La rubéole fait son apparition sur le campus d'Apple à Cork, en Irlande

Mickaël Bazoge |

Un cas de rubéole a éclos en Irlande, une première en plus de dix ans… et forcément, ça tombe sur Apple. En l'occurrence, ce cas a été identifié sur le campus Hollyhill à Cork, là où travaillent des milliers d'employés de la Pomme. Tim Cook s'y était d'ailleurs rendu fin janvier. Le constructeur a confirmé auprès de RTÉ News qu'il travaillait avec les services de santé du pays suite à cette découverte.

Tim Cook sur le campus de Cork, en Irlande, au mois de janvier.

Les services sanitaires ont pris toutes les précautions d'usage pour alerter les personnes qui ont pu être en contact avec le malade. Ils ont également indiqué avoir été informé de ce cas « dans les dernières semaines », sans doute fin janvier. Apple a envoyé un courriel à ses équipes irlandaises pour faire le point sur la situation, en rappelant que « la santé et le bien-être de [ses] employés sont notre priorité ».

L'entreprise rappelle que la possibilité de contracter la rubéole est « faible » et que cette maladie est généralement bénigne. Il est toutefois recommandé aux femmes enceintes de vérifier leurs vaccins, bien que cette formalité ait normalement été réalisée par l'équipe de suivi prénatal. En Irlande, les apparitions de rubéole doivent être déclarées auprès des autorités sanitaires (la dernière remonte à 2009) ; c'est également le cas en France.


Tags
avatar raoolito | 

la rubeole, jalouse de la notoriété du coronavirus qui éclipsait largement la sienne, décida de marquer le coup. Comme toute organisation/personne voulant se faire de la com' pour pas cher elle décida de se prendre à apple.

avatar pim | 

@raoolito

Excellent ! C’est évidement tout à fait ça ! 👌

avatar cecemf | 

@raoolito

XPTDR c’est exactement ça LOL 😂

avatar fousfous | 

Qui c'est qui a oublié de prendre son vaccin? Ça panique sur le coronavirus mais en même ça refuse les vaccins...

avatar sshawn | 

@fousfous

Dis toi qu’il y a des gens de la flat earth society qui pensent que les antivax sont des cons et vice versa…

avatar zoubi2 | 

@sshawn

Il y a aussi des gens tout court qui pensent que les platistes et les antivax sont des cons tout court :-)

avatar warmac33 | 

@zoubi2

Tiens, c'est moi ça !

avatar IceWizard | 

@fousfous
"Qui c'est qui a oublié de prendre son vaccin? Ça panique sur le coronavirus mais en même ça refuse les vaccins..."

Le vaccin contre la rubéole n'a pas une durée d'action illimité. De mémoire, c'est 10 à 20 ans.

Et faut arrêter de parler DU coronavirus, comme s'il n'en existait qu'un, alors que la famille des Coronavirus est nombreuse. Celui qui nous préoccupe en ce moment porte un nom : c'est le Covid-19.

avatar John McClane | 

@IceWizard

"Et faut arrêter de parler DU coronavirus, comme s'il n'en existait qu'un, alors que la famille des Coronavirus est nombreuse. Celui qui nous préoccupe en ce moment porte un nom : c'est le Covid-19. "

Loupé : son nom officiel est le SARS-Cov2.
https://www.pasteur.fr/fr/node/12589/draft

avatar IceWizard | 

@John McClane

« Loupé : son nom officiel est le SARS-Cov2 »

Bah non ! Encore une guerre d’égo. L’OMS avait annoncé que le virus aurait son nom officiel le 11 février. Et ce fut Covid-19 !

Le même jour, l’ICTV (Comité international de taxonomie des virus) a dis que le nom officiel était le SARS-Cov2.

Résultat des courses : deux noms pour le même virus. Covid-19, utilisé par les organismes internationaux, les gouvernements, les journaux et les médias est le nom « grand-public ».

- Sars-Cov2, pour le monde scientifique.

La revue de vulgarisation scientifique Futura-Science a d’ailleurs choisi son camp, puisque son article assez alarmiste d’aujourd’hui n’utilise que le nom Covid-19 !

EDIT : J'oubliais : ton lien ne fonctionne pas pour les "gens normaux non accrédités". Il faut une autorisation spéciale pour y accéder. Je trouve cela assez léger de la part d'une association a but non lucratif de contingenter l'information.

avatar John McClane | 

@IceWizard

Ah ok, au temps pour moi.
Sinon pour le lien, je suis moi aussi un gens normal, du coup je surpris que le lien ne fonctionne pas ! J’ai simplement fait copier-coller depuis la barre d’adresses. 🤷‍♂️

avatar John McClane | 

@IceWizard

Ah voilà le bon lien, c’est safari qui avait merdouillé :
https://www.pasteur.fr/fr/centre-medical/fiches-maladies/coronavirus-wuhan

avatar IceWizard | 

@John McClane

Oki, c’est bon là ! J’arrive à lire l’article..

Sinon as-tu remarqué qu’en cliquant sur la bannière rouge [URGENCE NOUVEAU CORONAVIRUS] de l’institut Pasteur, on tombe sur une demande de fond exceptionnelle pour lutter contre le virus 2019-nCoV ?

C’était l’appellation provisoire de la bestiole, avant la désignation officielle d’un nom. 14 jours après, la demande de fond n’utilise pas encore le (les ?) nom officiel. Cela fait amateur, surtout pour un institut dont le financement dépend en grande partie du public !

avatar John McClane | 

@IceWizard

En effet je n’avais pas remarqué ! Ça semble écrit un peu à la va-vite...

avatar LoossSS | 

Intéressant, je ne connaissais pas cette guéguerre sur le nom du virus. Ce qui est marrant, c'est que dans l'article de Pasteur, ils utilisent eux-mêmes le nom "COVID-19" alors qu'ils titrent "SARS-Cov2"...

Je cite :
"En France, le 15 février 2020, le ministère chargé de la santé faisait état de douze cas confirmés de COVID-19 en France"

avatar stefann | 

@IceWizard

Bah non Sars-cov2 c'est le nom du virus, Covid-19 c'est le nom de la maladie.
C'est la même différence entre VIH et SIDA

avatar hairsplitter | 

Terme générique comme la grippe qui existe en plusieurs centaines de types depuis la nuit des temps.

avatar domico (non vérifié) | 

@fousfous

Parce que prendre un vaccin doit rester une liberté individuelle. La liberté d’injecter ou non une substance dans son corps. D’autant plus que cette substance n’est pas sans risque : voir les cas de maladies auto-immunes notamment à la fin des années 90.

avatar SyMich | 

Quand refuser de se vacciner met en danger la population, ça ne peut relever de la simple liberté individuelle.

avatar John McClane | 

@SyMich

C’est un grand débat, mais en théorie si toutes les autres personnes sont vaccinées, seule la personne ayant refusé le vaccin risque d’être confrontée à la maladie. Elle ne joue donc que sa vie propre (et le sentiment de perte que cela engendrera pour ses proches).

avatar fousfous | 

@John McClane

Sauf qu'il y a des personnes qui ne peuvent pas se faire vacciner, et généralement ce sont les plus faibles, donc qui ceux qui vont ressentir le plus durement la maladie.
Donc quand on risque de tuer ou de blesser d'autres personnes la liberté individuelle n'a rien à faire là dedans.

avatar John McClane | 

@fousfous

Dans quels cas ne peut-on pas se faire vacciner ?

avatar fousfous | 

@John McClane

Pour certaines personnes il y a des contres indications médicales, ceux qui ont un système immunitaire très affaiblis par exemple.

avatar John McClane | 

@fousfous

Oui c’est vrai, je n’y avais pas pensé.
Bon de toute façon je suis pour les vaccins, même ceux qui ne sont pas obligatoires !

avatar warmac33 | 

@John McClane

Les nouveaux nés, les personnes déficients immunitaires... Bref ceux qui en plus encourent le plus de risques à choper la pathologie !

avatar John McClane | 

@warmac33

En effet je n’avais pas pensé à eux, tu as raison.

avatar warmac33 | 

@John McClane

;-)
En fait c'est tout le débat pour le vaccin de la grippe par exemple : pour tout le monde ça a peu d'intérêt, ce n'est pas une pathologie dramatique pour la plupart des gens et un vaccin n'est jamais anodin. Par contre travaillant en clinique et ayant des enfants en bas âge je le fais chaque année et je considère que ce devrait être obligatoire pour tous les personnels soignants, pour protéger les patients.

avatar John McClane | 

@warmac33

Oui moi aussi je le fais depuis que j’ai des enfants, d’une part pour les protéger, et d’autre part pour être d’aplomb pour pouvoir m’occuper d’eux, car j’ai vécu une fois la gastro tout en devant m’occuper d’un nourrisson, c’est un enfer !

avatar warmac33 | 

@John McClane

😂

avatar DahuLArthropode | 

@John McClane

Je voulais juste te remercier pour avoir montré dans ces colonnes qu’on peut dire « tu as raison » et en être grandi, plutôt qu’humilié.

avatar John McClane | 

@DahuLArthropode

😉👍

avatar Malouin | 

@fousfous

Re + 10 ! Mais les rageux sont de sortie ! Tu sais bien : on nous ment !

avatar Malouin | 

@SyMich

+ 10 !

avatar zoubi2 | 

@SyMich

"Quand refuser de se vacciner met en danger la population..."

La population certes, mais ce qui me défrise le plus ce sont les parents qui refusent la vaccination pour leurs enfants...

avatar fousfous | 

@domico

L'épidémie qui résulte de la non vaccination n'est pas aussi sans risque, et les risques sont bien plus importants d'ailleurs...
Et quand on met en danger la vie des autres on ne peut pas parler de choix personnel...

avatar madzed73 | 

@domico

Ok je suis un gamin des années 80 vacciné j’ai pas d’auto immune à si pardon !

Me faire vacciner et protéger par la même ceux qui pour de vraies raisons de santé ne peuvent se faire vacciner m’a rendu allergique... aux personnes comme toi qui croient en des boniments sans se poser les bonnes questions !!

J’ai deux gamins petits et ils sont vaccinés !!!

Je vais rester poli ici mais s’il y a bien une chose que je ne peux pas blairer c’est les anti vax (je ne sais pas si tu en es mais si c’est le cas tu peux prendre mon message très personnellement. Sinon mes excuses de t’avoir jeter dans le panier de ceux qui ne se rendent pas compte que si on vit aussi vieux c’est parceque des millions de gens se sont fait vacciner)

Désolé pour les autres si je vous ai paru abrupte mais ça je peux pas laisser dire...

avatar noooty | 

@domico

La liberté s’arrête là où commence celle des autres.
Les vaccins obligatoires sont donc obligatoires.
Aujourd’hui, une personne refusant un vaccin obligatoire peut être condamnée pour mise en danger d’autrui.

avatar smog | 

Et même si seule la personne en question tombait malade, c'est bien le reste des citoyens qui la prennent (indirectement) en charge (du moins en France). Donc tout le monde est concerné.

avatar warmac33 | 

@domico

Et s'arrêter au feu rouge ça doit aussi rester une liberté individuelle ?
On ne parle pas ici de petit confort personnel mais de problématique de santé publique. Les antivax sont les rejetons d'une société pourrie gâtée qui a la chance de n'avoir pas connu de véritable pandémie meurtrière et qui parle du coup de chose qu'elle ne connait pas...

avatar zoubi2 | 

@warmac33

+1

Les gus du genre @domico n'ont sans doute jamais connu un gamin atteint de polyomyélite

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@ fousfous
les vaccins, mais ça sert à rien
(quand on est équipé Apple)
D'un autre coté, campus Apple, un virus... faut p'tète que je m'inquiète de mes certitudes.
;-)

avatar Iounmoutef | 

Merci raoolito, vous m'avez bien fait rire.

Sauf erreur de ma part, le vaccin contre la rubéole est très efficace… et sans aucun danger.

D'où mon interrogation ? La personne ayant contracté la maladie était-elle vaccinée ?

Car ce vaccin est associé à celui (ROR) contre les oreillons et la rougeole qui est, elle, une maladie potentiellement redoutable : avant que la vaccination ne soit introduite en 1963 et qu'elle ne se généralise, on enregistrait tous les 2 ou 3 ans d'importantes épidémies de rougeole qui pouvaient causer environ 2,6 millions de décès par an.

Je ne dis pas que la personne malade de la rubéole l'est aussi de la rougeole : qu'on ne pense pas que je cherche à jouer la panique… mais je veux dire que la « mode » consistant à refuser les vaccins ne peut être « suivie » (sans trop de danger) que par ceux vivant au milieu d'une population massivement vaccinée.

avatar pim | 

@Iounmoutef

La rougeole a ceci de particulier que si l’on en réchappe, le système immunitaire est partiellement remis à zéro : on perds jusqu’à 60 ou 70 % de l’immunité acquise jusque là. Donc on enchaîne, forcément, sur d’autres virus tous aussi sympathiques les uns que les autres. Ils ont trouvé ça en relançant les recherches, car la rougeole réapparaît malgré l’existence d’un vaccin parfaitement efficace et sans danger !

avatar occam | 

@pim

Pour moi, ce que vous évoquez, c’est du vécu.

Gamin, dans les années '60, j’ai été évacué vers une maison de vacances pour enfants afin d’échapper à la contagion de mon père, qui avait les oreillons. (Comme vous savez, les oreillons à l’âge adulte prennent parfois une tournure grave ; il a failli y passer, des séquelles sont restées.)

Le vaccin ROR ne s’étant pas encore généralisé, manque de bol, j’ai illico attrapé la rougeole dans mon exil montagnard. S’en est suivi plus d’un an au lit et sous quarantaine, puisque chaque (bref) retour à l’école m’a valu une nouvelle infection : rubéole, varicelle, scarlatine, et pour couronner le tout, oreillons (j’avais échappé à ceux de mon paternel, mais mes condisciples ont veillé à ce que je ne m’en sorte pas indemne). Le tout parsemé d’infections opportunistes.

À part un système immunitaire mis à mal durablement, encore aujourd’hui, je dois à cette année passée en isolation, largement au lit, le goût des longues lectures et l’apprentissage de la traduction. Mais aussi, ou surtout, une détestation féroce des antivaxxers. Je les considère comme des bourreaux d’enfants, qui ne méritent que la peine condigne.

avatar Bigdidou | 

@occam
“Pour moi, ce que vous évoquez, c’est du vécu.”

Une énorme bêtise ? Tu es certain ?

“Gamin, dans les années '60, j’ai été évacué vers une maison de vacances pour enfants afin d’échapper à la contagion de mon père, qui avait les oreillons. “

???
Avant le vaccin, on a essayait plutôt de favoriser le contage, précisément pour que cette maladie bénigne chez l’enfant et donnant une immunité solide et définitive soit acquise à un jeune âge, évitant les complications possibles désagréables quant on l’attrape à un âge adulte.

“Le vaccin ROR ne s’étant pas encore généralisé,”
ROR dans les années 60 ?
Non, c’est sûr. Il existait juste pas du tout.

‘S’en est suivi plus d’un an au lit et sous quarantaine, puisque chaque (bref) retour à l’école m’a valu une nouvelle infection : rubéole, varicelle, scarlatine, et pour couronner le tout, oreillons “

Eh ben.
Un an au lit, juste pour avoir attrapé les maladies infantiles classiques qu’à peu près tous enfants choppaient à cette époque ?
Bon en dehors de la scarlatine qui n’est pas une maladie virale, au passage, et qui peut-être effectivement très sérieuse si des complications surviennent.

avatar Bigdidou | 

@pim

“La rougeole a ceci de particulier que si l’on en réchappe, le système immunitaire est partiellement remis à zéro : on perds jusqu’à 60 ou 70 % de l’immunité acquise jusque là”

Où est-ce que tu as été chercher des conneries pareilles ?
Est-ce tu réalises seulement ce qu’un tel effondrement immunitaire représenterait en terme d’infections opportuniste et de mortalité ?

avatar Doctomac | 

Le résultat des campagnes extrémistes anti-vaccination, les mêmes qui attendent, les fesses serrées, le vaccin contre le Coronavirus.

avatar IceWizard | 

@Doctomac
"Le résultat des campagnes extrémistes anti-vaccination, les mêmes qui attendent, les fesses serrées, le vaccin contre le Coronavirus."

Les estimations les plus optimistes pour le développement d'un vaccin étant de 18 mois, ils risquent de sérieux problèmes de constipation.

avatar smog | 

Il y a encore des virus chez Apple ? On entend sans arrêt que le Mac n'y est pas sujet...

avatar nykk | 

@pim
Étant assez ancien, j’ai contracté la rougeole dans les années 1980 comme une grande partie des jeunes de mon village, et je n’ai pas eu d’autres maladies ensuite...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR