Les français dans la moyenne européenne pour l'utilisation du "Cloud"

Florian Innocente |

1 internaute sur 5 utilise des services de stockage dans le nuage en Europe et la France se positionne exactement dans cette moyenne. Eurostat, l'Office statistique des Communautés européennes l'Union Européenne a publié ce mois-ci le résultat d'une enquête conduite dans 28 pays au deuxième trimestre 2014, auprès d'une population de 16 à 74 ans [PDF].

Internet pour tous

L'étude a d'abord montré la forte progression de l'utilisation d'internet au quotidien : 65% des sondés contre 31% en 2006. En France, nous sommes passés de 46% en 2006 qui n'avaient jamais utilisé internet à 21% en 2014. Chaque jour, ce sont 68% des sondés français qui ont une activé sur le réseau contre 26% il y a 8 ans.

Les champions dans le domaine sont les pays nordiques, où le taux d'utilisation quotidien d'internet dépasse allègrement les 80%. Les islandais dominent largement avec 94%. Belgique, Angleterre, Allemagne, Luxembourg, pays Baltes, Pays-Bas sont juste derrière. La Bulgarie pointe en queue du peloton (46%).

Gros nuage au Danemark

Les plus grands amateurs de nuages sont les danois et les anglais qui s'en servent à 42% et 38% pour stocker leurs fichiers. En France nous sommes dans la moyenne européenne avec 21%.

Les pays nordiques sont une nouvelle fois les mieux placés lorsqu'il s'agit de payer pour profiter de tels services (autour de 20% des sondés dans ces pays le font). Plus on descend vers le sud, plus les gens préfèrent s'en tenir au gratuit. La moyenne des utilisateurs qui payent au niveau européen est de 11%, la France est à 8%. Chypre et la Slovénie ferment le ban avec 3% et 4% respectivement.

Cliquer pour agrandir

Sans grande surprise ce sont les jeunes, entre 16 et 24 ans qui utilisent le plus le stockage en ligne avec 35% de l'échantillon. Les 55 à 74 ans ne pèsent que 10%. Que met-on en ligne ? D'abord des photos (82%), puis des fichiers bureautique (54%), de la musique (36%), des vidéos (26%).

Cliquer pour agrandir

Le nuage c'est bien pour…

Deux raisons principale poussent les utilisateurs vers des services de stockage en ligne : à 59% c'est la possibilité de retrouver et d'utiliser ses fichiers depuis plusieurs endroits puis la facilité de partage avec d'autres personnes. Suivent les possibilités de sauvegarde et restauration (55%), l'espace de stockage supplémentaire que cela offre (44%) et enfin l'accès à des contenus multimédia (22%).

Cliquer pour agrandir

À l'inverse, il y a ceux qui ne veulent pas entendre parler du nuage. Les inquiétudes à le faire restent importantes. La première raison avancée est toutefois l'absence d'utilité de ces services pour sauvegarder des fichiers (64%). Mais suivent les questions de sécurité et de vie privée (44%), l'absence de besoin en partage (ou bien il est fait d'une autre manière) avec 42% ; les doutes sur la fiabilité de ces hébergeurs (28%) et l'ignorance du fonctionnement de ces services (22%).

Cette étude (autres détails) a été conduite au sein de 150 427 foyers habités par au moins 1 personne et auprès de 211 325 utilisateurs âgés de 16 à 74 ans. Ces données contribuent ensuite à définir les politiques européennes dans le domaine visé.

Tags
avatar Morgan 1er | 

En France, 21% des 16/74 ans n'ont jamais touché à internet? J'ai du mal à le croire... Ça ferait plus de 10 millions de gens sans adresse mail ni aucune connaissance du web chez nous! Étrange non? Même en incluant les populations plus pauvres ou avec des accès au net compliqués, type DOM TOM, ça me semble énorme.

avatar minimat | 

Les Français, les Danois, les Anglais... Il y a un problème avec la touche Maj de votre clavier?

avatar Wolf | 

@minimat : Je me Demande Si Ce N'est Pas Celui Qui Gueule qui a un Problème Avec les Majuscules ?
Un petit retour en 6eme ?

avatar ingrDxX | 

@minimat :
La France, un français. L'Amérique, un américain. Pas de majuscules pour les appellations des habitants d'une ville/ d'un pays..!

avatar Ulysse191 | 

Tut tut tut !

Avant d'affirmer ceci, relisez donc le Littré ou plongez-vous dans le projet Voltaire (que je pratique actuellement).

On dit un Français (pour désigner le gentilé), le peuple français ou Albert est français.

Cela étant dit, oui, il est évident que le Cloud laisse certains dans le doute, notamment à cause des récents déboires avec des stars.

Mais ça aide bien, le Cloud, c'est un fait.

avatar Ulysse191 | 

Cela s'appelle le gentilé et c'est tout à fait normal.

avatar CorbeilleNews | 

Et puis les fournisseurs de cloud mettent en avant la sécurité des données stockées alors qu'ils se déresponsabilisent en cas de pertes de données : c'est trop facile !

avatar Ducletho | 

Maintenant avec le tout cloud, j'ai peur de l'informatique moderne...j'aime bien le principe mais le système est trop vulnérable aux attaques. Ces derniers jours avec les DDoS de lisard squad sur psn et Xbox je crains le pire...pas pour le piratage mais pour la capacité de certains à mettre hs les serveurs...

avatar Minileul | 

Utilisateur gratuit de Dropbox depuis 2008 avec 16Go, j'ai pris un compte iCloud 20 Go pour 20€/an...et c'est vraiment moins pratique à l'utilisation. Je le garde seulement pour la photothèque iCloud ainsi que les sauvegardes des appareils

avatar poikoi | 

En effet, tout juste dans la moyenne. Et ce n'est pas prêt de s'améliorer. Il n'y a qu'à voir la façon dont la France est gérée …

avatar Ramlec | 

Nan mais le rapprochement à la politique pour n'importe quoi... Ici il faudrait changer les habitudes des gens et les français sont pas les plus ouverts d'esprits qui soient...

Pour en revenir à l'article, je trouve l'utilisation du cloud très mauvaise. En soi c'est pratique pour une utilisation légère mais passer sur du tout cloud c'est mauvais. Déjà si les serveurs tombent, la vie privée ensuite mais surtout, on est pris en otage... Le jour où je ne peux plus payer le cloud, je perd mes données ? C'est super comme idée :)

avatar poikoi | 

@Ramlec :
Les politiciens sont élus par le peuple. Et, ils en sont leur image.

avatar Madalvée | 

Marmotte, papier alu, etc.

avatar rondex8002 | 

@poikoi :
« Les politiciens sont élus par le peuple. Et, ils en sont leur image. »
Moi à l'image de Sarkosy !
Tempérament misanthrope, narcissique, avide de pouvoir, beauf, incapable de parler le français correctement, incapable de parler le minimum syndical anglais (ce qui est le strict minimum pour cette fonction) et confondant « time » et « weather », balançant des insultes aux peuples, etc.
Je vais en rester là, il vaut mieux.
Non merci ! ;-)

avatar Xav852 | 

@poikoi :
C'est la faute d'Hollande si les français n'utilisent pas massivement le cloud !
Oui oui mesdames et messieurs !!

avatar rondex8002 | 

@Wav852 :
Absolument. C'est toujours la faute du gouvernement de toute façon. Exemple : Handoff bug, impossible d'y remédier. Encore la faute à Hollande. ;-)

avatar vreu | 

Pour moi, pogoplug, et mon nuage est chez moi :)

avatar misstique | 

"@minimat : Je me Demande Si Ce N'est Pas Celui Qui Gueule qui a un Problème Avec les Majuscules ?
Un petit retour en 6eme ?" dixit Wolf.

Moi je milite pour la suppression du "ç" remplacé par le "k" et pour la majuscule obligatoirement : donc on dira un Frankais, un Danois, un Anglais !

Mistikement vôtre

avatar rondex8002 | 

Pour repartir sur la discussion du Cloud. Perso je n'aime vraiment pas mettre mes données sur un serveur je ne sais où. Surtout des données « sensibles ».
Je préfère largement un cloud privé : NAS. Synology DS413 dans mon cas. Bien protégé via le pare-feu de mon routeur et celui du Syno. Même si le risque zéro n'existe pas, aucune entreprise ne peut garantir la sécurité des données. Surtout avec les affaires régulières de piratage. Sony dernièrement. Et de façon assez impressionnante.
Bref, avec mon NAS, j'ai toutes mes données partout, sur mon MBPR ou sur mes idevices. Et les applis et les services des NAS Synology sont assez impressionnants. Dommage que certaines applis populaires, comme 1Password qui mise pourtant sur la sécurité, ne permettent pas un synchro des données avec son NAS via des protocoles comme WebDav(s) ou FTP(s) par exemple.

avatar bitonio | 

@rondex8002 :
Dans ce scenario, ce qui me gêne c'est plus le cas de désastre style vol, incendie/inondation/électricité qui part en vrille. en ça le cloud externe est bien plus clean. Par contre rien n'empêche de choisir un hébergeur soit même et d'y monter son propre stockage (type OwnCloud). Autre solution apporter un disque / DAS / NAS au bureau avec synchro manuelle/auto.

CONNEXION UTILISATEUR