Pour Tim Cook, la Chine a le coronavirus sous contrôle

Mickaël Bazoge |

Malgré un coronavirus qui ne cesse de se répandre partout dans le monde, Tim Cook fait contre mauvaise fortune bon cœur. Dans une interview au réseau Fox Business, le patron d'Apple a bien l'impression que la Chine a l'épidémie sous contrôle. « Quand je regarde les chiffres [de la chaîne d'assemblage chinoise] qui tombent chaque jour, je suis très optimiste », dit-il dans cet extrait (l'entretien au complet sera diffusé demain). Apple et ses partenaires chinois ont rouvert des usines dont la production ne cesse de progresser, décrit-il.

Hier devant les actionnaires, Tim Cook a admis que le coronavirus représentait un « défi » pour l'entreprise. Apple a ainsi dû en rabattre sur ses prévisions financières du trimestre actuel : elles ne seront pas atteintes (lire : Apple officiellement touchée par le coronavirus, pénurie d'iPhone et baisse des recettes en vue).

@Tim Cook.

Tim Cook était aujourd'hui en balade à Birmingham, dans son État natal de l'Alabama, pour faire la claque autour d'une initiative éducative d'Apple. Le constructeur va mettre ses outils, et notamment la réalité augmentée, au service du programme EdFarm qui dispense des cours auprès des populations défavorisées.


avatar Sindanárië | 

La Chine l’a aussi sous son contrôle le ti Crook. « Tu me supprime quelques apps et je relance tes chaînes... »

avatar codeX | 

Il faut payer pour avoir le droit d'écrire ce genre de conneries sur MacG ? Apparemment oui vu la couronne qui précède ton pseudo.

Mea culpa. L'écriture de conneries n'est pas réservée à ceux qu payent. Voir l'inénarrable participation de johndoo.

avatar oomu | 

non non, on n'est pas obligé de payer.

avatar cecile_aelita | 

@codeX

Nan nan je te confirme que y’a pas besoin de payer pour ça 🤣🤣
Vu le nombre de rageux ici présent ^^

avatar Alex Giannelli | 

@codeX

Très bien écrit 😊👏🏻

avatar misterbrown | 

@Sindanárië

C’est presque ça. Tout va bien monsieur les actionnaires

avatar johndoo | 

Ils sont juste des milliers à avoir péri ! C’est ultra sous contrôle ! Surtout depuis qu’un chercheur français a relayer l’info d’un début de remède...à se demander si tout ça n’est pas qu’une histoire de fric! Tout est envisageable de nos jours ....

avatar oomu | 

... n'écoutez pas ou ne vous emballez pas à chaque dernier message entendu.

avatar adarion29 | 

Après c'est pas étonnant cette déclaration le titre Apple à perdu plus de 6% aujourd'hui et 15% en seulement 5 jours, de manière générale la bulle internet est enfin en train de prendre fin, et les valeurs technologiques s'effondrent.
Forcément Tim Cook qui a sans doute beaucoup perdu est obligé de monter au créneau, mais je doute que ça fonctionne, à ce train la Apple aura perdu 50% de sa valorisation d'ici 3/4 semaines

avatar IceWizard | 

@adarion29

« Apple aura perdu 50% de sa valorisation d'ici 3/4 semaines « 

C’est le moment d’en profiter .. en vendant l’action à perte, avec un effet de levier tu pourras gagner des dizaines de millions, en un mois !

Dans les années 80-90, les personnes des romans de Sultizer ont gagné des milliards de $, avec ce genre de coup boursier. Pourquoi pas toi ? Connaître le futur est le chemin de la fortune !!

avatar PierreBondurant | 

@IceWizard

Un bon CFD avec leverage x500 sur un site de broker Maltais... et demain j’achète un yacht!

avatar Alex Giannelli | 

@IceWizard

😂 j'ai bien ri

avatar iSide | 

@adarion29

On n'est plus en 2000, il n'y a aucune "bulle internet". Il faut vraiment ne rien comprendre de l'économie mondiale actuelle pour avancer qu'il y en a encore une. T'es en 2020, ça n'a plus rien d'une bulle, c'est simplement le monde tel qu'il est devenu. Et ce serait une excellente nouvelle que les titres APPL perdent 50% de leur valeur (même si je doute fort que ça descende à ce point), ça permettrait effectivement comme dit plus haut de faire fortune en shortant pendant des semaines.

avatar Domiino9 | 

@johndoo

Bien sûr que si...l'économie n'aime pas la peur, les psycoses collectives...mais le monde des Bisounours. Ce Tim Cook commence vraiment à me faire gerber sérieux...comment oser dire ça...

avatar johndoo | 

@Domiino9

Pareillement ! L’entreprise est à l’image de ce successeur...l’argent pourrit vraiment mais vraiment tout!

avatar IceWizard | 

@johndoo
Dans ces temps présents, même un troll peut avoir intérêt à s'informer un peu sur ce qu'il raconte. La chlorocline n'est pas un "début de remède", mais un médicament anti-paludisme ancien, qui semble réduire les problèmes pulmonaires des personnes infectés par le covid-19.

C'est le système immunitaire des gens qui triomphe du virus. Ils guérissent tout seuls, comme dans le cas de la grippe.

https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/coronavirus-covid-19-prudence-mise-medicament-anti-paludisme-79795/

avatar johndoo | 

@IceWizard

Lorsque je dis « un début » c’est qu’avant de sortir de le vaccin miracle les molécules seront menées à être modifiées à plusieurs processus donc ça mettra entre 6 à 12 mois , c’est le temps que met approximativement un Laboratoire pharmaceutique.

avatar johndoo | 

@IceWizard

Et merci pour le lien! C’est toujours instructif ! 😉

avatar IceWizard | 

@johndoo
Une petite vidéo instructive sur le conspirationisme et le Covid-19, alors ?

https://youtu.be/ar-IOAQvYds

avatar Dimemas | 

Chloroquine !!!!
Perso, au CHU, ça nous a fait bien fait rire comme annonce de traitement ... enfin voilà celui qui l’a proposé aussi...
Heureusement que l’artesunate a été découvert par la prix nobel Pr youyou tu, sinon on serait encore à donner un traitement aux effets secondaires plutôt grave !
A ce rythme autant donner une chimiothérapie à ceux qui ont le coronavirus...

Heureusement qu’il y a un autre antiviral de proposé !

avatar Bigdidou | 

@Dimemas

“Perso, au CHU, ça nous a fait bien fait rire comme annonce de traitement ... “

“Nous”, c’est qui ?
Racisme : c’est chinois, ignorance : les mécanismes d’action de la chloroquine.
Mais les brancardiers du CHU connaissent bien entendu beaucoup mieux le coronavirus que les virologues chinois qui en sont devenus de facto les meilleurs spécialistes mondiaux.
Cette proposition thérapeutique repose sur des bases solides qui méritent d’être testées.

Par ailleurs, il est un peu inquiétant, ton CHU, parce que rire pour cette maladie du seul traitement actuellement disponible qui a des chances d’être efficace, c’est ballot pour les patients.

Mais peut-être que tu t’avances un peu en t’en improvisant porte parole. Tu y fais quoi, dans le service de maladies infectieuses, parce que c’est bien là que tu bosses ?

avatar iPop | 

@johndoo

Vu que c’est un chercheur français, c’est certainement pas une histoire de fric. La plus grande puissance au monde a tout le fric qu’il veut, ça en fait pas une lumière, la preuve.

avatar Paquito06 | 

Il a dit ça a la Fox, forcement. N’importe quel autre journal, il aurait dit le contraire 😊

avatar pagaupa | 

Quel naze! On en n’est plus là...
La Chine contrôle ah oui! Et donc? Tout va bien?

avatar beteldor | 

La Chine oui, par contre la France non.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

"La Chine oui, par contre la France non"
La France, la Corée, l'Iran, l'Italie...
La courbe chinoise est stupéfiante !
Le totalitarisme serait-il la recette permettant de controller l'épidémie ?
Une autre raison ? Mais il y a bien une recette mystérieuse en œuvre en Chine qui a miraculeusement interrompu la progression de l'épidémie dans toutes les régions simultanément et qui a fait défaut partout ailleurs.

avatar occam | 

@J'en_crois Pas_mes yeux

"Mais il y a bien une recette mystérieuse en œuvre en Chine qui a miraculeusement interrompu la progression de l'épidémie dans toutes les régions simultanément et qui a fait défaut partout ailleurs."

Le miracle a pour nom courbe sigmoïde, ou courbe de Sachs, régie par l’équation de croissance logistique :

dN/dt = rN(N − K)/K
N étant le nombre d’individus formant la population,
t l’axe temporel,
r le potentiel biotique de l’organisme organisme en phase de multiplication,
K étant la capacité de saturation de l’environnement respectif, autrement dit la portance biotique.

C’est ce qu’on voit sur la courbe de croissance des infections en Chine, et c’est qu’on verra avec un certain décalage dans le reste du monde.

avatar beteldor | 

@occam

Et dans ta courbe y’a absolument aucun facteur lié à la gestion de la crise ?

J’y connais rien mais ça me parait étonnant

avatar fte | 

@beteldor

"J’y connais rien mais ça me parait étonnant"

Dit toute l’humanité depuis 3 mio d’années. C’est cet étonnement qui nous pousse à chercher des réponses et à inventer des trucs. Go. Fonce.

avatar occam | 

@beteldor

"Et dans ta courbe y’a absolument aucun facteur lié à la gestion de la crise ?"

D’abord, ce n’est pas « ma » courbe, c’est le modèle de la croissance logistique.

N, la population affectée, et K, la capacité de portance biotique, sont affectées (et c’est heureux !) par les mesures prises pour endiguer l’épidémie : plus les foyers seront isolés, plus N sera réduit. Et plus les mesures d’hygiène et de prévention seront suivies par la population, plus son exposition sera réduite, donc K sera diminué.

Si un vaccin effectif existait, K serait énormément diminué, le virus manquant de substrat.

Il est donc évident que les mesures prises affectent l’amplitude de la courbe, donc la somme cumulative des infections, ainsi que le facteur temporel, donc le moment où la croissance approche zéro.

Il est important de savoir sur quels paramètres l’on peut influer. La forme de la courbe décrit un mode de croissance biologique suffisamment commun pour être considéré quasi-universel, et vérifié à chaque épidémie. Mais c’est l’échelle qui importe.

avatar fte | 

@occam

"D’abord, ce n’est pas « ma » courbe, c’est le modèle de la croissance logistique."

Pour les plus curieux ici, de quoi exciter votre curiosité : il y a une connection forte entre cette formule de croissance et le Mandelbrot set en passant par le diagramme de Feigenbaum.

Et c’est un sujet tout à fait fascinant.

avatar occam | 

@fte

"connection forte entre cette formule de croissance et le Mandelbrot set en passant par le diagramme de Feigenbaum"

Il y a des remarques comme ça, en passant, qui me font sauter de joie comme un dingue.

Parce que c’est en cherchant à comprendre pourquoi les courbes de Mitch Feigenbaum bifurquaient comme elle bifurquaient que je suis tombé sur le Mandelbrot set et son monde, il y a plus de 40 ans. C’était une copie reçue par fax, sur papier thermique qui pâlissait à vue d’oeil, et ça a déterminé toute ma vie.

avatar fte | 

@occam

"et ça a déterminé toute ma vie."

Ce n’est pas ce qui m’a fait aimer les maths. Fourier m’a fait aimer les maths.

Ce n’est pas ce qui m’a fait aimer la physique. C’est la relativité qui m’a fait aimer la physique.

Mais c’est à l’occasion d’une expérience de physique chaotique, une bille rebondissant sur une membrane vibrante, que j’ai programmé ma première simulation physique, que j’ai pour la première fois connecté mathématique et physique par l’informatique.

De ce diagramme obtenu par la mesure de ce système chaotique, j’ai au delà de ces ponts interdisciplinaires exploré divers domaines mathématiques dont les systèmes de croissance et les Mandelbrot.

C’était il y a 28 ans. Sur Mac.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@fte & @occam
En vous demandant de pardonner mon écarts de langage, je comprends votre amour des maths, même s'il m'est étranger. Pur, désincarné, comme un amour parfait qui ferait l'économie des corps. Vos maths m'intéressent quand elles prennent corps, c'est à dire par exemple quand elle permettent de comprendre une épidémie. Alors si vous souhaitez une relation exclusive, c'est ok pour moi (je ne suis pas de votre sérail) je vous laisse entre vous :-)
On peut aimer l'interdisciplinarité sans être pour cela zoophile... mais cela demande des efforts sur les interfaces, pour que le cela reste possible et que le résultat soit fécond.
:-)

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@occam
Merci pour ta réponse. Je la prends comme une hypothèse de travail et non comme une vérité si tu veux bien. Considérons l'évolution de chaque province de Chine
Les chiffres :
"Hubei " pourrait bien correspondre à ton hypothèse. Population : 58,5 millions (2015) évolution stoppée le 14 février avec 65.914.

Guangdong Population : 106, 37 millions (2014) 1.348 contaminés
Henan, Population : 94 millions (2010) : 1 272 contaminés
Zhejiang Population : 57,37 millions (2018) 1 205 contaminés
Hunan Mainland China Population : 67,37 millions, 1 017 contaminés
etc.
Je ne vois aucun rapport entre la "saturation" du Hubei et celle des autres régions
Je ne vois pas plus de rapport entre les chiffres des autres régions.
Le seul point commun entre toutes ces régions est la date commune de l'interruption de la courbe.
Enfin si l'on compare à South Korea Confirmed: 1 766 hier, 2337 aujourd'hui Population : 51,47 millions
Elle explose les chiffres des régions chinoises (à l'exception du Hubei)
@occam
je n'ai aucune compétence scientifique pour comprendre ton message et donc en te répondant j'écris probablement plein de bêtises (désolé)
Ce que j'ai cru comprendre dans ton message. Pourquoi la "la capacité de saturation de l’environnement respectif" varie de régions en régions en chine et dans le monde et ***comment la date du 14 Février synchrone*** pour toutes les régions de chine s'explique ?
Un grand merci pour tes efforts de vulgarisation :-)

avatar rikki finefleur | 

la grosse différence de la chine par rapport aux autres pays c'est que l'on interdit les gens de sortir de chez soi. Et la bas cela ne rigole pas.
Imanginez si rien n'avait été fait.

Par contre l'exemple du bateau diamond est éloquent 3600 passagers et 600 infectés la encore avec interdiction de sortir..

Donc bon les chiffres sont donnés mais avec des restrictions extrêmement sévères, donc des évaluations fausses qui ne peuvent etre dupliqués.
Ainsi a ce jour il n'y a aucune restriction de voyager pour la population en europe...

De toute façon je suis rassuré , il y a seulement quelques jours , notre nouveau ministre de la santé avait affirmé qu'il n’avait plus de malade sur le sol français, un peu comme Tchernobyl, notre frontière invisible résiste à tout.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@rikki finefleur
Cela faisait en effet partie de mes deux hypothèses : état policier totalitaire. Ainsi la simultanéité de l'évolution de la courbe des contaminations dans les différentes parties de la Chine, viendrait de la simultanéité des mesures policières (cercles concentriques correspondant à différents niveaux de mise en quarantaine du pays.
J'aurais préféré que tu me proposes une tierce alternative à laquelle je n'aurai pas pensé.

avatar rikki finefleur | 

J'en_crois Pas_mes yeux
Je vois sur bon nombre de site reprendre la progression du corona en reprenant les chiffres chinois..
C'est d’une débilité absolue.. mais manifestement cela n'effleure pas les journalistes.

avatar fte | 

@rikki finefleur

"un peu comme Tchernobyl, notre frontière invisible résiste à tout."

Légende urbaine. Renseignes-toi avant de propager cette pseudo-info.

avatar occam | 

@J'en_crois Pas_mes yeux

Cf. ma réponse à @beteldor plus haut.

Ce que la courbe parvient assez bien à caractériser, c’est l’évolution cumulative des infections en Chine.
Et cela, malgré les manipulations statistiques du régime, qui ne font que soustraire une constante, puis la rajouter, puis la soustraire à nouveau.

Mais cela ne change rien de fondamental à l’évolution générale. L’important, c’est le point inflexion et l’aplatissement de la croissance, signe que les mesures d’endiguement commencent à avoir prise.

Le régime de Beijing peut-il fausser les données pour faire croire que l’épidémie a atteint ou dépassé son point culminant ? En principe, oui. Mais s’il le faisait alors que l’épidémie était encore en phase de croissance exponentielle, les faits contrediraient la propagande à une vitesse fulgurante, et de partout.
Ce serait à une échelle impossible à dissimuler.
C’est pourquoi je pense plus probable l’hypothèse selon laquelle l’épidémie en Chine serait en train de se calmer.

Mais rien ne dit que le parcours infectieux du Covid-19 ne puisse être multi-phasique. Et l’on connaît suffisamment d’exemples où les mesures pour endiguer la contagion ont été relâchées trop tôt, permettant son retour en force.
Il existe des exemples de croissance multi-sigmoïde.
Espérons ne pas en faire l’expérience sur ce coup.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@occam
Si je te comprends bien (cette fois-ci), c'est donc bien mon hypothèse première (efficacité policière) qui expliquerait le repli des contaminations en Chine
Je découvre dans ta réponse à @fte que "K, que la capacité de portance biotique" n'est pas comme je l'avais supposé une conséquence de la saturation d'une population par un virus qui ne trouverait plus ainsi suffisamment de cibles pour continuer sa progression, mais bien par des mesures en cercles concentriques (appartements-batiments-quartiers-villes-région) pour isoler les cibles, avec l'aide de programmes de localisation permettant de connaître les positions des sujets à risques et de les isoler.
Dommage que tu utilises des termes abscons à la majorité de tes lecteurs...
Si notre hypothèse est bien la bonne, on peut supposer qu'après les atermoiements des démocraties, celles-ci emploieront les mêmes recettes que celles qui ont réussies en Chine.
Ce qui "m'étonne", c'est que le discours de l'OMS encense la Chine pour son efficacité, mais encore aujourd'hui refuse au monde de procéder aux mesures de protections qu'elle applaudit en Chine : "Ne pas la stigmatiser, mesures inefficaces, contraires aux nécessités économiques, etc..."
Double langage et langue de bois ! Pour ce qui est de la sous-estimation des contaminations, elle est d'abord technique : pour connaitre la contamination, la seule technique serait celle du sondage représentatif au sein d'une population, pondéré par les erreurs de diagnostique du test (si elles sont connues). Pour ce qui est de l'honnêteté des déclarations de chaque pays, je suppose qu'elles sont variables en fonction de l'intérêt qu'elles ont a mentir, et du cout engendré par la révélation du mensonge. Une dictature, un état militaire et une démocratie feront des choix différents.
L'épidémie est pour une dictature ou un état militaire une opportunité et un danger. Il est normal donc qu'il gère les relevés des contaminations en fonctions de ses intérêts et non pas d'une "vérité"

avatar occam | 

@J'en_crois Pas_mes yeux

Une précision au sujet de K, la capacité de portance biotique : en l’absence de mesures visant à enrayer l’épidémie, la première interprétation est la bonne.
Le virus infecterait la population jusqu’à saturation.
Dès que des mesures sont prises pour circonscrire la propagation, ou que le virus se heurte à l’immunisation, la portance biotique effective diminue.

Le virus ne se soucie guère des moyens utilisés pour l’endiguer. Nous, si. Et si ces moyens sont ceux d’un « savoir-faire limité et expéditif », pour citer le grand Charles, le risque est que cette fermeté martiale ne soit efficace que pour la galerie.

Autre chose :
« Dommage que tu utilises des termes abscons à la majorité de tes lecteurs... »

Je comprends ce reproche, mais je dois le récuser absolument. Les termes sont ceux utilisés dans les définitions que chacun peut consulter dans les références qui abondent en ligne. Il serait malaisé de s’y retrouver si j’en avais inventé d’autres. Et je n’ai aucune prétention à me substituer à une quelconque -pedia.
(Malgré ce qu’en disait parfois @Bigdidou, que je salue en passant.)

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@occam
L'hypothèse de la saturation des populations chinoises par les virus me semble contredite par la synchronie de l'évolution des contaminations dans toutes les régions en même temps. (La saturation devrait être à des dates différente.)
Ce qui me gène dans l'hypothèse des mesures policière, c'est que l'effondrement se retrouve dans les mêmes proportions dans l'Hubei. Je me serais attendu à une absence de corrélation entre le Hubei et les autres régions.
Mais ce que je ne comprends pas c'est que les journalistes ne travaillent pas cette évolution des courbes (car j'imagine les scientifiques s'en préoccupent) et pourquoi l'OMS encense la situation en Chine, enjoint la communauté mondiale à en faire autant, et pourtant sans tirer les conséquences pratiques, en déconseillant les mesures d'isolation mises en œuvre en Chine.
Cela ressemble à de la "haute trahison".

Expliquer sa pensée sans obliger son interlocuteur à rechercher des termes appartenant à des groupuscules savants, ce n'est pas difficile, c'est efficace, cela permet d'éviter de jargonner mais surtout cela aide à être compris (quel pourcentage des lecteurs ont fait le travail nécessaire à la compréhension de ton message et qui pourtant étaient intéressés à le comprendre ?).

avatar fte | 

@J'en_crois Pas_mes yeux

"ce n'est pas difficile"

C’est faux. La vulgarisation n’a rien de facile, bien au contraire. Savoir bien exprimer des concepts complexes de façon accessible nécessite un grand talent et de l’expérience.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@ fte
Merci pour ton compliment (je n'étais pas sur de bien y arriver)
Mais plus sérieusement, il n'est pas nécessaire d'y réussir parfaitement.
La seule chose que l'on peut désirer, c'est lorsque l'on a une conversation en dehors de sa "secte", c'est de faire de son mieux. Avec un peu d'empathie et du respect pour son interlocuteur, cela devient plus facile. Il me serait hasardeux d'exiger de mes interlocuteurs d'avoir un dictionnaire pour comprendre les mots que j'emploie. Je m'efforce de trouver un vocabulaire commun, des connaissances partagées qui établissent un socle sur lequel une communication devient possible.
Si bien sur ils souhaitent élargir leur domaine de compétence et découvrir mon jargon...

avatar Ielvin | 

@J'en_crois Pas_mes yeux
@fte
@occam

Je tiens à vous remercier pour vos échanges et les efforts de @j’en crois pas mes yeux consistant à rendre cela plus accessible.

Il y a eu de mon côté suffisamment de vulgarisation pour me pencher - en ce samedi matin - sur ces termes et courbes d’évolution. Avec l’envie - si ma compréhension de la chose est celle que je devine - d’appliquer cela à mon travail.

Une nouvelle fois j’apprends de vous et tiens sincèrement à vous en remercier.

Xel

avatar Bigdidou | 

@Ielvin

Ok, enfin, c’est du n’importe quoi un peu perché, quand même. Je dis ça gentiment, mais je suis par certains qu’ils comprennent de quoi ils parlent.
Ils confondent épidémiologie fondamentale, des populations, enquêtes épidémiologiques, et épidémiologie clinique.

Reporte toi plutôt à la vidéo de l’OMS donnée en lien ;)

Mais bon, les mots sont très poétiques.

On est dans un phase purement observationnelle et on prend des précautions standard.

avatar Bigdidou | 

@occam

“dN/dt = rN(N − K)/K
N étant le nombre d’individus formant la population,
t l’axe temporel,
r le potentiel biotique de l’organisme organisme en phase de multiplication,
K étant la capacité de saturation de l’environnement respectif, autrement dit la portance biotique.

C’est ce qu’on voit sur la courbe de croissance des infections en Chine, et c’est qu’on verra avec un certain décalage dans le reste du monde.”

Mais de quoi parles-tu ?
La capacité de saturation de quoi par quoi ?
Portance et potentiel biotique de quoi ?
Quid de la pénétrance de la maladie ?

Ça me passionnerait d’avoir la capacité de saturation, la portance et le potentiel biotique de l’épidémie de Sida et d’hépatite C. C’est ça qui nous manque, en fait.

Par ailleurs, dans ces maladies à tableau clinique très variable, avec très certainement un grand nombre de porteurs sains, et surtout dans cette anthropozoonose, les notions de réservoir et du dépistage et sa qualité sont essentielles pour comprendre ce qui se passe.

L’épidémiologie, c’est pas une courbe de Sachs.
Il y en a dedans, mais comme il y a des additions dans les mathématiques.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@ Bigdidou
Oui les variables sont nombreuses. C'est un peu ce qui me rendait suspect la simultanéité de l'effondrement de la courbe de croissance dans toutes les régions de Chine, alors que le nombre d'habitants, le jour de la première contamination, la densité humaine, les modes de vie, le nombre de personnel médical, etc. y sont très différents. Il reste un seul point commun à tous ces états, la reprise en main des populations de manière centralisée.
Enfin l’OMS auquel tu fais référence : que signifie ses louanges de la réaction chinoise et son rejet depuis les premiers jours de l'épidémie d'utiliser leurs mêmes méthodes "qui auraient un effet négatif sur l'économie" et qui "blesseraient l'amour propre de la Chine" ?

avatar Bigdidou | 

@J'en_crois Pas_mes yeux

“Enfin l’OMS auquel tu fais référence : que signifie ses louanges de la réaction chinoise et son rejet depuis les premiers jours de l'épidémie d'utiliser leurs mêmes méthodes "qui auraient un effet négatif sur l'économie" et qui "blesseraient l'amour propre de la Chine" ?”

Comment veux tu que je le sache ?
Je suis médecin, pas diplomate ni politicien ;)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR