Fermer le menu
 

Test de l’écran 4K Sharp PN-K321

Anthony Nelzin-... | | 18:30 |  28

À défaut d’un écran Retina 27 pouces, vous pouvez « au moins » avoir un écran 4K 32 pouces : le Sharp PN-K321. Non seulement Apple vend cet écran dans sa boutique en ligne, mais elle le met aussi en avant sur ses pages comme le compagnon naturel du nouveau Mac Pro. Qu’en est-il au quotidien ? La réponse dans notre test de l’écran Sharp PN-K321.

Un écran (presque) 32 pouces (presque) Retina

Le PN-K321 n’est pas tout à fait un écran 32 pouces : sa dalle mesure en fait 31,5 pouces de diagonale. Avec une résolution de 3 840 x 2 160 px, il atteint tout de même une définition très confortable de 140 ppp, un net cran au-dessus des écrans 27 pouces d’Apple (110 ppp). À une distance « normale » d’utilisation, il n’est même pas loin de répondre aux caractéristiques qui en feraient un écran Retina.

Si vous comptez acheter le PN-K321, prévoyez un peu de place sur votre bureau : il s’étend sur 75 cm en largeur et un peu plus de 44 cm en hauteur. L’ensemble-écran lui-même est assez fin (3,6 cm), mais le pied, que vous devrez d’ailleurs monter, est plutôt imposant (une vingtaine de centimètres).
Si vous comptez acheter le PN-K321, prévoyez un peu de place sur votre bureau : il s’étend sur 75 cm en largeur et un peu plus de 44 cm en hauteur. L’ensemble-écran lui-même est assez fin (3,6 cm), mais le pied, que vous devrez d’ailleurs monter, est plutôt imposant (une vingtaine de centimètres).

Apple définit en effet un écran Retina comme un écran dont le nombre de pixels par degré (PPD) est supérieur à 53. Ce nombre peut être calculé en multipliant la distance à l’écran (en centimètres ou en pouces) par la définition de l’écran (en points par centimètres ou en points par pouces) par 2tan(π/360). La firme de Cupertino conseille de placer son écran à une distance de 45 à 60 cm des yeux. Au plus bas de la fourchette, le PN-K321 est encore un peu trop grossier pour que ses pixels soient parfaitement indistinguables (44 PPD). Mais au plus haut, c’est techniquement un écran Retina (58 PPD).

Du moins en théorie : avant de voir tout ça, il faut déjà le brancher.

HDMI, DisplayPort, MST, SST : l’embrouillamini

Lors de son importation en Europe, un écran doté d’un port HDMI est considéré comme un téléviseur et taxé comme tel s’il dépasse une certaine taille… qu’excède le Sharp PN-K321. Le modèle vendu en Europe est donc dépourvu des deux ports HDMI 1.4 que l’on trouve sur le modèle américain : ne lui reste qu’un port DisplayPort 1.2. À près de 4 000 € l’écran, on ne sera pas surpris de trouver un câble DisplayPort vers mini DisplayPort dans le carton.

Au premier abord, l’absence de port HDMI 1.4 n’est pas rédhibitoire, puisqu’il ne permettrait pas de dépasser 30 Hz à 3 840 x 2 160 px, alors que le DisplayPort 1.2 dispose de la bande passante nécessaire à la 4K à 60 Hz. Reste qu’au premier allumage de l’écran… vous serez limité à 30 Hz. Pas besoin d’aller dans les Préférences système pour s’en rendre compte : le défilement du curseur n’est pas fluide, celui des fenêtres et de leur contenu est carrément haché.

Les préférences Moniteur, lorsque l'on branche l'écran à la sortie du carton. Notez la présence des définitions 1080p et 1080i : il est géré comme le serait un téléviseur.
Les préférences Moniteur, lorsque l'on branche l'écran à la sortie du carton. Notez la présence des définitions 1080p et 1080i : il est géré comme le serait un téléviseur.

L’implémentation actuelle du DisplayPort 1.2 empêche en effet d’utiliser un écran 4K à 60 Hz sans avoir activé au préalable le mode Multi-Stream Transport (MST) — or à la sortie du carton, le PN-K321 est configuré pour utiliser le mode Single-Stream Transport (SST). Avec le MST, le signal est décomposé en deux demi-écrans 1 920 x 2 160 px, reconstitués en un écran 3 840 x 2 160 px par l’écran. Activer le MST n’est pas très compliqué, mais l’arrangement des boutons du PN-K321 et son antique OSD ne rendent pas la chose très agréable.

L’OSD du PN-K321 est un OSD typique, c’est-à-dire exécrable. Son utilisation n’est pas facilitée par le fait que l’écran possède deux paires de boutons de défilement, chacun ayant sa fonction (navigation / choix d’une option).

Un redémarrage de l’écran plus tard, il peut enfin être utilisé à 60 Hz… du moins sur le nouveau Mac Pro. En effet, si les MacBook Pro Retina fin 2013 sont dotés de ports Thunderbolt 2 et sont donc compatibles DisplayPort 1.2, seule la build d’OS X spécifique au Mac Pro fin 2013 prend en charge le MST. Branchez le PN-K321 en mode MST à n’importe quel autre Mac, et seule la moitié de l’écran s’affichera, ou un demi-écran sera étiré sur l’écran complet.

Une fois le mode MST activé, on peut choisir des définitions « informatiques ». Le menu de sélection de la fréquence de rafraîchissement disparaît : le PN-K321 est alors utilisé à 60 Hz.
Une fois le mode MST activé, on peut choisir des définitions « informatiques ». Le menu de sélection de la fréquence de rafraîchissement disparaît : le PN-K321 est alors utilisé à 60 Hz.

Ce qui ne veut pas dire qu’il est impossible d’utiliser le PN-K321 avec un autre Mac que le nouveau Mac Pro : à condition d’utiliser le mode SST, il peut être utilisé avec la plupart des machines récentes. Avec les MacBook Pro Retina et au moins les deux dernières générations d’iMac, on pourra d’ailleurs l’utiliser en définition native, mais à 30 Hz seulement. Sur les autres Mac, tout dépendra de la puce graphique : étonnamment, une Intel Graphics HD 4000 ne gérera pas plus de la HD 1080p, et il faudra au moins une Intel Graphics HD 5000 pour passer en 2 660 x 1 440 px.

Évidemment, dans ces cas, l’affichage est très grossier : il est possible d’utiliser le PN-K321 avec un autre Mac que le nouveau Mac Pro, mais ce n’est pas souhaitable. Bref, il est pour le moment réservé à la station professionnelle d’Apple, son adéquation avec les derniers MacBook Pro Retina et de futurs Mac Thunderbolt 2 dépendant de mises à jour logicielles. Et de fait, c’est avant tout le logiciel qui limite les capacités de cet écran. Une fois passé en 60 Hz, il peut tout à fait être utilisé pour des usages bureautiques… mais là encore, ce qui est possible n’est pas forcément souhaitable.

Le plus gros défaut de cet écran ? OS X !

Pour ses écrans haute résolution, Apple rend l’affichage à deux fois la définition utile (2:1) avant de le mettre à l’échelle. L’affichage d’un MacBook Pro Retina 15 pouces est ainsi rendu à 2 880 x 1 800 px pour une définition utile de 1 440 x 900 px : on n’a pas plus de « place », mais tout est plus net. OS X ne gère pas les écrans 4K de la même manière. Cette fois, l’affichage est rendu à 1:1 : on a beaucoup plus de place, mais tous les éléments d’interface sont minuscules.

En attendant qu’Apple rende enfin son système véritablement indépendant de la résolution, on pourrait vouloir utiliser les définitions mises à l’échelle pour concilier finesse et lisibilité. Mais au lieu d’être rendue en 5 120 x 2 800 px et « dézoomée », la définition 2 560 x 1 440 px est rendue en 2 560 x 1 440 px et… « zoomée ». Les éléments d’interface sont certes plus gros et plus visibles, mais ils sont aussi beaucoup moins définis : on perd tout l’intérêt d’une dalle 4K.

En utilisant le débogueur Quartz d’Apple, on peut certes activer une définition HiDPI… mais elle est de seulement 1 920 x 1 080 px. Sur le papier, le PN-K321 rivalise avec les écrans Retina d’Apple, mais en l’espèce, il est difficilement utilisable en usage bureautique. À sa décharge, la firme de Cupertino ne le présente pas autrement que comme un écran destiné aux vidéastes. Force est de constater que grâce à son immense définition, il est impossible de se sentir à l’étroit dans Final Cut Pro X, où l’on affichera une vidéo HD 1080p au pixel près sur un quart de l’écran.

Réglage sur trois axes et en hauteur, le PN-K321 pourra s’adapter aux exigences ergonomiques des postes de travail. La dalle de Sharp possède d’excellents angles de vue (176° sur les deux axes) et surtout une très bonne qualité d’image. IGZO oblige, le contraste est bon sans être excellent (900:1) : la luminosité maximale atteint les 340 cd/m² et la luminosité minimale des noirs dépasse tout juste 0,5 cd/m².

En sortie de carton, la colorimétrie est plus que correcte : le ∆E dépasse à peine 3,5 (voir ces quelques explications si cette phrase vous semble être écrite en chinois). Les professionnels de l’image devront néanmoins prendre garde à la balance des blancs, par défaut très légèrement supérieure aux 6 500 K idéaux, et au gamma, un peu trop élevé sur les teintes les plus foncées. Les commandes intégrées permettent d’intervenir sur ces deux points, mais quitte à faire, on passera un petit coup de sonde pour gommer d’un coup tous les défauts.

Conclusion : oui, mais non

Le Sharp PN-K321 est donc un bon écran : sans être exceptionnelle, sa dalle est de bonne qualité… et c’est une des premières dalles 4K 32 pouces adaptées à l’informatique, une performance en soit. Malheureusement, son utilisation est grandement limitée par OS X.

Rien ne vous empêche d’utiliser le PN-K321 pour surfer sur le web et remplir des tableurs, à condition d’avoir une excellente vue. Vous voulez avoir de la place pour faire de la bureautique ? Vos 4 000 € seront mieux investis dans trois Thunderbolt Display, un nouveau siège et un nouveau bureau. Et vous aurez moins de migraines.

OS X ne permettant pas de concilier finesse et lisibilité, cet écran est de fait réservé aux vidéastes et autres professionnels de l’image… qui veilleront à ne pas le mettre en bout d’une chaîne contenant du stockage ni à le brancher sur n’importe quel port de leur Mac Pro. Bref, le PN-K321 n’est clairement pas fait pour tout le monde… mais il n’y avait qu’à lire le montant sur l’étiquette pour s’en convaincre.

6.5
10
Test de l’écran 4K Sharp PN-K321

  • Définition impressionnante

  • Bonne qualité de la dalle


  • Plutôt mal géré par OS X

  • Prix encore prohibitif


Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


28 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar Armaniac mar, 04/02/2014 - 19:01

Entre ça et les bugs graphiques de Mavericks, c'est à croire qu'ils ont oublié de dédier une équipe de développement sur le sujet, chez Apple... Etonnant. Ou alors ils sont allés un peu vite en besogne.

avatar patrick86 mar, 04/02/2014 - 21:31

@Armaniac :

Apple ne désigne vraisemblablement pas cet écran à être un moniteur principale pour le Mac Pro, mais secondaire et dédié à du travail fin sur des images à fortes définitions.

Ce n'est pas un écran Apple Retina, et n'est donc pas géré comme tel (avec mise à l'échelle, etc.).

avatar oomu mer, 05/02/2014 - 14:59

Apple le décrit comme écran de visualisation de vidéo 4K (et à la rigueur pour y mettre l'interface mais A LA RIGUEUR)

vous êtes censés avoir votre écran de travail (un 27" par exemple) et lui en 2eme écran pour la sortie,contrôle etc.

"c'est à croire qu'ils ont oublié de dédier une équipe de développement sur le sujet, chez Apple... "

c'est une solution pour monteur vidéo.



avatar DJ-Snowly mar, 04/02/2014 - 19:39 via iGeneration pour iOS

Ça sera intéressant sur un écran 24" ! Surtout en mode HIDPI !

avatar bugman mar, 04/02/2014 - 19:40 (edité)

Mais vous êtes blindé de thunes chez MacG ! ;)

avatar mbpmbpmbp mar, 04/02/2014 - 21:54 (edité)

Pour ceux qui sont interessés par un 4K, Dell qui va sortir (ou a peut être déjà sorti) de l'ecran 4K beaucoup moins cher.

avatar lolfr mar, 04/02/2014 - 22:19

Attention, celui-ci, s'il ne sera pas cher, ne sera pas du même acabit en qualité de dalle et surtout, il est limité à du 30 Hz… juste impossible en moniteur principal : http://www.pcworld.com/article/2084966/dells-28-inch-4k-desktop-monitor-...

avatar calotype mer, 05/02/2014 - 09:46

@lolfr
oui mais il y a un autre DELL "4K" qui je pense possède la même dalle que le sharp et qui est dans les 2500 € c'est les dell UP3214Q (et qui possède le HDMI) :

testé ici: http://www.tftcentral.co.uk/reviews/dell_up3214q.htm

Lui est du même acabit que le sharp pour presque deux fois moins cher !

avatar oomu mer, 05/02/2014 - 15:00 (edité)

comme tout a une explication logique dans l'Univers, l'écran dell auquel vous pensez, celui "nettement moins cher", est aussi nettement moins bon

il est par exemple limité au 30hz

et vraiment, vous ne voulez pas du 30hz.

Tout cela est prématuré sauf si vous êtes un professionnel en 4K

Displayport 1.3 va mettre de l'ordre, les dalles vont s'améliorer grandement et os x 10.10 changera certainement leur gestion.

Bref, laissez le temps au temps.

avatar igears mar, 04/02/2014 - 23:03 via iGeneration pour iOS

C'est pas vraiment un écran pour faire du montage en 4K (avec interface de Final Cut Pro ou autres d'ailleurs) ! Mais plus pour du monitoring 4K ! Ta timelime et les paramètres... Sur un autre écran !

avatar cv21 mar, 04/02/2014 - 23:45

pour moi aussi il s'agit d'un moniteur de "retour" pour le montage vidéo pas un écran de travail, à sa décharge il ressemble tout de même beaucoup à un moniteur informatique et les moniteurs vidéos ont l'avantage d'avoir les réglages en façade.
exemples :
- visual impact : http://www.visualsfrance.com/vente.php?lesmenus=16&clef=moniteur
- atreid : http://www.atreid.com/index.html?menu=1430&entree=1&c1=5

avatar onclebobby mar, 04/02/2014 - 23:28

En résumé, il est urgent d'attendre!

avatar oomu mer, 05/02/2014 - 15:01

sauf si on vous paie à faire du 4K.

avatar John Maynard Keynes mer, 05/02/2014 - 01:10

Une des grandes erreurs, qui je l’avoue est bien nourrie par le marketing, est de croire que le Mac Pro n’a de sens que pour le 4k.

avatar oomu mer, 05/02/2014 - 15:03

ce n'est pas une "erreur", c'est effectivement le principal usage qu'Apple décrit pour le mac pro:

Final Cut a été optimisé et sorti en même temps que le Mac Pro pour rendre l'usage du 4K intéressant.
En même temps que le mac pro, Apple a proposé cet écran et en assure la support.

C'est une solution de montage vidéo 4K et Apple est claire et net sur cela. Elle a prêté un mac pro 8 ou 12 coeurs + écran 4K a presque toutes les publications professionnelles de montage vidéo.

-
bien sur le mac pro peut faire autre chose.

avatar Kinky mer, 05/02/2014 - 03:33

"Vos 4 000 € seront mieux investis dans trois Thunderbolt Display"

LOL

avatar Moumou92 mer, 05/02/2014 - 06:40 via iGeneration pour iOS

Il y a une erreur dans la formule: 1 degré c'est 2 pi/360 ou pi/ 180...

avatar calotype mer, 05/02/2014 - 09:54

Réalité ou juste mal chance isolée cette écran soufrerait peut être de rémanence d'après les dires de ce client qui à laissé un commentaire sur amazon:

http://www.amazon.com/Sharp-PN-K321-Edge-LED-Monitor/dp/B00C49R198/ref=s...

avatar oomu mer, 05/02/2014 - 15:03

qu'il appelle Sharp.

avatar patrick86 mer, 05/02/2014 - 10:12 via iGeneration pour iOS

@Kinky :
LOL. C'est en effet ce qu'inspire ton commentaire.

avatar EricdeB mer, 05/02/2014 - 11:04

La 4K dans l’informatique, c’est comme la 4G. 5% des utilisateurs en ont vraiment l’utilité mais le marketing fait croire au 95% restants que ça leur changera la vie… Lol…

avatar aldomoco mer, 05/02/2014 - 12:55

La qualité de l'écran est peut être très bonne mais comme design c'est pas le top !

avatar macbookintel mer, 05/02/2014 - 13:37 (edité)

C'est marrant à côté le thunderbolt display 27' à l'air d'un petit jouet bon marché :)

avatar marc_os mer, 05/02/2014 - 14:15

Un écran avec une MST, j'en veux pas !
:P

avatar marc_os mer, 05/02/2014 - 16:37

Rendez-nous l'affichage !
Rendez au français tout son sens !

"Rendre" ne veut pas dire ni n'est la traduction de l'anglais "to render" tel qu'utilisé en informatique.

« Apple *rend* l’affichage à deux fois la définition utile (2:1) avant de le mettre à l’échelle. L’affichage d’un MacBook Pro Retina 15 pouces est ainsi _rendu_ à 2 880 x 1 800 px .... Cette fois, l’affichage est _rendu_ à 1:1 : on a beaucoup plus de place, mais tous les éléments d’interface sont minuscules.
En attendant qu’Apple *rende* enfin son système véritablement indépendant de la résolution »

En attendant, ce franglais rend le texte difficile à lire. :P

En français, on dirait :
« Apple *génère* l’affichage à deux fois la définition utile (2:1) avant de le mettre à l’échelle. L’affichage d’un MacBook Pro Retina 15 pouces est ainsi _généré_ à 2 880 x 1 800 px .... Cette fois, l’affichage est _généré_ à 1:1 : on a beaucoup plus de place, mais tous les éléments d’interface sont minuscules.
En attendant qu’Apple rende enfin son système véritablement indépendant de la résolution »

… et attendant que les journalistes rendent à nouveau leur texte lisible...

avatar Ultranova mer, 05/02/2014 - 18:39

Un Ecran avec une MST et qui a besoin d'un coup de sonde.

C'est un écran de malade ;o)

OK, je connais le chemin

avatar pim mer, 05/02/2014 - 22:41

Bref il faut surtout attendre qu'Apple nous sorte un iMac Retina et/ou un Thunderbold Display Retina.

avatar jo2s jeu, 06/02/2014 - 15:22

Bonjour,

avez-vous testé avec l'outils RDM qui permet d'obtenir d'autres résolutions que ne propose pas OSX par défaut ?

À titre d'exemple, avec un Thunderbold Display 27' branché sur un MBPR 15 2012 et un MBA 2013, j'arrive à avoir du 1920x1080 en HiDPI !