Apple au Sénat pour discuter de l'empreinte environnementale du numérique en France

Mickaël Bazoge |

Apple sera de retour au Sénat le mercredi 21 octobre, devant la commission de l'aménagement du territoire et du développement durable. C'est Sébastien Gros, responsable des affaires publiques d'Apple France, qui sera auditionné à 10 h ; il sera suivi à 11h30 par Floriane Fay, responsable des relations institutionnelles de Google France.

Les deux responsables seront interrogés sur l'empreinte environnementale du numérique en France qui fait l'objet d'une proposition de loi actuellement en discussion. Les travaux de la commission portent sur « les enjeux de sobriété des usages numériques, d'empreinte carbone des réseaux et centres de données et d'empreinte environnementale des terminaux ».

Cette proposition de loi fait suite au dépôt d'un rapport fin juin, qui avait fait polémique avec des propositions comme l'interdiction des forfaits mobiles avec les données illimitées ; autre mesure plus consensuelle, les sénateurs demandent une TVA à 5,5% sur les réparations de smartphone ou sur l'achat d'un smartphone reconditionné.

Au vu de l'importance d'Apple sur le marché français, il n'est pas étonnant que le constructeur soit régulièrement appelé à témoigner devant le législateur. Cela avait été le cas en septembre 2019, cette fois dans le cadre de la souveraineté numérique (lire : Un cours de rattrapage sur Apple au Sénat).

Source
Image d'accroche : Richard Ying, CC BY-NC-SA 2.0
avatar quentinmassondu57 | 

Faudra qu’Apple leur souligne que c’est les seuls à obligé la marque à mettre une paire d’écouteurs 😂

avatar Yohmi | 

@quentinmassondu57
Et que le sénat leur rappelle qu’ils ont retiré la prise 3,5mm standard ce qui oblige l’utilisation de leur prise lightning propriétaire 😹

avatar byte_order | 

@Yohmi
Et surtout l'usage fortement incité d'écouteurs sans fil, dont l'impact ecologique est nettement plus important que les écouteurs filaires du fait des batteries, tant à la fabrication (terres rares) qu'à l'usage (recharges) qu'à la fin de vie (durée limitée de la durée de vie de ces batteries).

avatar ClownWorld 🤡 | 

Apple est minoritaire en France.

avatar Baptiste_nv18 | 

@ClownWorld 🤡

Et ?

avatar IceWizard | 

@ClownWorld 🤡

« Apple est minoritaire en France. »

Et pourtant occupe tellement de place dans les esprits de certains, ayant besoin d’un ennemi idéologique pour trouver un intérêt à la vie !

avatar raoolito | 

80% d el’empreinte numerique est due au hardware utilisé ou fabriqué à l’extérieur et là dessus 70% vient d ela fabrication des smartphones. Sachant qu’apple va atteindre la neutralité carbone avant 2030 (soustraitants inclus, oui oui) je ne vois pas autre chose que de dire « C’est à cause des kéké sous android! »
:D
voilà

popcorn à volonté.
..
comment ça c pas assez ? Ok, j’en ai une autre pour terminer la soirée et sans doute passer le WE:
« Je croyais que c’était la 5G qui détruisait l’environnement avec sa consommation d’energie » ?

bon, cette fois, c’est pop-corn, soda, chocolats et caramel, bon spectacle!

avatar Seb42 | 

@raoolito

😂

avatar l3chvck | 

Ils sont en train de nous préparer l’acces fixe fibre limité a un certain quota de gigaoctets. Au delà faudra passer à la caisse. Ras le bol de ces écologistes !!!

avatar armandgz123 | 

@l3chvck

Bah y’a l’écologie, et l’ėcølōgį€
(Agir intelligemment et durablement / limiter internet, enlever le chargeurs, les écouteurs)

avatar cv21 | 

Pour ma part j'ai compris plutôt cela : un paiement en fonction de la consommation de données, à la manière des factures d'électricité, d'eau.

avatar Steekus | 

L’iphone à hydrogène, on en parle..?
🍿🍿

avatar IceWizard | 

@Steekus

« L’iphone à hydrogène, on en parle..? »

Encore trop de fumeurs dans les rues, pour être secure !

avatar pagaupa | 

Ces politiques se réveillent après avoir digitalisé tous les services publics...
Du grand n’importe quoi!

avatar byte_order | 

80% de l'empreinte carbone est situé en dehors de la France (site de fabrication des terminaux, datacenters). Les sites numériques des services publics, ils sont dans les 20% restant.

Et assez clairement, dans ces 20% ils doivent pas peser beaucoup par rapport, par exemple, à la consommation des serveurs "caches" Netflix installés chez les différents opérateurs internet français.

avatar Seb42 | 

@byte_order

C’est clair ! Ce type de commentaire c’est juste 🤦‍♂️

avatar BeePotato | 

@ pagaupa : « Ces politiques se réveillent après avoir digitalisé tous les services publics... »

Pour rappel, en français le traitement et l’échange d’informations dans tous les sens sur des ordinateurs, c’est le numérique ; et le digital, c’est ça :🖕.

Alors certes, on peut se dire que, ces dernières années, pas mal de services publics se sont fait « digitaliser » — mais ça n’avait rien à voir avec leur numérisation. ;-)

avatar fousfous | 

Et sinon on en parle de l'empreinte carbone du sénat? Parce que pour le coup eux ils ne servent à rien comme c'est l'assemblée qui décide.

avatar Seb42 | 

@fousfous

Mais vous redescendez un peu sur terre des fois ?
C’est quoi ces remarques à 2 balles.
En quoi le rapport de la présence du sénat et de l’emprunte écologique du digital a un rapport !
Renseignez vous sur le gouffre énergétique du digital.

Allez ! même si malheureusement l’article n’est pas complet il suffira largement j’espère à pour de comprendre de quoi on est en train de parler !

https://www.science-et-vie.com/technos-et-futur/streaming-bitcoin-ia-le-...

Et si après ça vous êtes toujours à dire et le sénat et le gouvernement et cette Europe à la con... et que vous ne comprenez pas la situation alors c’est triste.

avatar pagaupa | 

@Seb42

Et donc? Tu proposes quoi?
On ne peut plus faire une seule démarche sans internet...
Et ce n’est pas le covid qui arrange les choses...
Alors se priver des réjouissances numériques et ne garder que les emmerdes, non merci.
Même le stationnement passe par des serveurs maintenant et dieu sait qu’en plus de consommer, ils pourrissent la vie des citadins comme Streeteo avec Paris.

avatar fousfous | 

@Seb42

La consommation des serveurs en France n'est pas vraiment un problème grave au nucléaire, de plus les serveurs deviennent de plus en "vert" (regarde Apple par exemple).
Par contre le sénat où chacun a une voiture de fonction avec chauffeur, beaucoup de monde qui gravite autour et tout. Disons que si c'était leur principale préoccupation l'environnement, il faudrait s'attaquer au problème du sénat qui pollue sans valeur ajoutée (au contraire d'internet qui apporte un service utile).
Le bitcoin est un problème mais le sénat ne s'intéresse visiblement pas à ça, les monnaies cryptographiques sont par définition gaspilleuses d'énergies.
Après pour la fin de ton propos tu dois confondre avec quelqu'un d'autre.

avatar koko256 | 

@Seb42

Mais par contre M et Mme Michu qui prennent leur voiture pour faire 500m à plat, on ne dit rien. Ah non, pas d'eco taxe, on développe les cars plutôt que le train, on laisse l'essence à prix modique. Ras le bol de ces deux poids deux mesures. Le numérique est responsable de 4%. On peut peut-être s'occuper des 96 autre pourcents. Le numérique consomme mais remplace maintes activités polluantes.

avatar Seb42 | 

@koko256

Ok bon vous pouvez trouvez toutes les autres sources de pollution que vous voulez ici on parle du gouffre digital.. mais comme vous n’avez pas d’arguments sur ce sujet précis il est facile de le comparer à d’autres choses.
L’élevage bovin / les cargos maritimes / la voitures / les avions /... oui bon le débat ici c’est de voir que l’augmentation du digital est exponentiel en énergie... et qu’il faudrait peut être anticiper un minimum pour limiter la casse.
Quand tu vois que beaucoup de gens écoutent de la musique sur ... YOUTUBE et s’en contre fiche de la vidéo !

avatar koko256 | 

@Seb42

Oui c'est débile. Je ne le fais pas et donc que l'on me fiche la paix. Surtout quand on ne rien pour le reste. Les économies grâce au numérique : essentiellement la visio plutôt que le transport avec visites et cours virtuels inclus. Et je ne suis pas sûr que télécharger un album coûte moins que le produire et l'acheminer.

avatar Seb42 | 

@koko256

Sur la chaîne complète de la production d’un album à sa distribution c’est un bon exemple et il serait bien pouvoir comparer.

Reste que les chiffres annonces sont tout simplement délirant et qu’il faudrait être bête pour ne pas voir que quelque chose doit changer.
Apple TV+ / Netflix et autre streaming font tourner la tête sur la consommation quotidienne que cela génère.
Ai je dit de les annuler, non ? Mais de pousser pour une limitation de data oui.
La cryptomonnaie quel bénéfice apporté-tu-elle ?

A un moment donné, il faut se rendre à l’évidence que tout n’est pas illimité... en fait, si il y a malheureusement une chose d’illimité la connerie humaine.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR