Apple a trop de pouvoir sur l'App Store, confirme la Chambre des représentants US 🆕

Mickaël Bazoge |

Pour les grandes entreprises du numérique, l'étau de la régulation se resserre des deux côtés de l'Atlantique. En Europe, le brouillon du futur Digital Services Act prévoit des mesures plutôt radicales pour redéfinir les règles de fonctionnement et les pratiques des plateformes (lire : Union européenne : de futures règles très contraignantes pour les grandes plateformes). Aux États-Unis , la commission de la chambre des représentants sur l'antitrust a rendu son volumineux rapport, fruit de 16 mois d'enquête durant lesquels ils ont interrogé les grands patrons d'Apple, de Facebook, de Google et d'Amazon.

Tim Cook, Sundar Pichai, Mark Zuckerberg et Jeff Bezos durant l'audition antitrust.

Comme l'a déclaré fin août David Cicilline, son président, les pratiques de ces quatre grands groupes sont « profondément dérangeantes », ce qui oblige le Congrès américain à agir. Tout le monde en prend pour son grade, mais pour ce qui concerne Apple, les rapporteurs relèvent le contrôle monopolistique du constructeur sur le marché des applications iOS. Certes, l'écosystème mobile d'Apple a produit « des bénéfices significatifs pour les développeurs d'apps et les consommateurs », retient le rapport, mais ce même écosystème est surtout à l'avantage du constructeur.

Apple profite de son contrôle sur iOS et sur l'App Store pour créer des barrières à la concurrence, pour discriminer et exclure des rivaux, tout en privilégiant ses propres produits. Apple utilise aussi son pouvoir pour exploiter les développeurs d'applications en détournant des informations sensibles sur le plan de la concurrence, et pour les obliger à vendre à des prix supérieurs à ce qui peut être soutenable dans un marché concurrentiel. Pour maintenir sa domination, Apple a usé d'effets de réseau, de barrières élevées à l'entrée et de coûts importants pour passer d'une plateforme à une autre.

En l'absence de concurrence, le monopole d'Apple sur la distribution d'apps a entraîné des préjudices pour la concurrence, ces pratiques ont également réduit la qualité et l'innovation chez les développeurs, elles ont contribué à augmenter les prix tout en réduisant le choix pour les consommateurs.

Autant dire que Tim Cook est rhabillé de pied en cap pour les vingt prochains hivers et qu'il faudra peut-être ajuster le discours d'Apple. Le constructeur a déjà commencé à bouger un peu sur ce terrain (lire : App Store : Apple célèbre son modèle face à une nouvelle coalition d'éditeurs). Mais la commission n'a pas été particulièrement impressionnée.

Le rapport pointe aussi les pratiques monopolistiques d'Amazon sur ses fournisseurs et les vendeurs tiers ; de Google sur la recherche en ligne ; de Facebook sur la publicité en ligne et les réseaux sociaux.

Les recommandations sont encore sujettes à discussion entre les représentants démocrates, majoritaires au sein de cette commission, et les républicains qui y siègent. Bon courage pour se mettre d'accord en pleine campagne électorale. D'ailleurs, on attend deux rapports rédigés par les représentants républicains suite à l'enquête de la commission. Si les solutions à apporter aux problèmes anticoncurrentiel de ces quatre entreprises vont être discutées, il y a semble-t-il unanimité politique sur le diagnostic et la réalité de leurs pratiques délictueuses.

Parmi les mesures les plus fortes préconisées par les démocrates, on trouve l'idée d'imposer des « séparations structurelles », autrement dit le démantèlement : Facebook devrait ainsi se séparer d'Instagram et de WhatsApp, Google laisser partir YouTube (et Apple dire adieu à l'App Store ?).

Autre mesure envisageable, considérer d'emblée que les acquisitions des grandes plateformes sont contraires à une saine concurrence. Il leur reviendrait alors de démontrer que leur projet d'achat n'enfreint pas les règles antitrust — actuellement, c'est le législateur qui a le fardeau de la preuve. Ces mastodontes ne pourraient plus favoriser leurs propres services, ils devront considérer tous les services sur un même pied — les leurs et ceux de la concurrence. Le rapport demande aussi que les données soient interopérables entre les plateformes et les services.

La production du comité est telle qu'il est impossible d'en faire le tour en quelques minutes, on y reviendra certainement. On attend aussi la réaction d'Apple et des autres entreprises.

Mise à jour — Dans une déclaration à la presse US, Apple se dit en désaccord profond avec les conclusions de la commission antitrust. Fidèle à ses arguments habituels — qui n'ont manifestement pas tenu la route —, le constructeur affirme ne posséder aucun monopole sur les marchés où il exerce une activité. Une réponse plus approfondie sera publiée dans un proche avenir.


avatar Makes | 

Avoir trop de pouvoir dans sa propre boutique, sans blague.
Et Google a trop de pouvoir sur le playstore ?

avatar CorbeilleNews | 

@Makes

Quand on a les yeux fermés et on que l’on ne connais rien au principe des lois et que l’on a pris l’habitude de faire sa petite sauce illégale au quotidien comme le fait Apple forcément on a du mal à comprendre qu’un jour les voisins en ont marre.

Mauvaise foi quand tu nous tiens !!!

avatar Dimemas | 

Exactement !
Pour ma part je suis extrêmement satisfait que les lignes bougent pour les gafa, il était temps !

Et ce grâce à l’impulsion de l’Europe sur le sujet.

Captain cook vient de prendre une grosse gifle, ils peuvent contester autant qu’ils voudront, c’est terminé et c’est bien fait pour eux

avatar codeX | 

"Pour ma part je suis extrêmement satisfait que les lignes bougent pour les gafa, il était temps"

Le contraire m'aurait fortement surpris 🤪🤪

avatar oomu | 

@codeX

il n'y a jamais de raison de se satisfaire d'un succès ou main-mise d'une entreprise sur quoi que ce soit.

Que cette entreprise se nomme Apple, Ikea, Nestlé ou la boulangerie de ma grand mère.

Que ça bouge et ouvre des perspectives aux consommateurs sur leur appareil favori est _toujours_ une bonne chose.

autrement dit: l'intérêt propre d'Apple n'a aucun intérêt.

Si la loi donne raison à Apple (en lui autorisant un contrôle sur les produits qu'elle VEND), là aussi ce n'est pas d'un grand intérêt : la Loi ça se change...

avatar gomas93 | 

@Dimemas

Faudrait déjà que l'Europe arrive à tirer les 13 milliards à Apple avant d'envisager qu'elle impulse quoi que ce soit hors de ses frontières ...

Et quand on voit le lancement d'Apple One, un beau pied de nez à ceux qui imaginaient un quelconque changement ...

Non, la gifle ne concerne finalement qu'une rhétorique mal menée, des joutes verbales, du brassage d'air ... pour l'instant.

avatar bonnepoire | 

@ Dimemas
Ce qui me plairait c’est de pouvoir installer ce que je veux. Par contre, le fait que Apple ne communique rien aux éditeurs quand j’achète une app est essentiel.

avatar dvd | 

sur android on a la possibilité d'installer un store alternatif. beaucoup les utilisent ?? je ne pense pas. mais en tous cas la possibilité existe. ce qui n'est pas le cas avec apple. le but n'est pas d'obliger les utilisateurs à passer par l'app store mais de leur donner le choix.
on se retrouve dans le même cas ou microsoft imposait Explorer. libre à chacun de choisir.
Pour la sécurité des applications Apple va maintenir ses guidelines et limitations. de ce point de vue je ne pense pas que c'est un gros risque.

avatar geoffbuck | 

@dvd

On peut faire la comparaison avec Microsoft et Internet Explorer mais la situation n'est pas tout à fait la même qu'à l'époque.

Windows était ultra dominant avec plus de 80% de part de marché, si ce n'est plus.

iOS représente moins de 20% de part de marché des OS mobiles.
On peut reprocher le fait que l'App Store soit le seul magasin d'applications sur iOS mais les OS sont nombreux.
Entre le Google Play Store, le Huawei App Gallery, le Galaxy Store etc... on ne peut pas dire qu'il n'y a pas de concurrence.

Si Windows représentait 20% de part de marché à l'époque, est-ce que la situation avec Internet Explorer aurait été la même ?

avatar oomu | 

@geoffbuck

"On peut reprocher le fait que l'App Store soit le seul magasin d'applications sur iOS"

on peut le reprocher, on a la capacité de le faire ,et justement on utilise cette capacité à reprocher. On reproche le fait que l'App Store soit le seul magasin d'applications sur iOS. Il n'y pas de MAIS. C'est fini là.

" mais les OS sont nombreux. "

c'est un argument de mauvaise foi.

Les gens ont acheté des ziphon à un fabricant. C'est bien rigolo au début l'app store, mais au bout d'u moment quand c'est devenu très installé et qu'une partie de l'économie de l'industrie logicielle et des choix des consommateurs reposent dessus ce n'est PLUS rigolo, c'est terminé la rigolade.

Parce que, de fait, l'app store est maintenant uu frein, autant pour l'industrie que le consommateur, il doit être démoli.

c'est tout.

Ce qui était cool hier peut être aujourd'hui naze.
ce qui se faisait hier n'a pas d'intérêt pour décider pour aujourd'hui si le passé devient mortifère et une entrave.

etc.

-
"Si Windows représentait 20% de part de marché à l'époque, est-ce que la situation avec Internet Explorer aurait été la même ?"

non, et surtout, SURTOUT, l'uULTIME SuRTOUT QUI CHANGE TOUT, IE n'a jamais interdit l'installation d'un fucking Netscape et d'un freaking Opera. JA-MAIS.

iOs interdit _encore_ d'installer un AUTRE MOTEUR WEB. Ceci est de la folie furieuse.

Okay, en 2007, l'iphone était magique, merveilleux, enfin un bon mobile avec une interface qui ouvrait l'horizon et avec un VRAI navigateur HTML complet, de "bureau", enfin ! RAAH

mais on est en 2020 !

on a exploré l'horizon, on s'est écrasé contre les murs de l'iphone, on a poussé les bords, et on est en 2020 !

C'est fini 2007. Et l'App Store n'est plus une éducation et ouverture vers de nouveaux usage et la destruction du contrôle des apps par les FAI/Telecom (c'était horrible, horrible, javasement horrible). C'est maintenant sa propre et nouvelle entrave !

Bref: on a grandit, il faut changer de tricot. L'actuel tricot empêche de respirer, arg.

avatar gomas93 | 

@oomu

Qui s'est écrasé contre les murs de l'iPhone ?
Les éditeurs assoiffés de blé, certainement.
Autant sur iOS qu'Android, les créateurs de valeurs comme les consommateurs peuvent user de cette "liberté" de consommer en dehors du PlayStore.
Ils y restent très attachés malgré tout, c'est un fait.
Le modèle n'est pas obsolète.

avatar KingAbas | 

@dvd @geoffbuck
Même si Microsoft n'a jamais imposé Explorer. Ce navigateur a juste été installé par défaut. Il y a toujours eu la possibilité d'installer le navigateur de son choix et d'en faire le navigateur par défaut.

avatar huexley | 

Tu as déjà entendu parler de la Chine ? Sont 3x rien

avatar oomu | 

@huexley

connait po, c'est plus grand que l'Inde ?

avatar Kensei68 | 

@CorbeilleNews

Je suis bien d'accord ! Ces monopoles sont insupportables.
Quand serons-nous enfin libres d'acheter un "Whopper" chez MacDo... ?!

avatar hawker | 

Gros fanboy...
Tu crois que c'est normal d'avoir des store sans concurrence possible ?
Si le monde marchait comme Apple le veux, tu serait encore un gros gueux a fermer ta gu*ule parce que ca plait pas a ton proprio alors arrêtes de perdre ton temps a défendre ces grosse corp qui n'en ont rien a foutre de toi, et dedend plutôt la liberté d'entreprendre et de vendre au juste prix.

Pfff, trop de cretins complètement lobotomises sur ces site, ca me file des plaques.

avatar feketesas | 

@hawker

😂😂 un petit lexomil?

avatar Dimemas | 

@feke : ça c’est de la réponse argumentée ! Continue tu ira loin garçon !

avatar feketesas | 

@Dimemas

a voir, elle a eu son effet, considérant le fait que tu réagisses. mais tu oublies, pour revenir à ta pseudo argumentation précédente que votre révolution de 1789 est finie depuis longtemps... le monde à changé. peut-être à considérer en France aussi... vous me faites marrer avec vos attitudes de jeunes vierges effarouchées face à un système tellement injuste... bouh

avatar quentinf33 | 

@Dimemas

Pourquoi ? C’est des arguments sérieux d’insulter les autres ? Sans déconner.

avatar oomu | 

@feketesas

avec ou sans lexomil, avec ou sans grand mot, il a raison.

On s'en contrechie (oups je voualais dire : on n'en a rien à foutre) des grosses entreprises et de leurs logiques et excrè..besoins.

j'ai acheté un iphon parce que oui, c'était un cool appareil avec de cools logiciels

mais maintenant MON intérêt (suprème et supérieur) c'est d'aller + loin avec cet appareil et de forcer Apple en concurrence avec _tout_ le monde.

Pourquoi ? pour obtenir MIEUX. Toujours MIEUX.

Ceci est dans mon intérêt. Avoir le choix sur un ziphon entre App Store, Steam, Epic store ou même Xbos Game Pass, est dans MON intérêt

pas celui d'Apple, j'en conviens, je le comprends farpaitement

mais je m'en fous.

-
ha et l'argument "ben achète un android lololololololololoololol là tu peux" (l'argument c'est "lol") est naze parce qu'android c'est naze. (faut être clair : naze c'est clair)

NAZE :
1: système moins bon
2: matériel souvent moins bon
3: pas app store (ben vi, on veut le beurre, le crémier, la crémière, le cul de tout le monde et la boutique !)
4: pas mon intérêt: mon intérêt c'est que quoi que je PAIE, j'ai le minimum d'entrave politique et commerciale possible.
5: aucune raison de se satisfaire d'une rente ou contrôle par un grand groupe. c'est inadmissible de Microsoft parce que c'est inadmissible d'Apple ou tout le monde, vous y compris.

#YaPoDeLexomil

avatar Makes | 

@hawker

Tout de suite les grands mots 😅.
De toute façons il y aura bien une décision de justice un jour ou l’autre mais en attendant j’ai du mal avec des réactions épidermiques comme la tienne.
Ça n’engage que moi mais je préfère un store de qualité, contrôlé etc plutôt que ce soit openbar et le bazar sur iOS.

C’est trop facile de tout de suite ne penser qu’à soit aussi et trouver normal d’imposer ta loi sur le territoire d’un autre.
Ce n’est pas noir ou blanc, et visiblement tu penche trop facilement d’un seul côté.
Allez, il faut souffler un peu maintenant.

avatar Dimemas | 

@makes : c’est bien de croire tout ce que te dis une boîte comme Apple.
Mais tu es représentatif de la population actuelle. Plus personne ne remet en question ce qu’on leur dit juste parce que soi-disant ça améliore notre « confort ».

C’est complètement faux puisqu’ils savent comment créer des besoins inutiles ... tout en vous retournant le cerveau sur des sujets importants comme celui ci et par exemple la suppression d’accessoires d’autres marques dans les boutiques

avatar max351 | 

@Makes

"Ça n’engage que moi mais je préfère un store de qualité, contrôlé etc plutôt que ce soit openbar et le bazar sur iOS."
"Ce n’est pas noir ou blanc, et visiblement tu penche trop facilement d’un seul côté."

Comme tu le dis toi-même, ce n'est pas tout blanc ou tout noir. Il y a donc sûrement du gris entre un app store verrouillé par Apple et un store openbar qui n'a que des apps vérolées.

Dans les arguments du côté d'Apple, on entend toujours cette vision qui consisterait à n'avoir que 2 options : un store propre contrôlé par Apple ou un gros foutoir contrôlé par personne et où régnerait l'anarchie. Ce n'est pas du tout le sujet. Il n'est pas reproché à Apple d'avoir son store sur ses propres appareils ni d'en effectuer le contrôle, il leur est reproché de dicter des règles qui visent à évincer les services concurrents, et de se servir des données récoltées sur les apps des développeurs pour connaître les tendances du marché et lancer des services identiques puis de supprimer ces apps concurrentes. Il y a donc une différence entre le fait de contrôler et la manière dont on contrôle. C'est la manière qui est remise en cause.

Apple pourrait donc continuer à contrôler son store et de valider les apps tout en laissant la place à des apps qui sont concurrentes des services qu'elle propose. Aucune anarchie, pas d'open bar, juste du choix pour l'utilisateur.

avatar dvd | 

il te manque plus que les boulets et les chaines (c'est à la mode ces temps ci) pour que tu sois heureux. le but de la manoeuvre n'est pas d'obliger les user à passer par un autre store mais de laisser le choix au consommateur (et développeurs) de proposer des applications sur iOS. Libre à toi d'utiliser ou pas.

avatar oomu | 

@Makes

"Ça n’engage que moi mais je préfère un store de qualité, contrôlé etc plutôt que ce soit openbar et le bazar sur iOS. "

aucune raison qu'il disparaisse.

Je n'aime pas les petits bouibouis et autres gargottes, préfèrant manger dans des restaurants étoilés, de qualité, contrôlé plutôt que les plateaux openbar et le bazar sur la rue

mais.. je n'y consomme pas et je laisse aux autres cette flexibilité et possibilité

la possibilité

le possible

le potentiel

avatar byte_order | 

@Makes
> Ça n’engage que moi mais je préfère un store de qualité, contrôlé etc plutôt
> que ce soit openbar et le bazar sur iOS.

Il vous suffit alors de continuer à ne fréquenter que le store que vous estimez de qualité, contrôlé, plutôt que les autres stores trop en bazard à votre gout.
Ce n'est pas parce que LIDL est accessible à tous que vous n'avez plus le droit de continuer d'aller faire vos courses chez Fauchon exclusivement, hein.

> C’est trop facile de tout de suite ne penser qu’à soit aussi et trouver normal
> d’imposer ta loi sur le territoire d’un autre.

Et imposer de devoir faire ces achats d'apps iOS uniquement chez Fauchon, c'est pas imposer *son* choix sur le territoire d'un autre !?

avatar CorbeilleNews | 

@Makes

Et bien vous irez uniquement sur le store limité d’Apple, qu’est-ce qui vous derange dans le fait que les autres soient plus ouverts que vous ???

Vous resterez dans votre petit monde limité entre vous et Apple

Le jour ou une app top vous plaira en dehors de l’app store vous verrez bien à quelle point vous serez ou pas capable de tenir !!!

Dans le même genre j’ai quitté le mac car j’ai trouvé ailleurs cette ouverture

avatar Boboss29 | 

@hawker

Oui et le jour où il y aura des stores alternatifs, on verra apparaître pleins d'articles sur des app vérolées, qui te siphonnent tes données, etc... Après les mêmes personnes qui défendent cette liberté de stores vont dire : oui mais faut pas installer tout de n'importe où. Or c'est ce qui plaît sur ios. Pouvoir installer un truc sans se prendre le chou à savoir si c'est officiel ou pas. Si c'est piraté ou non. Car c'est forcément fiable. C'est ce qu'il se passe sur Android, et régulièrement on voit apparaître des articles pour desinstaller de toute urgence tel ou tel truc téléchargé de telle ou telle boutique.

Ce qui fait la fiabilité d'ios c'est justement ce contrôle de la boutique. Après tu vas dire que faut pas laisser les noobs faire n'importe quoi, etc, bah justement les noob se plaisent sur ios pour ça... Et puis sur Android il y a aussi le problème des apk payants qui s'installent gratuitement dès que tu le télécharges ou qu'on te le donne. Là le dev perd pas 30% mais la totalité des bénefs...

Bref, ce qui plaît sur ios c'est justement cette sécurité un peu trop hig level pour certains, mais qui fait que tout marche bien.

Allez, insulte moi maintenant, jusqu'à la rupture d'anévrisme si tu veux, je retourne la crèpe de l'autre côté, Apple s'en fout aussi copieusement de ton avis, et si pas content la concurrence propose apparemment mieux et plus adapté à ta philosophie.

avatar Dimemas | 

Ah le preux chevalier défenseur d’Apple est la.
Fidèle à son habitude, a nous rabâcher les mêmes arguments (qui ne marchent plus) sans pour autant comprendre ce qu’on lui dit.

Tu as finalement raison sur un point, c’est qu’Apple n’en a rien à foutre de toi, la seule qu’ils veulent c’est de te faire croire que tu peux acheter leur matériel tous les ans parce que c’est indispensable et c’est de plus en plus écolo pour leur faire des bénéfices 🤣

avatar Boboss29 | 

@Dimemas

Prend un Android et un Windows si t'es si mal chez la pomme. Moi j'ai des mac qui obt presque 10 ans, un SE et un apple tv de 2015. Et je me sens bien oui. Toi et l'autre plus haut on dirait que vous êtes en souffrance, à ce stade c'est triste pour vous.

Et ce qui vous ennuie le plus c'est que pleins de gens se plaisent dans ce système et que vous ne savez que faire vos ouin-ouin. Mais allez voir ailleurs 😘

avatar codeX | 

"Prend un Android et un Windows si t'es si mal chez la pomme. Moi j'ai des mac qui obt presque 10 ans, un SE et un apple tv de 2015. Et je me sens bien oui."
Ce gars n'a pas le moindre device Apple. Dans le cas contraire et vu la hargne qu'il déploie contre Apple il est complètement .......... Je laisse aux lecteurs le soin de compléter.
Peut-être juste le besoin de déposer une grosse bouse sur des forums faute de pouvoir le faire dans le lieu approprié.

avatar oomu | 

@Boboss29

"
Oui et le jour où il y aura des stores alternatifs, on verra apparaître pleins d'articles sur des app vérolées, qui te siphonnent tes données, etc.."

oui bien sur.

mais y a déjà plein d'articles sur des app vérolées, qui te siphonnent tes données avec l'App Store.

donc bon.. on survivra hein, on survivra...

avatar oomu | 

@Boboss29

"Allez, insulte moi maintenant, jusqu'à la rupture d'anévrisme si tu veux, je retourne la crèpe de l'autre côté"

oh pinaize, on a le droit ? moi aussi ? youhou ! Jamais on m'y avait autorisé.

Alors heu... spece de moule à gaufre en téflon qui heu... fait des gaufres qui collent ! et pan !

-
plus sérieusement, on peut avoir le choix des boutiques, tout en conservant le contrôle par le système et l'utilisateur de ce que foutent les applications.

ce n'est pas antinomique.

Spece de..d'internaute argumentatif ! (et repan, woah, j'suis d'humeur méchante)

avatar KingAbas | 

@Boboss29
Ce n'est pas parce que tu peux installer un store alternatif que tu dois installer un store alternatif.
On peut donner une liberté pour les uns, tout en laissant le choix de rester dans un cocon protégé pour les autres. Non ?

avatar Boboss29 | 

@KingAbas

Je ne dis pas le contraire. J'argumente sur le modèle de base d'ios. C'est un système fermé depuis le début et très sécurisé sur la durée. Android est lui ouvert et plein de failles... Simple constat... Je n'invente rien. Et apparemment ce système contente de nombreux utilisateurs car c'est le plus rentable (pour les dév aussi me semble-t-il).

avatar 0MiguelAnge0 | 

@Boboss29

Sir MacOS, on peut skipper toutes les freins et installer ce que l’on souhaite. C’est ainsi depuis pas mal de temps: y-a-t-il eu une catastrophe?

Alors oui, ceux qui lancent des softs piratés et qui s’attrapent une cochonerie, cela existe. Mais il faut manquer d’un gros sens du jugement que de penser qu’il n’y a pas de contre-partie. Perso, je n’ai rien à faire de ces personnes et je ne souhaite pas que pour proteger des abrutis on reduise mes choix.

Pareil pour iOS sauf qu’Apple utilise cela pour instaurer un monopole.

C’est exactement pareil avec les stores physiques: le nouveau Homepod mini arrive, donc ils dégagent la concurrence.
Sauf que chacun pourra aller acheter X ou Y ailleurs.

Sur l’App Store, Apple fait exactement pareil mais là c’est plus dérangeant/dangeureux.

avatar byte_order | 

@Boboss29

> Oui et le jour où il y aura des stores alternatifs, on verra apparaître pleins d'articles
> sur des app vérolées, qui te siphonnent tes données, etc...
+
> Ce qui fait la fiabilité d'ios c'est justement ce contrôle de la boutique.

Marrant de croire que c'est l'enseigne au dessus de la porte d'entrée qui vous protège des véroles dans des apps.
Moi qui croyait que c'était iOS qui était plus sécurisé, mais en fait c'est une passoire, c'est ça, et tout ce qui évite les véroles c'est l'AppStore !?

Cela donne pas confiance dans iOS, ce type d'affirmation...

> Après les mêmes personnes qui défendent cette liberté de stores vont dire :
> oui mais faut pas installer tout de n'importe où.
> Or c'est ce qui plaît sur ios.

Sur *AppStore*, puisque d'après vous c'est l'AppStore qui protège, pas la qualité de la sécurité de iOS.

> Pouvoir installer un truc sans se prendre le chou
> à savoir si c'est officiel ou pas.

Et bien les gens qui ne veulent pas se prendre le chou continueront d'utiliser l'AppStore, c'est aussi simple que cela.

> Car c'est forcément fiable.

Pas forcément, non. Y'a déjà eu des apps qui sont passé entre les goutes, hein.
Des apps validées par l'AppStore qui prétendent lire le rythme cardiaque avec le lecteur d'empreinte (hello les valideurs de l'AppStore, y'a pas un truc qui vous choque !!!) et qui en fait vous font valider le paiement d'un abonnement a plusieurs centaires d'euros, cela ne vous rappelle rien ? OU le serveur http interne de l'app de Zoom ?

Vous faites seulement confiance à 100% à un acteur de distribution d'apps qui a 100% du marché de la distribution d'apps, c'est tout.

> C'est ce qu'il se passe sur Android, et régulièrement on voit apparaître des articles
> pour desinstaller de toute urgence tel ou tel truc téléchargé de telle ou telle boutique.

Pas de "telle" ou "telle" boutique, de celle qui a 99% de part de marché, le Play Store.
Comme quoi c'est pas le fait d'être le canal exclusif ou quasi exclusif de distribution qui compte, mais bien la qualité de la validation.

Des stores alternatifs qui valideront moins bien auront rapidement une image de boutiques de mauvaise qualitée, et en toute logique disparaitront.

Par ailleurs, rien n'interdit à Apple de séparer son activité de certification des apps de son activité de distribution d'apps. C'est ce qui se passe sur d'autres plateformes fermées, comme PlayStation, XBox, Nintendo. Les développeurs doivent faire certifier leurs apps comme valides et donc exécutables, mais restent libre de les distribuer comme ils veulent, et y compris via un marché de l'occasion, alors que votre app iOS achetée, elle, vous ne pouvez pas la revendre (ni la transmettre à vos héritiers, au passage...)

avatar Trillot | 

@hawker

ben casse toi!

avatar Dodo8 | 

@hawker

La concurrence, c’est sur un marché. iOS et l’iPhone seuls ne constituent pas un marché selon les critères juridiques. Tu as donc de la concurrence chez Google et cie...

avatar JOHN³ | 

@hawker

Quelques-uns sont des fanboys, d’autres des actionnaires, chacun défend son pain 🙃
Mais rare ceux qui défendent le bien commun

avatar oomu | 

@Makes
Google n'a pas trop de pouvoir sur le playstore parce que le playstore n'est pas obligatoire et unique sur les mobiles android vendu dans le commerce. Il est une gène pour quasi personne.

C'est comme le Windows Store sur Windows : il n'impose pas trop de pouvoir de Microsoft, parce qu'il n'est pas obligatoire et que le marché existe laAAARgement autour, sans, et avec lui.

en gros: tout va bien pour le consommateur ET le producteur.

Alors que l'app store, NON. Il est obligatoire. Sur iOs. De par le succès de l'iPhone, cela pose un problème industriel.

-
bon, moi je dirais, que ça pose un problème culturel aussi, mais on s'en fout. c'est un truc du 18e siècle ça, la culture. C'est ringard, dépassé, sans intérêt pour la jeunesse qui s'en contre fout, elle s'est barrée sur Twitch et les jeux services, où les apps sont un truc dépassé et la culture de demain s'y créé sans boutique centrale. Je suppose que tout va bien donc.

avatar Lion.b | 

Ça va être douloureux pour Apple ça 🙊🤕

avatar Max1000du35 | 

Conclusion : Jeff Bezos a un magnifique noeud de cravate contrairement aux trois autres

avatar Rifilou | 

@Max1000du35

Celui de Pinchai est mieux fait au contraire

avatar Max1000du35 | 

@Rifilou

Mais en dessous du noeud, ce n’est pas terrible
Bezos est flou, on distingue difficilement le même défaut que Pichai

avatar Rifilou | 

@Max1000du35

Pas faux haha

avatar Kdallas | 

C’est pas un défaut, c’est comme ça qu’on fait un noeud de cravate normalement. Il faut une forme de goutte sous le noeud.

avatar DamienLT | 

@Kdallas

En fait tout dépend de la forme et de la taille du col, sans oublier qu’il existe plusieurs façons de nouer une cravate.

Quant à la goute c’est ce que l’on appelle une fossette (dimple en anglais), en général on le fait sur une cravate avec un minimum de largeur pour apporter une subtilité et un côté bouffant et seul Sundar Pichai a une taille de cravate réellement adapté pour ça.

avatar morpheusz63 | 

@Kdallas

Pages

CONNEXION UTILISATEUR