La Commission européenne propose un marché unique du streaming

Anthony Nelzin-Santos |

La Commission européenne continue d’avancer en direction d’un marché unique du numérique. Après avoir présenté les « trois piliers » de son édifice et s’être attaquée aux clauses d’exclusivités imposées par les studios hollywoodiens, elle présente maintenant des « mesures pour améliorer l’accès aux contenus en ligne ». Et notamment les contenus des services de streaming.

Ce message sera bientôt de l'histoire ancienne. Capture BBC iPlayer.
Ce message sera bientôt de l'histoire ancienne. Capture BBC iPlayer.

Alors que les frontières physiques tendent à s’effacer, malgré les velléités réactionnaires, les frontières numériques sont bien réelles, malgré les bonnes volontés progressistes. « Un utilisateur français du service de films et de séries à la demande MyTF1 ne peut pas louer de nouveaux films lorsqu’il est en voyage d’affaires au Royaume-Uni », déplore la Commision européenne. Pire : « un abonné néerlandais de Netflix qui se rend en Allemagne ne peut visionner que les films proposés par Netflix aux abonnés allemands. En Pologne, il ne peut pas en visionner du tout, Netflix n’étant pas disponible dans ce pays. »

« Ceux qui achètent légalement du contenu […] doivent pouvoir l’emporter où qu’ils aillent en Europe », déclare Andrus Ansip, vice-président de la Commission pour le marché unique du numérique. L’exemple des frais d’itinérance l’a montré, l’établissement d’un véritable marché unique n’est pas pour tout de suite. Mais la Commission peut au moins garantir « la portabilité transfrontalière du contenu », c’est-à-dire la possibilité d’accéder dans un pays de l’Union aux contenus numériques achetés dans un autre pays de l’Union.

Bien qu’elle appelle à « renforcer la diversité culturelle » et à « améliorer la distribution transfrontalière de programmes de radio et de télévision en ligne », elle ne pourra pas imposer l’ouverture des services à l’ensemble de l’Union. Mais les Français pourront au moins regarder Dr. Who sur BBC iPlayer et les Allemands suivre le Tour de France sur Pluzz, sans subir les restrictions qui poussent 20 % des Européens à utiliser régulièrement un VPN.

Si cette proposition devrait remporter un large assentiment, les révisions du droit d’auteur qui l’accompagneront n’iront probablement pas sans discussion. La Commission propose de renforcer les exceptions à des fins éducatives et de favoriser l’accessibilité des œuvres à la suite du Traité de Marrakech, mais ne donne pas de direction sur le droit de panorama, et laisse toujours la porte ouverte à la création d’un nouveau droit voisin sur l’indexation de contenus en ligne.


avatar Minileul | 

[Modéré - SM]

avatar Jejepv | 

Au moins, sur Apple TV, on peut louer des films du store US ou du store UK à partir de la France et les visionner sans problème.

Je n'ai d'ailleurs jamais compris pourquoi Apple le faisait et pas les autres.

avatar Swann Guillet | 

@Jejepv :

Question de droits d'exploitation qui varient selon les pays. Les détenteurs des droits ne peuvent pas toujours les distribuer dans tous les pays.

avatar Jejepv | 

@Swann Guillet :

Ok mais alors pourquoi Apple peut le faire et pas Netflix (par exemple) ?

avatar Swann Guillet | 

@Jejepv :

Parce que les licences qu'elle a négocié sont plus larges que celles que peuvent négocier d'autres distributeurs qui n'ont pas sa force commerciale (Netflix, ...).

avatar reno732 | 

Oui ce sera bien que l'Europe commence réellement à exister de pouvoir circuler d'un pays à l'autre facilement sans roaming sans limitation du streaming et autres applications ...

avatar  | 

"Alors que les frontières physiques tendent à s’effacer, malgré les velléités réactionnaires"

Un peu étrange cette phrase, en plus d'être fausse.

avatar jerry75 | 

Le VPN a d'autres avantages, colle regarder les Netflix du monde entier et ainsi étoffer le catalogue maigrichon du Netflix Français ( merci l'exception culturelle ) ... Bref pour moins de 3€/mois ça rend bien des services en attendant ! Pour ceux que ça intéressent et qui cherchent un VPN ultra simple il y a Tunnel Bear. Ceci dit avec mon wifi je suis coupé toutes les 30-40 mn et je dois relancer l'application ( Netflix en l'occurrence ). Il y a peut être mieux que celui-ci. L'énorme avantage c'est qu'il n'y a rien a paramétrer, on ne fait que choisir le pays où l'on veut aller sur une carte.
Si quelqu'un sait pourquoi il plante régulièrement, ça m'intéresse !

avatar fousfous | 

Ah super je pourrais enfin regarder doctor who en direct!

avatar enzo0511 | 

Un streaming européen ok. Encore faut il qu'il soit dispo en même temps que l'abolition du roaming data en Europe

avatar tiboug974 | 

je rappelle que même en France les droits ne sont pas les mêmes sur l'ensemble du territoire. les DOM ne disposent pas du même accès numérique que la métropole. pourtant s'il y a bien un my en simple de gommer ces "distances" c'est bien grâce à internet .
Netflix est toujours absent à La Réunion .
Canal plus métropole ne donne pas accès au même droit selon quel côté de l'océan on se situe.

même chez un fai, Orange, l'abonné dom ne dispose pas dès mêmes services et accès de son propre fai.

il faudra encore une législation européenne pour clarifier tout ça ....

avatar Jeff06am | 

Bonne idée bien sûr mais faut pas que ça se fasse en 10 ans.

avatar YAZombie | 

"Alors que les frontières physiques tendent à s’effacer, malgré les velléités réactionnaires, les frontières numériques sont bien réelles, malgré les bonnes volontés progressistes."
J'ai adoré! Bravo les gars!

avatar Streaming iPhone | 

Je trouve que les sites de streaming comme par exemple celui que j'utilise streamingiphone.fr sont plus productifs.

avatar Yuku | 

@Streaming iPhone :
Y en a qui n'ont pas froid aux yeux pour venir faire la promo de leur site (illégal en plus) ici...

avatar ergu | 

J'en profite pour rappeler que de tous les sites d'écrivains, le meilleur est quand même www.ergu.fr

CONNEXION UTILISATEUR