Test du G-Tech G-RAID Studio Thunderbolt 2

Anthony Nelzin-Santos |

G-Technology est tout aussi indissociable d’Apple que LaCie : si la filiale de Seagate a fabriqué les disques SCSI externes d’Apple dans les années 1990, celle de HGST bénéficie d’une exposition sans précédent dans les Apple Store depuis 2004. Il faut dire que ses produits, plus encore que ceux de LaCie, s’accordent impeccablement avec les Mac. Le G-RAID Studio a ainsi suivi l’évolution du Mac Pro, abandonnant le design « rape à fromage » anguleux de ses prédécesseurs au profit d’une robe noire plus svelte. Reste qu’à 749 € les 8 To, il n’est pas donné. Ce prix est-il justifié ? La réponse dans notre test.

Le parfait compagnon du Mac Pro

Le G-RAID Studio est certes recouvert de plastique, mais pèse tout de même 2,73 kg : c’est que ses deux disques prennent place dans un châssis en acier. Que ce plastique parvienne à évoquer le Mac Pro témoigne de l’excellente qualité de finition du disque externe de G-Technology — il ne dépareillera pas aux côtés de la station professionnelle d’Apple, avec laquelle il partage une certaine propension à attirer les reflets… ainsi que les traces de doigts et la poussière.

Comme le Mac Pro encore, le G-RAID Studio n’est encombré qu’à l’arrière : on y trouve notamment deux ports Thunderbolt, un emplacement pour verrou Kensington, ainsi que la prise de l’encombrante alimentation externe. Son petit ventilateur, silencieux en toutes circonstances, se cache derrière une grille qui prend la forme d’une poignée. Cet élément peut sembler incongru sur un disque externe, mais G-Technology évoque à longueur de clips publicitaires la possibilité de déplacer le G-RAID du studio au bureau et du bureau au terrain.

C’est peut-être pour cela que le fabricant a fait le choix du plastique pour les chariots des disques durs : ce matériau absorbe peut-être un tout petit mieux les chocs que le métal, et limite sûrement les vibrations. Là encore, le plastique utilisé est de bonne facture, et le mécanisme d’extraction est en métal. Les bruits de verrouillage sont satisfaisants, la manipulation aisée, et l’ensemble semble solide. Il faut appuyer sur le capot au sommet du G-RAID pour l’ouvrir, puis appuyer sur un bouton pour sortir chaque chariot, les disques étant fixés à l’aide de quatre vis.

Un prix élevé pour des performances « normales »

Ces disques, justement, expliquent en grande partie le coût élevé du G-RAID Studio. En tant que filiale de HGST, G-Technology aurait pu utiliser des disques de la gamme « grand public » Deskstar. Mais HGST est elle-même une filiale de Western Digital, qui commercialise déjà des disques durs externes « grand public ». Et G-Technology s’est toujours adressée aux « professionnels » : le G-RAID Studio embarque donc des disques de la gamme « entreprise » Ultrastar. À plus de 300 € le disque de 4 To, il y a en pour plus de 600 € de disques. Ajoutez un peu moins de 150 € pour un joli boîtier bien construit, et le prix du G-RAID Studio est justifié.

Les disques Ultrastar tournent à 7 200 TPM et sont dotés d’une interface SATA III et de 64 Mo de mémoire cache. Ils sont d’abord et avant tout conçus pour les systèmes de stockage serveur : ils sont censés fonctionner 24h/24 et 7j/j avec un temps moyen entre pannes (théorique) de 2 millions d’heures. HGST les garantit cinq ans, mais G-Technology ne garantit son disque externe que trois ans. Par ailleurs, les disques Ultrastar sont plutôt économes : le G-RAID Studio demande à peine plus de 26 W en pleine charge, c’est plutôt appréciable.

Si G-Technology a sauté sur le Thunderbolt 2, ce n’est pas forcément parce que ses produits en ont intrinsèquement besoin : il faut plus de deux disques en RAID 0 pour dépasser les 2 Go/s. C’est plutôt parce que ses produits ont vocation à prendre place dans une chaîne qui peut tirer parti du Thunderbolt 2 : dans ce cas, le G-RAID Studio ne sera pas un élément limitant. Reste qu’il dépasse tout de même les 325 Mo/s en lecture et les 350 Mo/s en écriture — toujours en silence, jamais sans chauffer excessivement. Et si la vitesse n’est pas une priorité, il peut toujours être configuré en RAID 1.

Pour conclure

Bref, le G-RAID Studio est un très bon petit système RAID, performant, silencieux, économe, bien conçu… et cher. Il est incontestable qu’il existe des « pros » qui peuvent se satisfaire d’un disque « grand public » sans Thunderbolt 2 — on peut leur conseiller le Western Digital My Book Thunderbolt Duo (499,59 € en 8 To). Mais si vous avez besoin d’un disque capable de s’intégrer dans une chaîne Thunderbolt 2, qui ne fait pas trop tache à côté de votre Mac Pro, et dont les disques durs sont performants et réputés fiables, alors le G-RAID Studio est un excellent choix.


619 € (6 To), 749 € (8 To), 1 149 € (12 To)

Le choix de la rédaction

Les plus :

  • Qualité de construction
  • Silencieux et économe
  • Performant

Les moins :

  • Revêtement salissant
avatar w0rd3r | 

Merci pour ce bel article.
Ce disque est-il vraiment très silencieux, ou bien ce n'est pas son point fort?
En outre, le bouton marche/arrêt semble être présent mais vous n'en parlez pas du tout. Est-il utile, indispensable ? Ou alors il se met en veille tout seul ? Et si tel est le cas, le temps d'accès aux disques de nouveau est-il long et bruyant?
Avant d'acheter ce compagnon au Mac Pro, j'aimerais aussi savoir si le cable Thunderbolt fourni était noir.

Merci d'avance.

avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@w0rd3r : il est très silencieux en fonctionnement normal, on peut entendre les disques gratter lors d'un gros transfert en tendant l'oreille (mais le bruit ambiant du bureau vide le couvre). Le bouton permet de l'éteindre manuellement, sinon les disques finissent par se « mettre en veille ». La reprise prend quelques secondes et oui, on peut entendre les disques gratter à cette occasion. Le câble fourni est bien noir.
avatar w0rd3r | 

Merci beaucoup pour cette réponse, je vais le considérer pour remplacer mon RAID 0 home made avec 3 disques durs USB3 ne me donnant pas entière satisfaction.

Les vibrations sont-elles perceptibles ? Je cherche quelque chose de vraiment silencieux au niveau du ventilateur, et avec des vibrations réduites. J'ai cru comprendre que le ventilateur était tres silencieux (comparé à un MacBook Pro retina ou un Mac Pro ca donne quoi?)

Merci encore.

avatar rondex8002 | 

Je n'arrive toujours pas comprendre pourquoi il n'existe pas de boîtier (RAID ou non) externe pour disque dur Thunderbold.

avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@w0rd3r : ce sont des disques durs, il y a donc les vibrations de disques durs. Un disque dur ne peut pas être autre silencieux qu'un SSD. @rondex8002 : peut-être parce qu'il y en a ? (Le Drobo mini et le 5D, les OWC en deux et quatre baies, idem chez Akitio et Startech, etc.)
avatar w0rd3r | 

Oui je sais bien que les vibrations sont imputables aux HDD, mais le boîtier est normalement là pour les atténuer.
Par exemple un Mac Mini avec HDD ne vibre pas...

avatar enzo0511 | 

le mac mini n'est pas un bon exemple, un disque 2,5" ne vibre quasiment pas par rapport à un 3.5" et par ailleurs le DD est suffisant isolé au coeur du mac mini

CONNEXION UTILISATEUR