation, ils sont dirigés par la peur.
Les politiques? Ils font ce qu'ils peuvent avec ce qu'ils ont.

avatar larkhon | 

Je ne pense pas parler en tant que paranoïaque, il faut justement aller au-delà du cliché du français moyen, certains voyagent voire vivent à l'étranger, ça n'empêche pas de partager des conclusions.

L'économie est libre, les nouveaux riches en effet créent des richesses (ou les transforment, les concentrent, on peut voir ça de différentes manières) et les anciens riches bien souvent en profitent à leur tour.
Alors oui, on ne va pas parler de groupe diabolique qui cherche à verrouiller le pouvoir et l'argent, on risque un point Godwin ou au mieux des tirades anti-Medef. Toutefois on peut dire que les "gens riches" ont les mêmes intérêts au même moment, en ce sens qu'on ne vit pas dans un monde de bisounours et dans une économie globale on ne peut pas décider de redistribuer la richesse générée par le travail à ceux qui l'ont créée si tous les autres la redistribuent en priorité à leur actionnariat ou la mettent dans leur poche.
La redistribution sociale telle qu'on la connait n'a rien de juste ; si on a une telle disparité entre les fortunes individuelles et le français moyen c'est que l'équité tant recherchée est une vaste fumisterie. On ne peut pas faire pression sur le 1% qui détient le plus de richesses qui devraient peut-être, si l'on suit ce principe d'équité, verser une proportion énorme de toutes leurs sources de revenus. Du coup on passe notre temps à déshabiller Pierre pour habiller Paul.
Alors oui, les politiques font ce qu'ils peuvent, mais la réponse ne peut pas toujours être taxer l'économie réelle.

avatar YAZombie | 

Je ne pense pas parler en tant que paranoïaque
Ouf, tant mieux.
il faut justement aller au-delà du cliché du français moyen […] partager des conclusions
Je ne comprends pas ce que ça vient faire, mais ok.
Toutefois on peut dire que les "gens riches" ont les mêmes intérêts au même moment
Ben… non… Les intérêts de Bill Gates ne sont pas nécessairement les intérêts de Tim Cook, de Donald Trump ou de Liliane Bettencourt. Ça n'a rien à voir avec un monde de bisounours, mais bien avec le monde du business et des intérêts particuliers. Leurs intérêts peuvent être diamétralement opposés.
on ne peut pas décider de redistribuer la richesse générée par le travail à ceux qui l'ont créée si tous les autres la redistribuent en priorité à leur actionnariat ou la mettent dans leur poche
S'ils le mettent dans leurs poches a priori c'est qu'ils sont actionnaires. Ou qu'ils fraudent mais c'est un autre débat. Attention à la démagogie…
On ne peut pas strictement décider ça. Mais on peut décider de faire au mieux, grâce notamment à des dispositifs fiscaux destinés à limiter la concentration de richesses. Par exemple, la progressivité de l'IR.
La redistribution sociale telle qu'on la connait n'a rien de juste […] habiller Paul
La démocratie et l'équité, ça n'existe pas. Ce sont des buts vers lesquels on tend, au mieux. Un but n'est pas un rêve. On n'abandonne pas un but parce qu'il n'est pas atteint.
Limiter la concentration, ce n'est pas déshabiller Pierre pour habiller Paul, c'est chercher que Paul puisse s'habiller, tout simplement, sans que Pierre s'accapare seul les moyens d'avoir un vêtement par jour.
Alors oui, les politiques font ce qu'ils peuvent, mais la réponse ne peut pas toujours être taxer l'économie réelle
1/ C'est quoi 'l'économie réelle"?
2/ La réponse ne peut pas non plus être de ne pas taxer -les taxes existent partout, il y a une raison- ; et elle n'est certainement pas de taxer de façon inéquitable.

avatar larkhon | 

Je ne mettrais sans doute pas Bill Gates sur le même plan que Tim Cook, et si on veut jouer on peut dire que Bill Gates se soucie peu de se faire plus d'argent, Liliane Bettencourt ne s'en souvient plus mais Donald Trump n'apprécierait pas que la redistribution le dépouille trop...

Plus sérieusement, vous admettrez qu'il arrive un point de richesse au-delà duquel la redistribution des richesses diverge de l'équité qui incombe au plus grand nombre. Que ce soit un potentiel de création de richesses dans le pays, à travers l'activité, l'investissement et/ou l'emploi, ou un potentiel d'une redistribution d'un contribuable fortuné, on préfère faire des compromis et récupérer un peu plutôt que rien si cette chance s'envole.
Ceux qui n'ont pas le même levier subissent cette équité. On nous explique qu'aujourd'hui il faut se débrouiller pour Pierre et Paul puissent s'habiller en étant gentil et docile, sans attaquer Simon qui possède 99% des vêtements et pourrait bien faire en sorte que les deux soient nus si on ne le laissait pas avoir ses 99%.

Pour l'anecdote, quand je parlais de mettre la richesse dans sa poche, je ne faisais pas référence à une activité malhonnête, juste aux familles qui sont propriétaires de leur entreprise. D'ailleurs, toutes les entreprises ne sont pas cotées en bourse ou ont ouvert leur capital aux actionnaires...

L'économie réelle, c'est un bien ou un service contre de l'argent. Je suis d'accord, on ne peut pas se passer de cette source de revenus pour la redistribution, mais aujourd'hui on préfère taper sur un certain nombre de particuliers pour des fraudes qui coûtent peut-être cher à traquer plutôt que de taper sur les entreprises qui ne respectent pas la loi ou colmater les brèches qui existent et permettent à des gens de dire qu'ils paient tout ce qu'il doivent au fisc en redistribuant une toute petite partie de leurs revenus.

avatar YAZombie | 

Mon dieu que tu es confus… mais au moins tu fais des efforts, contrairement à d'autres…
Je ne mettrais sans doute pas Bill Gates […] le dépouille trop
Oui, autrement dit, ils sont tous très riches, et ils n'ont pas les mêmes intérêts…
Plus sérieusement, vous admettrez qu'il arrive un point de richesse au-delà duquel la redistribution des richesses diverge de l'équité
Et donc il faudrait laisser tomber ce qui marche parce que ça ne marche pas pour certains? Je ne comprends pas. La logique semble plutôt de renforcer le dispositif, pas de l'annuler. Quelle est ta proposition, là?
Que ce soit un potentiel de création de richesses […] récupérer un peu plutôt que rien si cette chance s'envole
Comme je disais, c'est un projet, un but, pas une situation atteinte et fixe. Ça veut dire aussi faire des arbitrages. C'est le rôle de nos élus, et c'est pour ça que je suis exaspéré de voir des minables décervelés cracher sur les politiciens alors qu'ils n'ont, eux, aucun courage de faire ces arbitrages et ne font que se regarder le nombril.
Ceux qui n'ont pas le même levier subissent cette équité
Et en bénéficient aussi. Ce n'est PAS que dans un sens. Regarde les finances américaines, et l'état de leurs infrastructures, résultat de l'obsession anti-impôts. Mais eux pourront toujours emprunter à moindre coût…
juste aux familles qui sont propriétaires de leur entreprise
Oui, donc les actionnaires. Actions sur le marché ou pas, ça ne change rien à ça.
Je suis d'accord […] en redistribuant une toute petite partie de leurs revenus
1/ tout ça est beaucoup trop confus, ça fait du blah-blah peu compréhensible,
2/ je te rappelle l'appel des très riches français à être plus taxés: http://bit.ly/1W5WDGg
3/ je me demande franchement si tu as suivi l'actualité récente et les multiples enquêtes et poursuites pour fraude fiscale… on ne parle pas de "taper sur un certain nombre de particuliers" là hein…

avatar larkhon | 

je suis exaspéré de voir des minables décervelés cracher sur les politiciens
oui, oui, mais on peut être plus constructif sans pour autant être d'accord avec tout ce que proposent les politiciens.

je te rappelle l'appel des très riches français à être plus taxés
oui, il y a cinq ans. La question, ouverte car je n'ai pas suivi la chose, est "ont-ils été jusqu'au bout et ont-ils payé plus d'impôts comme demandé?". Par contre j'ai pas entendu beaucoup d'entreprises demander à être d'avantage taxées.

Et en bénéficient aussi.
ça reste à prouver... le fait de taxer beaucoup ne veut pas dire que cet argent est redistribué à ceux qui doivent le donner. A mon tour de te demander si tu as suivi l'actualité mais notre état providence est en train de se désagréger, la sécu ne suit plus et se repose sur les mutuelles pour assurer sa mission, il en va de même pour d'autres secteurs, on peut penser à la sécurité par exemple.
Bref, aujourd'hui ce pognon destiné à la redistribution sert surtout à combler les dettes. Il est positif de voir que dans le même temps on cherche enfin à optimiser nos administrations mais de l'autre côté on a filé des milliards aux entreprises et aux banques sans contrepartie, et avec très peu de résultats, si ce n'est qu'on a jamais versé autant de dividendes.

Quelle est ta proposition, là?
on ne va pas jeter bébé avec l'eau du bain, comme tu le soulignes il y a de bonnes choses qui doivent encore prendre du temps pour porter leurs fruits. L'harmonisation fiscale, la taxe sur les transactions financières, ce sont de bonnes pistes, utilisons l'énergie pour cela au lieu de passer du temps à chercher à taxer ce qui nous rapporte que dalle. Taxer les transactions Airbnb, Uber et cie, oui, ce sont des revenus identifiable. Taxer des transactions sur les objets d'occasion, non, c'est trop coûteux en ressources.

avatar YAZombie | 

Je comprends beaucoup mieux, et nous sommes globalement d'accord.
Non, je ne suis pas béat devant toute proposition ou loi émanant du corps politique. Mais encore une fois, regarde la levée de boucliers de toutes parts dès qu'on touche, par exemple, à la branche Maladie de la Sécu: si ce ne sont pas les assurés ce sont les médecins ou les infirmiers. Je ne dis pas qu'ils ont tous tort, je dis que l'action demande souvent soit une poigne de fer à la Thatcher que personne ne semble avoir, soit des arbitrages qu'on vient te reprocher.

Pour les "Français très riches": je ne pense pas que ça ait abouti à quoi que ce soit. On ne peut pas créer du jour au lendemain une loi de finances dans ce but, et si eux voulaient être taxés, d'autres ne l'auraient sûrement pas voulu… Intérêts divergents…

ça reste à prouver
L'inverse reste à prouver aussi. Pour moi payer ses dettes n'a rien de problématique, ça veut dire qu'on a dépensé et donc bénéficié - sauf à vouloir jouer dans la cour des imbéciles démagogues comme on a pu en voir plus haut.
Les coûts de gestion de la Sécu sont dérisoires (env. 12%), les assurances privées ont toujours avoué qu'elles n'arriveraient jamais à être aussi efficaces. Alors on en revient une fois de plus aux Français, et surtout à la branche Vieillesse. Tentative de fonds de pension? Levée de boucliers. C'était pourtant, aussi, un moyen d'avoir un large actionnariat français, qui aurait eu plus à cœur les intérêts nationaux que les enseignants californiens… Quelle courte vue…

Il est positif de voir que dans le même temps on cherche enfin à optimiser nos administrations […] versé autant de dividendes
Donc, quoi? Taxer plus les entreprises?

Taxer des transactions sur les objets d'occasion, non, c'est trop coûteux en ressources
Rien de nouveau, cette taxation existait déjà. Et en quelque sorte transférer certaines obligations de déclaration aux sites utilisés c'est justement à la fois malin, moderne et efficace ;-D

avatar larkhon | 

oui, on n'est pas loin d'être d'accord. De manière globale l'action vaut mieux que l'inaction, si cette inaction se base sur la peur du changement, le refus de s'adapter ou autre...

Pour moi payer ses dettes n'a rien de problématique
tout à fait d'accord, mais du coup faut demander une certaine efficacité et savoir évaluer s'il y aura un retour sur les aides aux entreprises, voire les soumettre à condition. Pour donner un exemple connu, l'Islande a été un des pays les plus touchés par la crise bancaire. Ils ont depuis redressé la barre et ont même refusé de renflouer les banques en difficulté.
La même solution ne peut être appliquée partout mais quand on nous demande toujours plus d'argent pour toujours moins en retour, c'est aussi là le moment où les politiques doivent être courageux, même si ça parait facile à dire pour le citoyen lambda, sans considérer les contraintes.

Donc, quoi? Taxer plus les entreprises?
non, taxer moins les PME, récupérer l'argent chez les entreprises qu'on a aidées, taxer d'avantage les flux financiers (bien que pour ce point, la France ne peut pas en décider unilatéralement pour que ça marche).

transférer certaines obligations de déclaration aux sites utilisés c'est justement à la fois malin, moderne et efficace ;-D
La règle dit, on ne peut pas en tirer plus de revenus que son activité principale, et on n'est pas censé faire 2000 euros par mois sur trois mois consécutifs. A l'heure actuelle, le fisc examine au cas par cas et doit mettre en évidence une éventuelle activité professionnelle. Là le projet parle d'une limite de 5000 euros par an et avec l'automatisation de cette déclaration est-ce que le fisc va regarder dans le détail ou simplement inscrire ces revenus sur la prochaine déclaration d'impôt et ce sera au contribuable de prouver qu'il n'y a pas d'activité professionnelle ?

avatar YAZombie | 

D'une manière générale? Yep! :)

avatar DVP | 

Je ne comprend pas cet argument de "taxe injuste" sur la TVA.
Pour moi c'est le contraire, elle est totalement juste.
T'as pas de rond, t'achete une logan à 7500€, tu paies 1250€ de TVA.
T'as les moyens, t'achete une audi à 25000€, tu paie 4155€ de TVA

Alors c'est sur que si tu veux vivre au dessus de tes moyens et te payer (à credit) ce que tu ne pourrais normalement t'offrir, il faut accepter le corollaire de payer aussi plus de taxe.

avatar YAZombie | 

C'est pourtant très très simple: la part de consommation dans les revenus de ton ménage (la propension à consommer) est d'autant plus élevée que tu as des moyens faibles. Pour simplifier, quand tu es pauvre, tu consommes tout, parce que tu n'as pas le choix; et tu payes donc de la TVA sur 100% de tes revenus. Quand tu es riche, après avoir consommé tout ce qui correspond à tes besoins, il te reste un reliquat, pour lequel tu peux décider de consommer, ou pas (épargne, thésaurisation, investissements divers, matelas) - même si dans les faits une part importante de ces produits sont devenus assujettis à la TVA ça reste toujours moindre en proportion vs un pauvre. Et plus tu es riche, moins cette propension à consommer est importante, plus une part importante de tes revenus échappe à un paiement de la TVA.
En gros ça viole la progressivité du taux d'impôt, qui est une question essentielle pour l'équité (poids relatif de l'impôt sur chacun en fonction de ses moyens).

avatar ecosmeri | 

@YAZombie :
Dans ce cas au lieu de faire une tva indexé sur les revenus pourquoi ne pas faire plutot une tva plus faible pour les produits de premières nécessité comme l'alimentation les habits, une tva normale pour une autre parti ( produits de consommation courante, et une 3 e tva plus cher pour produits de "confort"ou de luxe. Je ne voi pas pour quoi un pauvre payerai la meme tele que moi 15 a 20% moins cher. Dans ce cas j'envoi un pauvre acheter ma tele. Mais on s'eloigne du sujet puisque on ne parle pas de tva dans l'article

avatar YAZombie | 

Tu plaisantes? Tu sais qu'il y a déjà plusieurs taux de TVA n'est-ce pas? Et que ça ne supprime pas le problème dont nous parlons: TVA inférieure ou pas, si tu n'as pas de revenus supérieurs à tes besoins stricts, tu ne pourras toujours pas épargner, contrairement aux "riches". Au mieux tu abaisses le problème à des revenus plus bas, mais il existe toujours.
Je ne vois pas pourquoi un pauvre payerai la même télé que moi 15 a 20% moins cher
Ça je ne comprends pas d'où ça sort.

Et en effet, merci de l'avoir vu, on ne parle pas de TVA dans l'article. Un sacré nombre de petzouilles même pas concernés sont en train d'en faire des crises d'apoplexie…

avatar YAZombie | 

@deltiox: deux ordis, une voiture… oui, tu fais du commerce quoi…

avatar Paul78 | 

J'ai déjà vendu une voiture à 40 000 Euros sur le Bon coin. Je l'avais achetée 2 ans plus tôt, avait déjà payé la TVA, carte grise etc.... Pourquoi je devrai repayer à nouveau en la revendant?
ça s'appelle du racket...!

avatar YAZombie | 
avatar frankm | 

Il y a aussi le projet qui imposera une sorte de loyer aux propriétaires qui auront fini de payer leurs maisons !

avatar DVP | 

Projet sorti d'un think tank socialiste (jamais du gouvernement) en 2013 et oublié l'année suivante il me semble (meme si tous les deux mois il revient sur facebook)

http://www.franceinfo.fr/emission/le-vrai-du-faux-numerique/2015-2016/la-rumeur-sur-les-loyers-fictifs-des-proprietaires-encore-dementie-29-04-2016-10-31

A noter, que c'est pas nouveau comme principe, et que c'était déjà en vigueur en France entre 1914 et 1964.

avatar oomu | 

tout le monde a des projets, tout le temps. Moi j'en ai plein des projets. Un intellectuel en a plein, un jeune militant politique en a plein aussi. Un think tank a plein de projets aussi (c'est son boulot: pondre des projets). Mais des think tanks, y en a des milliers.

Tiens, moi, mon pote et mon chat, on vient de créer un think tank (il est d'hyper-gauche, c'est nouvô). Est-ce grave ? chais po, tous nos projets ont été mis à la poubelle et aucune télé nous écoute..

voyez, c'est PAS GRAVE !

vigilance, oui. mais panique et aigreur à chaque fois ? non.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR