La génétique des clones

Arnaud de la Grandière |
Voilà quelques années encore, les initiatives de Psystar et de PearC consistant à vendre des PC équipés de Mac OS X en standard, auraient paru invraisemblables. Il faut dire que le processeur des anciens Macs, le PowerPC, oeuvrait tel un verrou physique, empêchant n'importe qui d'installer le système sur n'importe quelle machine. La seule façon de proposer un "clone" de Macintosh était d'obtenir une licence en bonne et due forme, ce qui a été possible à partir de 1995, Apple ayant initié une campagne de licence du système 7. Le problème c'est que cette politique jusqu'alors inédite a été pour beaucoup dans la chute d'Apple : non seulement les cloneurs proposaient des machines meilleur marché qu'Apple, mais pire encore elles étaient pour certaines plus véloces ! Au lieu d'augmenter la part de marché du Mac, l'initiative n'aura eu pour effet que d'amoindrir celle d'Apple au profit des cloneurs. Apple avait porté atteinte à sa dernière carte : la fidélité de ses clients. Et au lieu de sa marge confortable de 30% sur chaque machine qu'elle vendait, Apple ne bénéficiait plus que du revenu de la licence de Mac OS, autrement moins rentable. Apple a donc décidé de ne pas renouveler les accords de licence pour Mac OS 8, mettant par là-même un terme à l'expérience en 1997.

Mais bien des années après, le passage au processeur Intel a mis fin au confinement du système : le Mac est devenu "un PC comme les autres", du moins sur le plan architectural. Dès lors, on a vu fleurir des versions "génétiquement modifiées" de Mac OS X sur les réseaux d'échange en P2P, permettant l'installation sur n'importe quel PC, ou presque. Mac OS X comporte en effet des verrous qui empêcheront son installation directe sur une machine qui ne sera pas frappée d'une pomme, il faut donc "hacker" le système pour l'installer, d'où le petit nom de "hackintosh" prêté aux vulgaires PC qui parviennent à faire ronronner le félin d'Apple. Cependant, à l'inverse de Windows, Mac OS X n'a jamais eu vocation à fonctionner sur n'importe quelle machine, et le système ne gère pas tous les profils matériels disponibles dans le monde Windows : à moins de se bâtir une machine sur mesure, on risque de ne pas pouvoir utiliser sa webcam ou sa carte wifi, par exemple. Qu'à cela ne tienne, certains constructeurs se sont fait fort de proposer des pilotes pour Mac OS X supportant leur architecture matérielle, comme c'est le cas du netbook MSI Wind. Partant de là, il n'aura pas fallu longtemps pour que des entrepreneurs se sentent la fibre généticienne et proposent des clones non-officiels. Seulement voilà : la licence d'utilisation de Mac OS X ne le permet pas.

Pour bien comprendre le problème, il faut faire un petit point sur la propriété intellectuelle. Pour toutes les œuvres de l'esprit que vous achetez (livres, musique, films, logiciels), vous ne possédez pas l'œuvre, mais juste son support, et vous bénéficiez d'un droit d'utilisation. C'est-à-dire que vous ne pouvez vous comporter comme si vous étiez l'auteur de l'œuvre, qui est son seul véritable propriétaire. Avec les logiciels sont arrivées des licences d'utilisation (ces fameux contrats qu'on ne lit jamais et pour lesquels on clique aveuglément sur le bouton "accepter"). Ces licences d'utilisation sont plus ou moins restrictives selon les cas, vous permettant d'installer le logiciel sur un nombre limité de machines, voire vous interdisant de le revendre, etc. Dans le cas de Mac OS X, la licence stipule entre autres que vous n'avez le droit de l'installer que sur une machine de marque Apple.

C'est là que débute l'imbroglio judiciaire : la licence utilisateur n'engage précisément que l'utilisateur, et non un tiers. Ainsi, les sociétés qui vendent des clones de Mac estiment qu'elles ne sont pas liées par cette licence, et peuvent fort bien vendre leurs "hackintosh" en toute légalité.

C'est le même principe pour la fameuse clé USB EFI-X, qui fait croire au CD d'installation de Mac OS X qu'il fonctionne bel et bien sur un Mac : c'est l'utilisateur qui se met lui-même hors la loi. Mais c'est sans compter sur quelques subtilités légales apportées par des amendements ces derniers temps. Ainsi, le Digital Millenium Copyright Act, la loi américaine régissant le droit d'auteur, précise-t-elle que toute aide ou indication permettant de contourner une protection numérique est illégale. On retrouve la même disposition dans la LCEN française. Cependant, ces dispositions sont limitées, aux USA par le "fair use", et en France par la clause d'interopérabilité : et c'est précisément le cas qui concerne Mac OS X. Selon ces dispositions, à partir du moment où vous avez légalement acheté votre machine d'une part, et le logiciel de l'autre, vous êtes libres de contourner les protections du second pour l'utiliser avec la première, que ça plaise à Apple ou non. Voilà qui limite les responsabilités civiles des utilisateurs, mais il n'en reste pas moins qu'ils violent le contrat de licence dont ils sont signataires, et cette violation en tant que telle les expose à des conséquences judiciaires, en dehors de toute disposition légale sur la propriété intellectuelle. Mais il est difficile d'imaginer qu'Apple s'engage dans des procédures aussi nombreuses qu'impopulaires. Comment donc peut-elle protéger ses intérêts?

La protection du logiciel semble un combat perdu d'avance. Le meilleur verrou pour endiguer le problème, c'est de redonner au Mac une spécificité matérielle, qui soit telle que n'importe quel PC ne soit plus à même de remplacer un Mac au pied levé. Autrefois ce rôle était dévolu au choix du processeur qui était spécifique au Mac, mais il semble impensable qu'Apple fasse machine arrière sur ce point. Cependant, elle a fait l'acquisition de la société PA Semi, une entreprise spécialisée dans la conception de processeurs basés sur l'architecture ARM. Peut-être pourrait-elle en faire usage comme d'un co-processeur spécifique, qui deviendrait indispensable. Il est possible également qu'Apple propose des machines comportant des périphériques innovants, comme le trackpad multitouch de ses portables : aucun hackintosh ne le permet aujourd'hui. Certes, il ne s'agit là que de spéculation, mais pour peu que les clones deviennent un problème sérieux, il est fort probable qu'Apple envisagera de contourner le problème par ce biais. Il n'en reste pas moins que si elle en venait à apporter une telle réponse à cet épineux problème, il lui faudrait continuer à proposer la compatibilité des futures versions de son système avec ses anciennes machines, pour lesquelles les PC pourront toujours se faire passer. Bref, on n'a pas fini d'entendre parler des clones de Mac.

Sur le même sujet :
PearC : des clones à durée limitée
PearC : le clone Mac allemand existe on l'a démarré
L'actualité de Psystar sur MacGeneration

avatar bugman | 
[quote]il y a eu depuis quelques temps des échanges de noms d'oiseaux et des engueulades dans les réactions qui deviennent pénibles pour ceux qui voient dans les commentaires aux news l'occasion d'échanger normalement des arguments, et pas de faire un concours de lancer de marteaux dans la figure.[/quote] Florian je me permet un petit HS pour la simple et bonne raison que je trouve moi aussi que de plus en plus de "noms d'oiseaux" et autres "dégage sur W$ pauvre •••••" sont de plus en plus fréquents dans les commentaires sur le site. Vous ne savez plus discuter calmement les gars ? Peut être faudrait il remettre en place le "top des commentaires" (je ne me souvient plus de son nom) que l'on avait l'habitude de voir ici le WE. Certes cela pousse certainement au HS et autres dérives mais c'était quand même plus agréable que les commentaires que l'on peut lire ici depuis quelques temps et qui n'amènent de toutes façon rien de bien constructif. A défaut on aurait droit à un peu de bons mots, quelques zestes d'humour et un beau sourire sur mon visage. Je crois que cela pousse (pour certain) à faire quelques efforts.
avatar Florian Innocente | 
@ bugman : le "zapping des lecteurs" était sympa mais il y a trois problèmes qui se sont présentés au fil du temps : plus assez de temps pour revenir sur une semaine de commentaires et y faire une sélection (ça finissait par prendre une quasi demi-journée) + c'était peu ou prou les même gens qui revenaient dans cette sélection car il y a dans le volume des commentaires une bonne partie qui sont le fait d'un nombre réduit de lecteurs + du coup c'était un peu les même types de blagues ou traits d'esprit qui revenaient en boucle. Le concept si on peut dire, s'était épuisé, les deux ou trois dernières fois on ne faisait plus que tirer sur la corde.
avatar shenmue | 
@Innocente: Je comprends très bien votre position et vous savez que j'apprecie les rédacteurs de ce site et son contenu. Mais manque de bol là je pense que nos réactions à Weiki et à moi même sont des réactions de ras le bol complet face à des réactions qu'on croirait scriptées tellement elles sont prévisibles et s'apparentent à du flood...Oomu, moi-même Weiki, on fout des tartines pour argumenter et en face...2, 3 lignes grand max pour juste ressortir les mêmes conneries ou nous dire de nous calmer. C'EST de la PROVOC, ce n'est pas un argumentaire que de seulement dire à Oomu d'enlever son ton de certitude (qu'il a bien raison d'employer, il est l'un des rares ici qui sâche de quoi il parle) ou à moi même d'arrêter de faire le fan-boy... Ce sont les MEMES qui sur TOUS les sujets chauds semblent se donner rendez vous pour avoir la même opinion SYSTEMATIQUEMENT négative à l'encontre d'Apple ou de ses produits. Comme Weiki, je ne supportes plus la prose de certains, non argumentée, trollesque dans l'âme, et dont le passif des intervenants ne plaide pas en leur faveur. Alors bon, je vous laisse vous débattre avec ce flot de non-arguments...mais je vois que petit à petit, ce que j'avais dit se réalise, Macg tombe aux mains des trolls. J'en ai déjà trop écrit, je devrais déjà être très loin. Bye
avatar Florian Innocente | 
@ shenmue : ce serait bien si tu allais en page 6 et relisais les réactions de Weiki et tu me dit si tu trouves que son opinion a été altérée. Je n'ai pas touché une virgule. Comme je l'ai écrit - mais c'est visiblement un gros effort pour me lire - j'ai viré quelques mots qui allaient dans le sens des engueulade ou, pour d'autres, qui étaient carrément des insultes. C'est histoire de marquer le coup, c'est tombé sur lui et toi, tant pis, c'est comme ça. Et pour les trolleurs, après toutes ces années sur Internet vous n'avez pas assimilé que la meilleure réponse c'est de les laisser tout seuls dans la pièce ? Si tu développe tes arguments et que malgré ça le type en face continue à tourner en rond sur ses arguments absurdes et rouillés, eh bien laisse le rouiller. Tous les jours ou presque j'ai mon équipe de directeurs éditoriaux fidèles au poste qui me livre ses réflexions exclusivement négatives sur mes articles. Parfois j'y prête attention car je peux m'être planté, et les autres fois je les laisse ronchonner, parce que j'ai un peu d'autres trucs à faire. D'ailleurs je devrai justement faire autre chose là.
avatar Atlante | 
Merci Seigneur, :) Je ne sais pas où on va avec ce procès Psystar/ Apple, la défense semble sérieuse et persuadées qu'elle a une chance de l'emporter puisqu'elle accepte d'aller au procès. Je ne pense pas que ce soit des idiots capable d'aligner des milliers de dollar en avocat sans être sûr qu'ils pourraient avoir gain de cause et ainsi pouvoir continuer leur activité. En cas de perte, Psystar aura perdu les revenus liés à son activité, perdu de l'argent en compensation à Apple, perdu en frais d'avocat... Bref, la volonté de Psystar me laisse présager que l'issue, quelle quelle soit, n'était vraiment pas joué d'avance. Je ne crois plus du tout à un verdict 100% favorable à Apple, Psystar doit véritablement être sûr d'une ou deux de ses positions pour vouloir jouer le coup. Je ne pense pas qu'ils gagneront, mais j'attend impatiemment de voir quelles seront les conséquences pour Apple. L'idée de redonner une spécificité matériel au mac est plutôt bien penser, mais au vue du peu d'intérêt qu'Apple a donner à ses ordinateurs de bureau notamment, je ne sais pas si une telle refonte est à l'ordre du jour. Surtout avec la crise. (on devrait faire un jeu tient, ne pas tenter de ramener tout, tout le temps à la crise économique ^^ )
avatar Brewenn | 
En tout cas les procès auront un coté positifs pour Apple, c'est de constater, par les réactions, si il y a une attente coté utilisateurs PC pour un Apple OS X sur PC, ou au contraire si cela laisse la grande majorité des utilisateurs PC indifférents. Mais les financiers d'Apple ne seraient pas contre, si à chaque PC vendu une licence Apple OSX était vendue avec, à terme un taux de pénétration de OSX qui risquerait d'exploser.... puis les petits vont suivre iLife, iWork, Aperture, FCE, sans parler des produits plus professionnels. Apple ne pourrait plus être soupçonnée de vouloir être le calife à la place du calife et taxé d'ambitions monopolistiques. Le consommateur aura le choix entre un PC et un Mac, avec le choix entre windows, linux, OSX (voir les trois ensemble) sur l'un comme sur l'autre.
avatar Vivid (non vérifié) | 
Toutes ces discussions démontre bien la limite si fine depuis les Mac intel, OS X, entre le PC d'Apple et les Pc M$.
avatar weiki | 
Il y a des débats vraiment tranchés où notre propre avis correspond à nos idées, nos luttes sociales, à nos choix... comme il est facile de s'y exprimer ! Ici c'est un put... de débat à la c... dont on ne se sort pas ! Bien entendu que, moi aussi, j'aimerai des Mac survitaminés pour moins de 1000 Euros... bien entendu que j'aimerai que Apple réagisse plus vite pour suivre le cours des m-à-j et des technos... bien entendu que j'aimerai (parfois) que La Pomme soit un peu moins "visionnaire" et un peu plus à l'écoute de son panel de clients (qui commencent à être très varié et donc difficile à satisfaire !)... MAIS je pense que si Apple ne veut pas de clones de Macs c'est son droit le plus strict ! Si La Pomme ne veut pas diffuser son MacOSX sur PiCi, ça ne regarde qu'elle ! Les sociétés (comme Psystar, PearC ou d'autres) qui ont des stratégies de contrefaçon globale à ce point, de vol technologique éhonté méritent de disparaitre ! Il n'y a même pas à en discuter... la propriété industrielle est une des nombreuses valeurs de nos sociétés occidentales... déjà que la puissance de clonage asiatique n'en a cure ! Alors pour moi ce débat est clos : NON, si Apple ne le veut pas, les cloneurs ne doivent pas pouvoir exercer leur activité hors-le-loi ! Je n'imagine pas une seconde que l'avenir de Apple soit le même que celui d'IBM... qui depuis la vente de son secteur PC à Lenovo a disparu de la scène Grand Public ! La petite satisfaction immédiate ne remplacera jamais un échange, un partage sur le long terme... c'est comme en Amour ! Tout ce tintouin vient à mon sens du fait que - parmi les nouveaux arrivants sur Mac, switchers ou "déculturés" de l'actuel "tout vite vite, tout gratos, tout pour ma g..." - ce petit monde pense que La Pomme est immortelle... Eh bien non ! Et si nous ne contribuons pas à lui améliorer les choses, Apple disparaîtra... et bien sûr, il faudrait qu'elle assouplisse encore ses restants de rigidité ! Salut Florian :-)
avatar Atlante | 
Je suis mac depuis toujours, mais ce serait possible d'aretter de rabacher a quel point les switcher sont responsables de tout et que vous vous ête meilleurs avec vos 5ans d'ancienneté deplus?? C'est puéril, débile et faux. L'arrivée de switcher est la meilleurs chose qui soit arrivée à la communauté Apple, ça permet d'atténuer le fanatisme et la bétise qui caractérisent pas mal de vieux mac.users. :) Franchement, vous faites peur, genre parce que vous êtes là depuis plus longtemps vous êtes plus intelligent que les "nouveaux arrivants*. D'un côté vous vous réjouissez de l'augmentation de la PDM mac mais de l'autre vous snobber les nouveaux parce que vous êtes là depuis plus longtemps qu'eux. C'est à pleurer... :(
avatar Vivid (non vérifié) | 
c'est 'marrant' ce nombrilisme... les Pc n'ont pas changés ! ce sont les Mac Intel qui se transforme en clone Pc...NUANCE. Encore une fois, en pur hommage a M$, c'est normal pour un mégalo de faire des rêves de mégalo.
avatar Arnaud de la Grandière | 
Je comprends ceux qui appellent de leurs vœux une politique de licence de Mac OS X de la part d'Apple : la perspective de Macs bon marché est forcément tentante, mais c'est hélas prendre ses rêves pour des réalités et occulter un certain nombre d'éléments déterminants qui rendent la chose tout bonnement impossible. - tout d'abord, n'oublions pas qu'Apple a failli se brûler les ailes avec les clones à la fin des années 90. La société est passée incroyablement près de la faillite, et le revirement de situation tient du miracle. J'ajoute au passage que l'argent que Microsoft a investi dans la pomme à l'époque (150 millions de dollars) n'a rien changé à la donne en tant que tel, puisque ça ne représentait guère que 5% de son CA. Il s'agissait plutôt d'un geste symbolique à l'attention des actionnaires qu'autre chose. Tout ça pour dire qu'Apple a eu une [b]très mauvaise expérience[/b] avec les clones, et qu'elle s'y reprendra à deux fois avant de recommencer. - il semble en effet judicieux de comparer la manière dont les investissements et les revenus se départagent entre Apple et Microsoft, puisque ce basculement de business model reviendrait à faire d'Apple un éditeur de logiciel avant d'être un constructeur de matériel, comme l'est Microsoft. Or c'est faire abstraction du fait qu'Apple est avant tout un fabriquant, son offre logicielle n'est là que pour offrir un écosystème intégré qu'elle maîtrise de bout en bout au lieu d'être dépendante d'un tiers comme peuvent l'être les constructeurs de PC. - réduire l'offre matérielle d'Apple à celle des PC est également une erreur à mon humble avis. Si certains des composants sont identiques, il n'en reste pas moins que l'attention au détail d'Apple n'est inconnue de personne ici : ils sont toujours à ce jour les seuls à proposer des portables intégrant un détecteur de mouvement pour protéger les disques durs en cas de chute par exemple. Voire également l'USB, le Firewire, etc. Sans parler des emballages.
avatar Arnaud de la Grandière | 
- ensuite, dire que ça n'est pas deux pauvres petites sociétés qui vont faire de l'ombre à Apple c'est également faire preuve de bien peu de clairvoyance : si Apple laisse faire, qu'est-ce qui empêchera demain de plus gros constructeurs d'en faire autant? - Apple n'a aucun intérêt à ce que Mac OS X gagne des parts de marché si c'est indépendant de ses ventes de machines. Steve Jobs a toujours fait savoir que la faible part de marché du Mac lui convenait très bien : ils préfèrent vendre peu de machine mais faire des machines d'exception. C'est là l'ADN d'Apple. En "galvaudant" Mac OS X sur des machines bas de gamme, elle se tirerait une balle dans le pied. C'est également la raison pour laquelle elle n'entre pas sur le marché des netbooks et qu'elle pousse si peu le Mac Mini. Ca n'est pas là son cœur de cible ni son fer de lance. Le propos n'est pas de faire des machines pour riches, mais le trésor d'Apple c'est son image de marque et la fidélité de ses utilisateurs. Si demain les macs deviennent des machines banales et bas de gamme, Apple y perd son âme et donc son avenir. Tout ça pour dire : non, Apple ne s'engagera pas dans cette voie, et elle fera tout son possible pour protéger son pré carré. Elle ne fera probablement pas des pieds et des mains pour empêcher qu'on installe Mac OS X sur des PC de manière ponctuelle, mais elle ne laissera pas d'autres entreprises vendre des machines qui pourraient passer pour des Macs. A nous de nous en accomoder. Pour les machines bon marché, il reste toujours Windows, pour ceux que ça tente…
avatar Proudhon | 
Personnellement, je n'ai plus voulu alimenter la polémique (désolé Hepox… ) car je constate que Macgénération file un mauvais coton et ce n'est pas la première fois que je le dis ! Pour rejoindre Shenmue, certains sujets sont de vrais "troll bait" et, même s'ils sont écrits avec politesse, certains propos sont orduriers envers Apple. Je ne parle même pas des sous-entendus de certains concernant la soit-disante politique de racket d'Apple… Macgénération a pris un gros risque en sortant autant d'infos sur Psystar et PearC : celui de faire de la pub pour les clones Mac dont la légalité reste à démontrer. Sans compter que personne ne peut prédire avec certitude les conséquences que ces clones auront sur l'avenir d'Apple !
avatar divoli | 
[quote]En "galvaudant" Mac OS X sur des machines bas de gamme, elle se tirerait une balle dans le pied. C'est également la raison pour laquelle elle n'entre pas sur le marché des netbooks (...)[/quote] Là dessus, je ne suis pas d'accord du tout. Certains se sont mis dans la tête, à plus ou moins juste titre quand on voit certaines machines, que netbook était synonyme de piètre qualité, au point d'exclure toute possibilité de voir ce genre d'ordi chez Apple. Quelques-uns de ces netbook, même s'ils sont loin d'être performants, même s'ils sont loin d'être des exemples de solidité et de "pérennité", sont loin d'être la daube que certaines personnes essayent de faire croire. Il serait bon de cesser une telle propagande. Que certaines personnes n'ont toujours pas compris que ce sont des ordis d'appoint, que l'on peut emmener sans risque partout et en toutes circonstances (et l'on ne met jamais une fortune dans un ordi d'appoint), que voulez-vous que l'on y fasse... D'ailleurs, un de ces netbook est non seulement tout-à-fait viable, mais s'accommode très bien de MacOS X. On aurait aimé qu'Apple fasse le pas, cela correspond à une demande. Je pense qu'il manque réellement un ultra-portable à la gamme Apple, que le MBA ne peut remplacer puisqu'il n'en est pas un. Et qu'Apple est parfaitement capable de sortir un tel engin, sans sacrifier la qualité contrairement à ce que font certaines marques. J'espère que cela finira par arriver, quelque soit le nom qu'on lui donnera. Et ce jour là, on aura droit, mais ce ne sera guère surprenant tant on finit par en avoir l'habitude, à un formidable retournement de veste de la part de ceux qui critiquent actuellement l'idée de voir apparaitre un ultra-portable Apple. Mais c'est un autre sujet...
avatar Arnaud de la Grandière | 
il reste à démontrer qu'Apple puisse se satisfaire de produire un "ordinateur d'appoint" alors qu'elle vise vers l'excellence… On aura beau dire, on ne peut pas faire de miracles avec un ordinateur à 300 euros.
avatar divoli | 
Parce que vous vous êtes mis dans le crâne qu'un ultra-portable est forcément une daube à 300 euros. Vous n'arrivez pas, tout comme d'autres, à sortir de ce schéma. On trouve aussi énormément de portables 15" qui sont de véritables daubes, et pourtant ceux d'Apple n'en sont pas.
avatar Hepox | 
@Atlante +1 Si vrai. C'est assez frustrant d'entendre "j'étais là avant, c'est moi qui à la plus grosse, j'ai la priorité des idées" dans la bouche (si je puis dire) de personnes se disant avoir 30, 40 voire 50 ans passés, et étant sur mac depuis qu'Apple existe. Puéril et incohérents sont les mots. @Vivid + 1 Si vrai. @Nonoche +1 Entièrement d'accord mais tout n'est pas écris non plus, la malheureuse l'aventure qu'a connu Apple ne peut pas se résumer à la "faute" des clones. Il y a bien d'autres facteurs explicatifs relevés un peu plus haut. @Proudhon Aucune polémique, simplement des avis différents. De plus ça ne sert à rien de criez au Troll ou d'insulter des inconnus des qu'une idée ne vous plait pas. Je ne suis pas spécialement partisan des Hackintosh en terme de commerce, j'essaye simplement de comprendre le pourquoi du oui et du non. Rien n'est tout noir ou blanc en somme.
avatar Arnaud de la Grandière | 
@ Divoli : tout dépend de quoi on parle. S'il s'agit d'aller sur ce marché, et qu'Apple sorte un netbook à 1000 euros, j'en vois d'ici qui ne le prendront pas bien, et ça risque de tomber à côté de l'objectif qui consisterait à prendre des parts sur ce marché là : il faut aussi pouvoir se battre dans la même grille tarifaire, et donc dans la même gamme. Sony a sorti un netbook de "luxe", on verra bien quelle fortune il rencontrera.
avatar divoli | 
@ Nonoche; Je ne sais pas quel prix il aura (et entre 300 et 1000 euros, il y a quand même de la marge), ni quel aspect il revêtira; ce sera certainement un ordinateur innovant et original comme Apple est capable d'en créer. Mais je me doute bien qu'Apple ne va pas se mettre à copier Asus et ses EeePC. De plus, Apple fait tout autant des ordis "de luxe" que Sony. Et c'est bien ce que certains lui reprochent ici-même; lier MacOS X à des ordis aux tarifs inabordables pour beaucoup. (Cela agace d'autant plus que cela donne d'Apple une image d'arrogance, telle celle de l'oncle Picsou fumant son gros cigare allongé sur une montagne de pièces d'or, grâce à ses ordis hyper chers et à ses marges hallucinantes. Je ne suis pas tellement pour ces clones, et encore moins pour les sociétés qui sont derrière et qui essayent de se développer d'une manière sauvage, mais je peux comprendre certaines réactions.) Ceux qui font l'effort d'acheter des portables ou des postes fixes d'Apple à des prix relativement élevés feront tout autant l'effort pour un ultra-portable de qualité (dans la mesure, bien sûr, où il correspond à leur besoin). Qu'il y ait des portables PC 15" à 800 ou 1000 € n'a jamais empêché que beaucoup d'entre nous achètent des MB ou des MBP à 2000 €; le succès de la gamme portable Apple lors du renouvellement de fin 2008 l'a encore confirmé. Il n'y a aucune raison que ce ne soit pas de même pour un éventuel ultra-portable de chez Apple.
avatar Florian Innocente | 
@ Proudhon : tu donnes beaucoup d'influence à MacG (mais merci :-) en pensant que nos deux articles sur PearC risquent d'entraîner le Mac et Apple dans une spirale dangereuse. Lorsqu'on parle de Psystar on ne fait que relater un feuilleton largement publique dans lequel Apple est directement impliquée, et les éléments donnés par les sites américains sur lesquels on se base sont à 99% publiques eux aussi. Je ne vois pas au nom de quoi on ferait l'impasse sur ce dossier. On n'a pas ouvert de section "Montez votre Hackintosh en 6 étapes". Même chose pour PearC. J'avoue que je n'ai toujours pas compris pourquoi certains lecteurs auraient aimé qu'on fasse l'autruche. C'est un sujet qui concerne la Sainte triplette : Apple, le Mac et Mac OS X. Si ce sujet n'a pas sa place sur MacG alors je ne sais plus quoi répondre. D'autant que le thème des Hackintosh n'a franchement rien d'une nouveauté. La seule nouveauté ici c'est qu'on a pu vérifier si une société dans un pays d'à côté qui se faisait fort d'en mettre un sur le marché était un mythomane ou pas. Preuve a été faite que non et ce malgré le procès Psystar qui se pointe. Enfin Arnauld a complété la question de ces hackintosh avec son article ci-dessus. L'idée de MacG n'est pas de se faire l'ardent promoteur de ces machines. Elles existent, c'est un fait, et de temps en temps l'actualité autour d'elles se fait plus vive donc on en parle. Ni plus ni moins. D'ailleurs tiens, il semble que le sujet se généralise, je renvoie au SVM Mac actuellement en kiosque... http://www.svmmac.fr/en_kiosque/edito/5686/les_nouveaux_monstres
avatar divoli | 
@ Innocente; Ce qui m'a surpris (c'était en fait plus de la surprise que de la désapprobation), c'est qu'un journaliste Mac sur un site Mac en arrive à acheter un de ces ordi et fasse tout un article. C'est totalement inhabituel (forcément, j'allais dire, et pour cause), c'est ça qui est énorme, même si finalement ces ordi existent bel et bien. D'ailleurs, et sauf erreur de ma part, je n'ai pas vu un autre site Mac francophone oser la même chose que vous.
avatar Florian Innocente | 
@ Nonoche : Sony a l'air d'avoir avant tout ciblé la clientèle féminine pour son petit portable. Pas sûr du coup qu'ils comptent eux même en vendre des quintaux : prix élevé + cible de niche, ça limite la puissance du moteur. Pour Apple je me dit que si Netbook il doit y avoir, ce sera peut-être autour de l'été. C'est à dire avec la sortie de Snow Leopard. Il leur faudra bien un système capable de fonctionner sur de plus petites machines, et l'optimisation dont ils se vantent pour le 10.6 servira peut-être aussi à ça. A faire suer les moyennes et grosses config' mais aussi à être plus léger que le 10.5 pour les petits ordinateurs. De la même manière que Microsoft a mis les Netbook au cahier des charges de Windows 7. Apple a déjà eu une sorte de Netbook à son catalogue, mais à l'époque c'était sur une base de Newton. Steve Jobs l'a tué, il le fera peut-être renaître :-) http://en.wikipedia.org/wiki/File:Applenewton_emate300.jpg
avatar Florian Innocente | 
@ divoli : la surprise était partagée, d'ailleurs ça s'est vu dans les vidéo que je découvrais pas mal de chose du monde PC... :-) On s'attendait à ce qu'un SVM Mac par exemple fasse la même chose, voir MacBidouille ou mieux, notre cousin allemand Macnews.de. Puis non. En revanche les autres sites Mac comme MacPlus ou Mac4Ever testent moins les matériels. Ca demande du temps (il faut qu'une personne s'y colle et donc avoir d'autres personnes qui fassent tourner les actus pendant ce temps) et on a plus de facilités de ce côté là.
avatar ironseb | 
@ innocente MacG a fait un travail de journaliste. Il existe une alternative à OS X sur Mac, elle est en vente, nous l'avons achetée, reçue et testée ! Continuez c'est cela que l'on attend de vous, de l'info et de l'esprit critique. Si demain vous vous contentez de faire du publi-rédactionnel on aura plus qu'à aller ailleurs. Je ne vois pas pourquoi un site qui parle du Mac devrait devenir 100% pro Mac et ne jamais critiquer Apple ni proposer d'alternatives.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR