Alerte sur résultats : au moins deux class action en préparation contre Apple

Mickaël Bazoge |

Les ennuis, ça vole en escadrille comme disait (de façon plus crue) le poète. Apple expérimente l’adage en ce début d’année. Si l’entreprise pensait s’en sortir avec un courrier aux investisseurs et une réunion, c’est raté : l’avertissement sur résultats publiée ce mercredi a provoqué une chute spectaculaire du cours d’AAPL (une perte de près de 10%1). Et bien sûr, l’odeur du sang frais attire les grands prédateurs que sont les firmes d’avocats.

Deux cabinets new yorkais, Bronstein, Gewirtz & Grossman et Bernstein Liebhard LLP, ont lancé quasiment coup sur coup des enquêtes afin de déterminer si des class action peuvent être menées contre Apple. Les deux firmes, aiguillées par des actionnaires, s’intéressent à de potentielles fraudes : la communication financière de la direction d’Apple envers ses actionnaires aurait été trompeuse. Ce faisant, l’entreprise aurait enfreint des législations fédérales.

Le 1er novembre, durant la présentation des résultats du T4 2018, Tim Cook déclarait que l’activité d’Apple en Chine avait été très soutenue avec une croissance de 16%. « L’iPhone en particulier a très bien marché, avec une croissance à deux chiffres ». Cette semaine, le discours est radicalement différent, le CEO déplorant que le constructeur n’avait pas vu la « magnitude de la décélération de l’économie, particulièrement en Chine ».

Les avocats des deux firmes demandent aux investisseurs d’Apple et aux personnes bien informées de leur fournir tout fait lié à leurs enquêtes. Alors qu’Apple avait annoncé une prévision de revenus pour le dernier trimestre 2018 entre 89 et 93 milliards de dollars, la vérité sera plus proche des 84 milliards. Bien des entreprises s’en contenteraient, mais on ne plaisante pas avec les prévisions trimestrielles.


  1. La 28e perte boursière la plus importante de l’histoire d’Apple. Dans le top 30 de ces gadins, 26 sont intervenus avant 2003 rappelle Charlie Bitello. La chute la plus fracassante est arrivée le 28 septembre 2000 avec une dégringolade du cours de 40,5% ! ↩︎


Tags
#AAPL
avatar Nico-1971 | 

"Alors qu’Apple avait annoncé une prévision de revenus pour le dernier trimestre 2018 entre 89 et 93 milliards de dollars, la vérité sera plus proche des 84 milliards. Bien des entreprises s’en contenteraient, mais on ne plaisante pas avec les prévisions trimestrielles."
On va leur faire livrer des gilets jaunes ...

avatar frankm | 

@Nico-1971

Une annonce de 89 à seulement 84 milliards et le monde s’écroule.
Et dire que c’est cet argent virtuel qui déclenchera la prochaine grande guerre

avatar corben | 

Comme l’économie ou la bourse étaient des sciences avec 100% de certitude ?

J’espère que ces infâmes vautours seront déboutés par la justice

avatar iVador | 

@corben

Oui gentil Apple qui ne mérite pas qu’on s’en prenne à lui
C’est tous des méchants d’abord ?

avatar lmouillart | 

Sachant qu'on est passé en gros de "tout va bien", "l'iphone le plus vendu, ..." à profit warning en 1 mois, ça va être difficile.

avatar Malouin | 

@lmouillart

Dixit le grand spécialiste de l’économie et de la sphère APPLE !

avatar en ballade | 

@corben

"infâmes vautours"

C’est qui dans ce cas? Appl€ ou les actionnaires qu’on a trompé ?

avatar Phoenixxu | 

J’attends la suite de ce feuilleton avec impatience.

avatar pim | 

Curieux de savoir ce qu’il a bien pu se passer le 28 septembre 2000, pour que l’action dévisse à ce point.

avatar Mickaël Bazoge | 

@pim

Je me demande si c’était pas l’époque de l’explosion de la bulle internet…

avatar marenostrum | 

Cook sera viré si l'action ne monte pas.

avatar Nesus | 

@marenostrum

Par qui ? Parce que si vous connaissez le fonctionnement du conseil d’administration d’Apple, vous savez que ce n’est pas possible...

avatar marenostrum | 

"Bien des entreprises s’en contenteraient, mais on ne plaisante pas avec les prévisions trimestrielles."

on plaisante pas avec l'argent des autres (la bourse). si pas lié avec la bourse il peut dire ce qui veut Cook et peux avoir les prévisions qui lui plaisent.

avatar lawappe | 

C’est plutôt Angela Ahrendts qu’il faudrait virer.

C’est elle qui a donné la mauvaise idée à Apple de se prendre pour Burberry.

L’Apple Watch chez Colette, et les magasins de luxe, une erreur. Ils sont vite revenus vers le sportswear et un tunnel de vente plus classique.

Les tarifs hallucinants, pareil. Ils se prennent pour une marque de luxe. Ce n’est plus Apple, c’est Channel !

Faut pas s’étonner que les clients « classiques » voire les plus fidèles, comme moi, commencent à regarder ailleurs...

avatar marenostrum | 

c'est lui (ou Ive) qui l'a embauché. peut-être l'idée leurs est venu avant. leurs produits sont formidables, qu'est ce qui a de plus le luxe ? ils se sont demandés.

avatar lawappe | 

@marenostrum

Et ?

avatar marenostrum | 

on vire le coupable pas celui qui est pour rien dedans.

avatar reborn | 

@lawappe

One Plus a mis ses smartphones chez Collette..

l’Apple Watch fut toujours en vente en ligne et en Apple Store, ce n’est pas problématique.

L’idée était plutôt bonne pour un lancement, il fallait se detacher de l’image ultra geek des samsung galaxy gear.

Pour le positionnement luxe il suffit de regarder ce que propose actuellement la concurrence en terme de produit et de com.

Par exemple Samsung est présent au Baselworld, pas Apple ?‍♂️

https://www.watchgeneration.fr/wearables/2017/03/samsung-deguise-ses-montres-pour-baselworld-2017-6838

avatar Malouin | 

@lawappe

... « clients les plus fidèles comme moi » ? Autre élément factuel !? L’anonymat des forums...

avatar Splinter | 

Ahrends n'y est pour rien. Ce n'est pas parce qu'elle vient du luxe qu'elle a transformé Apple en marque de luxe.

avatar lawappe | 

@Splinter

Alors que justifie des tarifs aussi élevés ??

avatar asheden | 

@lawappe

Ont-ils besoin de se justifier ?

avatar lawappe | 

@asheden

T’aurais du faire de la politique toi ! ?

Quand pour le même type de matériel les prix s’envolent sans raison, ça mérite explications.

Et s’ils n’en donnent pas, ça mérite de s’interroger.

J’étais prêts à payer une « redevance Apple » quand Steve Jobs me faisait rêver, et que la qualité suivait.

Aujourd’hui, la qualité n’est plus aussi élevée, et les tarifs sont de plus en plus élevés.

Comme dans le luxe... mais eux, au moins, ils ont de la qualité, et ils assument le fait d’être ce qu’ils sont.

avatar asheden | 

@lawappe

Tu as raison. On est libre de s’interroger mais Apple est tout aussi libre de ne pas donner d’explication :).

Concernant la qualité de ce que propose Apple, je ne serai pas aussi tranchant que toi (toi et bien d’autres ici) mais concernant les prix, oui, ils sont prohibitifs. Est-ce que ça changerai quelque chose de savoir pourquoi ? Je ne pense pas non. Le mieux est de changer de crèmerie quand on est pas satisfait

avatar reborn | 

@lawappe

J’étais prêts à payer une « redevance Apple » quand Steve Jobs me faisait rêver, et que la qualité suivait.

Là en plus tu était fan de Jobs, mais il faut en faire le deuil.

avatar lawappe | 

@reborn

Je n’étais pas fan de Jobs. J’ai dit qu’il me faisait rêver. Il était toujours plein de promesses, et on le croyait. Puis finalement le produit arrivait et c’était magique.

Aujourd’hui, ça innove plus du côté de Microsoft et Samsung que du côté d’Apple.

C’est dommage...

avatar reborn | 

@lawappe

Samsung a mis un gros coup de frein sur l’innovation. Le summum c’etait avec le Galaxy S4 bourré de gimmick features..

https://www.igen.fr/android/2018/02/samsung-linnovation-ne-fait-pas-tout-103157

À présent le boss du mobile reprend les mêmes arguments que Cook

Microsoft fait bizarrement tout ce qu’Apple (et Jobs..) ne veut pas faire (surface studio, surface book..)

L’Hololens dispo depuis 2015 est toujours en version dev à 3000€..

Pas de quoi casser trois pattes à un canard ?‍♂️

avatar lawappe | 

@reborn

Et Bein je trouve que MS a sortit le produit quasi parfait avec la Surface.

Quant à leurs innovations ou changements de paradigme, il ne faut pas se limiter aux produits matériel.

Ils avancent à grand pas dans l’open source, ont su placer des outils parfaits pour les dev en quelques mois, et gratuits.

Là où Apple nous les brise avec leur système hyper verrouillé, payant, et lent.

Google, depuis 2 ans, est en train de mettre en place des outils fantastiques pour le futur du web et des applis.

Pendant ce temps, Apple affine des carcasses en alu, pour gagner des microns. Merci Ive...

avatar lawappe | 

@reborn

Je ne vois pas où tu veux en venir...

avatar reborn | 

@lawappe

Que en gros ce que tu apprécie chez les concurrents aujourd’hui c’est tout ce que Jobs détestait.

avatar lawappe | 

@reborn

Ça n’a aucun sens...

Steve Jobs n’est plus là et le monde avance sans lui. Personne n’est irremplaçable.

En revanche, Jobs avait une vision des apps au lancement du premier iPhone, et on y vient maintenant seulement. Et ça vient par la concurrence. Un comble !

avatar reborn | 

@lawappe

Je parle de l’open source, du fait que tu te plaigne d’être enfermé.

Je te conseil ce bouquin:

https://www.amazon.fr/Inside-Apple-coulisses-lentreprise-secrète/dp/2100579649

avatar lawappe | 

@reborn

Je ne me plains pas d’être enfermé. Mais des complications qu’impose Apple...

avatar gwen | 

@lawappe

Le premier iPhone n’avait pas d’applications instalables. Il fallait se contenter de celles d’Apple ou de liens web après quelques ajustements du aux critiques.

Apple était à la ramasse comparé à Palm à l’époque sur ce point la.

Job a fait pleins d’erreur mais ils savait les corriger sans trop se renier. Il a également su relancer Apple avec des produits originaux comme l’iMac de toutes les couleurs.

Maintenant Apple ne fait plus rêver car c’est juste une course à la puissance et à la finesse. Et ça, n’intéresse que les geek. Les autres disaient « je veut un iMac Orange » ou «  j’espère qu’apple sortira un iPod rose cette année ».

avatar inumerix | 

@lawappe

Au début, des app dans les iPhone, Jon’s n’en voulais pas.

avatar malcolmZ07 | 

@lawappe

Tu n'as jamais utilisé une surface , surface book ou bien la studio pour dire ça ...
c'est claire et net

avatar inumerix | 

@malcolmZ07

Je trouve le concept des surfaces excellent. C’est Windows qui rend l’ensemble imbuvable. Je parle en connaissance de cause. Le problème est uniquement dans le fait que si Apple met des écrans tactiles sur ses MacBook, ce dont je rêverais, alors les iPad sont morts. C’est seulement pour ça qu’ils ne le sont pas. Alors ils sont obligés d’inventer des trucs qui servent à rien comme cette inutile touchbar.

avatar fte | 

@inumerix

"C’est seulement pour ça qu’ils ne le sont pas."

Non. C'est parce que macOS est encore plus inadapté au tactile que ne l'est Windows.

Microsoft a modifié l'interface de Windows au fil des versions pour diminuer le problème, mais Win10 reste globalement point and click. L'OS est utilisable en tactile. Il n'est pas conçu pour le tactile, c'est indéniable.

macOS ne serait pas même utilisable.

avatar reborn | 

@lawappe

Les business model sont aussi différents. Microsoft vend du service, des prestations. Google des profils pour la pub, et des prestations (cloud, régie pub..)

Apple principalement des produits (soft+hard)

Si Apple donne son soft gratuitement elle perd sa valeur contrairement aux autres. Car son soft est rarement vendu seul mais est lié aux matériels des produits fini.

avatar jazz678 | 

@lawappe

« Aujourd’hui, ça innove plus du côté de Microsoft et Samsung que du côté d’Apple »

Qu’est-ce que Samsung et MS ont sorti de plus innovant ces 5-10 dernières années ?

Je suis curieux..

avatar lawappe | 

@jazz678

MS a été précurseur avec Azure.

Samsung avance très vite sur les écrans pliables.

Juste deux exemples, car j’en ai marre de taper sur mon tel ? mais y’en a plein d’autres.

avatar reborn | 

@lawappe

Ça n’intéresse pas Apple d’être les premiers, d’avancer le plus rapidement possible.

avatar lawappe | 

@reborn

Ça ne les intéressent PLUS ! Ce n’est pas la même chose...

avatar reborn | 

@lawappe

7 ans il a fallut pour qu’Apple réponde aux premiers smartphones, pareil pour les tablettes

avatar coucou | 

"Ça n’intéresse pas Apple d’être les premiers, d’avancer le plus rapidement possible."

Bizzare, quand ils sont les 1iers à sortir un truc (cpu 64bits, reconnaissance faciale, etc) ils passent leur temps à s'envoyer des fleurs. Etrange de dire qu'apple ne cherche pas à être 1ier quand leur com' démontre le contraire :)

avatar reborn | 

Ouais, mais ça faisait partie de leur roadmap. Les autres pensaient attendre 2015, Apple en avait besoin avant. Ils sont pas premier juste pour dire on est les premiers. En ce moment c’est la course à la 5G, au smartphone pliable. Les constructeurs communiquent à fond dessus alors que rien n’est dispo pour l’instant ?‍♂️

avatar reborn | 

@lawappe

MS a été précurseur avec Azure.

Et pendant ce temps là Jobs réfléchissait à acquérir Dropbox.. sans succès.

Lancement d’iCloud en 2011

https://www.igen.fr/itunes/icloud-efface-parfois-vos-documents-64952

avatar lawappe | 

@reborn
Pour toi, Azure = iCloud ??? ?

Ou j’ai mal compris ?

avatar reborn | 

@lawappe

Le seul pas d’Apple dans le cloud.

Apple n’a pas vocation à fournir le type de service pro qu’Azure et AWS fournissent.

Pour ça que depuis 2014 Apple et IBM sont en partenariat

Pages

CONNEXION UTILISATEUR