Microsoft enregistre une perte de 3,2 milliards de dollars au dernier trimestre

Oyoel |

Au même moment qu'Apple, Microsoft a dévoilé ses propres résultats pour la période d’avril à juin 2015 qui correspond au quatrième trimestre fiscal de l'entreprise. Ce trimestre est loin d’être bon puisqu’il se clôture sur une perte sèche de 3,2 milliards de dollars.

Une perte record… mais loin d’être dramatique

Un chiffre qu’il faut toutefois relativiser puisqu’il est consécutif aux récentes décisions de la firme de Redmond qui a notamment repris à sa charge la division mobile de Nokia (devenu indépendant), et qui a annoncé il y a peu une réduction significative des effectifs de cette branche. Les résultats peu glorieux de Windows Phone sur le terrain des smartphones (2,8% de parts de marché dans le monde) n’y sont évidemment pas étrangers, tout comme les ventes catastrophiques de PC depuis le début de l’année 2015 (en baisse de près de 10% sur un an).

3,2 milliards de dollars de pertes, c’est 40 cents en moins par action. À la même période un an plus tôt, Microsoft affichait fièrement un bénéfice net de 4,61 milliards de dollars. Il y a toutefois fort à parier que le lancement dans moins de 10 jours de Windows 10 permettra de relancer l’entreprise après cet impressionnant passage à vide, même si les ventes de versions OEM baissent de 22% sur le dernier trimestre.

Les divisions Xbox, Bing et Surface dans le vert

Il y a toutefois de bonnes nouvelles au programme avec notamment les revenus de la division Surface qui augmentent de 117% à 888 millions, tandis que le chiffre d'affaires de la division Xbox (consoles, jeux et Xbox Live) est au beau fixe, malgré la domination de la PlayStation 4 dans les classements mondiaux (+27%). Enfin, la version US de Bing voit ses résultats augmenter de 21% avec une part de marché qui s’établit à 20,3%.

Satya Nadella, PDG de Microsoft.

Depuis 18 mois, date à laquelle Satya Nadella a pris les commandes, Microsoft s’est efforcé de revoir son approche auprès des consommateurs, privilégiant la vente de licences logiciels au détriment de ses solutions hardware. Il sera par exemple possible pour les développeurs de concevoir des applications universelles pour Windows 10, Windows 10 Mobile et la Xbox One, tandis que les efforts de développement ont été portés sur le multiplateformes et les services dans le nuage. Cette branche, composée notamment d’Office 365 (et ses 15,2 millions d’abonnés) et d’Azure, devrait ainsi rapporter 8 milliards de dollars sur l’année. Satya Nadella a par ailleurs expliqué que d’ici 2018, ce chiffre serait porté à 20 milliards de dollars par an.

À l’annonce de ces résultats, le cours de l’action a néanmoins pris un sérieux coup dans l’aile puisqu’en baisse de 2,7% à la clôture du Nasdaq.

avatar Xap | 

En tout cas, les efforts sur Office Mac et iOS sont appréciables.

avatar Apollo11 | 

@Xap :
Mon expérience de Word 2016 sur Mac n'est pas du tout positive. Et je suis pas le seul. Lent, lent, bogues.

http://answers.microsoft.com/en-us/mac/forum/macoffice2016-macword/perfo...

avatar Doctomac | 

Je suis d'accord. Des années d'attente pour ce résultat pas très glorieux. Microsoft s'est contenté de retranscrire l'interface de la version PC et oublie toujours de faire une application moderne digne de OS X puisque des fonctions types de OS X sont toujours manquantes.

SI au moins les performances étaient au rendez-vous mais ce n'est pas le cas. Effectivement Word est d'une lenteur affligeante. J'ai l'impression de revivre l’expérience d'Office 2008 !

avatar lmouillart | 

"une application moderne digne de OS X puisque des fonctions types de OS X sont toujours manquantes."
La plupart des fonctions non pris en charge du type : version, n'a pas de sens dans un environnement de travail multi-utilisateur et multi-plateforme, en effet "version" ne fonctionne qu'en local et sur OS X et pour des tâches simples.

avatar Doctomac | 

Je ne vois pas en quoi Version n'a pas de sens en situation de multi-plateforme. Mais peu importe, comme beaucoup, je ne n'utilise pas Office en situation de multi-utilisateur et très peu en multiple-plateforme (mais encore une fois, Version a aussi tout son sens dans ce cas) et donc comme beaucoup je trouve pitoyable que Version ne soit pas supportée.

Par ailleurs,

- pas de support de iCloud alors que les apps mobile le sont, va comprendre.
- pas la possibilité de changer le nom et l'emplacement d'un document depuis la barre de titre du doc.
- Il y a toujours l'utilisation du "Enregistrer Sous" au lieu du dupliquer.
- il y a toujours en 2015 et alors même que le support a complètement disparu, l'icône de la disquette pour enregistrer (Microsoft pourrait supprimer cette merde et adopter l'enregistrement automatique d'OS X.).

avatar C1rc3@0rc | 

@Xap
les efforts sur Office Mac et iOS sont appréciables,... pour Microsoft en premier lieu.
Historiquement il faut se souvenir qu'Apple a été le premier marche de Microsoft et que le tableur qui a fait le succes de MS en entreprise a commence sa vie sur Apple... retour aux sources.

Il faut surtout voir ici la nature de la politique de Nadela.
Les pertes étaient inévitables et vont continuer, puisque elles sont avant tout liees au hardware et au grand public, deux secteurs qui ont toujours été déficitaires pour Microsoft.

Nadela a decide de couper les branches pourries et ne maquille plus les résultats comme ses predecesseurs, donc la voie est grand ouverte pour l'abandon pur et simple des secteurs déficitaires, a commencer par la telephonie, suivi ensuite par Xbox, Surface (non pro), et l"évolution" de Windows...

D'ici 5 ans MS aura purge son activite non pro et sera une entreprise qui fait du service a destination du corporate, ce qui a toujours été son coeur de métier. Le produit phare sera encore plus Azure, Bing (pas le moteur mais le service corporate...), le serveur et Office. Quant a Windows son avenir est incertain, au moins pour la version client.

Mais toujours est il qu'on assiste la a la chute du modele de MS, le monopole generalise, et que l'on voit une entreprise réputée intouchable s'embourber gravement. Heureusement Nadela est aux commandes

avatar madaniso | 

Je vois que les résultats d'Apple ont refroidi les actionnaires du forum mais Apple comme Microsoft sont des valeurs sur à moyen terme. Apple est toujours sur une pente ascendante et Microsoft revient en force avec Windows 10.

avatar Androshit | 

@madaniso :
Microsoft revient en force avec un produit qui n'est pas sorti ????
Mouarf :)

avatar vrts | 

@Androshit : il est terminé et testé à grande échelle, très bon retours un peu partout. Difficile de faire pire que windows 8 :)

Rien que pour DirectX12 c'est et ce sera une grosse réussite en terme d'optimisation 3D. Si Apple pouvait s'en inspirer (je crois les doigts pour Metal)

avatar Jeckill13 | 

@vrts :
Si Windows Vista est largement pire que Windows 8

avatar oomu | 

ce n'est pas le point.

il est peu probable que windows 10 relance les ventes de pc, ce dont a besoin Microsoft.

avatar madaniso | 

Je parle de toute la stratégie autour de Windows 10.
Les requêtes vers Bing vont augmenter significativement avec Edge et Cortana.
Windows 10 donne enfin le sentiment d'un OS multi plateforme avec la même présentation des reglages sur PC ou smartphone par exemple.
Office est maintenant partout.

avatar Androshit | 

@madaniso :
Ah ouais d'accord, t'as des boules en cristal ^_^
Moi je prédis qu'avant 2020, Crimosoft retournera poussière, rongé par sa suffisance ;)

avatar en ballade | 

@Androshit :
Microsoft a montré depuis plusieurs décennies qu'elle était une entreprise puissante et aucune société informatique software Apple compris n a connu cela.

avatar oomu | 

i-b-m

IBM.

-
apple est une société de matériel avant tout. elle n'est pas comme microsoft (son inverse)

avatar C1rc3@0rc | 

@en ballade

Oui Microsoft a montré qu'elle était une société puissante, une societe financière puissante, pas une société informatique. Car sans les jeux financiers d'orfèvre de Microsoft, comment cette société aurait pu survivre avec tous ses secteurs déficitaires depuis... toujours, a commencer par Xbox, Surface, téléphonie (le gouffre Nokia ça dure depuis 2010, mais avant c'était l'incurie Windows Mobile) et Windows qui en tant qu'outil monopolistique était vendu a perte et mis sur le marche gris gratuitement...

La revolution de Nadela c'est d'en faire une société de purs services informatiques, et la on va pouvoir parler de société informatique s'il réussi.

avatar C1rc3@0rc | 

Les fans de Microsoft , et les employés du pole lobbying de Microsoft, veulent voir dans Windows 10 le messie... comme ça a été le cas avec Vista d'ailleurs.

Pour être beta testeur depuis des mois de Windows 10, il faut reconnaitre que c'est une évolution de Windows 8 mineure qui en corrige des bug et amène quelques optimisations, mais rend aussi obsolète beaucoup de matériel et soft (un peu le meme pb que Vista).
Mais pour autant Windows 10 ne répond pas aux critiques et aux attentes qui font que Windows 7 se vend de plus en plus au détriment de Windows 8.

Mais Nadela a été clair sur l'avenir de Windows: version serveur et transformation en service, qui va évoluer dans l'ombre des produits phares: Office, Azure, Bing.

avatar SIMOMAX1512 | 

Microsoft espère toujours qu'à chaque sortie d'un nouveau Windows les ventes de Pc vont redécollées et en fait non les ventes de Pc baisse parce que les gens les changent moins dû à l'utilisation intensive des tablettes et smartphones à grands écran.

avatar poulpe63 | 

Pas seulement : un PC équipé de 4 Go qui a 5 ans fait tourner Win 7 / Win 8.1, et donc Win10 de la même manière en terme de performance.
Win 10 aura son intérêt côté gamer, support natif des dernier techno, ...

Enfin, le fait d'attendre que Win 10 sorte avec d'acheter un nouveau PC : ça évite de se taper une grosse mise à jour, après achat.
Perso, côté MAC, j'ai le même raisonnement : si je devait renouveler mon MBA, j'attendrais patiemment que El Capitan soit fournit/installé d’emblée dans le machine...

avatar k43l | 

Je dirai qu'il faut mettre à jour le discours parce qu'il n'est plus d'actualité...
Les méventes de PC ne date pas de 2015 et je me rappelle encore des articles sur l'ère post PC de mac G. Mot plus du tout employé par ailleurs depuis la stagnation des tablettes.
Pourtant Microsoft fait toujours des bénéfices à l'image du trimestre précédent ou même de son trimestre de l'année précédente.

Si il n'y a pas de bénéfice c'est suite à l'annonce de dépréciation de sa branche mobile pour près de 8milliards. Donc calcul simple, -3.2 milliard de perte + 7.8 milliard de dépréciation = 4.6 milliard de bénéfice brut à peu près...

Pour une société qui est selon ton discours dépendante de la vente de PC, y'a de quoi se poser des questions ? (-10% depuis 2015 alors que 2014 n'était pas du tout glorieux)
Si on rajoute à cela que toutes les licences particulier 7 - 8 - 8.1 sont éligible à Windows 10 GRATUITEMENT, c'est pour moi montrer à l'industrie que la dépendance vente d'OS PC n'est plus.

Et de toutes manière il le montre chaque trimestre depuis quelques temps maintenant !

avatar C1rc3@0rc | 

Ce qui sauve Microsoft de la debacle du PC auquel son monopole était adosse, c'est l'activité corporate, qui finance les pertes du mobile et des produits grand public. Nadela l'a toujours dit et il le montre...

Et ne t'en déplaise on est bien dans l'ère post PC, les smarphones et tablette continuant inexorablement de prendre le pas sur le PC. C'est comme le PC, tete de file de la micro-informatique qui a pris le pas sur la mini-informatique. Les mini existent toujours, mais ils ne sont pas les rois du monde comme ils l'etaient lors de l'apparition de l'Apple 2...

Et faire de Windows un produit gratuit ( a géométrie variable et dans un flou des plus embarrassant) c'est surtout prendre acte de sa perte de valeur et officialiser sa non rentabilité. Et généraliser aux plateformes qui fonctionnent (Android, iOS) Office, c'est encore enfoncer le clou.

Enfin n'est pas plus aveugle qu'un fanatique asservi.

avatar Ginger bread | 

@C1rc3@0rc :
Windows n est paq gratuit vu qu il est tjr commercialisé, il est offert aux possesseurs de licences compatibles.

avatar feefee | 

@SIMOMAX1512 :

"les ventes de Pc vont redécollées et en fait non les ventes de Pc baisse parce que les gens les changent moins dû à l'utilisation intensive des tablettes et smartphones à grands écran."

Oui mais pas seulement , la majorité des utilisateurs d'aujourd'hui n'est plus constituée de personnes n'ayant de cesse de faire progresser leur configuration à coup de processeurs , carte graphiques et ajout RAM . La démocratisation des PC avec des usages basiques de mr tout le monde et la puissance suffisante des configurations de base a stoppé cette course à la puissance. Et même si elle existe encore chez certains elle n'est plus significative.

Et aussi le fait que des anciens PC à la peine ont été remplacés par des tablettes largement suffisantes pour les besoins de base quand on ne veut pas s'emmerder avec un PC .

Même si pas mal d'experts d'ici prétendent que les tablettes sont un phénomène de mode prouvé par la baisse des ventes :-))
Comme si la baisse des ventes d'iPad signifiait que tout d'un coup tous les utilisateurs arrêtaient de s'en servir , car bien sûr, si ils s'en servaient encore ils en achèteraient automatiquement une nouvelle :-) confondant par la même les tablettes avec les smartphones et leur forfaits souvenirs liés.
Non bien sur ça démonte clairement que la tablette satisfait largement les besoins des nouveaux utilisateurs de bases nés avec l'explosion du tout numérique .

avatar brunitou2 | 

@feefee :
+1 avec toi !

avatar levincefr | 

La reprise de Nokia compte pour combien dans ce déficit ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR