Apple remet à plat son projet de voiture autonome

Florian Innocente |

Apple est en train de remettre à plat les objectifs pour son véhicule autonome, écrit le New York Times. Trois sources du quotidien ont évoqué l’arrêt de certains développements au sein de ce projet et des dizaines de licenciements.

L’effectif, constitué depuis presque deux ans, atteindrait les 1 000 salariés. Du personnel recruté en interne comme à l’extérieur, avec parfois des spécialistes débauchés chez des constructeurs automobiles.

On recommence depuis le début

L’explication donnée aux membres de cette équipe est que ces départs font partie d’un « reboot » de ce projet de voiture. Depuis cet été, Apple a confié la direction des développements à Bob Mansfield, sorti de sa retraite, en remplacement de Steve Zadesky parti pour « raisons personnelles » plus tôt dans l’année.

Alors que cet effort prenait rapidement de l’ampleur, il a fait face à un certain nombre de problèmes. En matière de voiture à conduite autonome, les gens qui travaillent sur ce projet chez Apple ont du mal à expliquer ce qu’elle pourrait apporter de plus que les autres entreprises.

Fin juillet, Bloomberg expliquait qu’Apple gardait plusieurs fers au feu. L’idée de concevoir complètement un véhicule n’était pas écartée, mais elle pourrait évoluer vers la mise au point d'une plateforme logicielle pour des voitures sans conducteur, à la manière de ce que fait Google. Ou bien, Apple pourrait s’allier à un constructeur qui s’occuperait du volet matériel.

Il y a eu toutefois quelques avancées, Apple dispose de plusieurs prototypes de véhicules parfaitement capables de rouler sans conducteur dans un environnement géographique restreint, expliquent des sources au fait de ces développements.

Mais comme pour d’autres entreprise qui bûchent sur cette problématique, conclut le New York Times, il faudra encore de nombreuses années avant que cette technologie soit disponible pour le conducteur lambda.


avatar kubernan | 

Un peu comme le projet Solar Impulse ? :-)

avatar en ballade | 

La Google car est visible mais la Appl€ c'est un mythe vieux de cinq ans......plans est déjà à ameliorer pour commencer ce projet

avatar béber1 | 

"La Google car est visible…"

on a vu des tas de vaporwares qui étaient très visibles… longtemps

avatar SMDL | 

@beber1

Je me rappelle d'une paire de lunettes à propos de vision :)
Un exemple frappant de la démarche de Google, impatiente, à l'opposé de celle d'Apple à qui on reproche souvent l'inverse.

avatar béber1 | 

SMDL

^^

avatar EricdeB | 

@macinoe :
Exactement.
C'est ce qu'il y avait lors de la conception de l'iPhone. Une idée vraiment neuve.

avatar DarKOrange | 

La TV Apple étant morte, les journaleux tiennent leur nouveau marronnier : la voiture Apple. On n'a pas fini d'entendre tout et son contraire à ce sujet. Sans Intérêt.

avatar raf30 | 

@DarKOrange :
Pas mieux.

avatar Cowboy Funcky | 

Certains parle de coopération entre constructeur dans ce domaine...

La coopération fonctionne mais la concurrence galvanise les troupes ! Il suffit de voir l'évolution dans le domaine du sport mécanique ou certaines écuries sont plus innovantes sur les bureaux d'études constructeur !

avatar sinbad21 | 

Tous les constructeurs sont sur le coup de la voiture autonome. C'est la grande évolution attendue dans les prochaines années. Apple n'est certainement pas avantagée dans ce domaine, parce qu'elle n'a aucune expérience en tant que constructeur automobile. Les premiers véhiculent autonomes sortiront chez Toyota, GM ou Volvo bien avant Apple. Apple ferait mieux de laisser tomber.

avatar misterbrown | 

"Apple ferait mieux de rendre l'argent à ses actionnaires!! "
;)

avatar béber1 | 

"Apple ferait mieux de rendre l'argent à ses actionnaires!! "

sans doute un des meilleurs pronostics et conseil de l'histoire

avatar fautedegout | 

Voici l'illustration de la difference avec d'un cote des entrepreneurs couillus et visionnaires comme Jobs et Musk et de l'autre des directeurs des operations comme Cook.

avatar macinoe | 

Je ne dirais pas couillu et visionnaire..
Je dirais sachant dire non.
Explorer de nouvelles pistes c'est facile.
Ce qui est dur, c'est d'abandonner les mauvaises, ne pas persévérer dans l'erreur et s'asseoir sur ses investissements.

Ca n'est effectivement pas donné à tout le monde.

avatar marc_os | 

@fautedegout :
Musk il a surtout des couilles en or qu'il à gagnées avec Paypal, ce qui lui a permis d'acheter Tesla et de se faire prêter par l'Etat US (pas des actionnaires hein, qui ne veulent pas prendre de risques contrairement à ce qu'ils affirment) 100 millions de $ pour pas couler.

avatar fautedegout | 

Merci pour ce super résumé de la trajectoire de Musk et de Tesla....

Quel tocard de Marc OS

avatar umrk | 

A key premise for the next decade: it's easier for software to enter other industries than for other industries to hire software people (Benedict Evans)

avatar Mike Mac | 

Faut-être plus moderne quand on habite à Paris :

- Un abonnement Autolib, la voiture en libre-service
- Louer une voiture pour les vacances
- Emprunter un véhicule à un tiers (Drivy, Ouicar...)

Je regarderai passer depuis les terrasses de cafés les néofrimeurs en Apple Car avec pomme lumineuse clignotante sur le capot, earpods wireless vissés dans les oreilles...

avatar mistermicro.fr | 

et comme c'est du libre service accepter de rouler dans des voitures sales et sentant la fumée car quand ce n'est pas à soi, les gens font tout et n'importe quoi des objets...

avatar thebarty | 

@Mike Mac :
Tu sais que tout le monde ne vit pas à Paris ?

avatar umrk | 

Certains ici n'ont visiblement pas intégré le concept de systémier ..

avatar Ginger bread | 

Ça sent le sapin

avatar Crkm | 

Hahahaha

Ça sent le sapin pour cette histoire de voiture autonome Apple.

avatar Jacalbert | 

Tesla a mis plus de 10 ans avant de sortir une voiture"potable"

avatar flux_capacitor | 

Une différence de taille, à l'époque Tesla n'avait pas du tout la puissance financière qu'Apple a aujourd'hui. C'était une petite start-up qui a conçu un seul modèle exclusif en petite série, le roadster, et qui a patiemment attendu des années avant de pouvoir sortir une berline grand public premium (le modèle S) qui a elle-même permis de concevoir le SUV modèle X et finalement la voiture de grande série, le Modèle 3.
Une société toute puissante comme Apple pourrait sortir un équivalent de Modèle 3 en 6 ans de temps, si elle s'en donne les moyens. On peut tout acheter si on a suffisamment d'argent et un objectif ambitieux inébranlable.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR