Apple cède-t-elle à la pression chinoise ?

Sabrina Fekih |

Il y a quelques semaines, la décision d’Apple de retirer l’application HKmap de l’App Store a fait se froncer de nombreux sourcils. L’application permettait aux Honkongais de repérer la présence policière chinoise et les barrages mis en place pour endiguer les protestations qui ont court sur ce territoire.

Cependant, le retrait de HKmap ne s’est pas fait sans hésitation. L’application a d’abord été supprimée une premiere fois, avant d’être remise à disposition après une polémique, puis supprimée à nouveau, définitivement cette fois. Dans un message transmis aux employés d’Apple, Tim Cook explique avoir « obtenu des informations crédibles provenant du Cybersecurity and Technology Crime Bureau de Hong Kong ainsi que d'utilisateurs, selon lesquelles l'app était utilisée à des fins malveillantes pour cibler les officiers de police, pour des actes de violence sur des individus et des biens en l'absence des forces de l'ordre. »

Un feuilleton qui a fait couler beaucoup d’encre, bien que ce ne soit pas une première. Les demandes de suppression d'applications provenant de l'Empire du Milieu sont fréquentes. Selon son rapport de transparence, entre juillet et décembre 2018, 517 applications ont été supprimées sur 626 demandes émanant du gouvernement chinois dont une majorité pour « paris illégaux et pornographie » précise toutefois la marque à la Pomme.

Mais ce n'est pas tout ! Apple avait déjà fléchi en supprimant l'emoji du drapeau taïwanais et en censurant des chansons liées aux événements de Tian'anmen de son catalogue chinois.

De quoi s’interroger sur l’influence chinoise dans la prise de décisions d’Apple. Depuis le début du conflit commercial opposant les États-Unis à la Chine, et particulièrement depuis le début du mouvement populaire hongkongais, le gouvernement communiste met régulièrement des multinationales sous pression. Quand elles ne sont pas bloquées d'office (Facebook, Google, ou encore Twitter), les entreprises étrangères font face à de sévères répercussions si elles ne se plient pas aux volontés de Pékin ou si elles partagent des opinions divergentes.

Apple peut-elle faire autre chose que d'obéir aux désidératas de Pékin ? La NBA, Versace, ou encore Dolce&Gabbana ne sont pas sortis indemnes de leurs « incartades ». La Chine représente, après les Amériques et l'Europe, le troisième marché avec des ventes annuelles atteignant près de 44 milliards de dollars. Sans oublier qu’Apple est très dépendante des usines chinoises, comme celles de Foxconn et Pegatron (des entreprises taïwanaises, ironiquement).

Image Apple.

La firme de Cupertino, sans doute consciente de la situation, avait choisi de produire — au moins partiellement — son ordinateur destiné aux professionnels aux États-Unis. « Le Mac Pro est l’ordinateur le plus puissant d’Apple et nous sommes fiers de le construire à Austin (Texas) », avait annoncé Tim Cook. Les sous-traitants Foxconn et Pegatron avaient également décidé de déplacer une partie de leur production en dehors de la Chine, notamment en Inde, au Vietnam et en Indonésie.

Tags
avatar shaba | 

On peut aller plus loin et étendre le problème aux États. Cèdent-ils face à la Chine ? Malheureusement on connaît tous la réponse.

avatar iVador | 

@shaba

Ce sont nos nouveaux maîtres.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@ shaba
Exact. Apple doit respecter les lois des pays où elle s'implante.
Si une application est utilisée par des français pour des activités contraires aux lois, Apple doit retirer cette application du store français.
Bien plus inquiétant est la position de l'ONU :
Répression des Ouïgours : à l’ONU, la Chine s’offre un soutien diplomatique massif
https://www.lemonde.fr/international/article/2019/10/31/repression-des-o...

PS: cette question a déjà été largement documentée et commentée dans un autre article. Pourquoi MacG nous en remet-il une couche ?

avatar anon8029 | 

Biensur qu'Apple cede face à la chine, c'est la loi du fric.

avatar matamoski | 

Apple baisse son froc, ça étonne quelqu'un ?

avatar MacWare | 

@matamoski

Je ne suis absolument pas d’accord avec toi !!!
Entre respecter la loi, supprimer une appli malveillante utiliser par des voyous il y a une raison !
Quand Apple a été sommer de mettre en place une porte dérobée par les services secret américains suite à la tuerie de San Bernardino... Apple n’a pas baissé son froc... comme tu dis... il ne c’est pas dégonflé !!!

avatar matamoski | 

@MacWare

Mais.....tu es vraiment sur de vouloir utiliser ces deux magnifiques exemples?

Ou c’est de l’ironie et là je dis bravo!

avatar deltiox | 

@MacWare

Les voyous utilisent des voitures pour leurs méfaits
Les voyous sont tous habillés
Les voyous utilisent des smartphones pour communiquer

Interdisons les voitures, les habits, les smartphones

Allons, si on veut on peut trouver à quasiment n’importe quel objet ou application un usage détourné par des gens malintentionnés

Est ce une raison pour les interdire à tous ?

Apple a obéi à la loi du plus fort, c’est tout

Je trouverais plus sain de le reconnaître que de chercher à justifier une réaction somme toute banale

l’Europe cède aujourd’hui aux lois américaines extra territoriales qui punissent les entreprises qui déplaisent, les États Unis ferment les yeux sur leurs alliés pleins de pétro dollars, tout le monde cède face à la chine et Taïwan va se retrouver totalement
Isolée

Hong Kong est déjà devenue une dictature et tout le monde le sait

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@deltiox "Est ce une raison pour les interdire à tous ?"
exact (dans ton analogie simpliste)
Si un pays déclare les vêtements, les voitures, les téléphones illégaux,
il est normal et souhaitable que les fabricants n'y importe pas ce produit.
Les industriels ne sont pas là pour décider de ce qui doit être légal ou pas.

avatar deltiox | 

@J'en_crois Pas_mes yeux

Je n’ai jamais dit le contraire

Les industriels obéissent à la loi
Et la loi est faite par le plus fort
En l’occurrence l’état chinois

Après comme c’est une dictature, et qu’elle censure à fond, des entreprises qui par ailleurs prétendent aspirer à tous pleins de chouettes idées n’arrivent pas à reconnaître cela et obéissent tout en restant présents dans le pays (parce que bon business is business)

Elles cherchent des justifications de peur de perdre leur image.

Autant reconnaître tout simplement un état de fait

Je fais trop long mais en gros je trouve étonnant de voir des commentaires expliquant que si si il est justifié de retirer telle ou telle App parce que son usage permet à des « méchants » de s’en servir aussi.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@ deltiox
Oui, les industriels sont des menteurs quand ils prétendent incarner des valeurs et nous sommes des idiots quand nous leur reprochons de les trahir. C'est à nous citoyens de choisir les valeurs que nous voulons pour notre société, et à les protéger par des lois auxquels les sociétés devront se soumettre.

avatar deltiox | 

@J'en_crois Pas_mes yeux

Je ne saurais mieux dire

avatar mouahahaha | 

"Apple n’a pas baissé son froc... comme tu dis... il ne c’est pas dégonflé !!!"

Bah bien sur que si, elle a utilisée la pression de la population pour avoir le beau rôle et faire passer l'état pour l'unique méchant de l'histoire. Pourquoi ne pas faire la même en Chine... oh wait. :)

C'est pas apple qui a fait reculer le fbi mais les protestations des américains, sans ça apple n'aurait rien pu faire d'elle-même. Apple a donc bel et bien baissé son froc.

avatar fousfous | 

Y en a qui ont toujours du mal à comprendre qu'Apple est obligé de respecter les lois et les directives des gouvernements dans lequel elle opère.
Si la france demande de supprimer un certain type d'app Apple n'aura d'autre choix que de s'exécuter.

avatar armandgz123 | 

@fousfous

Eh bien qu’elle change de discours alors...

avatar Eyquem | 

Tout le monde cède face à la Chine...

avatar matamoski | 

@Eyquem

Google?

avatar marc_os | 

« le gouvernement communiste »

Ah bon, la Chine est un pays communiste ???
Tout le monde sait bien que non depuis que la Chine s’est mise au capitalisme, capitalisme qui n’a d’ailleurs aucun problème avec les dictatures, comme on l’a vu en Chine avec la présence des grands groupes mondiaux depuis au moins les années 90, capitalisme qui n’hésite pas non plus à soutenir des dictateurs comme le Sha d’Iran ou la junte birmane, ou à les imposer via des coups d’État comme avec Pinochet.
Donc, la Chine n’étant pas un pays communiste avec gouvernement communiste, merci de cesser votre PROPAGANDE MENSONGÈRE sous couvert d’un d’article évoquant la dictature chinoise au travers de ces entreprises... capitalistes (!) qui se couchent devant elles.

avatar romain31000 | 

@marc_os

Propagande mensongère? Tu es sur macg, pas sur foreignaffairs.com
Pas certain que les journalistes de macg fassent dans la géopolitique...

avatar marc_os | 

@romain31000

Il s’agit au contraire d’un article hautement politique.
Apple doit-elle se coucher devant les dictatures ?
Et TOTAL ?
Business avant tout ?

avatar romain31000 | 

@marc_os

Permet moi de penser le contraire.
Macg ne fait ici que relater des faits.
Il n’y a pas d’analyse.
Tout le monde est d’accord pour dire qu’Apple cède face à la Chine car c’est un marché énorme pour elle et pcq ses usines sont pour la plupart la bas.
Par ailleurs, la Chine a officiellement un gouvernement communiste même si on pourrait discuter de la réalité.
Mais encore une fois, j’ai vraiment pas l’impression qu’il s’agisse ici d’un article de fond sur le communisme et le capitalisme.

avatar marc_os | 

@romain31000

« le gouvernement communiste »

Un fait ?
Non, de la propagande bien rodée.

avatar romain31000 | 

@marc_os

Certainement pas un fait, on est d’accord.
C’est juste l’affichage officiel du parti.

Mais mon point c’est surtout que cet article de macg n’est absolument pas politique selon moi.

avatar marenostrum | 

il sert à quoi cet article ? que est ce que on a à foutre ce que fait Apple en Chine ? on vient ici pour lire ça ou pour tout autre chose ?

avatar Dimemas | 

Mon dieu que tu es naïf !

Macg est un site assimilé a de la propagande et ce genre de news est hautement politique...

Pour répondre à la question : la réponse est oui ...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR