Apple n’arrive pas à se débarrasser de son auditeur

Nicolas Furno |

Apple a été reconnue coupable d’entente illicite sur les prix des livres numériques dans l’iBooks Store en septembre 2013. La justice américaine a affecté au constructeur un auditeur externe qui doit le surveiller pendant deux ans, mais l’entreprise de Tim Cook n’a jamais apprécié Michael R. Bromwich. Jugeant qu’il s’intéressait d’un peu trop près à des sujets qui ne le concernaient pas, Apple a demandé en janvier dernier la révocation de cet auditeur. Une demande refusée une semaine après, ce qui n’a pas empêché Apple de faire appel de la décision dans la foulée.

Quasiment un mois après, la Cour d’appel des États-Unis a rendu son verdict : Apple ne peut toujours pas se séparer de son auditeur, ni obtenir qu’il soit remplacé. La justice a jugé que le constructeur n’a pas prouvé que Michael R. Bromwich pouvait lui nuire par son action. L’entreprise a toutefois obtenu une (petite) victoire : la Cour d’appel a restreint le champ d’action de l’auditeur qui ne pourra plus enquêter directement auprès des membres du conseil d’Apple. On sait qu’un point de contentieux était précisément les demandes répétées d’entretien pour tout l’exécutif de Cupertino, y compris Jony Ive qui est sûrement assez éloigné de ces problèmes juridiques.

avatar Antoinebm | 

Quel relou ce mec :p

avatar Mathias10 | 

La groupie va s'énerver ^^

avatar arekusandoro | 

Je me demande quand même jusqu'à quel point Apple doit violer la loi pour que vous arrêtiez de les plaindre a chaque décision contraire a la société...faut vraiment vous trouvez une meuf

avatar Shralldam | 

Je me demande si le culte du secret si cher à Apple n'y est pas pour quelque chose...

avatar bugman | 

@ [MGZ] Shralldam : Certainement.

avatar Le_iPodeur | 

Sa tête sur la photo est parfaite.

avatar micware | 

Moi, c'est la réaction de Jobs que j'aurais voulu voir dans une telle situation ;-)

avatar ingmar92110 | 

@micware :
Un grand coup de boule ou bien de genou dans les boules
Je sais pas pourquoi je parle tant de boules

C'est ptet´ l'autre là, avec ses histoires de meuf...
Bon je peux éventuellement sortir vu qu'il fait beau par ici :-D

avatar arekusandoro | 

@ingmar92110 :
Bah je sais pas. A chaque fois on dirait que c'est votre fric, votre compagnie...c'est peut être le cas.

Apple a eu dans une certaine mesure gains de cause, l'auditeur va pas pouvoir faire ce qu'il veut. Après il avait qu'à pas enfreindre la loi. Si il y'a un pb avec l'entente sur les prix, il faut donc changer la loi pour ne pas flinguer légalement le prix des livres...

avatar ingmar92110 | 

@arekusandoro :
T'inquiète c'était juste pour faire un jeu de mots moisi... Apple est une grande fille aux dents longues et avocats pointus, je ne m'inquiète pas pour elle. Elle déconne? Elle paye, normal. Elle fait bien? Elle encaisse, normal.

avatar Lennart | 

C'est peut être la grosse peur d'Apple que l'auditeur découvre d'autres "comportements" sur d'autres secteurs pouvant amener à une ouverture d'enquête.

avatar Francis Kuntz | 

Ca serait tres bon. Tim Cook le monsieur "Apple n'a rien a se reprocher"...

avatar warmac | 

C'est vrai que c'est déjà pénible de pas pouvoir tout contrôler et manipuler au mépris de la concurrence et du consommateur.
Si en plus on peut même pas choisir son auditeur...
Vous allez voir que bientôt ils vont nous imposer des amendes et que Barack ne mettra plus de véto clientéliste lors des décisions de justice face à samsung...

Ils ont vraiment trop pris la grosse tête chez apple, je préférais quand ils étaient en difficulté.

avatar norman | 

ça nous change des p'tites têtes ;-)))

avatar Orus | 

Un accident est si vite arrivé pourtant... :)

avatar béber1 | 

assez banal même
Les infirmières du coin sont mêmes assez expertes en réeduc

avatar strossus | 

Je me demande quand est ce que les entreprises de la silicon valley enfin deviendront des pays afin de dicter elle meme leur loi !

avatar Mithrandir | 

Et pendant ce temps Barnes and Nobles à du virer une grande partie des ingénieurs de sa division Nook. Mais bien entendu laisser Amazon faire ce qu'il veut est bon pour tout le monde... Lorsqu'ils seront seuls sur le marché, il ne faudra pas se plaindre.

avatar Lennart | 

Ne vous leurrer pas, l'ambition de Steve Jobs pour son éco-système était bien de rester le seul sur la musique, les livres, les vidéos, les films etc.

avatar béber1 | 

non

avatar Lennart | 

Si

avatar béber1 | 

reponse que je prévoyais.

J'ai eu ce genre de discussion maintes et maintes fois avec les Libristes de PCI

Alors explique toi, car si on prend ta formule en l'appliquant sur les videos et les films par ex., on voit qu'elle ne fonctionne pas.
Car si un veut dénoncer un monopole de la video/film en ligne via iTunes (la VOD quoi)
-on voit que
-ça ne marche pas sur la plupart des marchés de la planète (VOD par d'autres biais, ev : box en France)
-on voit que cela ne s'adresse qu'à du visionnage sur ordi (utilisation non majoritaire), donc on repassera
-ou si c'est par aTV, celle-ci a toujours été un "hobby" pour Apple, soit un marché de niche avec une pdm dérisoire, notamment du temps même de Jobs.

Le modèle du marché Apple, c'est principalement celui d'appareils placés dans un particularisme, dans des solutions (OS, softs, services, particuliers. En gros, tu veux du Apple il faut que tu achète un produit Apple) particulières.

Comment dès lors Apple pourrait-elle rester "la seule sur la musique, les livres, les vidéos, les films etc." en continuant d'être dans son monde, son univers... en ne devenant pas plus universelle comme ce que prépare Google par exemple en investissant tous les produits hôtes potentiels, ou en ne raccolant pas sur le bas de gamme?

Donc explique-toi mieux, je ne demande qu'à être convaincu.
Et ne me répond pas sur ce que Jobs voulait, car c'est lui qui a été un supporter de cette stratégie sur la distinction qui plaçait de fait les produits Apple sur un créneau commercial volontairement à part.

avatar iRobot 5S | 

Je pense plutôt que c'est du au "secret" des nouveaux appareils qu'appke essaye de préserver.

avatar iRobot 5S | 

@iRobot 5S :
Apple

avatar John Maynard Keynes | 

Ils se sont fait prendre les doigts dans le pot de confiture, après ... il faut bien accepter que ce soit un peu tendu.

Jamais agréable d’avoir un gars sur le dos.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR