Fermer le menu
 

Résultats financiers T4 2017 : Apple prête pour l'année du X

Mickaël Bazoge | | 21:32 |  168

Ce n'est peut-être qu'une coïncidence, mais elle est significative : Apple présente les résultats de son quatrième trimestre fiscal (qui court de début juillet à fin septembre) la veille du lancement le plus important de l'année — celui de l'iPhone X.

En toute logique, les résultats du lancement du nouveau smartphone tout beau tout neuf ne seront intégrés dans les comptes qu'au prochain trimestre, le premier fiscal pour 2018 qui s'annonce explosif puisqu'il englobe les ventes de Noël.

Mais même sans iPhone X, ce dernier trimestre de l'année fiscale 2017 se présente très bien. À la fin de l'été, Apple a lancé la Series 3 de l'Apple Watch, un nouvel Apple TV 4K et les deux iPhone 8.

En bref

Pour le quatrième trimestre fiscal de 2017
(chiffre d’affaires, bénéfice, services et autres produits : en milliards de dollars. Ventes d’iPhone, d’iPad, et de Mac : en millions d’unités).

T4 2017 T4 2016 Évolution
Chiffre d’affaires 52,6 46,85 12,2 %
Bénéfice 10,7 9,01 18,8 %
Ventes d’iPhone 46,7 45,41 2,61 %
Ventes d’iPad 10,3 9,26 11,15 %
Ventes de Mac 5,4 4,88 8,5 %
Services 8,5 6,32 34,3 %
Autres produits 3,2 2,37 34,8 %

Sur l'ensemble de l'année fiscale 2017
(chiffre d’affaires, bénéfice, services et autres produits : en milliards de dollars. Ventes d’iPhone, d’iPad, et de Mac : en millions d’unités).

2017 2016 Évolution
Chiffre d’affaires 229,23 215,63 6,3 %
Bénéfice 48,35 45,72 5,7 %
Ventes d’iPhone 216,7 211,88 2,3 %
Ventes d’iPad 43,7 45,59 -4 %
Ventes de Mac 19,1 18,48 3,7 %
Services 29,9 24,34 23,1 %
Autres produits 12,8 11,13 15,3 %

Chiffre d'affaires et bénéfice

Luca Maestri, le gardien des cordons de la bourse d'Apple, avait annoncé la couleur durant les résultats du troisième trimestre : pour les trois derniers mois de l'année fiscale, le chiffre d'affaires d'Apple allait osciller entre 49 et 52 milliards de dollars. Une fois encore, il a vu juste puisque le constructeur a engrangé sur le trimestre 52,4 milliards de bons billets verts — plus que les propres estimations d'Apple. À noter que 62% des ventes ont été réalisées à l'international.

Cliquer pour agrandir

Les performances du chiffre d'affaires d'Apple durant son quatrième trimestre, +12%, suivent une tendance haussière depuis le début de cette année fiscale (Apple avait terminé 2016 sur une troisième baisse consécutive de son chiffre d'affaires). Le bénéfice s'établit au dernier trimestre à 10,714 milliards de dollars, avec une marge de 37,9%.

Cliquer pour agrandir

Évidemment, on est très loin des années fastes (2010/2011), et à moins de trouver une nouvelle martingale l'entreprise ne retrouvera plus ces niveaux de croissance qui tapaient au-dessus des 60%. Néanmoins, c'est une rampe de lancement intéressante pour l'iPhone X évidemment, mais aussi pour les deux autres produits qu'Apple lancera en toute fin d'année : le HomePod et, dans une moindre mesure, l'iMac Pro.

Cette bonne santé se répercute au sein des Apple Store : la fréquentation est en hausse de 19% avec 418 millions de visiteurs.

À propos de l'iPhone

Il a fallu attendre la fin du trimestre pour avoir droit à une nouveauté de taille dans le catalogue d'Apple, à savoir les iPhone 8 et 8 Plus bien sûr. Les deux nouveaux smartphones sont disponibles dans le commerce depuis le 22 septembre. Ce lancement a bouleversé la gamme de smartphones, avec en particulier des iPhone 7 toujours très capables et encore plus abordables.

Cliquer pour agrandir

Le prix moyen de l'iPhone s'établit à 618 $, ce qui ne change pas par rapport à l'an dernier. Petite déception ici puisque les analystes s'attendaient à 633 $. Mais avec l'iPhone X au prochain trimestre, nul doute que le panier moyen va sérieusement augmenter.

Les iPhone 8 et 8 Plus sont « instantanément » devenus les meilleurs best-sellers de la gamme, se réjouit Tim Cook… Jusqu'à l'iPhone X ? Quoi qu'il en soit, cette remarque liminaire indique que l'iPhone 7 ne s'est pas vendu plus que l'iPhone 8.

Comme toujours, Apple n'a pas livré la ventilation des ventes par modèle, mais avec 46,7 millions d'unités vendues, le constructeur fait mieux qu'au même trimestre de l'an dernier (+2,61%) et signe le deuxième meilleur trimestre de son année fiscale 2017. Pas si mal pour une gamme dans l'attente de son renouvellement.

À propos de l'iPad

L'iPad, c'est incontestablement la satisfaction de l'année fiscale d'Apple. La tablette est repartie sur de bonnes bases au printemps, avec un iPad 5 d'entrée de gamme abordable, et des iPad Pro vraiment performants. Les résultats ne se sont pas fait attendre avec une hausse significative des ventes (quasiment +15%) dès le troisième trimestre.

Cliquer pour agrandir

Le marché de l'iPad poursuit sur sa lancée avec 10,3 millions d'unités vendues durant le dernier trimestre fiscal. C'est un peu moins qu'au précédent trimestre, mais c'est une progression de 11,15% par rapport à l'an dernier.

À propos du Mac

Certes, les nouveaux iMac ont été lancés fin juin, mais leur effet a surtout porté cet été. Et force est de constater que les tout-en-un ont sans aucun doute participé à la très bonne santé de la catégorie tout entière, même si on sait que ce sont surtout les portables qui tirent les ventes de Mac. En l'occurrence durant ce trimestre, c'est le MacBook Pro qui a été la vedette. Apple a vendu 5,3 millions d'unités au quatrième trimestre, une progression de 8,47%.

Cliquer pour agrandir

Services et autres produits

La ligne « Services » du bilan comptable d'Apple suffirait pour faire entrer cette activité dans le club très fermé des plus grosses entreprises. Entre les revenus tirés des ventes de stockage iCloud, de la commission sur les apps vendus dans l'App Store, des abonnements Apple Music, des sous qui reviennent dans la poche d'Apple à chaque transaction Apple Pay… Bref, il y a de quoi gagner de l'argent.

Cliquer pour agrandir

Beaucoup d'argent même, puisque les services ont rapporté 8,5 milliards de dollars durant ce quatrième trimestre fiscal, un chiffre en progression de 34% (!). L'écosystème d'Apple est en forme et il se muscle encore par la grâce d'un cercle vertueux : plus il y a d'appareils Apple en circulation, plus le constructeur est susceptible de vendre des services maison. Le nombre d'abonnements, tous services confondus, est de 210 millions ; 25 millions de plus sur le dernier trimestre. Quant à Apple Pay, le nombre d'utilisateurs actifs a doublé (mais pas de chiffres précis), avec une croissance de 320% du volume des transactions.

Cliquer pour agrandir

L'autre catégorie qui connait une bonne fortune ce trimestre : la ligne fourre-tout « Autres produits » qui comprend l'Apple TV et l'Apple Watch, deux produits renouvelés fin septembre. On y trouve aussi les écouteurs Beats et les AirPods. Les résultats sont plus que satisfaisants : 3,2 milliards de dollars, en hausse de 34% là aussi.

Comme d'habitude, Apple ne donne aucune précision sur le volume des ventes de chacun des produits. Tim Cook indique toutefois que l'Apple Watch a connu une hausse de ses ventes de 50% d'un trimestre à l'autre. L'activité "wearables", qui comprend la montre et les écouteurs, affiche une croissance de 75% sur un an.

Pour le premier trimestre 2018

Apple s'attend à un monstrueux premier trimestre de son année fiscale 2018, qui correspond aux fêtes de fin d'année toujours très fructueuses : entre 84 et 87 milliards de dollars de chiffres d'affaires ! L'an dernier, le même trimestre avait permis à Apple d'engranger la bagatelle de 78,4 milliards de dollars. L'entreprise est assise sur un trésor de guerre de 269 milliards de dollars, excusez du peu.

Catégories: 
Tags : 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


168 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar zoubi2 02/11/2017 - 21:36 (edité)

Oui, bon, on le savait, Apple est vraiment dans la m... :-)

I am impressed.

avatar pocketalex 03/11/2017 - 10:19

+9% sur les ventes de Mac

Comme quoi, mettre à jour les machines, ce n'est pas un concept débile, j'espère qu'ils vont retenir la leçon 😂

Bon, tout cela ne va bien évidemment pas empêcher certains (C&rc0nc1s, ...) de nous expliquer à quel point Apple va dans le mur

avatar 406 02/11/2017 - 21:37

champagne



avatar umrk 02/11/2017 - 21:37 via iGeneration pour iOS

Apple is doomed !

avatar ValeRoss46 02/11/2017 - 21:39 via iGeneration pour iOS

Sont où les mecs qui disent à longueur d’articles qu’Apple va mal, c’est plus ce que c’était gneu gneu gneu...?
On risque pas trop de les voir sur cet article!

avatar pommedor 02/11/2017 - 21:47

Windows XP, meilleur système d'exploitation de tout les temps, tellement il s'est vendu à des milliards et des milliards d'exemplaires ;)

Ya macdo aussi comme exemple de produits de merde qui se vendent ultra facilement auprès des gogos mais ça reste de la merde comme ce que vend actuellement d'apple.

avatar fte 02/11/2017 - 23:51 via iGeneration pour iOS

@pommedor

Dans cet esprit, il y a aussi le glyphosate qui se vend très très bien.

avatar C1rc3@0rc 03/11/2017 - 09:22

@ pommedor

«Windows XP, meilleur système d'exploitation de tout les temps, tellement il s'est vendu à des milliards et des milliards d'exemplaires ;)»

Tu aurais pu rajouter que c'est une honte pour Apple parce que MacOS (X), lui, est gratuit et pourtant Apple fait moins de 10% du marché en donnant son OS... ;)

«Ya macdo aussi comme exemple de produits de merde qui se vendent ultra facilement auprès des gogos mais ça reste de la merde comme ce que vend actuellement d'apple.»

On ne peut pas comparer l'horreur que produit McDO avec les pires machines ou soft d'Apple, meme iTunes, reference en la matiere, c'est quand meme moins toxique qu'un BigMac.

Et puis si les machines sont mal conçues, inadaptées, hors de prix, certaines complètement inutiles,... elles restent des chefs d'oeuvre d'ingenierie. Donc, non, vraiment c'est pas comparable.

Sinon vu de ce qui a ete plublié:

1) on constate que les clients Apple sont d'accord pour payer toujours plus cher leurs produits!
De toutes évidences les augmentations générales conséquentes sur l’année n'ont pas eu d'effet négatifs sur les ventes.
Maintenant, on a la quasi certitude que les prochaines mise a jour vont encore augmenter les tarifs d'entrée de gamme et pousser les seuils superieurs vers des Everests.
la marge progressant plus vite que les ventes... on constate donc la réussite de la stratégie des entrées de gamme indigentes poussant le client vers un modèle plus cher...

2) Apple est de plus en plus rentable. Normal, puisque les prix augmentent et les ventes ne baissent plus (enfin si l'iPad,mais c'est en voie d'inversion)

3) Apple a stabilisé le recul des ventes annuelles d'iPhone

4) Apple vend toujours moins de 20 millions de Mac par an!
Apple aurait pu continuer a capter les switcher s'echapant du carcan Wintel depuis sont effondrement, mais non le mepris du Mac et la strategie de la negligence du client font que les seuls vrais gagnants sont: Intel et Microsoft, sic!
C'est consternant mais il reste a espérer qu'Apple ouvre le développement d'app natives a Windows et Linux.

5) le poids des services (donc ventes d'app sur les app store) dans les revenus d'Apple. On a dans l'ordre aujourd'hui:
- nº1 l'iPhone
- nº2 l'iPad
- nº3 les services, surtout donc les revenus genere par les applications...
- nº4 les Mac
et loin derriere les autres produits.
Les services representent donc la 3eme activité d'Apple, loin derriere les iPhone certes.
Apple reste donc fondamentalement un constructeur, nature renforcée par le fait que la part principale des services vient des commissions sur les applications des app store
Cela indique que - contrairement aux autres acteurs qui font de l'argent avec les service pur - les services d'Apple dependent totalement des ventes d' iPhone/iPad/Mac.
Cette situation est donc precaire et base toujours plus l'existence d'Apple a la vente de ses matériels tres bénéficiaires...

En terme de materiel, il faut remarquer qu'Apple vend presque 300 millions de matériels ARM sous iOS, par an.

On est a un rapport de presque 1 Mac pour 15 produits iOS...

On aussi a un rapport d'1 Mac vendu pour 15 PC

On comprend pourquoi le Mac a ete si mal traité, et l'espoir que le Mac redevienne un produit important et beneficiant d'equipes dediées est plus d'incertain.

Les chiffres de ventes des Mac sont tres signifiants pour les developpeurs: avec la baisse des tarifs des softs, un développeur a plus intérêt a produire un soft pour PC ou iOS: developper pour Mac devient toujours moins rentable et de plus en plus marginal.
Pas de quoi rassurer les pro qui vont donc continuer leurs migration vers Windows et Linux.

Les chiffres annuels donne aussi la confirmation que l'acquisition de Beats - a un tarif considéré comme absurde - etait justifié puisqu'il porte la catégorie autres et participe a la croissance des services.

Pour finir, une chose qui va poser beaucoup de problemes politiques et economiques a beaucoup de gens se confirme: Apple fait plus de 60% de ses ventes a l'international plutot qu'aux USA. Donc les foutaises de delocalisation des fonds generes par les filiales et partenaires deviennent de plus en plus fumeuses.

avatar thebarty 03/11/2017 - 00:46 via iGeneration pour iOS

@C1rc3@0rc

Pour une fois, j’ai lu ta prose soporifique et... quoi ? Pas un mot sur le wearable ?
Il y a un problème ?

avatar C1rc3@0rc 03/11/2017 - 09:54

Le wearable?

Mais on en parle plus, c'est complètement hasbeen!
Le wearable est a l'informatique ce que la 3D etait a la TV...
Meme Intel a fini par jeter l’éponge comme l'on fait quasi tous ceux qui avaient investi dans cet artifice qui devait permettre d'installer un relai de croissance... Y a encore un constructeur qui parle de vêtements connectés comme c’était a la mode y a 5 ans?

Maintenant on parle de croissance de smartphone avec des écrans géants (plus de 6"...) qui finissent d’écraser les dernières mini tablettes et atteignent des tarifs indécents.

On parle de grande tablettes de 12 a 15"

On parle du retour de la croissance des PC et des PC ARM sous Windows.

On parle toujours plus de cloud qui sauve un paquet d'entreprises.

On parle de services et d'abonnement, de croissance de prix, d'augmentation de marge.

Et puis on entre sérieusement dans l’ère de la VR, avec iOS et Android, qui fourbissent leurs armes et vont nécessiter des devices a grands écrans rapides et de grosses puissances de calcul.

On parle aussi de l'arrivée des capteurs "Internet of Things" comme tracker medicaux qui vont permettre aux personnes malades, a risques, personnes agees,... d'etre monitorées par leurs smartphones, tablettes ou PC... C'est encore embryonnaire et les techno necessaires sont en train d'etre creees... Et ils vont devoir passer les certifications d'organisations médicales nationales et internationales, autant dire que ça va pas arriver avant 2 ans...

On parle aussi de domotique, mais la c'est encore plus lointain pour l'instant ce sont des gadgets qui présentent des failles majeures de sécurité et qui posent d'enormes problèmes de confidentialité.

On parle aussi beaucoup de sécurité. Et de plus en plus sur Apple avec l'effondrement de sa réputation de plateforme sans malware...

avatar Brice21 03/11/2017 - 04:17 via iGeneration pour iOS

@C1rc3@0rc

Tu oublies de noter les ventes extraordinaires d’Apple Watch, 50% de croissance, c’est juste le produit avec la plus forte traction.

Quel succès cette Appel Watch, elle a fait,oublier toutes des daubes de montres sous Android Wear, on en parle même plus.

Qui aurait imaginé qu’Apple vendrait plus de’Apple Watch pour devenir le numéro un de l’industrie des montres devant Rolex, Swatch Group en moins de 3 ans?

avatar Paquito06 03/11/2017 - 04:24 via iGeneration pour iOS

@Brice21

#tout a fait d’accord!

def blague():

print ("Rolex fabrique et vend des montres à plusieurs milliers d’€ depuis plus de 100 ans et celles-ci ne passent meme pas a l’heure d’hiver automatiquement !")

blague()

avatar sachouba 03/11/2017 - 10:07

@Paquito06 :
C'est donc de Rolex qu'Apple s'est inspirée au changement d'heure !... 🤔

avatar Paquito06 03/11/2017 - 13:36 via iGeneration pour iOS (edité)

@sachouba

Pas impossible. Les flibustiers! 😄

avatar adamB 03/11/2017 - 07:09 via iGeneration pour iOS (edité)

@Brice21

D'un autre côté multiplier pas grand chose fois 1,5 ça fait toujours pas bezefs Comme personne n'a les chiffres on peut imaginer ce qu'on veut... surtout quand on communique sur un taux de croissance extraordinaire mais qu'on refuse de donner à quoi il se rapporte.

avatar C1rc3@0rc 03/11/2017 - 11:41

+1

Bon en faisant un rapide calcul on arrive quand même a trouver qu'Apple a vendu sur ce trimestre 2 millions de tocantes. Mais ça veut dire aussi que les trimestres précédents Apple était sous le million...

avatar bbtom007 03/11/2017 - 12:15 via iGeneration pour iOS

@C1rc3@0rc

Tu as calculé trop vite la calculatrice iOS n’a pas suivre

avatar pocketalex 03/11/2017 - 10:32

@Brice21

"Qui aurait imaginé qu’Apple vendrait plus de’Apple Watch pour devenir le numéro un de l’industrie des montres devant Rolex, Swatch Group en moins de 3 ans?"

Excuse moi mais ce comparatif est nul et non avenu

C'est aussi malin que de comparer H&M avec Chanel et de nous démontrer qu'H&M vend plus. Oui... et donc ?

Ce ne sont pas les mêmes produits, pas les mêmes games de prix, et ne s'adressent pas aux mêmes personnes.

L'Apple Watch est en frontal avec les montre hi-tech des constructeurs hi-tech (Huawei, Samsung, etc) et avec les vendeurs de montres traditionnelles dans les mêmes gammes de prix (Casio, Swatch, etc), et encore, j'ai aucun chiffre qui affirme ou infirme que leurs ventes sont impactées et dans quelles mesures (est-ce qu'un acheteur d'Apple Watch aurait acheté à la place une Swatch ??), ça se trouve, ce sont deux clientèles différentes

Rolex, si l'on s'écarte un peu de l'image bling-bling que certains médias imposent, ça reste un horloger Suisse qui propose des montres très haut de gamme avec des mouvement complexes, et des prix en conséquence.
On ne peut comparer les chiffres de ventes avec un constructeur hi-tech qui fait des produits, aussi beaux, innovant, technologiques soient-ils, mais fabriqués en série dans des usines chinoises.

Enfin, Apple n'est pas une marque de Luxe et le peu qu'ils s'y sont essayé, ils se sont mangé les dents (Apple Watch Or). Chacun sa place, et les moutons seront bien gardés

si pour vous une Apple Watch à 1100€ c'est cher, pour autant ce n'est pas un produit de Luxe.
Un produit de Luxe c'est une montre automatique avec un mouvement complexe, montée pièce par pièce par un artisan, des matériaux nobles (meilleurs aciers, or, cuirs, etc) et un prix en conséquence : ça commence vers les 5000€ et ça monte facile vers les 30 000 à 50 000€ pour el moyen de gamme, et le haut de gamme n'a pas de limite, surtout si on rajoute des pierres précieuses sur la déco.

C'est sur, ça vend moins...

avatar alfatech 03/11/2017 - 23:50 via iGeneration pour iOS

@pocketalex

"Enfin, Apple n'est pas une marque de Luxe et le peu qu'ils s'y sont essayé, ils se sont mangé les dents (Apple Watch Or)"

En fait elle s’est très bien vendu…Même un carton, le problème est qu’elle était prisée de la jet set qui achète quand cela sort pour être les premiers, mais passent à autre chose dès que tout le monde possède l’objet.

avatar C1rc3@0rc 03/11/2017 - 11:37 (edité)

@Brice21

«Tu oublies de noter les ventes extraordinaires d’Apple Watch, 50% de croissance, c’est juste le produit avec la plus forte traction.»

Ben c'est incroyable ça, si je parle pas des tocantes d'Apple, ce qui ici est logique, le sujet y est etranger, tu te plains, et si j'en parle tu te plains...

Trouves moi, une citation de Cook ou de Schiller depuis même avant le lancement qui ne soit ni dithyrambique, ni qui releve de l'hagiographie des ventes passees?
Le Mac Pro poubelle a eu les memes faveurs, tout comme avant lui le Mac G4 cube...

Je vais pas parler de chiffres de livraisons, Apple les gardant au secret absolu et les analystes le faisant tres bien, mais regarde juste une donnée d'Apple et faisons un calcul simple
$3 200 000 000
- $2 370 000 000
= $830,000,000

- pour le T4 2017 la categorie autres c'est -tous produits confondus- en tout et pour tout $830,000,000 de ventes en plus...!

Mettons que l'Apple Watch représente 100% de cette croissance, ça veut dire que ça fait $830,000,000 / $400 => 2 075 000 tocantes..

Mais sachant que dans autres y a tous les produits Beats, les Apple TV, les earpods, les cables et adaptateurs obligatoires (dont les chargeurs rapides pour iPhone et iPad...), les bornes airports, les claviers, trackpad, Pencil, ...
Si on est ultra-genereux et hyper-optistes on va donner un 25% a l'Apple Watch ce qui donne
(3 200 000 000 /4) / 400 => 2 millions de tocantes. ça devient plus realiste...
Ce qui veut dire qu'au trimestre precedent Apple a vendu moins de 1 340 000 tocantes, et donc que les trimestres precedents etaient sous le million...

Si pour le trimestre a venir les ventes d'Apple Watch montent de 50% cela fera alors 3 000 000 de tocantes pour noel...

«Quel succès cette Appel Watch, elle a fait,oublier toutes des daubes de montres sous Android Wear, on en parle même plus. »

L'Apple Watch n'a rien fait oublier du tout, il n'y a jamais rien eu de memorable a part des pertes financieres et du grand n'importe quoi.

Depuis 2008, Les constructeurs désespérés cherchant avec les smartwatch un relai de croissance n'avaient comme dernier espoir qu'une réussite éclatante d'Apple. Apple arrivé apres la bataille s'est planté comme tout le monde, et personne d'autre ne parle plus de smartwatch.

Apple en echec total sur le secteur horlogerie/mode a viré de bord pour reformater son marketing vers le sport, pas longtemps: echec cinglant de nouveau!

Et maintenant Apple emboite le pas de Google sur le secteur paramedical en reformatant le marketing de l'Apple watch comme tracker de sante pour les malades, personnes a risque, personnes agées,... le temps de vider ses stock et de produire de vrais dispositifs de suivi de santé.

Si tu es inquiet de ton rythme cardiaque et de ta santé en general, que tu as des antécédents familiaux, des comportement a risques ou que tu as passe les 65 ans, avoir une Apple Watch ne peut pas faire de mal - hormis a ton porte monnaies- mais c'est un gadget peusdo- paramédical et tu as surtout besoin d'un bon médecin et d'un bon système de santé...
Auourd'hui Apple markete l'Apple Watch comme un tracker de santé envers une population soucieuse de sa santé. C'est pas idiot en terme de marketing, le produit est cher et seule une population riche inquiete de sa santé peut investir dans ce secteur.

avatar reborn 03/11/2017 - 11:00 via iGeneration pour iOS

@C1rc3@0rc

Mais bien sur, ça fait depuis 2012 qu'on sait qu'Apple taff sur la santé en matière de device et de logiciel, avec entre autres healthkit carekit, et d'autres initiative en cours de validation par la FDA depuis des années.

Mais non ça vient de Google etc..

Et tout le monde sait que Jobs ne voulait pas de device "santé"

Encore un ramassis de bêtises

"Echec cinglant"

Apple, le bateau à la dérive depuis 30 ans 😂

avatar C1rc3@0rc 03/11/2017 - 11:54

@reborn

Au lieu de raconter des absurdités péremptoires sorties du néant de tes certidutes, comme a ton habitude, commence par aller regarder qui est impliqué jusqu'au cou professionnellement dans le secteur de la santé et de l'assurance médicale du coté de la direction de Google...

Et je sais pas comment tu peux qualifier - sinon d'aveu d’échec - le retournement de veste magistrale depuis le positionnement comme montre de luxe - avec un financement marketing hors norme (oui, Karl pour qu'il s'exhibe quelques heures avec une tocante Apple sur mesure, c'etait pas gratuit) - a celui de trackeur de santé paramédical... En général on appelle ça une tentative de rattrapage d’échec cinglant.

Je pourrais aussi évoquer l'Apple Wacht en céramique avec des vrais morceaux de particules d'or, ou d'autres placardages dans des magasines de mode ultra-selects, mais je sais bien que tu vas pas devier de tes certitudes...

avatar reborn 03/11/2017 - 12:03 via iGeneration pour iOS (edité)

@C1rc3@0rc

Tout simplement, "learning mode" pour l'Apple watch, des mots sorti de la bouche de Cook

Une stratégie marketing n'a pas "fonctionné", on passe à une autre.

Wow c'est la fin du monde 😱

Tu va faire croire ça à qui ? Tu en parle comme si ce changement de positionnement dans la strat marketing (mais pas de prix..) et révélateur que TOUT PART ABSOLUMENT EN COUILLE CHEZ APPLE.

Détend toi et arrête d'en faire des montagnes pour si peu. La watch reste la montre connecté qui se vend le mieux, avec ou sans strategie "luxe"

Pour la santé Apple n'a pas attendu Google pour agir, l'on peut trouver deja en 2008 des brevet Apple présentant l'iPhone en tant que hub "santé" comme le fait la watch aujourd'hui.

Un peu de lecture:
http://time.com/4323318/apple-watch-steve-jobs-health/

Si il y a bien quelqu'un qui sort des trucs de nul part c'est toi

Je te reproche surtout d'en faire des tonnes pour rien, enfin pour servir ton argumentation.

"Mon dieu Apple est complètement perdu ! La preuve ? Ils ont changé de stratégie !"

avatar C1rc3@0rc 03/11/2017 - 12:46

«Mais bien sur, ça fait depuis 2012 qu'on sait qu'Apple taff sur la santé en matière de device et de logiciel,»

«Pour la santé Apple n'a pas attendu Google pour agir, l'on peut trouver deja en 2008 des brevet Apple présentant l'iPhone en tant que hub "santé" »

Voui, voui, en cherchant tu vas finir par trouver un rapport enre Apple et la santé a l'epoque de l'Apple 1...

Calmes toi, tu vas faire une crise d'apoplexie.

Je parle de l'echec de l'Apple Watch, que tu ne peux pas contester et que tu fini par reconnaître, mais comme tu ne supporte pas d'avoir tort, tu me fais dire qu'Apple est en echec sur tout et totalement perdu... et tu généralises mon propos concernant uniquement l'Apple Watch a tout Apple!
Faut arreter le delire la et la mauvaise foi.

Je dis que l'Apple Watch est un echec et que le repositionnement comme tracker de santé est la derniere tentative de rattraper l'echec pour le recyler... c'est tout.
L'Apple Watch a ete conçu par Ive pour etre une montre de bijouterie, il s'en est vanté et gargarisé, jamais ça a ete conçu pour etre un tracker de santé.

Quand tu conçois et réalise un produit pour un marché et que tu es obligé de le repositionner sur un autre marché pour ne pas tout perdre c'est un echec cinglant, c'est tout.

Apple est en echec sur d'autres produits (surtout ceux créés depuis que Ive est a la tete de la conception, donc 2012), mais en reussite sur les iPhones et les iPad et je te mets au defi de trouver un de mes commentaires ou je dis que l'iPhone ou l'iPad sont des echecs ou qu'Apple va disparaitre corps et biens de manière imminente ou meme une critique envers Cook du genre qu'il est nul ou le fossoyeur d'Apple!

avatar reborn 03/11/2017 - 13:01 via iGeneration pour iOS (edité)

@C1rc3@0rc

J'ai dis Apple a changé de stratégie marketing, j'ai jamais dis l'Apple watch est un échec commercial.

Apple vise le marché des smartwatch.
On a bien le capteur cardiaque présent depuis la premiere version ? Oui

On a les même tarifs ? Malheureusement oui

On a les apps santé depuis la premiere version de la watch ? Oui

Les même matériaux et bracelet onéreux ? Oui

Apple a changé de com, pas de marché..

Quel échec !

Quoi pour toi l'Apple watch 2014 c'était uniquement pour l'elite parisienne ?

Mince il me semblait pas y avoir une watch sport en alu 300-400€ dès le depart ?

Je généralise à tout ce que tu nous raconte depuis des années. Apple te prouve le contraire à chaque fois.

Au final où tu veux en venir ? T'en veux à Apple d'avoir changé de com plus axé "luxe" que sport à l'époque 🤔?

J'insiste sur changement de com et pas de marché.

Si je te suis c'était quoi le marché visé à l'époque ? Le marché des smartwatch de "luxe"pour riche ? C'est con elle est vendu tout aussi cher qu'a l'époque.

T'en veux à Ive et ses équipes avec qui leur department design pilote la conception et l'experience des appareils depuis des années ?

Tout est au vert chez Apple donc à un moment donné va falloir arrêter de faire le politicien en changeant de discours tout les trimestres.

Pages