Le nouveau Mac Pro sera bien assemblé aux États-Unis [màj]

Mickaël Bazoge |

En pleine polémique avec Donald Trump sur les taxes douanières, Tim Cook avait laissé entendre que le nouveau Mac Pro allait être assemblé aux États-Unis, tout comme l'ancien. C'est désormais officiel : Apple va bel et bien produire la nouvelle tour dans son usine d'Austin, au Texas, celle-là même d'où sortent les Mac Pro poubelle 2013. L'annonce intervient peu après les exemptions de taxes obtenues vendredi dernier par le constructeur, qui confirme que certaines d'entre elles concernaient effectivement le Mac Pro.

Apple profite de l'occasion pour rappeler qu'outre l'assemblage de l'ordinateur à proprement parler, plusieurs composants sont fabriqués aux États-Unis. « La valeur des composants produits aux États-Unis est de 2,5 fois plus importante que sur la précédente génération du Mac Pro », martèle la Pomme. Il ne reste plus qu'à lancer la commercialisation de la tour, dévoilée durant la WWDC. En espérant aussi qu'Apple a résolu les petits soucis qui ont entravé la production américaine du précédent Mac Pro (lire : Une vis responsable du retard du Mac Pro 2013 et symbole de la complexité du made in USA).

Mise à jour — Le communiqué de presse laisse planer le doute quant à la possibilité qu'il y ait deux « filières » de production, une basée aux États-Unis (à Austin donc) et l'autre ou les autres ailleurs dans le monde. Apple parle de « clients américains » : se pourrait-il que les acheteurs d'autres pays soient servis par des Mac Pro manufacturés en Chine, par exemple ? Au vu des volumes en jeu (la tour ne se vendra pas autant que l'iPhone…), ce pari d'un doublement des lignes de production risque de ne pas être spécialement rentable pour Apple.

avatar a_y | 

Le prix va être sympa 😆

avatar ludmer67 | 

@a_y

A partir de 5999 $ pour la config de base

avatar a_y | 

@ludmer67

Ah oui? c’est officiel?

avatar Mrleblanc101 | 

@a_y

Oui depuis la WWDC

avatar Leborde | 

Bilan, Trump arrive à ses fins, alors qu'on nous disait que c'était impossible et qu'il était fou.

avatar raf30 | 

@Leborde

L’ancien Mac Pro était déjà assemblé aux US....et le reste de la gamme était et reste construit à l’étranger.

avatar Hideyasu | 

@Leborde

Les fabricants vont partir de chine pour aller au Vietnam, Thaïlande ou autre.
Pour les américains ça changera pas grand chose, pour les chinois si.

avatar marenostrum | 

la chine a ces propres marques maintenant et va écraser tout le reste. ce n'est juste une question de temps.

avatar occam | 

@Hideyasu

Le Vietnam serait effectivement une cible plausible pour y installer la manufacture du Mac Pro Make Apple Cheese Grater (MACG).

Les Américains y ont acquis durant les années ‘60-‘70 une vaste expérience de la production de tôle perforée, standardisée au diamètre de 12.7 mm.

avatar zoubi2 | 

@occam

😄

avatar YAZombie | 

@ Leborde: mais de quoi parles-tu?

avatar Florian Innocente | 
Le Mac Pro est (et restera) l'ordinateur d'Apple qui se vend dans les plus faibles volumes. Il faut relativiser.
avatar nomatechapl | 

@Leborde

Nos médias mainstream disent ça, aux USA mais aussi en FRANCE et c’est pareil pour le BREXIT avec son lot de conneries 😌
La mondialisation a été prévu par les USA et l’UE quand le traité de Maastricht a été signé (Art. 63 du TFUE)...
C’est en effet une volonté politique sous la pression des lobbies industriels internationaux au mépris des intérêts nationaux (chômage de masse par désindustrialisation)...
Ceci dit dans le cas d’entreprises comme Apple, où trouver une main-d’oeuvre de masse pour fabriquer des iPhones vendus dès les premiers mois par dizaines de millions ?

avatar Un Type Vrai | 

J'adore l'argument «où trouber la main d'oeuvre».
Moi je pose l'argument contraire...
Comment avons nous trouvé judicieux d'abandonner toutes spécificités culturelles pour qu'un même téléphone (objet assez personnel) puisse etre vendu le même jour à travers toute la planète (mais pas toute l'humanité).
On se bat ppur la bio-diversité a juste titre. Mais la culture locale n'est vue que comme un frein à la mondialisation.

Et après avoir supprimé les «fiertés» locale, on s'étonne que les gens se radicalisent ?
Franchement ?

Bref.

avatar Ali Ibn Bachir Le Gros | 

@ nomatechapl : Au parti nazi vous commencez à nous saoûler avec l’expression « médias mainstream » pour désigner l’ensemble des médias à part RT et Spoutnik. La France comporte une diversité de médias, de toutes opinions politiques. Même votre parti à son propre torchon, et c’est très bien comme ça. On appelle ça la pluralité des opinions, un accessoire indispensable à la démocratie. Ça permet à des gens qui ne sont pas 100 % d’accord avec toi de s’exprimer. Si ça ne te va pas, tu peux toujours aller t’exiler en Russie, en Corée du Nord ou en Arabie Saoudite.

Là au moins tu ne seras pas emmerdé par les « médias mainstream ». Tu auras une seule voix et une seule opinion. Et le droit de te taire.

avatar corben | 

Quel cirque...

S’il y avait une vraie volonté de faire fabriquer aux États Unis ils n’auraient pas attendu d’aller au bras de fer avec Trump, au final Trump a eu ce qu’il voulait. L’exemption a bien un prix vu qu’Apple a changé son fusil d’épaule.
Ils vont donc rogner sur leur marge pour ne pas subir les foudres de Trump.

avatar marenostrum | 

vu le prix ils vont pas vendre beaucoup d'où cette production au pays. il ne sert que de vitrine ce mac pro.

avatar lepoulpebaleine | 

La râpe à fromage « made in USA » risque de coûter un peu cher !

avatar broketschnok | 

Merci qui ?
Merci Donald

avatar Dumber@Redmond | 

@broketschnok

Et merci les Mickey 😉

avatar Osei Tutu | 

Production locale pour le marché américain et production chinoise pour le reste du monde. En outre, les fabricants chinois ayant commencé à délocaliser au Vietnam, ce pays serait le prochain taxé par Trump

avatar Derrick92 | 

Quand le Donald pose ses c***lles sur la table, les choses bougent. Pas sûr que nous on y arrive avec des gars aussi charismatiques que J.C. Juncker.

avatar joelcro | 

@Derrick92

Qu’est ce qui a bougé ? Un ordi qui va être vendu a quoi, quelques milliers d’unités ? Les fabricants chinois tremblent. C’est le début de la fin. Non, en fait ils sont mort de rire.
Sérieusement. C’est juste de l’esbroufe, du vent. Du pure Trump, digne d’un commercial à 2 balles juste bon à mettre un pied dans la porte pour vendre un aspirateur.

avatar Paquito06 | 

@Derrick92


Quand le Donald pose ses c***lles sur la table, les choses bougent. Pas sûr que nous on y arrive avec des gars aussi charismatiques que J.C. Juncker.”

Facile avec de l’argent qu’on n’a pas.

avatar en chanson | 

on rappellera au passage que tous les composants sont made in China....ça permet de relativiser.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR