Et si la peur du « big one » était la raison du départ de Jony Ive ?

Mickaël Bazoge |

Il faut avoir la foi pour construire une maison ou n'importe quel bâtiment en Californie, où l'on vit dans l'angoisse du « big one », ce tremblement de terre inéluctable qui séparera l'État du reste des États-Unis. La foi… ou les moyens pour faire reposer les bâtiments sur des fondations capables de résister aux plus importantes secousses. L'anneau de l'Apple Park a justement été bâti avec des technologies antisismiques parmi les plus pointues.

En cas de tremblement de terre, les vibrations sont réduites de 80%. Le fameux « vaisseau spatial » voulu par Steve Jobs serait même en mesure de s'envoler de continuer à fonctionner normalement, même après un tremblement de terre très important, explique le New York Times.

Le système antisismique de l'anneau repose sur 692 piliers d'acier massif en forme de soucoupes, qui séparent le bâtiment de ses fondations. À l'intérieur prend place un astucieux mécanisme d'appuis pendulaires : lors d'un tremblement de terre, ces appuis « glissent » d'un bord à l'autre pour compenser les mouvements dus aux vibrations. L'ensemble de l'immense bâtiment peut ainsi se mouvoir latéralement sur 1,2 mètre…

Grâce à ce mécanisme, les quelque 12 000 employés travaillant dans le bâtiment subissent beaucoup moins de vibrations. L'anneau de l'Apple Park est un des rares aux États-Unis à avoir intégré ce système très innovant (il y en a moins de 200 dans le pays, contre 9 000 au Japon). La publication a pu se rendre dans l'immense sous-sol du bâtiment pour voir de près cet impressionnant système antisismique.

Sous l'Apple Park. Images Jim Wilson pour le New York Times.

Ce système d'isolation a cependant ses limites. Un très très gros tremblement de terre serait en mesure de faire dérailler les soucoupes et sortir le bâtiment de ses gonds, en quelque sorte.

Jony Ive, qui a participé de près à la conception de l'Apple Park, a indiqué au NYT que Steve Jobs n'a jamais envisagé de faire reposer le bâtiment sur des fondations conventionnelles. « Cela aurait été vraiment étrange de ne pas protéger cet investissement », explique le designer en chef en partance d'Apple.

À ce propos, la peur du « big one » a peut-être été une des raisons pour lesquelles Jony Ive a fini par partir de Cupertino. Dans les années 90, lorsque le jeune designer britannique a pris ses quartiers en Californie, la menace des tremblements de terre était « tout à fait alarmante »… Ive a ainsi passé quatre années à rénover sa maison de San Francisco pour la rendre plus résistante aux caprices des plaques tectoniques du sol californien.

Source
Merci Antoine
avatar apple.pierre | 

Pas sûr d’avoir tout compris...

avatar bhelden | 

@apple.pierre

C’est vrai, le titre parle de Jony et l’article du système anti séisme mis en place à l’Apple Park..
Légèrement perturbant

avatar Crkm | 

C’est parce qu’il s’agit tout simplement d’un titre putaclic, digne de la presse de caniveau style huff post ou slate 😉

avatar Guizilla | 

@Crkm

A la différence que sur le HuffPost la plupart du temps je retrouve dans le contenu de l’article ce qu’on m’a promis dans le titre

avatar oomu | 

"A la différence que sur le HuffPost la plupart du temps je retrouve dans le contenu de l’article ce qu’on m’a promis dans le titre"

alors non, le principe c'est que vous retrouvez qu'une allusion tangentielle au titre, l'article étant rempli d'un sujet à coté.

et ici vous avez à la fin une allusion à un truc qu'aurait fait Ive y a 20 ans, totalement un article en rapport avec le titre donc... vous avez donc pas à vous plaindre :)

bref, c'est typique Slate, Huff, etc.

Dommage parce que titrer sur la conception du vaisseaux spatial Apple aurait été largement suffisant.

avatar Guizilla | 

@oomu

Je maintiens ce que je dis, puisque je ne lis qu’occasionnellement 1 seul article du Huff je ne dois apparemment pas tomber sur les mauvais articles.
Ceci dit, une tendance clickbait s’installe sur macG depuis un moment et c’est plutôt décevant.

avatar roccoyop | 

Pour le coup je suis d'accord avec toi. Faire le lien entre le départ du designer et d'une éventuelle peur (qu'il supporte depuis des décennies visiblement) est très très limite.

Par contre je suis content d'avoir appris qu'Apple Park un système anti-sismique aussi perfectionné. C'est surtout le titre qui est à côté de la plaque... tectonique !

avatar PierreBondurant | 

@apple.pierre

Il n’a ni queue ni tête cet article!
Surtout c’est mal écrit

avatar Picaweb | 

Sur l´animation, j’ai cru voir un nouveau mécanisme de clavier !
#traumatismedupapillon

avatar shaba | 

@PicaWeb

Moi aussi j’y ai pensé ! J’espère que ça sera plus efficace que le clavier papillon :)

avatar Paquito06 | 

@PicaWeb

“Sur l´animation, j’ai cru voir un nouveau mécanisme de clavier !
#traumatismedupapillon”

Faut arreter de parler de Christian, de son clavier, et de l’effet papillon qui va avec 👀 🍷

avatar Steve Molle | 

Courageux mais pas téméraire

avatar bhelden | 

Et donc qu’est ce qui vous fait dire qu’Ive aurait peur du big one ? Je ne vois aucune raison ni témoignage ici ni source ?

C’est simplement un article basé sur une supposition ?

La conclusion aborde un peu le sujet du titre mais sinon on n’apprend pas grand chose c’est vrai (ou alors il aurait fallu se concentrer sur ce système anti sismique uniquement)

avatar Mickaël Bazoge | 

@bhelden

La fin de l’article indique assez clairement que les tremblements de terre sont une préoccupation de Ive. Sinon le titre c’est juste une blague pour le vendredi soir car il faut se détendre en fin de semaine 🤡

avatar bhelden | 

@MickaëlBazoge

Précision : Mon commentaire n’était pas une critique, simplement en lisant l’article j’ai eu une sorte de décalage entre ce que je m’attendais à lire et le contenu réel (voir mon commentaire réponse @apple.pierre plus haut).

Bon vendredi soir sinon 🍺

avatar Memnock | 

@MickaëlBazoge

Merci, bon article!
J’ai bien aimé le vidéo catastrophe ainsi que le vidéo du mecanisme du nouveau clavier!! 😋

avatar Splinter | 

@MickaëlBazoge

Ce ne sont en effet que des élucubrations.

avatar oomu | 

@Mickaël Bazoge

vous trouverez peu de détente sur un site web d'actualité informatique financé par la pub ou l'ARGENT d'abonnés.

L'argent ne rend pas détendu.

avatar iPop | 

@bhelden

Ce serait compréhensible pour un anglais devoir peur d’un tremblement de terre. Quand on en a vécu au moins un....

avatar rcosentino | 

Ce que vous nommez « soucoupes » s’appellent appuis pendulaires. Ce sont des appuis qui reposent sur le frottement pour dissiper l’énergie sismique. La forme en « soucoupe » fait augmenter l’angle avec l’horizontale au fur et à mesure que l’on s’éloigne du point d’équilibre. La charge du bâtiment étant toujours verticale, sous l’effet du séisme horizontal plus le déplacement est important, et plus l’angle er donc le frottement augmentent. Et plus le frottement augmente, plus on dissipe de l’énergie. Toute l’énergie dissipée par frottements n’est pas transmise au bâtiment, c’est là tout l’intérêt des isolateurs sismiques.

avatar Mickaël Bazoge | 

@rcosentino

Merci pour ces explications 👍

avatar Paquito06 | 

@rcosentino

Oh que c’est bien expliqué 🏆 Merci.

avatar Sanid35 | 

@rcosentino

Merci
C’est là que je me dis que j’aurai peut etre dû suivre un peu plus à l’ecole ^^
J’admire ces ingénieurs qui pondent des systèmes comme ça.

avatar oomu | 

@Sanid35

"C’est là que je me dis que j’aurai peut etre dû suivre un peu plus à l’ecole ^^"

Pourquoi n'avez vous pas d'avantage suivi en école ?

"J’admire ces ingénieurs qui pondent des systèmes comme ça."

Justement, c'est de l'ingénierie.

Si on a besoin de quelques outils mathématiques enseignés au collège et lycée, et d'une bonne grosse dose de culture générale (histoire de pas se perdre), pour le reste, c'est beaucoup d'apprentissage de techniques et outils en prépa/second cycle et surtout entreprises.

Y a tellement de choses à apprendre dans tant de domaines, c'est impossible même avec une vie entière.

et donc la principale aptitude à avoir c'est la passion, motivation, d'un goût pour ce genre de travail (bouffer des docs, suivre des procédures, apprendre et réappliquer ce qui s'est déjà fait avant et qui marche, réunions de travail, coopérer en équipe, admettre qu'autrui sait mieux que soi mais apprendre ce qu'il sait au passage, etc.

Et cela SANS fin ! (sauf la mor..heu retraite)

avatar jcp25 | 

@rcosentino

Merci pour l'explication claire.
Mais que ce passe t'il quand il y aussi un déplacement vertical.
Je me rappelle d'un séisme en Californie ou la route devant chez moi faisait des "vagues".

Pages

CONNEXION UTILISATEUR