Fermer le menu
 

2017 a été une bonne année pour le salaire des dirigeants d'Apple

Florian Innocente | | 08:52 |  64

2017 a été une très bonne année pour Apple et par conséquent pour le salaire de ses principaux dirigeants. Tim Cook a ainsi gagné 12,8 millions de dollars (10,7 millions d'euros) sur la durée de cet exercice annuel. C'est une progression sur 2016 où le contre-coup des résultats d'Apple avait ramené sa paye à 8,7 millions de dollars (10,2 millions en 2015). Ces chiffres ont été publiés hier en prévision de l'assemblée générale des actionnaires en février.

Le salaire annuel de Tim Cook est composé d'un montant fixe établi à 3 millions de dollars (2,5 millions d'euros) plus un montant calculé sur les performances d'Apple.

Il en va de même pour ses principaux lieutenant(e)s pour qui la base annuelle est de 1 million de dollars (838 000 euros), plus une prime de résultat, plus encore deux types d'attributions d'actions : l'une en fonction des résultats de l'entreprise, l'autre relative au temps de présence dans l'entreprise. Depuis 2011, Tim Cook a renoncé à ces attributions d'actions (il en possède néanmoins un bon matelas, valorisé à 500 millions de dollars au cours actuel, soit 418 millions d'euros).

Cliquer pour agrandir

Tous les ans, un comité interne à Apple pose les jalons des objectifs à atteindre pour le versement de ces primes de résultats qui viennent compléter le salaire de base. En 2017, il fallait atteindre au minimum un chiffre d'affaires de 215,6 milliards de dollars (180,6 milliards d'euros) et un bénéfice opérationnel de 52,3 milliards (48,8 milliards d'euros) pour obtenir un supplément correspondant à 100 % du salaire de base.

L'objectif à atteindre pour améliorer encore plus l'ordinaire (une prime équivalente à 200 % du salaire de base) était un chiffre d'affaires de 225,2 milliards de dollars et 57,9 milliards de bénéfices.

Bingo, Apple a réalisé en 2017 un CA de 229,2 milliards (192 milliards d'euros) et un bénéfice de 61,3 milliards (51,3 milliards d'euros). L'objectif maximal, se traduisant par un versement équivalent à 400 % du salaire était fixé à 234,8 milliards et 62,9 milliards. Il s'en est fallu de peu… il aura manqué quelque ventes d'iPhone supplémentaires.

Conséquence de cette bonne fortune d'Apple, en plus de ses 3 millions annuels, Tim Cook a pu en empocher 9 de plus. Ses collaborateurs ont reçu 2 millions de mieux, auxquels se sont ajoutés l'attribution de 10 millions en actions et 10 de mieux à faire valoir dans quelques années, s'ils sont toujours chez Apple.

Cliquer pour agrandir

Au final, l'addition de ces émoluments fait qu'aux 12,8 millions de revenus perçus par Tim Cook en 2017, répondent 24 millions reçus par Angela Ahrendts (Apple Store), Johny Srouji (processeurs) ou encore Dan Ricio et Luca Maestri (respectivement responsable du matériel et directeur financier).

La progression de l'action d'Apple sur l'année écoulée

Autres détails plus anecdotiques dans le document fiscal, le conseil d'administration d'Apple impose depuis cette année à Tim Cook de se déplacer en jet privé, pour des questions évidentes de sécurité (Jonathan Ive a, lui, son chauffeur qui l'emmène au travail). Ce moyen de locomotion a représenté un coût de 93 109 $ cette année (78 000 euros).

Un avion que peuvent emprunter d'autres hauts responsables d'Apple lorsque les circonstances l'exigent. En revanche, ils doivent s'acquitter de frais d'utilisation, Cook comme les autres, lorsqu'il est utilisé à des fins personnelles ou pour emmener des proches.

Et comme de tradition, Jonathan Ive et sa rémunération sont les grands absents de cette déclaration.

Catégories: 
Tags : 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


64 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar Gladjessca 28/12/2017 - 13:37 via iGeneration pour iOS

Quand une entreprise gagne de l’argent, que ses dirigeants gagnent de l’argent ne me choque pas. Par contre dans ce cas, on parle de très bons résultats, on oublie l’optimisation fiscale qui permet d’afficher des résultats presque nuls... le calcul des primes n’est donc pas bon !

Ce qui est plus gênant c’est le manque de redistribution, notamment dans les filiales... comme en France qui soit disant ne gagne pas d’argent !!! On a quand même du mal à les croire.

avatar Mac Hiavel 28/12/2017 - 14:18 via iGeneration pour iOS

Ive est le seul à faire la gueule sur le trombone !! Il s’ennuie ou s’estime t’il sous rétribué ?

avatar harisson 28/12/2017 - 15:19

Les résultats financiers sont incroyables malgré les quelques ratés software/hardware, les problèmes de com', de pdm, ça reste surréaliste...



avatar Paquito06 28/12/2017 - 15:40 via iGeneration pour iOS

Pour l’entreprise la plus valorisee au monde et qui emploie directement 123,000 employes, ce n’est pas enorme comme revenus. C’est juste en adequation avec le benefice genere par l’entreprise et vote par le conseil d’administration mais sans plus. Ca ne ferait pas palir le monde de la finance. Le premier hedge fund qui a bien fonctionne en 2017 fait mieux. On ne versera pas de larme cependant, certes. Pour rappel, en 2017 les Hommes les plus riches ont gagne $1T et les 500 plus riches controlent desormais $5.4T 😳

avatar Steve Molle 28/12/2017 - 16:21

On attend le commentaire du chargé de communication externe, Malum, le lèche-boules de compétition !

avatar jmtweb 28/12/2017 - 21:56

Il a fort à faire avec la campagne de presse contre la pomme qui sévit sur les ondes. Il ne peut pas être partout à la fois notre servile gardien du temple ;-)

avatar marc_os 28/12/2017 - 19:58

« Les milliardaires se sont enrichis de 1000 milliards de dollars en 2017 »
C'est le Figaro qui le dit.
J'espère donc que ceux qui critiquent les salaires des dirigeants d'Apple critiquent tout autant cela.

avatar jmtweb 28/12/2017 - 21:48

Et le salaire des employés de bleu vêtus ?

avatar popeye1 29/12/2017 - 06:13

Il doit exister une traduction anglaise du « Savetier et du financier »

avatar Jeanlucesi 29/12/2017 - 11:04

Ils sont contents ils ont bien exploité les "petits" ouvriers Chinois.

avatar alexccross 29/12/2017 - 12:00 via iGeneration pour iOS

Non Jobs n'était pas un saint et Cook n'est pas satan. Mais le premier a sauvé sa boîte, il a offert le premier iphone à tous les salariés et il était un visionnaire. Le second sait satisfaire les actionnaires et enrichir la boite à court terme.
Tant mieux que Cook et cie gagnent bien leur vie mais ils pourraient 1/être généreux et reconnaissant envers les salariés 2/respectueux des populations qui contribuent à leur succès en payant des impôts et 3/ne pas détruire la confiance en l'entreprise en faisant des produits à la fiabilité et à l'ergonomie digne d'Apple.

avatar YusX 29/12/2017 - 15:29 via iGeneration pour iOS

Quand tu vois qu’ils te recrutent à Bac+5 pour 1400€ brut...

avatar prommix 29/12/2017 - 18:50

"Au final, l'addition de ces émoluments fait qu'aux 12,8 millions de revenus perçus par Tim Cook en 2017, répondent 24 millions reçus par Angela Ahrendts (Apple Store)"

Ce monde est magnifique. J'en pleure de joie.

avatar popeye1 30/12/2017 - 04:44

Avec des salaires pareils, ils pourraient quand même éviter les bourdes à répétition. Ça ferait plus sérieux !

Pages