Alerte sur résultats : au moins deux class action en préparation contre Apple

Mickaël Bazoge |

Les ennuis, ça vole en escadrille comme disait (de façon plus crue) le poète. Apple expérimente l’adage en ce début d’année. Si l’entreprise pensait s’en sortir avec un courrier aux investisseurs et une réunion, c’est raté : l’avertissement sur résultats publiée ce mercredi a provoqué une chute spectaculaire du cours d’AAPL (une perte de près de 10%1). Et bien sûr, l’odeur du sang frais attire les grands prédateurs que sont les firmes d’avocats.

Deux cabinets new yorkais, Bronstein, Gewirtz & Grossman et Bernstein Liebhard LLP, ont lancé quasiment coup sur coup des enquêtes afin de déterminer si des class action peuvent être menées contre Apple. Les deux firmes, aiguillées par des actionnaires, s’intéressent à de potentielles fraudes : la communication financière de la direction d’Apple envers ses actionnaires aurait été trompeuse. Ce faisant, l’entreprise aurait enfreint des législations fédérales.

Le 1er novembre, durant la présentation des résultats du T4 2018, Tim Cook déclarait que l’activité d’Apple en Chine avait été très soutenue avec une croissance de 16%. « L’iPhone en particulier a très bien marché, avec une croissance à deux chiffres ». Cette semaine, le discours est radicalement différent, le CEO déplorant que le constructeur n’avait pas vu la « magnitude de la décélération de l’économie, particulièrement en Chine ».

Les avocats des deux firmes demandent aux investisseurs d’Apple et aux personnes bien informées de leur fournir tout fait lié à leurs enquêtes. Alors qu’Apple avait annoncé une prévision de revenus pour le dernier trimestre 2018 entre 89 et 93 milliards de dollars, la vérité sera plus proche des 84 milliards. Bien des entreprises s’en contenteraient, mais on ne plaisante pas avec les prévisions trimestrielles.


  1. La 28e perte boursière la plus importante de l’histoire d’Apple. Dans le top 30 de ces gadins, 26 sont intervenus avant 2003 rappelle Charlie Bitello. La chute la plus fracassante est arrivée le 28 septembre 2000 avec une dégringolade du cours de 40,5% ! ↩︎

Tags
#AAPL
avatar Nico-1971 | 

"Alors qu’Apple avait annoncé une prévision de revenus pour le dernier trimestre 2018 entre 89 et 93 milliards de dollars, la vérité sera plus proche des 84 milliards. Bien des entreprises s’en contenteraient, mais on ne plaisante pas avec les prévisions trimestrielles."
On va leur faire livrer des gilets jaunes ...

avatar frankm | 

@Nico-1971

Une annonce de 89 à seulement 84 milliards et le monde s’écroule.
Et dire que c’est cet argent virtuel qui déclenchera la prochaine grande guerre

avatar corben | 

Comme l’économie ou la bourse étaient des sciences avec 100% de certitude ?

J’espère que ces infâmes vautours seront déboutés par la justice

avatar iVador | 

@corben

Oui gentil Apple qui ne mérite pas qu’on s’en prenne à lui
C’est tous des méchants d’abord ?

avatar lmouillart | 

Sachant qu'on est passé en gros de "tout va bien", "l'iphone le plus vendu, ..." à profit warning en 1 mois, ça va être difficile.

avatar Malouin | 

@lmouillart

Dixit le grand spécialiste de l’économie et de la sphère APPLE !

avatar en ballade | 

@corben

"infâmes vautours"

C’est qui dans ce cas? Appl€ ou les actionnaires qu’on a trompé ?

avatar Phoenixxu | 

J’attends la suite de ce feuilleton avec impatience.

avatar pim | 

Curieux de savoir ce qu’il a bien pu se passer le 28 septembre 2000, pour que l’action dévisse à ce point.

avatar Mickaël Bazoge | 

@pim

Je me demande si c’était pas l’époque de l’explosion de la bulle internet…

avatar marenostrum | 

Cook sera viré si l'action ne monte pas.

avatar Nesus | 

@marenostrum

Par qui ? Parce que si vous connaissez le fonctionnement du conseil d’administration d’Apple, vous savez que ce n’est pas possible...

avatar marenostrum | 

"Bien des entreprises s’en contenteraient, mais on ne plaisante pas avec les prévisions trimestrielles."

on plaisante pas avec l'argent des autres (la bourse). si pas lié avec la bourse il peut dire ce qui veut Cook et peux avoir les prévisions qui lui plaisent.

avatar lawappe | 

C’est plutôt Angela Ahrendts qu’il faudrait virer.

C’est elle qui a donné la mauvaise idée à Apple de se prendre pour Burberry.

L’Apple Watch chez Colette, et les magasins de luxe, une erreur. Ils sont vite revenus vers le sportswear et un tunnel de vente plus classique.

Les tarifs hallucinants, pareil. Ils se prennent pour une marque de luxe. Ce n’est plus Apple, c’est Channel !

Faut pas s’étonner que les clients « classiques » voire les plus fidèles, comme moi, commencent à regarder ailleurs...

avatar marenostrum | 

c'est lui (ou Ive) qui l'a embauché. peut-être l'idée leurs est venu avant. leurs produits sont formidables, qu'est ce qui a de plus le luxe ? ils se sont demandés.

avatar lawappe | 

@marenostrum

Et ?

avatar marenostrum | 

on vire le coupable pas celui qui est pour rien dedans.

avatar reborn | 

@lawappe

One Plus a mis ses smartphones chez Collette..

l’Apple Watch fut toujours en vente en ligne et en Apple Store, ce n’est pas problématique.

L’idée était plutôt bonne pour un lancement, il fallait se detacher de l’image ultra geek des samsung galaxy gear.

Pour le positionnement luxe il suffit de regarder ce que propose actuellement la concurrence en terme de produit et de com.

Par exemple Samsung est présent au Baselworld, pas Apple ?‍♂️

https://www.watchgeneration.fr/wearables/2017/03/samsung-deguise-ses-mon...

avatar Malouin | 

@lawappe

... « clients les plus fidèles comme moi » ? Autre élément factuel !? L’anonymat des forums...

avatar Splinter | 

Ahrends n'y est pour rien. Ce n'est pas parce qu'elle vient du luxe qu'elle a transformé Apple en marque de luxe.

avatar lawappe | 

@Splinter

Alors que justifie des tarifs aussi élevés ??

avatar asheden | 

@lawappe

Ont-ils besoin de se justifier ?

avatar lawappe | 

@asheden

T’aurais du faire de la politique toi ! ?

Quand pour le même type de matériel les prix s’envolent sans raison, ça mérite explications.

Et s’ils n’en donnent pas, ça mérite de s’interroger.

J’étais prêts à payer une « redevance Apple » quand Steve Jobs me faisait rêver, et que la qualité suivait.

Aujourd’hui, la qualité n’est plus aussi élevée, et les tarifs sont de plus en plus élevés.

Comme dans le luxe... mais eux, au moins, ils ont de la qualité, et ils assument le fait d’être ce qu’ils sont.

avatar asheden | 

@lawappe

Tu as raison. On est libre de s’interroger mais Apple est tout aussi libre de ne pas donner d’explication :).

Concernant la qualité de ce que propose Apple, je ne serai pas aussi tranchant que toi (toi et bien d’autres ici) mais concernant les prix, oui, ils sont prohibitifs. Est-ce que ça changerai quelque chose de savoir pourquoi ? Je ne pense pas non. Le mieux est de changer de crèmerie quand on est pas satisfait

avatar reborn | 

@lawappe

J’étais prêts à payer une « redevance Apple » quand Steve Jobs me faisait rêver, et que la qualité suivait.

Là en plus tu était fan de Jobs, mais il faut en faire le deuil.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR