La rubéole fait son apparition sur le campus d'Apple à Cork, en Irlande

Mickaël Bazoge |

Un cas de rubéole a éclos en Irlande, une première en plus de dix ans… et forcément, ça tombe sur Apple. En l'occurrence, ce cas a été identifié sur le campus Hollyhill à Cork, là où travaillent des milliers d'employés de la Pomme. Tim Cook s'y était d'ailleurs rendu fin janvier. Le constructeur a confirmé auprès de RTÉ News qu'il travaillait avec les services de santé du pays suite à cette découverte.

Tim Cook sur le campus de Cork, en Irlande, au mois de janvier.

Les services sanitaires ont pris toutes les précautions d'usage pour alerter les personnes qui ont pu être en contact avec le malade. Ils ont également indiqué avoir été informé de ce cas « dans les dernières semaines », sans doute fin janvier. Apple a envoyé un courriel à ses équipes irlandaises pour faire le point sur la situation, en rappelant que « la santé et le bien-être de [ses] employés sont notre priorité ».

L'entreprise rappelle que la possibilité de contracter la rubéole est « faible » et que cette maladie est généralement bénigne. Il est toutefois recommandé aux femmes enceintes de vérifier leurs vaccins, bien que cette formalité ait normalement été réalisée par l'équipe de suivi prénatal. En Irlande, les apparitions de rubéole doivent être déclarées auprès des autorités sanitaires (la dernière remonte à 2009) ; c'est également le cas en France.

Tags
avatar raoolito | 

la rubeole, jalouse de la notoriété du coronavirus qui éclipsait largement la sienne, décida de marquer le coup. Comme toute organisation/personne voulant se faire de la com' pour pas cher elle décida de se prendre à apple.

avatar pim | 

@raoolito

Excellent ! C’est évidement tout à fait ça ! 👌

avatar cecemf | 

@raoolito

XPTDR c’est exactement ça LOL 😂

avatar fousfous | 

Qui c'est qui a oublié de prendre son vaccin? Ça panique sur le coronavirus mais en même ça refuse les vaccins...

avatar sshawn | 

@fousfous

Dis toi qu’il y a des gens de la flat earth society qui pensent que les antivax sont des cons et vice versa…

avatar zoubi2 | 

@sshawn

Il y a aussi des gens tout court qui pensent que les platistes et les antivax sont des cons tout court :-)

avatar warmac33 | 

@zoubi2

Tiens, c'est moi ça !

avatar IceWizard | 

@fousfous
"Qui c'est qui a oublié de prendre son vaccin? Ça panique sur le coronavirus mais en même ça refuse les vaccins..."

Le vaccin contre la rubéole n'a pas une durée d'action illimité. De mémoire, c'est 10 à 20 ans.

Et faut arrêter de parler DU coronavirus, comme s'il n'en existait qu'un, alors que la famille des Coronavirus est nombreuse. Celui qui nous préoccupe en ce moment porte un nom : c'est le Covid-19.

avatar John McClane | 

@IceWizard

"Et faut arrêter de parler DU coronavirus, comme s'il n'en existait qu'un, alors que la famille des Coronavirus est nombreuse. Celui qui nous préoccupe en ce moment porte un nom : c'est le Covid-19. "

Loupé : son nom officiel est le SARS-Cov2.
https://www.pasteur.fr/fr/node/12589/draft

avatar IceWizard | 

@John McClane

« Loupé : son nom officiel est le SARS-Cov2 »

Bah non ! Encore une guerre d’égo. L’OMS avait annoncé que le virus aurait son nom officiel le 11 février. Et ce fut Covid-19 !

Le même jour, l’ICTV (Comité international de taxonomie des virus) a dis que le nom officiel était le SARS-Cov2.

Résultat des courses : deux noms pour le même virus. Covid-19, utilisé par les organismes internationaux, les gouvernements, les journaux et les médias est le nom « grand-public ».

- Sars-Cov2, pour le monde scientifique.

La revue de vulgarisation scientifique Futura-Science a d’ailleurs choisi son camp, puisque son article assez alarmiste d’aujourd’hui n’utilise que le nom Covid-19 !

EDIT : J'oubliais : ton lien ne fonctionne pas pour les "gens normaux non accrédités". Il faut une autorisation spéciale pour y accéder. Je trouve cela assez léger de la part d'une association a but non lucratif de contingenter l'information.

avatar John McClane | 

@IceWizard

Ah ok, au temps pour moi.
Sinon pour le lien, je suis moi aussi un gens normal, du coup je surpris que le lien ne fonctionne pas ! J’ai simplement fait copier-coller depuis la barre d’adresses. 🤷‍♂️

avatar John McClane | 

@IceWizard

Ah voilà le bon lien, c’est safari qui avait merdouillé :
https://www.pasteur.fr/fr/centre-medical/fiches-maladies/coronavirus-wuhan

avatar IceWizard | 

@John McClane

Oki, c’est bon là ! J’arrive à lire l’article..

Sinon as-tu remarqué qu’en cliquant sur la bannière rouge [URGENCE NOUVEAU CORONAVIRUS] de l’institut Pasteur, on tombe sur une demande de fond exceptionnelle pour lutter contre le virus 2019-nCoV ?

C’était l’appellation provisoire de la bestiole, avant la désignation officielle d’un nom. 14 jours après, la demande de fond n’utilise pas encore le (les ?) nom officiel. Cela fait amateur, surtout pour un institut dont le financement dépend en grande partie du public !

avatar John McClane | 

@IceWizard

En effet je n’avais pas remarqué ! Ça semble écrit un peu à la va-vite...

avatar LoossSS | 

Intéressant, je ne connaissais pas cette guéguerre sur le nom du virus. Ce qui est marrant, c'est que dans l'article de Pasteur, ils utilisent eux-mêmes le nom "COVID-19" alors qu'ils titrent "SARS-Cov2"...

Je cite :
"En France, le 15 février 2020, le ministère chargé de la santé faisait état de douze cas confirmés de COVID-19 en France"

avatar stefann | 

@IceWizard

Bah non Sars-cov2 c'est le nom du virus, Covid-19 c'est le nom de la maladie.
C'est la même différence entre VIH et SIDA

avatar hairsplitter | 

Terme générique comme la grippe qui existe en plusieurs centaines de types depuis la nuit des temps.

avatar domico | 

@fousfous

Parce que prendre un vaccin doit rester une liberté individuelle. La liberté d’injecter ou non une substance dans son corps. D’autant plus que cette substance n’est pas sans risque : voir les cas de maladies auto-immunes notamment à la fin des années 90.

avatar SyMich | 

Quand refuser de se vacciner met en danger la population, ça ne peut relever de la simple liberté individuelle.

avatar John McClane | 

@SyMich

C’est un grand débat, mais en théorie si toutes les autres personnes sont vaccinées, seule la personne ayant refusé le vaccin risque d’être confrontée à la maladie. Elle ne joue donc que sa vie propre (et le sentiment de perte que cela engendrera pour ses proches).

avatar fousfous | 

@John McClane

Sauf qu'il y a des personnes qui ne peuvent pas se faire vacciner, et généralement ce sont les plus faibles, donc qui ceux qui vont ressentir le plus durement la maladie.
Donc quand on risque de tuer ou de blesser d'autres personnes la liberté individuelle n'a rien à faire là dedans.

avatar John McClane | 

@fousfous

Dans quels cas ne peut-on pas se faire vacciner ?

avatar fousfous | 

@John McClane

Pour certaines personnes il y a des contres indications médicales, ceux qui ont un système immunitaire très affaiblis par exemple.

avatar John McClane | 

@fousfous

Oui c’est vrai, je n’y avais pas pensé.
Bon de toute façon je suis pour les vaccins, même ceux qui ne sont pas obligatoires !

avatar warmac33 | 

@John McClane

Les nouveaux nés, les personnes déficients immunitaires... Bref ceux qui en plus encourent le plus de risques à choper la pathologie !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR