Automobile : Ford n'a pas peur d'Apple

Mickaël Bazoge |

La possibilité qu’Apple se lance dans l’automobile n’effraie pas outre mesure Ford. Ken Washington, vice-président de la recherche et de l’ingénierie avancée pour le géant industriel américain, n’est pas inquiet, « parce que nous ne savons pas [ce qu’Apple] est en train de faire. Et pour être tout à fait honnête, nous ne nous en soucions pas vraiment ». Voilà qui a au moins le mérite de la clarté, et même si Elon Musk se dit persuadé qu’Apple lancera un véhicule, pour le moment on ne peut que s’appuyer sur des rumeurs.

Ken Washington.

Le marché de la mobilité et des transports (sauf l’aérien), évalué par Washington à 5 400 milliards de dollars, est suffisamment grand pour accueillir « beaucoup d’acteurs » : « Uber, Apple, Google, n’importe qui qui veut jouer sur ce marché et qui ne sont pas des concurrents traditionnels ». Il y a de la place pour « tout le monde », énonce-t-il.

Le discours est sensiblement le même que celui — plus enthousiaste tout de même — du directeur général des véhicules connectés du même groupe, Don Butler, qui lors du CES avait déclaré se réjouir de ces nouveaux acteurs. « Nous trouvons que c’est excitant. C’est en fait le changement que nous appelons de nos vœux ». Il estimait qu’Apple et Google pouvaient se faire une place.

Ford a noué un partenariat avec IBM pour ajouter les capacités cloud et big data du groupe informatique dans le programme Smart Mobility, qui sert de base aux initiatives « voiture connectée » du constructeur automobile.


avatar occam | 

Ken Washington : « And to be honest with you, we really don’t care. »
Famous last words.
Il est de ces déclarations bravaches dont on a par la suite amplement l'occasion de se mordre les fesses.

« Nous vaincrons parce que nous sommes les plus forts. » Paul Reynaud, 1939.

Apple, jadis, n'a pas non plus raté un bonne occasion de la boucler :
« Welcome, IBM. Seriously. » Pub pleine page d'Apple dans le Wall Street Journal, le 12 août 1981, lors du lancement de l'IBM PC.

avatar françois bayrou | 

And to be honest with you, you know what ? I'm happy.

avatar Gary94 | 

Pourquoi Ford et les autres devraient ils avoir peur d'Apple ?
Déjà avant qu'Apple sorte une voiture c'est pas demain la veille. Pas avant 2020 surtout quand "on apporte un soin particulier aux détails".
Et puis qu'Apple se fasse tous les profits sur le marché des smartphones est une chose, mais sur les voitures les constructeurs ne vont pas perdre leur marge du jour au lendemain.

Vous pensez combien pour une Apple Car autonome et électrique : 100.000 pour 16 minutes d'autonomie, 110k pour 32 minutes et 120k pour 64. À ce prix là c'est Ferrari qui va avoir peur

avatar umrk | 

C'est le genre de déclaration qu'on veut oublier, après .....

avatar Mrleblanc101 | 

Ça me rappel une certaine industrie horlogère suisse... Qui commence déjà à se faire manger la laine sur le dos même pas un an apres l'entrée d'Apple sur le marché

avatar warmac33 | 

@ Mrleblanc101
Tu m'as l'air de t'y connaître vachement en horlogerie suisse toi...
Il y a des tas d'explications aux résultats en retrait des derniers mois, et l'AW en est l'une des moins probables.

Mais il est vrai que Maybach a (re-)disparu peu après l'arrivée de la Zoé...

avatar Arkos | 

une voiture Apple il ne manquait plus que ça...
qu,ils fassent donc un ’os X sans BUGS déjà !! car si la voiture
est aussi pourrie à non merci

avatar waldezign | 

@Arkos :
Retourne sur ZDnet...

avatar pariscanal | 

@Arkos :
Franchement , mon capitan ne bug pas .... Meme très content des dernières touches et de sa réactivité

avatar Arkos | 

@pariscanal :
Quel Mac?

avatar Thaasophobia | 

@Arkos :
Mis a part une Renault 4L ou Peugeot 104, quelles voitures ne BUG pas aujourd'hui ?

avatar codeX | 

Je ne sais pas si la photo a été faite pendant l'interview, mais il a l'air du gars parfaitement décontracté :-)

avatar iThomas | 

"Ford n'a pas peur d'Apple", donc Ford a peur d'Apple.

avatar 8enoit | 

Jobs n'est plus là donc c'est vrai qu'il y a moins de raisons d'avoir peur. L'expérience de la watch est là pour confirmer que les choix post-jobs manquent d'une touche, celle du génie, du flair visionnaire

avatar ecosmeri | 

Quel constructeur pourrait avoir peur d'apple serieux? A part tesla qui pourrait se retrouver sur le segment haut de gamme electrique mais sinon les reste n'ont absolument rien a craindre. Et puis si c'est comme les mac vous aurez pour 110000euros ( car on va pas se leurrer je vois mal apple sortir une voiture en dessous des 80/100k ) 80 chevaux, 200km d'autonomie, sellerie tissus, vitre manuelle, clim manuelle, jantes tole, 150litre de coffre.

avatar waldezign | 

Apple ne va pas vendre des voitures, mais se positionner sur le service (location, par exemple).

avatar Flash | 

Cette Apple Car va secouer le marché autant que l'Apple TV, c'est à dire rien. Les constructeurs automobiles comme Ford n'ont aucun soucis à avoir d'un constructeur de téléphones et de montres connectées qui bide.

avatar desertea | 

Sauf que les futures voitures électriques utilisent une grosse majorité de composants électroniques et que le tout est orchestré par du logiciel.
Bye-bye les pistons, bielles et compagnies. Une grosse partie du savoir faire des constructeurs va partir en fumée.
A l'image des gros Nokia et Motorola qui n'avaient pas peur avant 2007 !!
On ne peut prédire l'avenir. Et de toutes façons quelque soit le domaine, je ne suis pas sûr qu'il faille ignorer une entreprise high tech valorisée à plus de 500 milliards de $.

avatar Flash | 

Y a que Tesla qui peut a la limite s'inquiéter. Les autres rigolent bien fort de l'Apple Car.

avatar thebarty | 

@Flash :
Je la garde, celle-là. Tu t'es lu ?

avatar C2SC3S | 

Apple ?
Tesla?
Ou comme pour tout le reste , Byd? Constructeur chinois , déjà le premier constructeur mondial de véhicule électrique , a remporté le marché des taxis électriques a Bruxelles

avatar XiliX | 

Perso une Ford Shelby ou une Ford Cobra... je craque à fond

avatar Mister-Auto | 

Ce serait un comble qu'ils aient peur, non ?
Après j'espère pour lui que ça ne décollera pas pour Apple au point que Ford s'en morde les doigts... Personnellement, j'ose espérer qu'il prépare un gros coup, car ce serait bien méconnaître Apple que de le sous-estimer d'entrée...

CONNEXION UTILISATEUR