Entre Covid-19 et approvisionnement difficile : les sous-traitants d'Apple en première ligne

Mickaël Bazoge |

Si Apple a su échapper aux perturbations des chaînes d'approvisionnement pendant longtemps, le constructeur a attaqué le dur l'automne dernier en accumulant le manque à gagner: sur les deux derniers trimestres 2021, il s'élève à plus de 12 milliards de dollars. Et la Pomme a prévenu qu'au second trimestre de cette année, ce manque à gagner lié à des ventes qui n'ont pas pu se faire s'établira à quelque chose entre 4 et 8 milliards.

Crédit : Apple

Et au problème des approvisionnements en composants électroniques s'ajoute la politique sanitaire des autorités chinoises, qui exigent la fermeture et le confinement d'usines au moindre cas de contamination. Il n'y a pas que les comptes d'Apple qui crient famine (même s'il est difficile de s'apitoyer sur son sort). Les sous-traitants sont également en première ligne.

Nikkei fait le point sur les résultats de plusieurs des partenaires industriels asiatiques de la Pomme, et ce n'est pas brillant. Quanta, qui assemble la majorité des portables de la marque, a enregistré un chiffre d'affaires de 2,23 milliards de dollars en avril, soit une chute de 21 % par rapport à l'an dernier. Les problèmes de production de Quanta déjà évoqués provoquent des délais et des retards pour les livraisons de MacBook Pro.

Le CEO de Quanta, C.C. Leung, a toutefois bon espoir de reprendre la production à hauteur de 50 % des capacités de l'entreprise d'ici la mi-mai. Les livraisons de portables devraient donc s'améliorer 🤞. Toutefois pour le second trimestre, d'avril à fin juin, « il y aura un impact sur les livraisons de portables » prévient-il. Autrement dit, ça risque d'être toujours un peu compliqué d'obtenir rapidement un MacBook. Suffisamment pour repousser le lancement du futur MacBook Air ?

Parmi les autres sous-traitants d'Apple, Compal Electronics est aussi dans la panade avec un chiffre d'affaires en baisse de 50 % en avril par rapport au mois de mars (et de 40 % d'une année sur l'autre). Compal assemble les iPad, la seule catégorie en recul chez Apple au dernier trimestre (-2 %). La moitié des 200 plus importants fournisseurs d'Apple ont des usines à Shanghai et dans la province du Jiangsu, des régions où les confinements et les restrictions de transport ont beaucoup perturbé l'activité économique.

Pour ne rien arranger, des travailleurs sur plusieurs lignes de production ont commencé à se révolter contre les mesures très strictes de contingentement anti-Covid. Des émeutes ont même eu lieu jeudi dernier sur le site de Quanta, à Shanghai. C'est assez confus, il semble que les échauffourées aient eu pour origine l'interdiction faite à des ouvriers de sortir de l'usine pour rejoindre leurs dortoirs.

Comment les pénuries mondiales limitent la production de l’iPhone

Comment les pénuries mondiales limitent la production de l’iPhone


avatar Silverscreen | 

Je me demande dans quelle mesure l’argument sanitaire peut être mis au service d’objectifs économico-politiques par l’État chinois…

avatar jean512 | 

autant que l'état français

avatar IceWizard | 

@jean512

« autant que l'état français »

Et l’état Martien !

avatar en chanson | 

Design in California donc ça va !

CONNEXION UTILISATEUR