Apple : lorsque le design se heurte à la production

Florian Innocente |
Apple a-t-elle poussé un peu trop loin le curseur en matière de design produit en 2012 ? Avec comme conséquence des lancements entachés de problèmes, dont certains continuent aujourd’hui de produire leurs effets. Plus précisément, l’iPhone 5 et le nouvel iMac ont peut-être montré les risques et les limites d’une politique qui entend concilier l’excellence dans la création et la fabrication avec des volumes de production qui rendent ces exigences presque intenables.

« Jamais jusque-là nous n’avons fabriqué un produit avec un niveau de précision et de finition aussi extraordinaire » clamait Jonathan Ive dans la vidéo de présentation du nouveau téléphone. Un effort qui ne s’est pas traduit de manière aussi éclatante dans les faits, du moins les premiers temps.



Rayures, tâches, éclats dans le métal… on a vu des iPhone 5 pécher sur leur finition dès la sortie de la boite. Puis de l’intérieur de Foxconn sont très vite venus des échos sur la difficulté à produire ce nouveau design dans les volumes demandés par Apple et ses clients.

Une conception exigeante, demandant du temps à être maîtrisée et dont les premiers à en faire les frais furent les employés des chaînes de fabrication soumis à une pression inédite (lire Foxconn : une grève relative au contrôle qualité de l’iPhone 5).

Dans le cas de l’iPhone 5, bien plus que les clients, ce sont en effet les ouvriers qui se trouvent pris en étau. Il faut produire beaucoup, mais avec soin ; vite, mais avec précision. Et dès que l’on parle d’iPhone, les volumes se comptent rapidement en millions d’unités ramassées sur quelques semaines seulement (47,7 millions d’iPhone vendus ces trois derniers mois, mais en incluant les modèles 4 et 4S que l’on peut penser rodés dans leur fabrication). Des ouvriers qui subissent également la pression des clients, lesquels, dans un secteur où un produit chasse l’autre, veulent le dernier appareil dans les meilleurs délais. Patience et high-tech se conjuguant très mal.



Sauf à ce qu’une production entièrement robotisée ne devienne réalité un jour, le facteur humain risque de demeurer un certain temps une variable indépassable dans cette industrie et pour Apple en particulier.

iMac


Le cas de l’iMac est différent, mais tout aussi symptomatique. Ce n’est pas un produit qui connaît les volumes de l’iPhone, ce n’est pas une révolution en matière d’informatique personnelle, cependant la nouvelle génération peine à sortir des usines. Annoncé le 23 octobre et livré au compte-goutte depuis le 30 novembre, l’iMac affiche aujourd’hui encore des délais compris entre 2 et 4 semaines selon les configurations. On croirait presque attendre une nouvelle voiture lorsqu’on commande son 27". Pour comparaison, tous les autres Mac sont en stock.

Ce n’est que depuis trois jours que des échos de progrès dans la production sont arrivés, mais encore sans traduction manifeste sur l’Apple Store.

Apple n’a jamais expliqué les raisons de ce retard, affirmant simplement qu’elle vendait chaque modèle qu’elle parvenait à produire. A priori, l’écran serait le responsable. Entre sa lamination et le nouveau procédé de soudure par friction malaxage du bandeau sous la dalle et de la coque arrière, ce sont les seuls éléments vraiment nouveaux de cet iMac. Processeurs, disques durs, barrettes mémoires, SSD… aucun écho de pénurie sur l’un ou l’autre de ces composants n’a défrayé la chronique et ils sont tout ce qu’il y a de plus standard.

Apple avait par contre, dès la présentation de l’iMac, bien insisté sur la prouesse de cette lamination et de ses avantages. « Cela a représenté un énorme défi, nous n’avons jamais fait de lamination sur un écran aussi grand » expliquait Phil Schiller en assénant comme résultats : une dalle 45% plus fine et des reflets atténués de 75%.



D’aucuns trouveront peut-être que cela fait beaucoup d’efforts pour obtenir une finesse dont on ne profite guère une fois assis devant son iMac et pour faire disparaître des reflets qui n’existaient pas avant que l’industrie informatique ne décrète qu’il fallait maintenant des écrans brillants…



Rarement en tout cas une gamme de Mac ne fut freinée dans son lancement par des choix techniques qui ne traduisent pas une forte valeur ajoutée pour les clients. Soyons juste, si ces iMac étaient arrivés sans changement de design, Apple aurait été tout autant critiquée pour son manque d’imagination.

Mais avec cet iMac, comme avec l’iPhone 5, il y a ce sentiment que ce grand écart permanent entre désir de qualité, de bravoure technique et d’impératifs de quantité frôle un point de rupture. C’était manifeste avec l’iMac dont l’ancienne gamme avait été retirée des rayons tandis que la nouvelle se faisait attendre.

Ce type de situation n’est pas nouveau chez Apple, mais il n’avait pas autrefois les mêmes conséquences. Certains choix techniques ou de matériaux ont conduit à des problèmes plus ou moins vifs. Les rayures dans le châssis du Cube, la peinture écaillée des PowerBook Titanium (quand ce n’était par leur charnière qui se brisait net), les craquelures dans la coque des portables blancs ou le décollement de la surface en caoutchouc des MacBook, la couleur blanche de l’iPhone 4, etc. On peut aussi citer l’iMac tournesol au pied articulé adoré des clients, mais complexe et trop coûteux pour son inventeur.

Ces exemples ont été nombreux, mais ils arrivaient en fin de cycle de vie du produit, ou alors ils n’avaient pas d’impact sur la production, ou bien encore leur capacité de nuisance commerciale était plus relative (le G4 Cube a moins souffert de ses rayures que de son positionnement commercial saugrenu). Tout le contraire de ce qui s’est passé avec l’iPhone 5 et aujourd’hui avec l’iMac, c’est dès le premier jour et même avant leur commercialisation que les problèmes se sont fait sentir.

Il ne s’agit pas de reprocher à Apple sa volonté d’explorer de nouvelles pistes dans les lignes de ses produits, de rechercher une forme de perfection dans leur fabrication. La porosité de l’industrie électronique et informatique à ses idées montre d’ailleurs à quel point il est essentiel qu’elle ne dévie pas du chemin qu’elle a tracé depuis ses origines. En avançant, Apple fait avancer beaucoup de monde derrière elle, au-delà de son cercle de clients. L’entreprise a parfois cédé aux critères économiques dans la conception de ses matériels, mais ce fut pour de piètres résultats (ex : Power Mac 4400 en 1997, ci-dessous et encore on ne l’entend pas fonctionner…).



Le procédé de soudure par friction malaxage qui donne l’illusion que tout le châssis aluminium de l’iMac est fait d’une seule pièce au lieu de deux (si l’on prend la peine de chercher l’ancien trait de soudure quasiment à la loupe…) apportera peut-être d’autres avantages plus évidents à l’utilisateur dans de futurs produits. Ou pas…

Mais pour prendre une analogie avec l’automobile, peut-on aujourd’hui prétendre faire une Jaguar avec la qualité que cela suppose dans les volumes de production d’une Clio ? Jusqu’à quel point ces deux extrêmes peuvent-ils être réunis ? À écouter Apple, c’est tout à fait possible et elle s’y attache.

On peut toutefois se demander si avec les volumes de vente que sont devenus les siens, elle va à chaque lancement d’un produit au design plus élaboré, toujours plus sophistiqué, connaître les affres d’une montée en charge laborieuse, pénible pour les hommes dans les usines et périlleuse pour ses premières ventes.

Faut-il craindre de les voir se répéter lors des prochaines générations parce qu’ils sont foncièrement inévitables ? Faut-il s’inquiéter chaque fois que Phil Schiller parle du challenge technique que fut tel ou tel nouveau procédé ? Les prochains produits le diront et c’est certainement l’un des défis les plus compliqués pour Apple depuis ces toutes dernières années. Réussir à produire beaucoup, mais toujours avec un certain niveau d’excellence. Le possible iPhone "low-cost" sera l’occasion de voir si ce contrat peut être rempli à nouveau.

Sur le même sujet :
- Jonathan Ive sur l’iPhone 4 et la science des matériaux

Tags
avatar nogui | 
@stéphane83 "sont à leurs emplacements appropriés (je ne débranche pas mon disque dur externe toutes les 5 minutes et les câbles sont ainsi camouflés et bien disposés à l'arrière). L'accès à la fente pour les carte sd est très aisé." Bon, l'accès sur le coté , auparavant pouvait aboutir à des erreurs de manip, 2 fois pour ma part : Mettre cette fichue carte SD dans la fente du superdrive !!! Bon derrière au moins plus de soucis :-) , mais faut avouer que c'est moins pratique .. L'idéal serait de prévoir un fente pour carte SD dans le clavier filaire ..
avatar Stardustxxx | 
@ nogui La je suis pas vraiment sur de ce que tu avances. Du HDD 15000 rpm, c'est uniquement dispo pour les serveurs, c'est du matériel pro. Je suis quasi sur que c'est plus cher que du SSD. Sans compter que ca ne doit meme pas exister en SATA, donc du SAS ou du FibreChanel ca coute cher. Aller mettre un 15000 rpm dans Mac, tu as envie qu'il decolle. ;)
avatar Stardustxxx | 
@ stéphane83 Je le repete, ce n'est pas ce que l'on dit. Juste que le design des Mac se focus plus sur l'esthetique que sur l'ergonomique. Ca a des avantages et des desavantages. Mais rien de problematique, on est d'accord. C'est le parti pris par Apple, c'est tout.
avatar JPTK | 
Et là j'ai une pensée pour tous ces imbéciles qui chialent parce que leur petit joujou à la con a 15 jours et plus de retard, les pauvres petits bouts de choux, c'est vraiment trop triste, ils ont bien du malheur pendant que leurs frères et soeurs asiatiques ploient sous la cadence de fou. J'aimerais bien que la situation s'inverse un jour en fait.
avatar nogui | 
@en ballade "Tu veux dire que l iMac 2011 était trop épais pour ton bureau? " Je repoudrai avec grand plaisir à ta question , mais il faudrait, comme nous faisons tous , ou du moins la majorité, me noter à partir de quelle affirmation tu fais ta remarque .. Ça améliore la compréhension, ainsi que la lecture ..
avatar debione | 
@stardustxxx: Les 15000rpm c'est en effet généralement du SCASI ou du SAS, et les prix sont sensiblement les mêmes (au Go) que les SSD (à la différence notoire que ce n'est pas la même interface, donc incomparable). Ce que l'on peut comparer par contre c'est les velociraptors à 10000rpm (interface sataIII) et la il n'y a pas franchement photo, les SSD nettement plus cher... Mais cela n'est qu'une question de peu de temps, le prix des SSD chute tellement vite, que d'ici 2-3 ans il n'y aura quasiment plus de DD classique dans les ordis grand publique (sauf le lowcost je pense)
avatar nogui | 
@Stardustxxx "Du HDD 15000 rpm, c'est uniquement dispo pour les serveurs, c'est du matériel pro. Je suis quasi sur que c'est plus cher que du SSD." Ha ? tu trouves ? 400 € ici pour 600 Go http://www.ldlc.com/fiche/PB00094798.html#aff107 Combien on en a pour 400 € avec le SSD ?
avatar nogui | 
@en ballade "Apple ecolo! C est abaxil qui nous donne le scoop!! " Quelle entreprise d’informatique l'est plus ?
avatar bidon_essence | 
J'insiste : OU est passé mon message ?
avatar Stardustxxx | 
@ nogui Pour le meme prix tu as un SSD de 360 GO. Dans un an 18 mois ca vaudra le meme prix.. Et dans quel mac tu le mets ton 15000 rpm SAS 2,0 3.5"... Tu peux juste le mettre dans un Mac Pro. Dans un iMac ca rentre pas, donc je trouve pas que ce soit un argument pertinent. Oui c'est moins cher, mais tu peux pas le mettre dans ton iMac. Génial. ;)
avatar nogui | 
@Stardustxxx "Tu peux juste le mettre dans un Mac Pro. Dans un iMac ca rentre pas, donc je trouve pas que ce soit un argument pertinent. Oui c'est moins cher, mais tu peux pas le mettre dans ton iMac. Génial. ;)" Donc, de "plus cher", on est donc passé à 2 fois moins cher (à la louche, 360 au lieu de 600 ) en rapport à la capacité .. :-) Mais je pense que tu as mal compris mon propos de départ. Je voulais juste dire qu'à vouloir toujours plus de performances , encore et encore, il est plus judicieux d'y aller franco et parler des disques vraiment performants qui font la différence : Donc opposer le 15000 au 5400 : OK ça a un sens Mais opposer le 7200 au 5400 c'est plus discutable . Voila ce que j’insinuais au départ.
avatar debione | 
@bidon_essence J'aurais bien envie de répondre dtc, mais je pense que ce serait hors charte^^
avatar Stardustxxx | 
@ nogui Et ta carte SAS elle coute combien ? Tu as vu les prix. Rajoute le prix de carte SAS (700 euros) a ton disque dur et on recompare le prix. Je disais que c'etait plus cher comme solution, car je considerai le prix de la carte controlleur avec. Tu as choisi le disque 15k SAS le plus interessant sur LDLC, si je fais la meme chose pour les SSD chez LDLC, je trouve ca M4 512 Go pour 383 euros http://www.ldlc.com/fiche/PB00113849.html, on est dans les meme prix, ... Et on niveau perf on est pas dans la meme categorie. 171 Mo/s en lecture sur le 15k, et 500 Mo/s sur le M4... Tu veux de la oerf, tu mets un SSD... Je n'ai jamais oppose du 7200 ou 5400... J'ai juste critique les arguments d'abaxil qui n'avait pas de sens.
avatar pat3 | 
@crazy_c0vv "Pour moi le nouvel iMac est une hérésie. Son écran hyper fin ne sert littéralement à rien. A faire joli et design, peut-on me répondre. Oui, mais cette fois c'est au détriment des performances (disque dur 5400tr 2.5' dans une machine de bureau !!!). En plus il est trop cher." Le nombre d'iMac que j'ai vu chez des pros hype et leurs secrétariats (médecins, agences…), et dans les salons de M. et Mme Toutlemonde, je dirais que le joli et design fait partie de l'équation Apple, et ce depuis son renouveau, et qu'un nombre très majoritaire d'utilisateurs se fout totalement des performances - leur ordi est de toute façon surdimensionné pour leur usage. J'irais même jusqu'à dire: 95% des ordis sont surdimensionnés (ou surfonctionnels) par rapport à leur usage effectif - ce que montre l'engouement pour les tablettes. Si l'iMac Bondi Blue n'avait pas été joli et design, il n'y aurait tout simplement plus d'Apple aujourd'hui; on peut dire la même chose avec l'iPod, l'iPhone, l'iPad, les macbook Air et Pro. Bref, Apple a toujours résolu de la même manière l'équation esthétique/fonctionnalité: esthétique et fonctionnel, en limitant les fonctionnalités, alors que le marché PC a toujours répondu: fonctionnel avant tout, voire la quantité de fonctions comme argument de vente. On critique (à raison, hein, il est quand même un peu anémique) l'iMac d'aujourd'hui, mais comme le MBA, le MBP avant lui, et comme le sera le MBP Retina, il sera intéressant à la version 2, et au point à la version 3. Il vaudra toujours mieux, chez Apple, passer son tour au renouvellement de gamme, ou acheter confortablement la gamme sortante si nécessité d'achat. Mais les forums et les commentaires bruissent encore et toujours des mêmes critiques sans mémoire, qui perdent leurs infos à chaque reset produit.
avatar pat3 | 
@Stanley Lubrik "A titre personnel, je reste un adepte de l'informatique modulable... Ave un certain sens du design et de la compacité, cela peut donner des produits comme eux de XI3... Tout est démontable et upgradable... Faible conso d'électricité, empreinte écologique réduite... http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=dNlG_pafBJI http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=r-ox90oXq8c http://www.youtube.com/watch?v=caYg82YyddY&list=UUXv-uLYIinJoagjK1ifftXA&index=10 Le contraire de l'informatique jetable." Question: ton ordinateur usuel est-il l'un de ces produits? Si non, pourquoi? "Même sur les iPad, je serais a minima preneur d'un port SDXC intégré pour faire évoluer le stockage de données... " moi aussi, mais son absence ne me peine pas plus que ça. Et la rumeur d'un iPad à 128 go me fait saliver d'avance; je revendrais sans doute mon Retina actuel pour un 128 go - et je commencerai sans doute à faire de plus en plus de choses directement sur l'iPad.
avatar phantoom | 
@daito "C'est marrant ça, on ne s'est pas posé la question avec les écrans TV qui sont devenus de plus en plus fin et on s'extasiait toujours plus de la finesse accrue de ces appareils. " Les TV on les accroches au mur, par conséquent plus elles sont fines, mieux c'est. L'imac on peux pas démonter le pied du coup impossible de l'accrocher ailleur et quoi qu'il arrive on garde toujours la même épaisseur à cause de ce dernier. Quand au design de l’arrière d'un produit qu'on ne vois que de face... c'est comme parler du design des semelles d'une paire de baskets, ou du dessous du chassis d'une bagnole --> tout le monde s'en tappe.
avatar debione | 
@Phantoom Le propre d'un produit qui se veut haut de gamme (godasse, bagnole ou info qu'importe) c'est d'être irréprochable sous TOUTES les coutures, même celles que l'on ne voit pas, et peut-être même surtout sous celles que l'on ne voit pas... C'est bien ce qui différencie un produit qui se veut haut de gamme des autres... regarde la gueule (design) d'un moteur de voiture haut de gamme et celui d'une entrée de gamme, pourtant on s'en fout non du design d'un moteur de bagnole?... De même le plus beau design des produits Apple est sans doute à l'intérieur, mais aussi le soin apporté à celui-ci sous toute ses facettes, et non pas juste une "façade" au sens propre de design.
avatar nogui | 
@phantoom "Les TV on les accroches au mur, par conséquent plus elles sont fines, mieux c'est." Justement .. pourquoi ? Avant on les posait sur un meuble, qui est souvent encore la (en dessous). Sur le meuble on retrouve la box, lecteur DVD , etc... On en revient donc à la même conclusion, Tout çà n'est donc qu'une question d’esthétique et non pas de pratique. Pourquoi l’accepter pour les TV et pas pour les ordinateurs ? "L'imac on peux pas démonter le pied du coup impossible de l'accrocher ailleur et quoi qu'il arrive on garde toujours la même épaisseur à cause de ce dernier." Je ne comprend pas l’intérêt d'accrocher un écran d'ordinateur (surtout tout-en-un) sachant qu'on doit avoir accès aux pris USB, entre autres .. Ensuite l’épaisseur (si elle n'est que visuelle) influe aussi sur le poids , ce qui n'est pas négligeable ...
avatar poulpe63 | 
Au final, branchés sur une TV, voici une solution qui met l'imac à la trappe : - Mac Mini avec Fusion Drive (1 à 3 To) clavier + souris/trackpad/télécommande (usage : itunes, synchro ipad/iphone) - Apple TV v4 + clavier BT + télécommande (les même que ci-dessus) - Lecteur BR/XBOX720/PS4 (vive le BR ;p ) Bien-sûr, si Apple sort une TV, les deux 1ères options (Mac Mini & Apple TV) seraient intégrés (donc TV Apple avec iTunes et iOS ? curieux de savoir si c'est possible...)
avatar phantoom | 
@nogui fait pas exprès de pas comprendre. Le fait que les TV soient plates et permettent entre autre de les accrocher au mur permet de gagner de la place. Un écran sur lequel on ne peu ni démonter le pied ni le fixer autrement, qu'il soit plus fin de 5 mm ou non ça ne changera absolument rien à l'espace occupé par celui ci. De plus le fait que les port se trouvent à l'arrière de la machine t'oblige à l'éloigner du mur pour y accéder. Alors oui ça peu être jolie vu comme ça en photo, cependant ça n'apporte rien fonctionnellement ou ergonomiquement - Et même visuellement ça ce discute étant donné que le produit est toujours regardé de face. l'ancien design était très bien. il auraient du le garder et y intégrer des composants plus puissant grâce à la place supplémentaire. Bref qui peux le plus peu le moins - et cela s'applique parfaitement dans ce cas précis
avatar phantoom | 
@debione [mode Ironie] c'est certain, dailleurs les semelles des chaussures sont lisses pour ne pas gacher le design génral et la fluidité de l'objet...[ironie off] Ba non les chaussures se doivent de rester fonctionnelles et confortables. Une semelle lisse sur une basket c'est la gamelle assuré dès qu'il y a un peu d'eau... C'est ni ergonomique, ni fonctionnel. Au même titre que les ports USB à l'arrière de l'écran ultrafin qui finalement ne sert a rien puisque cela t’empêche de le rapprocher du mur pour gagner un peu de place... Pourtant c'est de la simple logique j'arrive pas a comprendre votre raisonnement. C'est jolie, mais concrètement ça n'apporte absolument rien. Ya aucun argument pour justifier plus de finesse sur ce produit. Entre l’épaisseur du modèle précédent et le nouveau rien n'a changé en terme d'ergonomie, fonctionnalité, et du point de vu de l'utilisateur pas sur qu'il puisse faire la différence entre les 2 designs une fois installé devant (sans déconner ya des gens qui regardent l'arrière de leur écrans? Même de temps en temps?)
avatar macoupc | 
Merci pour cet article, à la fois critique et constructif. j'ai adoré le moment où vous parlez de la finesse dont on n'a pas besoin et du brillant qu'on a jamais demandé ! Parler du PowerMac 4400 est bien vu aussi. Personnellement, je trouve la forme du nouvel iMac moins chic qu'avec les facettes du précédent modèle 2011 qui faisait penser, si on fait le parallèle avec un visage, à des maxillaires qui soulignent ses traits. Vous remarquerez également que sur sa galerie photo, on ne voit pas une seule photo du nouvel iMac de profil... http://www.apple.com/fr/imac/design/ si c'est pas un aveux d'échec ça ! Je ne parle pas de la disparition du firewire 800 ou de l'accès à la RAM car ce serait hors sujet et j'ai pas envie de me faire bannir du site.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Bonsoir à tous, Suis dans un environnement pro à 90% PC. Bien sûr les PC, techniquement parlant, sont plus performants....sur le papier. Mais l'ergonomie c'est un tout. C'est l'interaction de l'utilisateur avec le système dans son ensemble. Le PC va plus vite au moins les 6 premiers mois (car après Windows rame et ce, quelque en soit sa version., au moins pour 80% des users pro qui ne ré-installent pas tous les ans leurs PC). Je ne parlerai pas de Linux qui n'est pas encore suffisamment représentatif pour le moment. Mais l'expérience "globale" est quand même largement en faveur du MAC. Certains de mes collègues qui travaillent sur les deux mondes le reconnaissent aisément. Les PC portables, par exemple, sont très largement inspirés des MAC pour les haut de gamme (ex: dell XPS 15) avec des perfos hardwdware supérieures. Mais dès que l'ensemble (Machine + Interfrace (pavé tacctile), + OS) est évalué APPLE reste devant. Personnellement quand je repasse sous PC (quel qu'en soit le processeur) j'ai réellement l'impression de revenir à l'age de pierre de l'ergonomie. Plus spécifiquement à propos des nouvelles machines: Tant que le MAC OS fonctionnera aussi agréablement et rapidement que mon MBP le fait aujourd'hui (sans ralentissement notable depuis 20 mois), cela me suffira. Il est possible que dans certains cas très spécifiques les temps de traitement soient plus long que sous PC. Mais ces cas spécifiques, dans mon cas de figure, ne sont pas si fréquents. Et le temps que je gagne globalement grâce à l'OS d'APPLE me permet d'en perdre de temps en temps sur ces gros traitements ponctuels. Ce que je trouve étonnant, à lire vos commentaires, c'est qu'on se croirait sur un forum PC avec concours de celui qui à le plus de ports USB ou de puissance graphique. La vraie question est: Aurons-nous toujours autant de plaisir et de facilité à utiliser ces nouveaux MAC, non? Et ce quelles qu'en soient les perfs intrinsèques sur le papier.
avatar stéphane83 | 
Très bonne conclusion.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Test.
avatar nogui | 
@phantoom "fait pas exprès de pas comprendre. Le fait que les TV soient plates et permettent entre autre de les accrocher au mur permet de gagner de la place." Je comprend très bien , mais tu t'entêtes à faire une différence dans la course à la finesse et au design, entre une TV et un ordi .. Moi je pense que c'est pareil.. après être d'accord ou pas avec cette mode c'est autre chose. Mais on ne peut pas dire , dans ce cas ok et dans cet autre non .. Tu vois une différence de gain de place entre un LCD de 5 cm d'épaisseur et un LED de 2 cm ? Et pourtant c'est plus n lus le cas , toutes les techniques utilisées visent à rendre tout plus fin , moins lourd, au détriment de la qualité audio... Donc la finesse est tout aussi inutile sur les dernières TV LCD .. "Alors oui ça peu être jolie vu comme ça en photo, cependant ça n'apporte rien fonctionnellement ou ergonomiquement - " Mais pourquoi quelque chose ne devrait pas être joli , simplement, sans que ça apporte automatiquement quelque chose ? Je ne comprend pas ...
avatar poulpe63 | 
le design de l'imac, surtout le 27" est plutôt bien, c'est l'accessibilité qui est dégradé - et c'est flagrant vis à vis d'un MBA qui possède ses ports USB et SD directement sous la main, ce qui permet de brancher carte, clé, divers adapteur USB et graveur sans soucis. Là, sur ces imac, tout est derrière. Donc, si il est contre un mur, pour accéder aux ports, il faut l'avancer (donc avancer clavier-souris avant pour faire de la place, tourner l'écran, brancher le device, retourner l'imac et le repousser mais pas trop car un truc est branché maintenant, remettre le clavier/souris à leur place, et enfin utiliser son périphérique USB ou autre. Bref, plutôt galère. Sur MBA ? Je me pose sur mon fauteuil, je branche mon périphérique et c'est parti !
avatar debione | 
phantoom [30/01/2013 18:06] à écrit: @debione [mode Ironie] c'est certain, dailleurs les semelles des chaussures sont lisses pour ne pas gacher le design génral et la fluidité de l'objet...[ironie off] Ba non les chaussures se doivent de rester fonctionnelles et confortables. Une semelle lisse sur une basket c'est la gamelle assuré dès qu'il y a un peu d'eau... C'est ni ergonomique, ni fonctionnel. T'as déjà regardé un dessous de semelle??? Pose toi donc la question de savoir pourquoi il y peu y avoir des couleurs sous la semelle, qu'au milieu d'un bon profil on te mettent le nom de la godasse... Je te parle pas d'un truc complètement à la ramasse qui ne remplirait pas sa fonction, ta rhétorique par la logique du pire est assez détestable...
avatar stéphane83 | 
@poulpe63 n'importe quoi...
avatar poulpe63 | 
@stéphane83 : en quoi c'est n'importe quoi ? (précise ta/tes pensée) (et t'en fais pas, j'ai eu les deux en même temps, donc je sais de quoi je parle - il ne me reste plus que mon MBA, car j'espérais m'acheter un nouvel iMac ; au final, les sous iront dans ma nouvelle cuisine,, lol :\ )
avatar Laurent S from Nancy | 
@Serpaumat "Personnellement quand je repasse sous PC (quel qu'en soit le processeur) j'ai réellement l'impression de revenir à l'age de pierre de l'ergonomie." Lol, ça me rappelle une anecdote. Il y a quelques mois j'ai du aller faire imprimer un dossier pdf sur clé usb dans un taxiphone équipé de pc Windows 7. Cela faisait environ un an que je n'avais plus touché de pc de ma vie. Et bien je vous jure que j'ai galéré comme un veau pour retrouver mes "réflexes pc" et faire imprimer ce foutu pdf. Déjà j'avais oublié qu'il fallait que j'aille chercher la clé usb dans "poste de travail" et j'attendais comme un benêt que le "volume" apparaisse sur le bureau lol.
avatar stéphane83 | 
@poulpe je n'ai jamais eu a faire autant de contorsions lol. Comme expliqué plus haut, le nouveau modèle étant plus fin l'accès aux différents ports (même sd) est beaucoup plus facile. Même si je comprends que sur un portable cela soit encore plus aisé mais un Mac Book n'est pas un iMac. Ça me fait juste sourire la façon dont tu présentes les choses:) Mais monsieur poulpe avec ses grandes tentacules ne devrait pas avoir ce genre de difficultés :)
avatar Stardustxxx | 
@ stéphane83 Et pourquoi ne pas proposer 2-3 ports usb en facade sur un iMac ? Pourquoi ne pas rendre ca plus aisé sur un iMac ? Tu es d'accord que l'acces est plus aisé sur un Macbook, mais le iMac est dans une classe a part ? Lui il a pas le droit, il est puni ?
avatar debione | 
@Stardustxxx Simplement parce que ce serait ... immonde d'un point de vue design... Ce qui fait que l'Imac a toujours eu un design réussi, c'est bien cette tendance a supprimer toute chose superflue sur la façade... Le premier Imac avait encore les hp en façade et il me semble le mini jack et lecteur optique et déjà il me semble l'usb était sur l'arrière. Sur le modèle suivant les hp et le mini jack ont disparu de la face, puis le lecteur optique... remettre des ports en façade seraient un non sens en ce qui concerne l'iMac et son évolution.
avatar stéphane83 | 
@debione tu m'as devancé :) Bon, de toutes manières au final chacun y trouve son compte : y'a le choix et pleins de solutions.
avatar Stardustxxx | 
@ debione Toi l'expert en design dit que c'est infame... Tu sais les gouts et les couleurs. Moi j'ai pas de mal a imaginé 2 port usb en facade, ca te fait 2 petit trous, c'est pas ca qui va péter le design du iMac... Et tu confirmes le fond de l'article. Chez Apple, le design prime sur la production et parfois l'ergonomie. Et donc la primauté du design entraine forcement des compromis. C'est pas une critique, c'est une observation.
avatar debione | 
@stardustxxx Non cela ne PRIME pas, cela fait partie du concept en général... Le design extérieur, l'ergonomie, le design intérieur sont développé de concert, cela prend une part égale dans l'équation... Le design ne prime pas, l'ergonomie à tout prix non plus, comme la puissance à tout prix non plus... même si j'arriverais aussi à vivre avec 2 port usb en facade sur mon Imac, je me doit de reconnaître que d'un point de vue design, mettre deux trous au milieu de la bande alu ne serait pas laid, mais netteement moins harmonieux pour l'oeil. De plus si vraiment tu branches et débranche de l'usb très souvent, ben tu plug un cable usb de 20 cm que tu utilises pour brancher ce dont tu as besoin...
avatar Stardustxxx | 
@ debione "De plus si vraiment tu branches et débranche de l'usb très souvent, ben tu plug un cable usb de 20 cm que tu utilises pour brancher ce dont tu as besoin..." Oui certaines personnes ont besoin de brancher et de debrancher de l'usb tres souvent. Un iMac ca sert au boulot. Je plug un cable usb de 20 cm... ca prouve egalement qu'il y a un petit manque d'ergonomie... et en plus niveau esthetique devoir rajouter une rallonge, ca pete un peu le design non ? Sans compter que pour quelqu'un qui a pas l'habitude d'un iMac, le pauvre se demande si il y a des ports USB. Je suis sur que ma mere ne sait pas qu'il y a des ports usb a l'arriere du iMac chez elle.
avatar debione | 
ben perso, je me sert aussi de mon imac pour du boulot, mais mes DD externes sont déporté via le firewire sur le dessous du bureau... De plus dans une config travail le clavier filiaire s'impose (ne serait-ce que pour le pavé numérique) du coup tu as minimum un voir 2 ports usb sous la main... Bref même si mes DD sont en firewire, je me sert quand même de temps à autre de l'usb, et les deux ports fourni sur le clavier me sont amplement suffisant... (en allant plus loin, j'ai encore deux ports usb sur mon routeur qui sont aussi à porté de main... Je ne dis pas que l'imac est un modèle d'ergonomie dun point de vue des ports, hein, mais les solutions existent, et si j'arrive à comprendre le manque d'ergonomie assez criard du lecteur de carte, je ne pense de loin pas la même chose de l'usb.
avatar pandorama | 
Moi je l’aimais mon 4400,n'en déplaise :-)
avatar Stardustxxx | 
@ debione 2 ports usb incapable d'alimenter la plupart des disques dur portable de 2.5" ? Génial. Ils sont en USB 3.0 tes ports sur le clavier ? Non. Parce que bon l'usb 2.0 si tu as du temps a perdre pour faire tes transfert go for it. La conversation portait sur l'importante du design chez Apple, pas de savoir si des solutions existent pour les ports USB. Mais ce qui me fait ecarquiller les yeux, c'Est que d'un côte c'est affirmer qu'avoir des ports en facade casse le design, mais que d'avoir des hubs et des rallonges usb pour pallier cela, c'est design !! Sur ce bonne nuit.
avatar debione | 
@Stardustxxx: La tu fais preuve de mauvaise foi, vraiment... Mon Imac est dessus mon bureau, mes DD externes (j'en ai 6 + 1 syno) dessous et tu sais quoi? Mon cable FW est invisible, de même que mon rj45, de même que celui de l'alimentation... rien pas un câble ne se voit excepté celui du clavier. Je peux rajouter 3 câbles usb que cela ne se verra pas... Tu sais le trou dans le pied de l'Imac il sert à ça... Donc tu pourras mettre tous les hub que tu veux, tous les adaptateurs que tu veux, rien ne sera aussi moche que des trous en façade... Il y a la théorie et il y a la pratique, mais j'en viens à douter que tu aies un Imac pour juger...
avatar Stardustxxx | 
@ debione Arrete de généraliser a ta propre experience... Visiblement tes disques durs sont branchés en permanence. Tu ne comprends pas mon point. Ca sert a rien d'aller plus loin. Et je ne juge rien... Je n'ai de iMac, je suis sur Macbook Pro, mais j'en utilise regulièrement, et je trouve ca galere d'aller brancher des cables derrière, car justement la plupart du temps il y a des cables branché en arriere et jamais de la meme facon...et ca ca m'emmerde, je trouve pas ca ergonomique. Et en plus je pense que si il n'y a pas de port en avant c'est plus pour des raisons de matériel et de fabrication qu'autre chose.
avatar rikki finefleur | 
"aussi moche que des trous en façade.." C'est justement le job d'un designer de le rendre agréable (trappe, flanc, ou glissière cachée qui descend par exemple), plutôt que de les cacher a l’arrière.. Moi j'ai une cuisinière , et comme je suis hyper hype, le designer a mis les boutons a l’arrière.. comme ca j'ai plus rien devant, je m'emmerde, mais au moins c'est hype..
avatar nogui | 
@rikki finefleur "Moi j'ai une cuisinière , et comme je suis hyper hype, le designer a mis les boutons a l’arrière.. comme ca j'ai plus rien devant, je m'emmerde, mais au moins c'est hype.." A comparer , autant que ce soit a propos .. En prenant une TV LCD , c'est mieux non ? Les prises HDMI sont en façade ? Les boutons de changements de chaînes aussi ? Non y'a rien , c'est sur le côté , dessus ou derrière ...
avatar Stardustxxx | 
@ nogui Il y a de nombreux écrans LCD avec les controles en facades... Pourquoi ? Au contraire des televisions qui ont toutes une telecommande, c'est plus ergonomique de les avoirs en facades. Avec une TV, les rares fois ou tu vas utilisé ces boutons, c'est quand tu n'as plus de piles dans ta télécommande ou bien que tu as perdu ta télécommande. C donc extremement rare que tu doivent utiliser ces boutons, donc si ils sont pas en facade, ca dérange pas beaucoup. Je vais me repeter une derniere fois, je ne critique pas le fait que les ports soit a l'arrière. Je dit juste que le design prime sur l'ergonomie sur ce point la. On vit tres bien avec les ports usb a l'arriere, mais si il y en avait 2-3 en facade, ca serait plus ergonomique pour un certain nombre d'opération.
avatar Dézip | 
Pour quoi faire un ordi de bureau aussi plat??? Des oeufs? Parce que déjà que ça chauffait grave...
avatar patrick86 | 
@ serpaumat: + 1 ! Même si je dois avoir une machine virtuelle pour certains logiciels pro disponibles que sous Windows, je préfère de loin l'ergonomie d'un Mac ! C'est dingue le temps qu'on peu perdre sous Windows à faire des trucs de base !
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Incroyable
avatar laurenzobiato | 
Exellent article!

Pages

CONNEXION UTILISATEUR