Tim Cook aurait passé des coups de fil à des parlementaires pour se plaindre du projet de loi antitrust

Stéphane Moussie |

Le projet américain de régulation des géants des technologies fait l'objet d'un intense lobbying, jusqu'au point où Tim Cook s'impliquerait personnellement dans les débats. D'après le New York Times, quelques jours après la présentation du projet bipartisan de réforme des lois antitrust, le CEO d'Apple a appelé Nancy Pelosi, la présidente de la Chambre des représentants, ainsi que d'autres membres du Congrès pour défendre les intérêts de son entreprise.

Le projet de loi a été brusqué, il risque de freiner l'innovation et il va nuire aux consommateurs en perturbant les services intégrés à l'iPhone. Tel aurait été le message de Tim Cook aux parlementaires qui vont examiner le texte au cours des prochains mois.

L'audition antitrust qui s'est tenue l'année dernière

Le projet, qui suit une enquête aux conclusions sévères sur le pouvoir d'Apple, Google, Facebook et Amazon, brasse large : il est question de restreindre voire interdire les acquisitions par les grands groupes lorsque ces opérations présentent des conflits d'intérêts et d'assurer une meilleure concurrence sur les plateformes dominantes.

Les coups de fil présumés de Tim Cook viennent seulement compléter une armada d'opérations visant à influencer le destin du projet de réforme. Toujours selon le New York Times, de nombreux dirigeants, lobbyistes et think tank ont « envahi » les bureaux du Capitole et bombardé les parlementaires d'appels et de courriers pour leur faire savoir combien la réforme serait désastreuse pour l'industrie et le pays si elle était votée.


avatar rua negundo | 

Tim Cook fait le boulot pour lequel il est payé, rien à lui reprocher.

Les parlementaires doivent de leur côté faire aussi leur travail, à savoir faire primer l’intérêt général des citoyens

avatar oomu | 

"il risque de freiner l'innovation"

enfin une bonne nouvelle dans ma morne vie séculaire...

hélas, ça sera encore un espoir gâché, car combien de fois ais-je entendu des patrons annoncer la Fin de l'Innovation (et des temps, du profit et de tout ce qui est bon sur Terre) à chaque annonce de régulation d'une industrie surpuissante... ho j'ai cessé de compter après les années 80s (et pourtant les 90s furent riche aussi en "vous allez tuer l'innovation, assassin !"

tant et tant et tant de vaines promesses enfin d'en finir avec ce satané mot vide de "innovation".

(le saviez vous ? distribuer de la crème glacée à coups de lance-mortier, ça serait innovant, débile, mais innovant)

avatar Bob dArvey | 

Effectivement. Le mot "innovation" est de plus en plus vide de sens dans la bouche des "capitaines d'industrie". En général, cela se résume à créer artificiellement une demande en mettant sur le marché des biens et services totalement inutiles, tout en faisant croire qu'ils sont indispensables. Le dernier exemple en date étant l'AirTag.

avatar AKZ | 

Entièrement d’accord !
Le problème c’est aussi les millions de crétins prêt à acheter tous ces produits « intelligents » qui les rendront encore plus crétins…

avatar iPadProM1 | 

@AKZ

Tu devrais peut-être t’y mettre… 🤦‍♂️

avatar anonx | 

@oomu

Ah c’est sûr qu’on ne peut manquer de quelque chose qui n’existe pas…

Les voitures voleraient aujourd’hui 🙄😪

avatar Bigdidou | 

@anonx

« Ah c’est sûr qu’on ne peut manquer de quelque chose qui n’existe pas… »

Au hasard : d’intelligence ?

avatar anonx | 

@Bigdidou

Comment le sais-tu? 😳

avatar Bigdidou | 

@anonx

« Comment le sais-tu? 😳 »

Je te lis.

avatar Lemon19 | 

C’est une non information, il est dans son rôle de DG.

avatar AFLC7 | 

D’un autre côté une petite loi anti trust tous les 115 ans ça fait du bien… Celle de 1905 n’a pas freiné le développement de la Standard Oil devenue depuis Exxon…

avatar 13novembre | 

En général, plus on fait pression, moins ça marche …

avatar Lameth | 

Rien que des liasses de billets aux politiques ne devraient régler. Les parlementaires ont sûrement besoin de tunes pour se faire des piscines pour l’été 😂

avatar raoolito | 

@Lameth

et vous etes payés combien pour deblatérer sur les politiques sur ces commentaires?
en plus vous etes abonnées c’est deduit de vos notes de frais?

avatar Lameth | 

@raoolito

Je fais ça gratuitement 😂

Le lobbying aux US c’est 3.5 milliards de dollars en 2020. Ça oscille entre 3,1 et 3,6 milliards depuis 20 ans. En Europe c’est plus dur d’avoir les chiffres exact mais on doit pas être loin.

avatar iPadProM1 | 

@Lameth

Et tu comptes changer le mondes avec tes délires verbaux 🤣🤦‍♂️

avatar Lameth | 

@iPadProM1

Faut arrêter la drogue, tu supportes mal 🤣. (Et peut être apprendre à lire correctement aussi, c’est toujours utile).

avatar debione | 

Ben je le comprend, Apple est quand même au bord de la faillite...

avatar Dimemas | 

Exactement, c’est vrai qu’ils ne gagnent pas suffisamment pour innover !

avatar raf30 | 

Information intéressante selon laquelle le CEO prend au sérieux et redoute cette loi.

avatar Dimemas | 

Franchement son argumentaire fait pitié …
Ce mec est un vrai troll

avatar bibi81 | 

Franchement son argumentaire fait pitié …

Pour sa défense il n'y a pas vraiment d'arguments pour justifier les comportements des GAFAM.

avatar Adodane | 

Des coups de fil … la mafia a bien changé …

avatar airmax95 | 

Et en plus vont devoir payer des impôts à un taux normal. Tim doit pleurer..... C est injuste 😜

avatar ever1 | 

Est ce que je suis le seul qui soit choqué que un pdg puisse appeler directement un parlementaire ? Ce n’est pas un privilège accordé aux citoyens pourtant. Ça me semble anti-démocratique. Le minimum serait de rendre obligatoire l’enregistrement des appels et de les rendre publics

avatar bibi81 | 

Bah le monde des affaires et le monde politique c'est la même chose, tous copains. Donc normal qu'ils aient leur numéros respectifs.

avatar fmuser | 

Apple a largement soutenu les démocrates, il faut bien maintenant rappeler les devoirs que cela leur incombe.

avatar iPadProM1 | 

C’est choquant de voir le nombre de crétins qui ne comprennent pas qu’une entreprise doit gagner de l’argent.
Il y a ceux qui en gagnent beaucoup et d’autres moins…
C’est la vie…

avatar Major Grubert | 

S'il y en a bien un qui doit rire sous cape, et peut être même attiser le feu, c'est Microsoft.
Près de 30 ans avec un monopole sur tous les ordinateurs de bureau utilisés en entreprise, un procès antitrust qui a fait pschiiit (même mieux, le juge qui avait été sévère a été dézingué et la juge qui a suivi a mis en place un accord qui n'imposait rien à Microsoft).
Donc ce monopole, qui a tout bouffé avec des pratiques qui font passer les GAFA pour des oeuvres de charité, qui va dans les prochains mois redevenir plus gros qu'Apple en bourse, lui n'est pas inquiété alors qu'un marché où 4 entreprises se font plus ou moins concurrence fait lui l'objet de l'attention du législateur.
D'ailleurs on le voit à chaque faille de sécurité Active Directory ou autre composant Microsoft: ce sont des milliards de dollars qui partent en fumée pour des milliers d'entreprises et des administrations. S'il y avait un peu de concurrence, donc de multiples OS et architectures de sécurité, les hackers toucheraient beaucoup moins d'entreprises avec une seule faille.
À aucun moment le législateur ne se dit que ce monopole est un énorme problème pour la sécurité de notre économie ?

avatar Sindanárië | 

Toujours à se plaindre ces dirigeants… on dirait des syndicalistes.

CONNEXION UTILISATEUR