HP tente de minimiser le retour de Windows 7

Stéphane Moussie |

HP a tenu à faire une mise au point sur le retour remarqué de Windows 7 dans sa boutique. « NOUS N'ABANDONNONS PAS WINDOWS 8 », écrit avec la touche Shift enfoncée le blogueur en chef du fabricant. « Vous vous êtes probablement demandé, "Pourquoi HP vend des PC Windows 7 à l'heure de Windows 8 ?" La réponse est simple : le choix. »

« Oui, il y a des gens qui veulent toujours utiliser Windows 7 sur leur ordinateur », concède HP dans ce numéro d'équilibriste visant à la fois à justifier son opération et à ne pas froisser Microsoft. Le constructeur relativise ensuite l'importance du retour de Windows 7 dans sa boutique. Il y a cinq produits Windows 7 disponibles, contre des dizaines d'ordinateurs Windows 8. De plus, ces cinq produits sont également proposés avec la dernière version du système.

Il n'en reste pas moins que la commercialisation de ces fameux ordinateurs a été particulièrement mise en avant par HP et illustrée comme une victoire — le « supporteur joyeux » est un peu seul, certes.

Depuis la sortie de Windows 8, Microsoft s'attache à gommer les plus gros défauts de son système. Une mise à jour à venir de Windows 8.1 va par exemple renforcer les liens entre le bureau classique et le mode Modern UI (lire : Windows 8.1 Update 1 : Microsoft essaye de mieux faire cohabiter les deux têtes de son hydre).


Source
Tags
avatar Silverscreen | 

"En juin prochain cela fera 4 ans que j'ai mon iMac late 2009 27", je ne l'ai jamais reformaté, je n'ai jamais réinstallé OS X, je suis passé de Snow Leopard à Lion, de Lion à Mountain Lion, puis de ML à Mavericks, à chaque fois en mise à jour, et mon Mac tourne toujours aussi bien qu'au premier jour."

Je traine la même install upgradée systématiquement et passée d'ordi à ordi depuis Mac OS 8.5.1
Ça fait donc une quinzaine d'années et 1, 2, 3… 8 Macs. Sans antivirus ni anti spyware. Pas de perte de données (mes plus vieux mails remontent à 1999 et mes docs toujours lisibles à 1997).

C'est quasi inconcevable sur PC… À la rigueur, conserver les documents et les mails avec des exports/sauvegardes laborieux puis des réinstalls c'est possible mais jamais par upgrade / clonage d'install. Et ça en dit long sur la fiabilité respective des deux plateformes…

Maintenant, Windows a fait des progrès considérables mais, pour avoir installé récemment Windows 8.1 en dual boot, c'est loin d'être gagné en termes de fiabilité du système : l'utilisateur de base n'a juste pas assez d'outils systématiques à sa disposition pour assurer protection, sauvegarde facile et maintenance basique. Comme avant.

L'hybridation de deux paradigmes d'interface pour les applis et les fichiers est, même pour un utilisateur avancé comme moi, passablement déroutante. Et la manipulation intensive de fichiers et d'infos carrément moins pratique.

Donc je conçois carrément pas qu'une boite de pros envisage sereinement de passer à Windows 8 en l'état.

Or, à partir du moment où il y a une demande pour Windows 7, les constructeurs auraient tort de ne pas y répondre.

Windows 8 est juste, à peu près, dans le même état que Mac OS X 10.0 : à réserver aux early-adopters en priorité ou aux gens qui ne font qu'une utilisation orientée consommation et pas création, càd le public des tablettes…

avatar béber1 | 

"En juin prochain cela fera 4 ans que j'ai mon iMac late 2009 27", je ne l'ai jamais reformaté, je n'ai jamais réinstallé OS X, je suis passé de Snow Leopard à Lion, de Lion à Mountain Lion, puis de ML à Mavericks, à chaque fois en mise à jour, et mon Mac tourne toujours aussi bien qu'au premier jour."

oulàà,
tu viens de me faire penser que pour moi c'est pareil

Tu me files les jetons tout d'un coup... :dents:

avatar QWENTOZ | 

Franchement faut arrêter j'ai windows 8.1 pour gamer, il est pour moi le meilleur des Windows sorti à ce jour et pour l interface modern UI y'a une option pour ce retrouver directement sur le bureau, donc on peut se passer du tactile, de plus l interface ainsi que la rapidité n'a pas d égale à W7. Et pour conclure y'a pas un changement aussi radicale entre W7 et W8.1 si flagrant mais ça c'est le problème des utilisateur Windows faut pas trop les brusqués.... !

avatar SteveC72 | 

Windows c'est ..
DLL de C++ defect ... on doit simplement réparer Visual Studio donc on insère le CD , on coche réparer et ça fou la merde dans le registre .... Windows fonctionne toujours relativement bien, mais le diagnostic indique bien que le registre de Windows pose problème ... Donc récup du système pour le remettre a neuf ... Et encore 7 machines sur 10 ne donnent pas la réparation escomptée

Sous Linux ... un système aussi critique que Samba ou même une reconfig de EXT4 ... purge , apt-get install apt-get update et voilà c'est fini et le etc/ demeure propre ... Faire le back d'un fichier de config , essayer une nouvelle config et revenir a l'ancienne sans foutre le bordel c,est possible .... Sous Windows après plus de 30 ans ça demeure une action risquée ... Tu dois de limité au clic clic dans les secpol, Lusrmgr et gpedit si tu ne veux pas de merdouilles ..... Et Bingo si tu script avec Powershell et que les HKLM s'embrouille . l'outil par excellence est de se faire sa propre concole MMC si tu ne veux pas de prob et de demeuré dans les limites de ce que MS t'impose comme config

La stabilité du code ...
Pareil sous OSX ... Les seules chtouilles ( résidu après désinstallation) qui demeurent sont sans conséquence , des broutilles que l'on peut retirer à la main sans avoir peur de foutre le système . Tout comme sur Linux , le bak des fichiers de config son possible tout comme les modifs au coeur du système tout autant , sont seul prob par rapport a Linux , beaucoup de conf inaccessibles et le codage est très ardu (Unix3 oblige) ce n'est pas du Linux freindly ....

Windows son registre demeure fragile , son système de gestion et d'adressage demeure fragile et pour un serveur public c'est une merde au cube ..... Alors un technicien Windows qui s'aveugle sur ce genre de problème est simplement de mauvaise foi ou tout simplement incompétents .

Pages

CONNEXION UTILISATEUR