Mark Zuckerberg a forcé les dirigeants de Facebook à utiliser des smartphones Android [maj : démenti]

Mickaël Bazoge |

Un long et passionnant article du New York Times décrit la manière dont Facebook a géré la série de scandales entourant l’exploitation des données personnelles de ses utilisateurs. Entre les trolls russes et le scandale Cambridge Analytica, on y apprend comment Mark Zuckerberg, son bras droit Sheryl Sandberg et d’autres dirigeants de Facebook ont tenté de masquer les problèmes. La réputation de la société n’en sortira sans doute pas grandie.

Au milieu de cette enquête se niche une anecdote révélatrice des tensions qui peuvent exister entre Apple et Facebook, et en particulier entre les deux patrons de ces entreprises. En mars, Tim Cook participait à une émission de la chaîne MSNBC consacrée aux efforts d’Apple pour l’éducation et à la confidentialité des données.

Interrogé pour savoir ce qu’il aurait fait à la place de Mark Zuckerberg, qui se noyait alors dans les révélations sur Cambridge Analytica, le patron d’Apple a déclaré tout de go qu’il ne serait pas dans la même situation. « Nous ne faisons pas de trafic avec votre vie privée. La vie privée pour nous, c'est un droit de l'homme, une liberté civile », a-t-il dit avant de se prononcer en faveur d’une plus grande régulation (lire : Exploitation des données : Tim Cook tacle Mark Zuckerberg).

Ces critiques nullement voilées contre le modèle économique de Facebook ont enragé Mark Zuckerberg, selon le NYT. Le fondateur du réseau social a par la suite exigé que son équipe de direction n’utilise plus que des smartphones Android, sous le prétexte que l’OS de Google compte bien plus d’utilisateurs que l’iPhone…

Fin octobre, le patron de Facebook rallumait la mèche en se félicitant de la manière dont WhatsApp défend la vie privée des utilisateurs. L’app ne stocke pas les clés de chiffrement des messages en Chine, contrairement à Apple (lire : Non, la Chine n’a pas « les clefs d’iCloud).

Tim Cook à Bruxelles. DR.

Ce n’était pas la première fois que Tim Cook s’en prenait ainsi aussi franchement à ces sociétés exploitant les données à des fins publicitaires. Dès 2014 en fait, il expliquait déjà que si le service était gratuit, alors c’était l’utilisateur le produit. Le mois dernier, il était à Bruxelles pour saluer la RGPD et la protection des données confidentielles en Europe.

Mise à jour le 15 novembre : Facebook a publié un communiqué en réponse à l'article du New York Times. Plusieurs sujets sont précisés ou démentis, dont celui de l’iPhone, ainsi qu’une information selon laquelle Facebook aurait payé une personne pour publier des articles de presse négatifs sur Apple et Google :

Tim Cook a constamment critiqué notre modèle économique et Mark a clairement fait part de sa désapprobation. Il n’a donc pas été nécessaire d’employer qui que ce soit pour faire cela pour nous. Et cela fait longtemps que nous encourageons nos employés et nos dirigeants à utiliser Android, car il s’agit du système d’exploitation le plus populaire au monde.

avatar Mrleblanc101 | 

C'est bien maintenant Google pourra copier les idées de Facebook plus facilement pour relancer Google+ (ou un successeur)

avatar Guizilla | 

@Mrleblanc101

😂

avatar Lierpok | 

@Mrleblanc101

😆

avatar Scooby-Doo | 

@Mrleblanc101

" C'est bien maintenant Google pourra copier les idées de Facebook plus facilement pour relancer Google+ (ou un successeur) "

En France, on avait Coluche comme comique national !

Aux USA, ils ont un certain Mark Zuckerberg, comique professionnel par son état cérébral ou son absence (au choix) !

avatar Ali Ibn Bachir Le Gros | 

Suckerberg est peut-être un comique, mais son ambition de privatiser l'Internet en le remplaçant par Facebook est en partie un succès.

Pratiquement tout le monde utilise Facebook et plein d'entreprises, au lieu de se créer un site web se contentent d'une page Facebook. Là où l'Internet offre autonomie et indépendance, Facebook est centralisé et dirigé par une personne unique. Et pourtant, ça marche.

Je suis pas sûr que ce type soit un guignol. C'est l'auteur d'un hold-up planétaire sur l'Internet 😀

avatar eastsider | 

@Mrleblanc101

Google plus lol ... il y avait que en ballade dessus!!😂

avatar Paquito06 | 

Une equipe de direction a Menlo Park sous Android, mais des milliers d’employes dans le monde choisissent encore des mac et/ou iphone quand ils rejoignent l’entreprise... 😂

avatar razerblade | 

Avec Tim Cook les utilisateurs ne sont pas le produit mais des vaches à lait. Chacun son truc, je ne suis pas sûr que l’un soit mieux que l’autre mais bon...

avatar Lestat1886 | 

@razerblade

Dans les deux cas tu es une vache à lait. L’un tu le paie majoritairement avec de l’argent et l’autre beaucoup avec de la data...

avatar MSpock | 

@Lestat1886

Et comme aujourd’hui data = argent
La boucle est bouclée.

avatar Lestat1886 | 

@MSpock

Exactement

avatar Ducletho | 

@Lestat1886

Les utilisateurs iOS sont à la fois des vaches à lait pour Apple et probablement ceux qui ont étalé le plus de data sur le web ( oui oui les users iOS sont plus actifs ... insta fb tweet...)

avatar Lestat1886 | 

@Ducletho

Pas plus que les autres, sachant qu Android à beaucoup plus de part de marché (ils achètent plus d’apps mais en termes d’apps gratuites et réseaux sociaux c’est pareil, et le niveau d’activité est sûrement plus que contre balance par les volumes côté Androïd). Et ce ne sont pas les mêmes entreprises, Apple n’a pas accès aux données de fb insta etc

avatar Ducletho | 

@Lestat1886

Mon msg est qu’un utilisateur iOS ne bénéficie pas plus de confidentialité qu’Android, car justement c’est les app utilisées qui récupère les données volontairement mis pas les utilisateurs.
Après je suis certain qu’un utilisateur iPhone met le prix dans son tel car c’est toute sa vie numérique donc plus accro aux réseaux sociaux.

avatar Lestat1886 | 

@Ducletho

Oui c’est a l’utilisateur de faire son choix sur les apps qu’il utilise et les permissions qu’il donne. Mais ios et les apps Apple en elle-même n’utilisent pas autant de data qu’android et les apps google

avatar Phiphi | 

@razerblade

Avec Facebook les utilisateurs sont des produits ET des vaches à lait, du coup ...

avatar Malouin | 

@razerblade

Il manquait ce commentaire... Je me disais bien.

avatar Scooby-Doo | 

@razerblade

" Avec Tim Cook les utilisateurs ne sont pas le produit mais des vaches à lait. Chacun son truc, je ne suis pas sûr que l’un soit mieux que l’autre mais bon… "

Des vaches à lait qui aiment se faire traire ???

En tous cas, quand c'est vous qui êtes le produit, vous payez aussi !

La publicité dépensée pour promouvoir un produit ou un service commercialisé est intégrée dans les frais de production.

Belle légende urbaine car, in fine, c'est le consommateur qui paye.

Rien n'est gratuit !

Ils veulent juste que vous le croyez très fort quand vous utilisez leur service gratuit !

avatar IPICH | 

@razerblade

Les deux sont consenties d'accord, mais les deux sont payants. Dans un des cas le paiement est en argent, l'autre est en données sur la vie privés.

avatar IPICH | 

@razerblade

De plus avec apple tu peux ne pas avoir assez d'argent donc tu n'achète pas, alors que pour Facebook certains sous-estiment ce qu'on leur prend, et la vie privé ça il n'y a jamais trop peu.

avatar BLM | 

@razerblade

Ce qu’il y a de mieux, c’est que c’est TON choix.
Si vous ne voulez pas payer un iPhone X la peau des genoux, libre à vous d’acheter un iPhone 6 ou 7 sur Backmarket pour le tiers du prix.

avatar iPop | 

@razerblade

Oui d’un côté tu paie avec ton porte feuille (libre à toi), de l’autre tu paie avec ton âme (s’il t’en reste encore)

avatar hugome | 

C’est vraiment des réactions de gamin. Plutôt révélateur d’une panique qu’autre chose. Déjà que j’utilisais pas bcp FB sur mobile, ça va pas s’arranger.

avatar SyMich | 

La suppression par Apple des possibilités de publication directe sur FaceBook depuis les applications Apple, c'est tout aussi "gamin" et ce sont les utilisateurs (du moins ceux qui ont un compte FaceBook) qui en font les frais en perdant une fonctionnalité leur simplifiant la vie.

avatar Lucas | 

@SyMich

Non en l’occurrence cette possibilité faisait que Apple avait accès au compte Facebook et ça lui a été reproché à juste titre. Apple ne voulait plus avoir le moindre lien avec Facebook. Et puis le besoin n’est plus le même qu’à l’époque où il n’y avait pas pas (de bonne) d’app.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR