Apple viserait 500 000 ventes de voitures pour commencer

Florian Innocente |

Apple aurait comme objectif, initial, de vendre 500 000 exemplaires par an de son futur véhicule, raconte Autocar. Ce dernier fait un point sur le projet “Titan”, où les questions et les interrogations sont pour le moment plus nombreuses que les indiscrétions et fuites.

Ce volume de ventes aurait été donné par Tim Cook lui-même à de hauts responsables automobiles, interrogés ensuite par Autocar. Apple travaille dans le plus grand secret sur ce projet, mais entre ses multiples débauchages dans le milieu automobile et les partenariats qu’elle a signés ou tenté de nouer avec de grands groupes, ses efforts ne peuvent rester éternellement confidentiels.

500 000 ventes, serait très exactement dix fois ce qu’a réalisé Tesla en 2015. Pour 2016, Elon Musk s’est fixé un volume de 80 000 à 90 000 exemplaires. En 2015 encore, BMW a écoulé 29 500 unités de sa petite i3 urbaine et de son i8 plus sportive.

BMW i8

Dans un cas comme dans l’autre, les très onéreuses voitures électriques de Tesla et de BMW ne visent pas un marché de masse, mais celui de particuliers fortunés, sinon aisés. C’est ce qui rend le chiffre d’Apple entendu par Autocar plutôt intéressant. On n’est pas dans le registre de la voiture pour monsieur tout-le-monde, mais pas celui de l’exceptionnel non plus.

La Pomme n’a peut-être pas inscrit dans ses prévisions les ventes effectués auprès des particuliers uniquement. Elle escompte peut-être participer à la constitution de véritables flottes de voitures (semi)-autonomes comme en voudront des entreprises telles que Didi Chuxing en Chine (lire Apple et Didi Chuxing : 22 jours seulement pour signer un chèque d’un milliard & L’investissement d’Apple dans Didi a précipité l’acquisition d’Uber en Chine).

Réinventer l’automobile après le téléphone

Ainsi qu’elle l’a fait avec l’iPod puis avec l’iPhone, Apple espère réinventer la voiture avec une somme de nouvelles technologies. Il existait des smartphones sophistiqués (bien) avant l’iPhone. Mais ce dernier a su remettre les compteurs à zéro dans cette catégorie de produits (lire aussi Comment sera la voiture du XXIe siècle ?).

Afin d’assurer un large engouement pour la voiture d’Apple, Cook table sur ce que des chefs d’entreprise du secteur automobile interrogés par Autocar décrivent comme des « technologies de rupture » - un terme donné à des caractéristiques qui devraient changer de façon significative le visage de l’automobile, de la même façon que l’écran tactile a modifié notre utilisation du téléphone mobile : une propulsion électrique très efficace, une charge rapide, des capacités de conduite autonome, des commandes gestuelles, un affichage tête haute holographique, des fonctions liées à internet, l’intelligence artificielle… la liste est longue.

Et de faire de cette voiture un compagnon mobile au sens propre du terme : « Comme l’iPhone, elle a été conçue pour être aussi un assistant personnel avec un degré de connectivité qui dépasse largement tout ce que proposent les voitures aujourd’hui »

Tout cela n’est que bruits de couloirs pourrait-on souligner, mais Tim Cook n’a rien dit de différent, et publiquement encore ! Lors d’une interview en novembre 2015 à un quotidien irlandais, on lui demandait si Apple avait des projets pour un véhicule électrique :

Je n’ai rien à annoncer quant à nos projets. Mais je pense qu’il va se produire dans les toutes prochaines années des changements significatifs dans l’industrie automobile, avec l’électrification et la conduite autonome. Et il est nécessaire de porter un intérêt tout particulier à l’interface utilisateur. Je pense donc que beaucoup de changements vont arriver dans ce domaine.

Interrogé à nouveau récemment, par des actionnaires cette fois, Cook avait botté en touche, promettant un « long réveillon de Noël » à ceux qui s’interrogent sur ce qu’Apple mijote. S’il avait voulu balayer d’un revers de la main toutes ces questions autour de l’implication d’Apple dans le domaine automobile, il a eu maintes fois l’occasion de le faire.

A la recherche d’un nouveau Foxconn

Les sources d’Autocar parlent également d’une ambition de remettre à plat les méthodes de production, afin que ce véhicule puisse être fabriqué d’une manière « économique, très efficace et sur plusieurs sites ». Pour cela, Apple cherche son nouveau Foxconn. Ni BMW, ni Mercedes-Benz n’auraient été intéressés par ce rôle peu glorieux de simple assembleur. « Nous ne souhaitons pas devenir le Foxconn d’Apple » assénait Dieter Zetsche, le patron de Mercedes-Benz, en septembre dernier. BMW aurait décliné aussi et le rapprochement entre le groupe Fiat/Chrysler et Google aurait mis un terme à des discussions avec Apple (lire aussi Apple n’a pas su convaincre Daimler et BMW pour sa voiture). Reste cette rumeur de discussions avec l’entreprise autricho-canadienne Magna qui développe des véhicules et des processus de fabrication pour de grandes marques.

Apple a toutefois mis un pied en Allemagne avec l’ouverture d’un bureau à Berlin. Initialement, il était décrit comme un incubateur d’idées, ou pour tester des moteurs électriques en compagnie peut-être de Bosch et de ZF.

D’après des sources d’Autocar à Cupertino, cette équipe berlinoise travaillerait officiellement sur Plans. 25 personnes environ bûcheraient sur l’intégration de ce service de cartographie au système de conduite autonome. Apple utiliserait aussi ce bureau pour attirer des ingénieurs de HERE, installés dans la même ville (lire Nokia vend officiellement ses cartes HERE à trois constructeurs automobiles allemands).

Tout comme les déclarations de Cook, ces confidences sont encore très loin de compléter le puzzle qu’est cette nouvelle aventure d’Apple. Elle se trame dans le secret de bâtiments à Sunnyvale et à Santa Clara en Californie, avec un nouveau chef d’orchestre pour la mener à son terme (lire Apple aurait donné le volant de sa voiture à Bob Mansfield).

Une ancienne usine d’embouteillage Pepsi compte parmi les laboratoires de développement d’Apple pour sa voiture, au 960 Kifer Road
Source
Image de une, crédit : afp.com/INGO WAGNER
avatar Tchobilout23 | 

Ça donne envie!! J'ai hâte de voir ce qu'ils vont nous sortir!

avatar Ron Dex | 

@Tchobilout23 :

Moi aussi, je me demande vraiment ce qu'ils vont sortir. Une voiture style Google complètement autonome mais avec un look immonde, pour ma part… ou bien une voiture style Tesla semi autonome pour le moment, avec un design sublime.
J'espère que ce sera la seconde solution.

Mais pour ma part, Tesla a déjà complètement révolutionné l'automobile avec enfin l'intégration de high-tech.

Durant très longtemps, les constructeurs ont été très conservateurs concernant l'intégration de la high-tech. Il suffit de voir la latence d'intégration de composants banals comme le lecteur CD, lecteur CD MP3, GPS, Bluetooth, etc. et toutes ses options facturées à prix d'or, notamment le GPS. De plus, les voitures avec GPS sont vraiment très en retrait par rapport à des solutions comme Waze.
Je n'arrive pas à comprendre pourquoi les constructeurs (ou Waze) ne font pas des partenariats avec Google pour intégrer Waze dans les véhicules, comme TomTom.

avatar Un Type Vrai | 

Tesla ne révolutionne pas la fabrication...

avatar DG33 | 

@Ron Dex
"De plus, les voitures avec GPS sont vraiment très en retrait par rapport à des solutions comme Waze.
Je n'arrive pas à comprendre pourquoi les constructeurs (ou Waze) ne font pas des partenariats avec Google pour intégrer Waze dans les véhicules, comme TomTom."

L'intégration de TomTom, passe encore, mais le contrat doit être tellement mal ficelé que personne n'y gagne.
Quant à l'intégration de Coyote, en tous cas sur Renault, c'est une catastrophe, iCoyote est (était en tous cas, je ne l'ai plus depuis 2 ans) bien plus efficace en signalements (alors que sur le Coyote embarqué une alerte chasse l'autre, sans pouvoir revenir pour valider ou invalider la précédente) une aberration.

avatar béber1 | 

Ça va être un carnage dans l'industrie automobile

avatar MBNH | 

Je ne crois pas du tout à cette histoire de voiture autonome Apple et les chiffres mentionnés dans cet article montrent bien que ces prédictions sont complètement folles. Apple tout au plus prépare un logiciel de conduite autonome qu'elle proposera aux constructeurs automobiles traditionnels, rien de plus!

avatar mat 1696 | 

@MBNH :
Je l'espère presque plus qu'une vraie voiture. Parce que imaginez, pour l'acheter vous pouvez aller sur l'Apple Store en ligne éventuellement. Mais après, il faudrait revoir les Apple Store ou avoir des partenaires dans les garages, mais dans ce cas l'Apple Store y serait totalement séparé...

Je pense plutôt à une voiture (peut-être de marque Apple) construit en partenariat avec d'autres entreprises et Apple concevrait le logiciel et toute les interactions originales avec la voiture. Mais la voiture serait vendue uniquement dans des garages évidemment. Et ça, si leur pingrerie ne prend pas le dessus, ça pourrait être bien.

avatar hdam1959 | 

@MBNH :
Avouez quand même qu'il n'est pas du tout dans l'ADN d'Apple d'être un fournisseur de matériel ou de services à d'autres compagnies.

avatar hdam1959 | 

@MBNH :
De plus, s'il ne s'agissait que de fournir un logiciel aux constructeurs automobiles, Apple n'aurait pas eu besoin de faire toutes les acquisitions dont on a entendu parler ces dernières années. L'idée d'un simple logiciel ne colle pas du tout avec les rumeurs liées au projet Titan. Vous devez donc trouver une meilleure explication, je crois…

avatar MBNH | 

@hdam1959 :
Et pourquoi pas ? Apple peut très bien débaucher des spécialistes de l'automobile justement et au final ne sortir "qu'un" logiciel mais il faut bien rappeler que c'est sûrement l'aspect le plus complexe d'une voiture autonome. Le reste n'est qu'un châssis où l'électronique simplifie pas mal les choses par rapport aux voitures thermiques.

avatar hdam1959 | 

@MBNH :
D'abord, je pense que les voitures vraiment autonomes, ce n'est pas pour tout de suite. Des aides à la conduite oui, mais je ne vois pas de constructeurs sortir une voiture réellement autonome avant 10 ans au mieux (sans compter le problème le plus épineux: la législation en la matière).
Ensuite, il ne me paraît pas logique pour Apple d'engager des centaines d'ingénieurs de chez Tesla, Ford, General Motors, Mercedes, etc., dont des spécialistes en technologie des batteries et en groupes motopropulseurs, pour in fine refiler le fruit de leur labeur à des fabricants existants (Mercedes, BMW, Peugeot, Audi, Chrysler ?) pour que ces derniers puissent vendre des voitures sous leur nom propre avec une inscription "Powered by Apple technology" ? Apple aime contrôler l'intégralité de la chaîne du produit.
Enfin, pour les constructeurs, l'intérêt de licencier une technologie qui ne leur appartient pas, et qui réduirait leur possibilité de se distinguer de la concurrence, me paraît douteux.
Le patron de Mercedes l'a d'ailleurs clairement dit: nous ne voulons pas être le Foxconn d'Apple.
Le projet Titan accouchera peut-être d'une souris, ou ne mènera à rien, mais je vois très mal l'idée d'une technologie Apple vendue sous un autre label. L'avenir nous dira ce qu'il en est …

avatar Welcomex | 

@MBNH :
D'accord avec ton analyse

avatar ToM03 | 

Juste avant on nous dit qu'Apple aurait abandonné le projet et la on nous sort des chiffres 10 fois supérieurs a Tesla sur un maché de niche et alors qu'Apple n'a aucun moyen de production.

avatar brunitou | 

S'ils réinventent la voiture comme ils ont réinventé la montre, c'est le début de la chute d'Apple -_-

avatar doogy | 

@brunitou :
Aie je voulais dire pareille ;) Tim Cook a beaucoup d'ambition il cherche à faire sa montre un phénomène de mode, faire des voitures alors qu'elle n'a aucunement l'expérience. J'attends de voir mais 500 000 voitures ils ont cru qu'ils les vendraient comme des iphones. Je pense que Cook devrait se recentrer sur ce qu'ils n'arrivent à peine à vendre que sur des choses dont il n'est pas sur de la réussite.

avatar alan1bangkok | 

La voiture  guidée par Plans....
Planquez vous !

avatar byte_order | 

Aucun problème, ils ont corrigé l'icône de Plans qui montrait qu'il fallait sauté d'un pont pour prendre l'autoroute, y'a plus rien à craindre, c'est safe désormais
;-)

avatar Jacalbert | 

N'importe quoi !

avatar headoverheel | 

J'ai hâte de rencontrer leurs commerciaux : "alors le modèle de base a une autonomie de 32 kilomètres, pour le 128 kilomètres c'est plus cher"

avatar Dv@be | 

@headoverheel :
Tesla a exactement ce raisonnement.

avatar teejay | 

@headoverheel :
Ne rigole pas Tesla le fait déjà.
En fonction du prix que tu vas mettre ils valident par logiciel plus ou moins de puissance sur le véhicule...

avatar headoverheel | 

@teejay:
C'est cela qui est drôle, on connaît deja la petite musique. Il y a aussi : vous offrez les tapis de sol? Non, les accessoires sont payants.

avatar rob24 | 

Bla bla bla ... on ne développe pas une voiture autonome en secret ;)

avatar docidoc | 

Macg: vous etes pret pour faire des tests auto? Drevet est bien passé des tests de jeux videos aux bagnoles sur Turbo, vous devriez vous en sortir ;) :))

avatar docidoc | 

Si on en croit Danny Boyle: ce serait john sculley qui aurait revendu cette usine à Steve Jobs

Pages

CONNEXION UTILISATEUR