Apple : les portables Mac sont là pour encore 25 ans

Mickaël Bazoge |

Est-ce qu’Apple se préoccupe vraiment du Mac ? Les annonces du special event sont intéressantes et elles revitalisent une gamme de MacBook Pro qui en avait bien besoin. Mais quid de l’iMac, du Mac mini, du Mac Pro ? Quelle est la stratégie d’Apple pour ses ordinateurs, Apple a-t-elle encore une vision ?

25 ans séparent ces deux ordinateurs… — Cliquer pour agrandir

Phil Schiller, Craig Federighi et Jony Ive ont répondu à quelques unes de ces questions, parfois en usant de leur plus belle langue de bois, dans une interview au long cours avec Cnet. « Le calendrier, ce n’est pas ce qui commande nos décisions », assène derechef le vice-président du marketing alors qu’on lui demandait pourquoi il avait fallu plus de quatre ans pour revoir ses MacBook Pro.

Nous mettons nos équipes au défi d’accomplir du bon travail, et parfois cela peut aboutir en un an, parfois en trois ans… Ce dont nous nous soucions vraiment est de mettre au point de nouvelles innovations pour le Mac, et poursuivre l’histoire qui a défini Apple pendant tant d’années.

La Touch Bar, la nouvelle barre tactile à tout faire qui remplace les touches de fonction, a réclamé au moins deux ans de travail aux équipes de Jony Ive. Elle est considérée comme « le commencement d’une très intéressante [nouvelle] direction » qui combine « le tactile avec le clavier mécanique ». La présence de ce ruban tactile signifie aussi qu’Apple confirme qu’un écran tactile n’arrivera pas demain sur les Mac — ni même plus tard.

Cliquer pour agrandir

Un écran tactile sur un Mac, « ce n’est pas particulièrement utile », persiste Jony Ive. Et sur un MacBook Pro, qui devient de plus en plus fin et léger, cela peut même être considéré comme « un fardeau », insiste-t-il. Concevoir un écran tactile est en fait « assez facile et relativement rapide, et c’est tentant. Il peut être confortable d’avoir une direction de design qui est convaincante. Mais si vous ne pouvez pas affiner le concept sans compromettre le produit final, vous pouvez saper une grande idée ».

La Surface Studio de Microsoft.

Comment se positionnent ces nouveaux Mac face à l’iPad Pro ? Comme toujours, les dirigeants d’Apple n’ont aucun problème face à ce qui peut ressembler à un dilemme pour de plus en plus d’utilisateurs Mac. « C’est génial de fournir deux manières différentes de résoudre des problèmes identiques, mais un produit réalisera des choses uniques que l’autre ne pourra pas accomplir », précise Schiller. Avoir deux appareils bien séparés permettent au constructeur « d’explorer les deux, plutôt que d’essayer de rentrer l’un dans l’autre pour ne créer qu’un seul modèle ».

iOS et macOS travaillent toujours plus de concert, via les fonctions Continuité et Handoff. Il n’est pas question de faire rentrer macOS dans un iPhone, poursuit Schiller. « Et de la même manière, il n’est pas possible d’intégrer iOS dans un Mac… Chacun [des deux systèmes] est le meilleur dans ce qu’il doit faire, et nous pensons que ça a du sens d’ajouter des fonctions de l’un dans l’autre, mais sans les changer fondamentalement, au risque du compromis ».

Cliquer pour agrandir

Les nouveaux MacBook Pro sont très jolis, mais ils coûtent bonbon, dans le plus pur style Apple. Proposer des produits abordables, « nous nous en soucions », assure Schiller (qui a dû se mordre les joues…). Mais voilà, « nous ne concevons pas pour les prix, nous développons pour [améliorer] l’expérience et la qualité que les utilisateurs attendent de leur Mac. Parfois, cela veut dire que [nos produits] se positionnent dans le haut de gamme, mais ce n’est pas un objectif, c’est simplement parce que c’est ce qu’ils coûtent ».

Cliquer pour agrandir

Et pour l’avenir ? Bonne nouvelle, Phil Schiller et Craig Federighi assurent que la gamme de Mac portables d’Apple seront encore là pour « un quart de siècle supplémentaire ». Pas un mot en revanche sur les Mac de bureau. « Nous ne voulons pas nous contenter d’un speed bump pour le MacBook Pro », a conclu le patron du marketing. Les nouveautés présentées ce jeudi sont « un grand, grand pas en avant. C’est une nouvelle architecture système, et cela nous permet de créer beaucoup de choses, des choses dont nous ignorons tout aujourd’hui ».

Jony Ive semble lui plus au courant que son collègue. « Il est compliqué d’évoquer sans donner des détails », minaude t-il quand on lui demande dans quelle direction Apple veut aller avec cette Touch Bar. Ce composant « est juste le commencement ».


avatar reborn | 

@Berechit

En 2008 1€ s'échangeait contre 1,67$ forcement que les mac était carrément moins cher à cette époque. Là c'est carrément different.. de bonne machines, mais cher.

avatar mac_adam | 

Les MacbookPro étaient aussi chers en 2008. Peut-être même plus.

avatar melaure | 

J'ai mis 3500 euros dans un Titanium, mais j'en avais pour mon argent à l'époque. La première radéon du Titanium était le top de son époque, alors que la coté AMD c'est une CG bas de gamme (450) et qu'elle est encore plus bas de gamme par rapport à NVidia (même la 1050 est mieux) ...

avatar p@t72 | 

"Quelle est la stratégie d’Apple pour ses ordinateurs, Apple a-t-elle encore une vision ? "

apparement non...

http://www.businessinsider.fr/reponse-du-patron-dapple-quand-un-analyste...

avatar melaure | 

Steve est mort il y a 5 ans, son pipe a duré 5 ans et la source d'inspiration s'est maintenant tarie ... on navigue à vue, et plutôt sur les podiums des défilés de mode que dans la silicon valley ...

avatar Ducletho | 

Si justement Cook a bien une vision : Proposer des services qui apportent du cash rendant captif les clients:
> Apple Pay : garder l'activité iPhone et Awatch , c'est stratégique
> Vivre sur le contenus fournis par des tiers (c'est bien plus rentable de se comporter comme une major tant décrié dans le monde audiovisuel) : musique/film, mais aussi les développeurs ios (pas Osx, il n' y a plus assez de pdm)

Et Apple saura se débarrasser sans verser une larme de ses activités non rentables : OsX? C'est une de ses qualités : ça finira bien comme ça

avatar awk | 

@p@t72

Tu vois là une preuve d'absence de stratégie?

avatar rikki finefleur | 

Je me demande si Ive va pas s’équiper avec des surface tactile pour ses postes de design.
A moins qu'il ne fasse cela sur l'ipad pro ? Un peu petit tout de même.

avatar marenostrum | 

il utilise le papier lui. c'est pas bête, quand il sera vieux il va les exposer ses papiers, dans un musée ou les vendre aux enchères.

avatar mac_adam | 

T'as raison rikki, et son smartphone est un android. Le pénible...

avatar vinyvm | 

Ce composant « est juste le commencement »
… ça pourrait bien être plutôt le début de la fin !

Parce que franchement ce qui a été présenté est pathétique surtout après avoir vu ce que Microsoft a présenté hier.
J'espérais, au vu des rumeurs, mais sans trop y croire, voir une mise à jour (réelle) du MBA. Malheureusement ce n'est pas le cas.

La semaine dernière je me suis occupé de renouveler 5 ordis dans notre labo : tout le monde aurait préféré des macs mais après comparaison des prix, tout le monde aura un PC. Les prix des macbook présentés ce soir ne font que confirmer la tendance : la différence de prix entre le monde mac et le monde PC devient insurmontable (et injustifiable même avec MacOSX).

avatar mac_adam | 

Ce qui est pathétique ce sont ces innombrables commentaires pour dire que ce nouveau mac est nul, qu'apple est nul, alors que derrière se cache une énorme frustration de ne pas pouvoir vous payer ces macs qui vous font baver.

avatar mac_adam | 

Moi non plus je n'ai pas les moyens, moi aussi ils me font baver. Mais j'ai l'honnêteté de ne pas rejeter la faute sur Apple.

avatar Enogabalo | 

Disons que les nouveaux modèles n'incitent pas à casser sa tirelire, ce qui n'a pas toujours été le cas.

avatar mjpolo | 

C'est pas la jalousie qui parle, là?

Car moi, c'est le contraire, je pourrais me les payer, je garde mes mac longtemps.
D'ailleurs en 2015 j'étais parti pour laisser une belle somme à la pomme pour un MBPr 15" HDG, mais quand j'ai vu tous ces laggs et saccades dans Finder sous Yosemite!!!…dégouté, je suis reparti avec un MBP 13": sans R mais avec un i7 Quad core! Puis, quand ils ont sorti leur mini jetable j'ai investi dans un de 2012 i7 Quad.
Payer cher, je veux bien, mais pour une machines de course, au top…
En plus cette incompatibilité avec le New iPhone7??!! Mais qui a eu cette idée??? C'est KAFKAÏEN!!!

Alors, en attendant je vais garder mon iMac 24" (pas une bête de course mais suffit pour mes besoins) et mes 2 petits (mais GRANDs) MBP 13" et le MacMIni de 2012 (les 2 i7+16Go+1ToSSD) jusqu'au bout…et quand ils seront morts, si c'est avant moi...j'aviserai

Voili ;)

avatar iVador | 

@mac_adam

Quel post empreint d'une profonde débilité.
Perso je peux me les payer mais je n'aime pas être pris pour un pigeon. La Apple nous prend pour des demeurés, c'est tout

avatar mjpolo | 

non, rien…je voulais répondre à mac adam

@iVador
AH si, ce que je voulais dire c'est tout à fait d'accord avec toi :-) (

avatar iPat | 

3000 € un mbp 15" avec 500 go de ssd, pas cher mazette !
il a raison Phil, la Touch Bar c'est le commencement (de la fin)...

avatar yoyo3d | 

Apple compte vraiment redresser la courbe de vente des Mac avec çà?

avatar mat 1696 | 

C'est vraiment honteux! Comme toujours avec Apple: On est aux anges au milieu du Keynote... puis tout s'effondre!

- Le prix au moins 200.- plus élevé que le précédent (lui même 200.- plus élevé que le précédent et ainsi de suite) pour une config égale ou inférieure sur certains points au précédent modèle, est dévoilé (sans baisser le prix des modèles 2015 en plus, ce qui est un comble!)

- On se dit que comme la gamme est vieillissante, qu'ils ont présenté une nouvelle version de FCP X, qu'il est 20h25, ils vont faire une màj à minima du Mac Pro, iMac et Mac Mini... Niet!

- On se rend sur l'Apple Store et on tombe en dépression devant les prix délirants des modèles 13 et 15 pouces (pour une config plus que moyenne) qui frachissent la barre des 2000.- pour le 13 et 3000.- pour le 15...

Espérons (même si avec Apple, il n'y a plus rien à espérer visiblement) qu'ils arrêtent de fumer et retombent sur terre pour nous ressortir de bons produits abordables (Laisser la gamme actuelle , mais baisser tous les modèle de 300.-, et baisser de 30% le prix des options)

avatar mjpolo | 

Il faut arrêter de rêver quand même...

avatar VanZoo | 

Sarkozy vous dirait de travailler plus pour gagner plus ! - lol

Quand on ne peut pas se payer une Ferrari, on se paye une Clio... ou un vélo. Les trois roulent

avatar Ducletho | 

mais si à 40 ans tu n'as pas le macbook pro touch bar, tu as raté ta vie

avatar lambs | 

Moi qui pensait pouvoir changer de MBP et donner mon 15p d'octobre 2013 à ma fille. Difficile au regard du billet d'entrée. D'un autre coté en 1999, j'ai acheté mon premier portable un peu moins de 2000€ (12800 francs de mémoire). Donc les prix des MBP n'est pas déconnant mais aujourd'hui avec un salaire multiplié par 2 par rapport à 1999, je vis nettement moins bien donc je fais largement moins de choses.
Tant mieux pour ceux qui se l'offriront. Je leur souhaite du plaisir avec ces nouveaux bijoux.

avatar sambucus | 

En somme, ceux qui ont besoin d'un écran ayant plus de surface 21" - 27" - etc (Mac de bureau) doivent acheter un MacBook Pro haut de gamme et plutôt cher, plus un écran. Ça nous porte vers les 4'500 €.

Les iMac semblent enterrés, les Mac Mini sont en instance et les Mac Pro ne sont plus améliorés quasiment depuis leur sortie.

Un iMac 21" valait disons 1'500€ - 1'700€ et les 27" environ 2500€ (dans mon souvenir, je n'ai pas vérifié). Quoiqu'il en soit, si on a besoin d'un Mac de bureau avec un processeur récent, de la RAM, un bon écran suffisamment grand, etc. l'augmentation du coût d'acquisition est très conséquente (~2'000€).

Pages

CONNEXION UTILISATEUR