Microsoft en route pour unifier ses systèmes

Stéphane Moussie |

À quoi sert Windows RT ? Julie Larson-Green, responsable de la division Devices and Studios de Microsoft, n'a pu que partager le constat d'échec dressé par l'analyste Brent Hill lors de la conférence UBS.

Julie Larson-Green en 2011 - Photo BUILDWindows CC

Boudé à la fois par les consommateurs et les fabricants, Windows RT fait figure de vilain petit canard. Ce système conçu pour tourner sur des tablettes ARM (plus légères que les produits x86) devait proposer une expérience similaire à celle offerte par l'iPad, a expliqué Julie Larson-Green :

Il y a clairement un besoin dans une expérience utilisateur simplifiée. Regardez l'iPad en particulier : c'est un système clé en main et fermé. Il ne se dégrade pas dans le temps. Il n'attrape pas de virus. Ce n'est pas très flexible ni totalement complet, mais c'est une expérience transparente et simplifiée.

Mais la vision que Microsoft a voulu imposer n'a pas pris. Windows RT est considéré comme une version diminuée de Windows, pas capable de faire tourner sa logithèque traditionnelle. C'est d'ailleurs la raison qui a poussé Asus à très vite l'abandonner.

La cadre de Microsoft reconnait un problème de communication. Outre tout le travail d'apprentissage qu'il fallait faire auprès du consommateur sur Windows 8, il fallait en plus expliquer le distinguo d'avec Windows RT. Ce qui était sans doute trop.

« Nous avons Windows Phone. Nous avons Windows RT et nous avons le Windows complet. Nous n'allons plus en avoir trois », a-t-elle fini par déclarer. Windows Phone dispose déjà du même noyau que Windows 8 et Microsoft pourrait bientôt mettre en place une boutique d'applications commune à ses systèmes de bureau et mobile. La route est toutefois encore longue avant que le « One Microsoft » accouche d'un « One Windows ». Il faut déjà que l'entreprise trouve un capitaine pour remplacer Steve Ballmer qui est sur le départ.


avatar damiendu83600 | 

Ils vont sûrement unifier Windows phone et RT

avatar lbalda2 | 

"Il faut déjà que l'entreprise trouve un capitaine pour remplacer Steve Ballmer qui est sur le départ."
Je vote pour Julie Larson-Green

avatar Vanton | 

Je sais pas combien sont payés ces gens mais on est un certain nombre à être parvenus aux mêmes conclusions concernant la version RT et ce il y a bien longtemps...

avatar Mark Twang | 

Oh oui. J'en ai parlé à beaucoup de monde et ça paraissait évident.

avatar oomu | 

Ces gens sont payés très chers pour tenter de ralentir le plus possible la chute du PC

Le PC (vendre des licences windows OEM à une industrie fabricant des pc génériques) reste encore, en novembre 2013, la plus GROSSE activité et source de profit de Microsoft. aussi dingue que cela puisse paraitre.

ce n'est ni bing, ni les téléphones, ni xbox, ni windows for game (mort), ni Live, ni skydrive.

Après Windows, vient Office.

Dans l'ensemble, ils ont fait un BON boulot : Microsoft a continué à enregistrer des bénéfices records et à maintenir + ou - une grosse rente avec un marché PC qui s'éteint. Ils ont aussi réussi à monétariser Android à leur avantage.

avatar Mark Twang | 

C'est la seule alternative. Windows Phone + Windows RT = Windows Touch.

avatar arturus | 

Dommage que windows se soit tiré une balle dans le pied. Pourtant avec un systeme d'exploitation pour smartphone qui aurait pu aller sur tablette, microsoft n'a pas pu s'empecher d'en faire un truc hybrid mi-windows 8, mi os pour tablette.

Dommage que chez Microsoft il n'ait pas réussit créer deux écosystemes. un pour tablette et un pour PC. Ils avaient pourtant toutes les cartes en main.

Pour le coup je comprends pas.

avatar oomu | 

Le commerce de microsoft repose sur le PC

globalement: une machine compatible et mutualisée (toute l'industrie en fait sauf deux) sur du intel avec un os payant commodisé par un tiers (microsoft)

Microsoft avait donc de base un intérêt à ce que ARM échoue, ou que TOUT ce qui n'est pas du "pc" (bios/efi+intel+windows fabriqué par une industrie commodisée) échoue.

C'est la raison pourquoi Microsoft avait organisé la concurrence à l'ipod (playforsure) avant de jeter l'éponge devant la médiocre industrie pc et de faire elle même (zune)

et pourquoi il fallait secouer l'industrie du téléphone face au danger de l'iphone et android (tous deux sur android SANS windows) en poussant l'industrie à faire du téléphone intel windows (mais intel n'avait rien de probant à l'heure). L'industrie PC échoua comme avec playforsure à faire de bon produits, voir a été séduite par un meilleur windows que windows : android.

Microsoft acheta/torpilla/noyauta/fit un partenariat (selon votre niveau de perfidie :) ) avec Nokia

mais idéalement, Microsoft voudrait pouvoir vendre Windows sur des machines INTEL.

Maintenant la tablette:

il y a une raison pourquoi TOUTES les tablettes poussées par microsoft dés la fin des années 90 étaient des PC plats sans souris (mais stylet émulant exactement une souris) : WINDOWS.

Surface était un produit affaibli (windows sans l'api win32 et les frameworks de développements .net , mfc etc), sur ARM pour répondre à la tendance du marché
MAIS
bien Microsoft sortait dans le même temps Surface PRO, le PRO dénote que c'est LUI le VRAI produit sérieux.

Surface PRO est un PC, sans souris, plat, avec processeur intel/efi/etc et enfin avec une interface tactile adaptée ("new ui") et surtout un windows complet.

C'est un PC.

et Microsoft essaie autant que possible, en progressivement acceptant la réalité, de faire du PC et d'empêcher tout ce qui est NON PC d'être pris au sérieux.

-
Je pense toujours que Surface (non pro) était faite et mise en vente pour ECHOUER (si si):

Le calcul étant de démontrer qu'un produit basé ARM était forcément inférieur (à un "vrai pc") et que le public naturellement n'avait qu'à revenir dans le giron du PC (windows+intel+bios/efi+l'industrie commodisée cheap). Quitte à initier elle même la demande (en faisant elle même Surface, mais jamais en claquant la porte définitivement à Asus, Acer, Lenovo, Sony, etc).

-
Schizophrénie:

L'attitude schizophrénique de Microsoft s'explique par le fait que son existence est basée sur la vente et bonne santé du PC WINTEL et de son industrie. Au début de chaque nouveau produit non-pc, microsoft essaie de le tuer (en tentant de démontrer que bien évidemment le PC est le seul truc utile).

Ce fut sa réaction première devant l'iphone, devant l'ipod, devant l'ipad, devant Linux, devant android, devant les set top tv box, etc.

Mais les temps changent, et MS le voit bien et elle essaie de s'adapter, en se faisant violence à elle même (une grande entreprise est aussi une grande bureaucratie) SANS tuer en même temps la poule aux oeufs d'or (la Licence Windows OEM)

ce n'est PAS facile et vous le voyez bien.

Ballmer lui même a reconnu être une part du problème en ayant du mal à changer. Une grande part du succès de Ballmer vient de sa maitrise des relations avec les fabricants PC et de son mantra de "WINDOWS WINDOWS WINDOWS"

Windows est fondamentalement un produit de l'époque "PC".

Or, avec Apple puis Google et tout android, rendu possible par les processeurs ARM, on est passé dans AU DELA du PC.

Les machines arm ne sont PAS des pc. pas la même architecture, pas le même commerce (ARM est une architecture processeur sous licence que vous pouvez dériver et ensuite allez fondre VOS processeurs où vous voulez, rien à voir donc avec acheter du intel) pour des machines nouvelles pour un public nouveau.

-
Une part de Microsoft est bien plus pragmatique : la division Xbox. Plusieurs de ses dirigeants furent écartés de la direction de Microsoft par Ballmer parce qu'ils étaient prêt à remettre en question Windows et le PC. Je pense encore que ce fut des erreurs qui retardèrent durablement Microsoft.

Xbox utlise windows et globalement on s'en fout: à la manière d'Apple avec le kernel d'Os X, les gens de Xbox utilisent le système fait maison de Microsoft pour ce qui est nécessaire pour faire une console fonctionnelle et pis c'est tout ! (ne cherche ni à vendre un "pc", ni à faire bouffer windows. Ce qui compte sont les services, les jeux, skype, live..)

Combien même, même cette division de MS n'est pas assez profitable.

et si on écoutait les financiers à courte vue, Microsoft devrait vendre Xbox et Bing (une vision très égoïste, un gain rapide pour se tirer avec la caisse et dénuder l'entreprise).

-
conclusion : tout s'explique par le fait que toute l'activité de Microsoft reposait sur le PC et qu'elle a un intérêt naturel de tuer ou bâcler tout ce qui n'est pas PC. L'entreprise est en mutation pour arrêter cette lubie, face à un monde qui a bougé sans elle, et ce n'est pas facile.

avatar PECourtejoie | 

Je m'étais posé la même question, un RT cheval de Troie "pourri", me demandant si je n'étais pas fou, j'ai le réconfort de savoir que si c'est le cas, je ne suis pas seul ;)
Mais la nouvelle surface sans RT fout un peu tout en l'aiŕ si ce n'est que la pro reste pro... Les gens un peu au fait ayant en tête que RT est mauvais, vont alors acheter une non RT... Mais vont alors apprendre que seule celle sur Intel est bonne, ce qui corrobore le postulat de départ...

Par contre, je suis étonné que les applications windows phone ne soient pas compatibles sur RT. Combien d'apps pour chaque plateforme?

avatar oomu | 

RT est non seulement windows moins le cadre de développement windows, RT est surtout ARM. Binairement incompatible avec intel.

Apple a travaillé en gros dés Os X pour maintenir dans Xcode(né interface builder/Project Builder) une relative facilité pour passer d'une architecture à une autre. Déjà avec le passage de powerpc à intel, et maintenant pour basculer entre arm et intel

malgré la différence entre Cocoa (os x) et cocoa touch (iOS), les outils d'apple aident les développeurs à mutualiser leurs connaissance sur les deux environnements.

On peut même imaginer qu'un jour Apple pourrait basculer Os X à ARM (pour des macbook d'un genre nouveau) sans qu'on le ressente trop.

-
Mais Microsoft n'a PAS voulu jouer ce jeu de la migration. Microsoft a essayé mordicus de maintenir le PC (windows donc + INTEL ).

Pour tout son blabla sur le "un seul système", Microsoft a toujours tenté d'imposer la MARQUE Windows.

Mais techniquement, elle n'a pas facilité le travail des développeurs. RT (ou "métro" ou "modern ui", pas new ui comme j'ai écrit) de "surface rt" n'est pas du tout l'héritage de .NET ou MFC ou XNA ni même silverlight. Et pour forcer la main aux développeurs, Microsoft est allé jusqu'à imposé New UI dés le démarrage de Windows 8 sur PC (!), encourageant ainsi à enfin pondre des applications "modern ui" qui pourraient ensuite aller vers le magasin Windows Phone, afin de le remplir.

Une manière de créer un marché : "hé, vous voyez qu'il y a un marché de l'app Modern UI : subitement TOUT utilisateur PC en veux !"

Pour autant, Windows Phone 8 lui utilise bien C#, XAML, XNA et Silverlight et bien sur Windows 8 sur Surface Pro est un windows complet, surface pro étant un pc, plat sans souris mais bien un pc intel.

Ce n'est pas facile de suivre, parce que l'Entreprise elle même a essayé de dérouter le marché.

avatar arturus | 

Dommage pour elle.

Ou comment perdre du temps. Déjà qu'ils étaient en retard.

Peut etre ça que l'on appelle la culture d'entreprise.

avatar _mabeille_ | 

@oomu
et sur les serveurs ... un gros morceau aussi.
et la x box ...
et office sur mac aussi ..

donc mise à part ça en effet windows repose sur les pc ...
************
Microsoft avait donc de base un intérêt à ce que ARM échoue

Totalement faux. Quand on voit le fuite vers le tablettes, Ms n'a aucun intérêt à laisser Apple ou Android tout seul, mais vraiment aucun. Perdre des marchés ... pour une entreprise c'est tjs intéressant toussa toussa ... et si les gens boudent les produits des client de Ms Ms tire la langue aussi. Si tu as d'autres arguments pourquoi pas mais là je dis non.
**************
voir a été séduite par un meilleur windows que windows : android.

il n'y a aucun rapport entre android et windowsphone ni avant ni après. Android est plutot calqué sur ios que sur windows phone même version 6.x ...

Là encore pas d'accord du tout avec cette analyse.
***************
Première partie:
Il faudra plus que des échecs commerciaux ainsi que tes convictions intimes pour me convaincre, vaoire en convaincre d'autres. Les mobiles que tu avancent ne sont pas crédibles.

Deuxième partie:

Comment peux tu dire que Ms à du mal à changer et en même temps dire qu'ils ne veulent pas changer?
C'est contradictoire et irrecevable.

Pc ou pas Intel ou pas n'est pas le soucis, nous avons plus plate forme x86 face à une ARM (je passe les version 64).... Ms vend des softs .... qqls soit la plate forme ils encaissent et même sur Android...

Tu oublies qu'Intel fait de très gros efforts pour éviter de se faire bouffer par le bas et annonce des atome avec un rapport performance/ consommation aussi bon. C'est Intel qui a du mal pas Ms.
S'ils le veulent demain il complile la totalité office et windows desktop sur ARM ....

Il y en a plein ici qui ont deja parler d'unifier Mac et Ipad en parlant d'un portable APple avec un ios ..... et là ça ne te choque pas?

Tu "inculpes" Ms en confondant avec Intel qui eux sont en péril si ARM continu a tout bouffer!!!

en conclusion

conclusion : tout s'explique par le fait que toute l'activité de Microsoft reposait sur le PC et qu'elle a un intérêt naturel de tuer ou bâcler tout ce qui n'est pas PC. L'entreprise est en mutation pour arrêter cette lubie, face à un monde qui a bougé sans elle, et ce n'est pas facile.

ce n'est pas une lubis c'est une réalité historique, le pc avait presque tout. Le monde change et ms a du mal a s'adapter, non pas parce qu'ils ne le veulent pas, mais parce que tul'as dit c'est une très grosse boite mal organisé.

Je crois que tu te trompes entre les causes et les effets. En tous cas ton approche n'est ni réaliste ni satisfaisante.

avatar oomu | 

le problème de windows RT est _RT_

le fait qu'il utilise un framework simplifié (celui de la "nouvelle interface", l'écran d'accueil de windows 8 ou anciennement appelé "métro"

et non les classiques win32, MFC, .net etc

Ca a sévèrement handicapé les développeurs pour faire à nouveau des applications sur ARM.

Si l'idée était de pousser les développeurs à faire du RT pour au passage aussi apprendre à faire de bonnes apps pour windows phone (et donner enfin une raison d'acheter du windows phone) ce fut peine perdue.

avatar lmouillart | 

Le Javascript, C++, C# et VB restent tels qu'ils sont, idem pour le XAML. "RT" introduit principalement des API asynchrones (gros hic pour les développeurs desktop habitué à avoir du synchrone quasi partout), des API cloud (pour Azure).
Le bridage n'est pas tellement technologique, mais plus lié à des questions ergonomiques :

Avoir un client mail, un calendrier ... des petites applications pour usage mixte : souris/clavier/tactile là-dessus il n'y a aucun souci, Windows 8.1 arrive même à être bien plus agréable en utilisation uniquement au clavier qu'un vieux Windows, pour la souris c'est pareil Modern UI est très agréable, c'est malheureusement un peu moins vrai avec un touchpad. Mais pour les applications de productivité lourdes, c'est une autre histoire, on attend toujours la version d'Office & co.

Il manque des modèles de grosses applications pour les développeurs afin de savoir vers où aller, la R&D des sociétés de logiciel est souvent bien loin de celle de Microsoft.

Ensuite la diffusion de Modern UI pour les applications n'est pas très rapide, car les geek (oui surtout eux) sont très conservateurs, sous iOS, Windows, Android, Mac OS, ils ont leurs habitudes et ils n'aiment pas changer. Ce sont malheureusement les plus bruyants. Tous les autres utilisateurs "font avec".
Toutes les petites "apps" et jeux se font très rapidement notamment, car se sont souvent des portages cross plateforme de tactile à tactile.

L'unification via Metro conceptuellement de pose pas de soucis : c'est du tactile / navigationel que ce soit sur mobile, tablette, pc, ou xbox one.

Le dessus Microsoft à réellement effectué une prouesse grâce à une R&D performante, il reste pour l'environnement PC l'interface historique, mais qui disparaîtra tôt ou tard (compte tenu du passé, plutôt tard, voir très tard).
À mon sens Modern UI est la seule proposition mainstream qui passe d'écran de 3"5 à des écrans de 50" voir bien plus sans trop de remises en cause ou de problèmes.

Les noyaux et une grande partie des sous-systèmes récents ont une énorme base de code partagé.
Microsoft reste toujours très et trop en avance sur bon nombre de ses clients.

avatar oomu | 

je n'ai jamais porté de jugement de valeur sur la qualité ou non de l'ingénierie des outils de développement.

Je signale juste ce genre de complexité : http://msdn.microsoft.com/en-US/library/windowsphone/develop/jj681687(v=vs.105).aspx

Windows Phone n'est PAS l'environnement de développement d'origine de Windows

Windows RT n'est PAS simplement ceux de Windows Phone ni de Windows PC (mais un autre sous-ensemble) et Windows Phone n'est PAS l'api entière de Windows.

RT n'est PAS XNA ni Silverlight ni MFC ni .NET etc.

Cela explique la situation où après des décennies de développements (de windows CE à Pocket, Phone, RT, etc) les stores ne sont pas bien remplis.

Après, chaque environnement de développement est pro et documenté comme il se doit, MS sait écrire des documentations.

-
notons aussi que je ne décris pas la qualité technique (le noyau de windows est efficace) mais le résultat sur le marché (très bof).

Et ce n'est PAS pour rien que même Ballmer a reconnu qu'il est l'une des sources du problème de Microsoft : l'entreprise est obligé de muter et de s'éloigner de l'énorme compétence qu'elle a acquise : le PC.

Je n'ai ni parlé de l'interface graphique (si elle est bien ou non), ni de la pertinence du tactile ou non. Mais uniquement du marché, de pourquoi microsoft se comporte ainsi et le résultat.

Un exemple similaire, serait l'attitude délirante d'IBM vis à vis du PC et OS/2 dans les années 90.
On pouvait croire IBM délirante, mais non, son attitude était ultra-rationnelle : protéger son commerce + que rentable du Mainframe. Au détriment de son propre avenir dans la révolution de l'ordinateur individuel générique (le clone PC).

avatar lmouillart | 

Nous sommes d'accord, il y a quelques technologies Microsoft qui sont/vont passer directement en legacy sans avoir été jamais bien développés.

C'est le cas d'XNA, Silverlight (abandonné au profit du HTML5, les techno sous-jacentes XAML sont elles confirmés).
MFC c'est plus ou moins en fin de vie.

Quelques technologies legacy comme chez Apple à l'époque sont utilisé comme base de code unique, mais encapsulé dans les nouveaux modèles et donc disparaîtront petit à petit.

La démarche d'Apple à l'époque du passage à OS X et cette démarche chez Microsoft sont totalement similaire, sauf que Microsoft rajoute en plus du changement de runtime, une approche d'interface verastile.

La grosse différence est que l’inertie dans le monde des clients Apple semble être moins importante que coté Microsoft.
Notamment car d'un coté on est dans un marché de renouvellement, alors que du coté de notre poulidor du desktop, on est plus sur une optique de parc qui va en s'accroissant et donc les nouveaux prospects sont bien plus intéressant que les anciens clients.

avatar Hari-seldon | 

si ils sont obligés de faire un apprentissage a leur clients c est que leur système est mal fait ou obscur

avatar matthew3321 | 

@Hari-seldon :
Ou que les gens lui ont préféré la facilité, voire l'accessibilité des produits sous iOS et un peu moins sous Android.

avatar oomu | 

un truc à dire enfin sur Microsoft : cette entreprise n'abandonne jamais.

avatar lmouillart | 

Comme bien des boites qui réussissent, que ce soit Apple avec tous les exemples/échecs que l'on lui connait ou Google avec les bides comme Wave, Buzz, ... il suffit de regarder Google+ en détail pour voir que les grandes lignes de ces anciens fiasco ne sont pas bien loin, mais de manière plus simple et plus aboutie.

avatar Macmmouth | 

La raison d'être de windows phone et de Windows RT était l'absence de processeur basse consommation chez Intel comparables aux arm.

Maintenant que ce n'est plus le cas, Windows peut être unifié dans une version x86, c'est aussi simple que ça.

avatar SIMOMAX1512 | 

Ouai enfin il va faloir pas mal de boulot et d'optimisation avant de faire tenir windows 8 sur ARM et dans un un smart phone

avatar joneskind | 

@Oomu et @lmouillart

Merci à vous deux pour cette discussion de fond intéressante, enrichissante et constructive.

avatar Elrifiano | 

Apple a toujours pris soin de bien distinguer le Mac de l'iPad. Microsoft a fait le contraire voilà pourquoi ils se sont flingués.

avatar roc0 | 

En tout cas, une chose est certaine ... INTEL a fait son retard sur ARM avec les processeurs BAY TRAIL.
La machine MSFT + Intel peut se remettre en marche. L'unification ses systèmes va permettre à MSFT de revenir dans la course.

avatar Gueven | 

Ce ne sont pas les geeks qui sont réfractaires aux changements comme j'ai pu le lire précédemment.
Microsoft échoue dans le domaine du particulier pour deux raisons qui ne sont clairement pas techniques.
D'une part, ceux sont les entreprises qui sont assez réfractaires aux changements. Combien de services informatiques de grandes entreprises sont encore à Windows XP et qui envisage le passage à Windows 7 plutôt que 8 ou 8.1.
La ou Apple arrive à forcer le changement, Microsoft n'est pas en mesure de le provoquer (c'est d'ailleurs le grand défaut de Windows en mon sens, même si cela n'est aucunement du à une volonté de Microsoft). Au final, on pourrait dire que Microsoft est victime de son succès.
D'autre part, Microsoft est arrivé trop tard sur le marché des tablettes post iPad, de même pour le smarphone post iPhone. Android et iOS était déjà trop en place.
Comme on ne peut pas parler dans le sens strict de portage d'applications MFC vers modern UI, alors l'effort de développement doit se faire. Et rappelons aux développeur quels sont les parts de marchés ...
Autant je suis confiant sur l'avenir de Microsoft concernant le marché des entreprises, autant je suis plus réservées pour le marché des particuliers.
L'air post PC est un concept assez erroné. Certes il y aura l'après iPad concernant le marché des particuliers consommateurs de contenu multimédia, mais le marché de l'entreprise sera majoritairement constitué de PC. La tablette à sa place dans l'entreprise mais pas vraiment au détriment du PC.

avatar Stanley Lubrik | 

Oui le processeur Bay Trail est le pivot technologique qui ramène Intel x86 au niveau des processeurs ARM.

Le rédacteur de l'article feint de ne pas le savoir, ou est ignorant. Rayer la mention inutile. C'est son avènement qui rend concrètement Windows RT obsolète.... L'ARM fatale 5 !

L'Asus Transformer T100 qui placarde les métros et abri-bus parisiens, est le vaisseau amiral du renouveau des tablettes x86 en cette fin d'année... Et renouveau du Netbook à venir...

11 H d'autonomie pour une tablette fanless de 550 grammes avec le Bay Trail d'entrée de gamme, quadri-core, qui est aussi véloce qu'un iPad 4. Mais à 399 € en 64 Go avec clavier détachable...

Plus la suite Office fournie par Microsoft sans supplément de prix... Word, Excel, Powerpoint et Onenote réunis en coup de boutoir commercial pour ceux qui ont besoin d'une suite bureautique qui joue dans la cour des pros.

http://www.asus.com/in-search-of-incredible/fr-fr/asus-transformer-book-t100

Le grand décollage des tablettes x86 vient de commencer ! A n'en point douter...

Voilà que ce qui est bien plus tangible sur le marché en cette fin d'année que les bla-blas développeurs historico-compliqués...

avatar FMC94 | 

Windaube Phone et RT... Comment dire... Le design est déjà le même, le fail aussi :D

avatar mabmac | 

Quand Microsoft fait Windows 8 RT, tout le monde critique. Quand Apple fait iOS c'est génial, alors qu'il n'y a pas plus de compatibilité entre les programmes iOS et OS X.

avatar popeye1 | 

Micromou cherche un nouveau boss sachant analyser, diriger et "commodiser". Ben, j'en vois tout plein ici.
Et chez Apple, quand on voit ce que les Pontes ont réussi à pondre avec iWorks dans 10.9, on peut aussi se poser des questions.
Conclusion : quand les entreprises deviennent trop riches, les dirigeants ont plus souvent de grandes poches que de grandes idées.

avatar phantoom | 

Faudra voir en 2014 et surtout en 2015 comment la situation va évoluer.

En effet, l'unification du système est une chose (une bonne chose)

Par contre j'ai déjà lu que les prochains processeurs graphique mobile ARM allaient gérer DirectX 11 en 2014 (Power VR (direct x 9), Adreno (direct x 9). Et même si cela n'a l'air de rien, ça peu changer BEAUCOUP de choses... le système unifier + DirectX 11 sur toutes les plateformes PC smartphone tablette et console... Je vous laisse deviner le prochain cheval de bataille de Microsoft - Ce n'est pas pour rien qu'il commencent doucement à ressusciter leurs licences de jeu à mon avis...

Le premier en lice est le nouveau haut de gamme Snapdragon 805 équipé de l'adreno 420 qui est entre autre le premier SOC ARM a gerer de manière hardware la tesselation et les shaders... ça donne des indices...

On rentre par le salon avec les jeux et l'interface Modern UI (xbox one)
On s'installe dans le bureau toujours avec la même interface (Windows)
Ensuite il ne reste plus qu'à offrir quelque chose que les appareils mobiles n'ont pas aujourd'hui pour attirer les gens sur Windows phone (qui sera vraisemblablement décliné sur tablette à la place de Windows RT) toujours avec la même UI --> les jeux AAA, les mêmes que ceux sur PC et console, avec des licences exclusives.

Le bouche à oreil fera le reste.

http://arstechnica.com/gadgets/2013/11/snapdragon-805-coming-in-2014-putting-qualcomm-in-even-more-devices/

CONNEXION UTILISATEUR