Le réseau Numericable de Paris menacé de coupure par la ville

Florian Innocente |

Un différend financier entre Numericable/SFR et la Ville de Paris pourrait provoquer cet été la coupure des services de téléphonie et de télévision de millions d'abonnés de l'opérateur, écrit Le Monde. Les deux parties reconnaissent le problème mais chacun campe sur ses positions. Il paraît cependant peu probable que les protagonistes en arrivent à une telle extrémité.

Le désaccord porte sur le montant des loyers que chaque opérateur doit acquitter auprès de la ville au titre de l'occupation de locaux pour ses équipements techniques. Depuis 2009, Numericable refuse la décision d'une hausse conventionnelle de ce loyer. L'augmentation aurait dû être de 62 772 € en moyenne, par an.

La convention qui prévaut depuis 2005 est arrivée à échéance en février et Numericable a continué de faire la sourde oreille. L'opérateur réclame une révision du mode de calcul actuel (qui place la barre à 871,99 € par mètre carré) et de ne payer que pour la surface réellement occupée. Le groupe met aussi dans la balance ses investissements en 4G et fibre sur Paris.

Si la Ville de Paris accède à cette demande, elle devra revoir son calcul pour tous les autres opérateurs au nom d'un principe d'équité et probablement rétrocéder des trop-payés. Elle a donc envoyé un courrier le 26 juin à l'opérateur lui enjoignant de démonter ses installations et quitter ses locaux d'ici le 10 août. Pour corser encore les choses, Numericable et sa filiale Completel ont toujours une ardoise de 8,37 millions d'euros datant de la période 2008 à 2013.

Le Monde ajoute que les estimations de la Ville de Paris sur les conséquences d'une déconnexion du réseau de Numéricable se traduiraient par une coupure de téléphone pour ses 1,7 million d'abonnés, auxquels s'ajoutent 2,4 millions d'abonnés Bouygues qui utilisent aussi ces lignes au travers d'une location interopérateurs. Quant à la télévision, Numericable est historiquement très présent dans les immeubles collectifs.

On peut toutefois s'attendre à ce que ce bras de fer se termine par une solution négociée plutôt qu'une déconnexion brutale du réseau de millions d'utilisateurs.


avatar Fabeme | 

Ben ça fera une coupure qu'ils pourront expliquer pour une fois...

avatar mac-a-dames | 

@Fabeme :
Ce commentaire bateau peut marcher avec tous les opérateurs...
Perso je suis chez NC depuis 2 ans et a part une grosse coupure de 4h j'en pas eu d'autres...

avatar bibi81 | 

Pour résumer, à part les coupures tu n'as pas de coupures... Comme tout le monde en fait.

avatar Un Type Vrai | 

Je suis chez Free depuis l'offre internet 50h et la seule coupûre que j'ai eu, c'est un technicien FT qui a débranché volontairement mon câble en installant une box orange chez un voisin...

avatar melaure | 

Je crois que leur lot de casserole est nettement au dessus des autres. Ne pas oublier qu'ils viennent de Noos pour ceux qui se souviennent (malheureusement).

avatar fanchig | 

Avoir une ardoise de plus de huit millions, ça ne pose pas de problème???!

avatar nemrod | 

@fanchig :
Pas quand tu connais les pratiques du patron

avatar FloP1 | 

Vu qu'ils n'achètent pas Bouygues Tel, ils devraient pouvoir trouver les millions manquants dans leur trésorerie non? :)

avatar GwenT | 

Pouvoir mettre 10 milliards sur la table pour un rachat et ne pas payer une facture légitimement due de moins de 10 millions.

Franchement y a des trucs qui tournent pas ronds....

avatar Mathias10 | 

@weagt :
Notre pomme adorée refuse bien de payer les honoraires de l'autre guignol qui audit Apple dans le cadre du procès pour iBooks.

Sauf que les milliards, elle les a et c'est de la tresorerie

avatar nemrod | 

@Mathias10 :
Elle n'a pas demandé l'audit la pomme ...

avatar Keysertom | 

@weagt :
Ce n'est pas la même ligne dans le bilan comptable voilà tout !

avatar nemrod | 

@Keysertom :
Bullshit !!!

avatar ET80 | 

@weagt :
Les 10 milliards étaient surtout prêtes par la Banque... Pas d'accord à la vente, pas de milliards à emprunter, donc rien à voir

avatar sthillay | 

Si Numericable ne paye pas (l'augmentation) et que les autres opérateurs demandent le même traitement, qui va payer le manque à gagner pour la mairie de Paris ?
Amis parisiens je vous laisse méditer...

avatar MKO | 

Même pas chiche !!!

avatar wildtiger | 

J'espère pas ! Mon modem internet + tel est chez Numericable...

avatar ovea | 

Faudrait faire pareil avec les loyers qui augmentent alors que la qualité de vie diminue … aller ! Chiche

avatar nemrod | 

@ovea :
Si tu sais quantifier to second point pourquoi pas !

avatar Giloup92 | 

@ET80
Disons plutôt que les 10 milliards étaient de l'investissement tandis que les 10 millions sont de la dépense. Ces derniers seuls impactant le bénéfice annuel.

avatar gwen | 

En tant que particulier vous oubliez de payer quoi que ce soit c'est coupure immédiate après quelques relance.

Pourquoi il n'en serait pas de même pour une entreprise. Si il y accord ce serait une honte. Numéricâble doit payer ou partir, point barre.

avatar Ali Baba | 

@gwen :
Coupure immédiate ou après relance ? Parce que ce n'est pas tout à fait pareil. C'est même l'opposé ^^

avatar GlobeTrotteur | 

Quelle bande de rats chez Numericable..

avatar ipaforalcus | 

Faites les cracher ces voleurs de NC !!!

avatar Orus | 

Et c'est bien les mêmes qui voulaient racheter Bouygues Telecom ??
Les même patrons qui souvent donnent à loisirs des leçons d’honnêteté à leur salariés ?
SFR et Numericable sont donc à fuir rapidement.

avatar brunitou2 | 

Comme toujours des sociétés privées qui rechignent à payer des institutions publiques... s'ils ne paient pas, c'est le citoyen qui paiera pour eux!!

avatar brunitou2 | 

Comme toujours des sociétés privées qui rechignent à payer des institutions publiques... s'ils ne paient pas, c'est le citoyen qui paiera pour eux!!

avatar Loustik | 

Partez!!!!!
Fuiez!!!!!

Ce n'est qu'une menace, mais la ville de Paris ne pourra pas le faire. C'est une mise en danger d'autrui.

Il faut Fuir Mr DRAHI.

avatar LudwigVonMises | 

Mort de rire. La mairie de Paris ne cache même plus ses tentatives de racket.

avatar demenla971 | 

@LudwigVonMises :
Mort de rire et la Mairie de Paris elle finance ses installations avec de l'amour et de l'eau fraîche. C'est pas du racket mon ami mais une gestion. Je suis apolitique que se soit claire. Je trouve ton commentaire creux. Des entreprises du Telecom dégage des millions de bénéfices sans compter les montages financiers permettant d'échapper à l'impôt sur le bénéfice réel. Il faudrait réellement que les citoyens qui supportent beaucoup de taxes et d'impôts mettent encore la main à la poche.

avatar LudwigVonMises | 

Sauf que la marie sur-facture les-dites installations avec des coûts de fonctionnement ahurissant et s'en met dans les poches au passage, appauvrissant les parisiens.

Pour votre couplet sur les entreprises que vous séparez de manière malhonnête du citoyen , tant mieux qu'elles ne fassent pas le jeux de voleur. Et arguer qu'en conséquence ce sont les autres qui devraient payer c'est accepter le racket administratif.

avatar ckermo80Dqy | 

Commentaires d'une bêtise épaisse. Pauvre vieux.

avatar Thegoldfinger | 

@LudwigVonMises

Tiens les employés Numericable sont payés pour écrire des commentaires sur le net ?
Arrête de dire des mensonges et retourne bosser.

Il y a 17 opérateurs dans les locaux de la mairie de Paris, et il y en a qu'un seul qui ne paye pas depuis 6 ans.
Si c'était du racket tout les opérateurs auraient gueulé, non c'est cet escroc de Numericable qui fait comme d'habitude, il ne paie pas ses factures.
Il y a au moins 20 procès contre Numericable pour ce même genre d'escroquerie.

avatar MaitreYODA | 

Si le réseau coupe, c'est la mairie de Paris qui va en prendre plein la gue*le, pas numéricable...
C'est ces derniers qui sont en position de force, ils ne veulent pas payer et les menaces de la mairie ne peuvent être mises à exécution.

avatar enzo0511 | 

le chateau de cartes de Drahi va commencer par se casser la figure ;)

avatar KalouiZBack | 

A moins que NC décide de faire une offre à Hidalgo pour racheter Paris...

avatar Jeff06am | 

Nous devrions changer le nom de Numericable pour Miséricable.

avatar Joëh | 

C'est rigolo vos commentaires sur la soumission de la Mairie de Paris.
Il y a eu une réunion aujourd'hui entre la mairie et "Numericable".
Ils acceptent de payer la facture, de signer la convention et en plus de stopper leur poursuites judiciaires envers la Ville de Paris.
Alors ? Numericable toujours en dominant ? Je ne crois pas.

Numericable est mauvais payeur, Numericable est mauvais en relation client, Numericable est mauvais dans la gestion de son réseau pseudo-fibré, Numericable porte encore et pour toujours son surnom de Miséricable.

CONNEXION UTILISATEUR