Test du MacBook Pro 15" Retina Core i7 à 2,6 GHz et 1 To de SSD

Florian Innocente |

Après avoir évalué des versions d'entrée de gamme 13" et 15" de la nouvelle famille MacBook Pro Retina, le modèle testé ici est résolument haut de gamme. Ce 15" est une version configurée sur mesure avec un Core i7 à 2,6 GHz au lieu de 2,3 GHz (+200€) et 1 To de SSD au lieu de 512 Go (+500€). De base on disposait déjà de 16 Go de RAM et de la double solution graphique avec une Intel Iris Pro et Nvidia GeForce GT 750M.

La facture passe alors de 2600€ en équipement standard à 3300€ avec nos deux options. Soit un tarif situé un peu au dessus du prochain Mac Pro d'entrée de gamme (3000€).

Pas de fantômes dans l'écran

Il faut en premier lieu souligner que cet écran n'a montré aucun symptôme du problème de rémanence qui a touché d'autres Retina par le passé : un élément d’interface resté quelques instants à un même endroit de l'écran laisse une empreinte fantôme qui ne disparait pas immédiatement lorsqu'on déplace l’élément en question. Ce modèle ci utilise une dalle Samsung, un fabricant qui ne parait pas souffrir de ces problèmes, contrairement à LG.

Le 15" d'entrée de gamme testé précédemment n'avait pas non plus cet effet. Idem pour le 13" Retina testé aussi il y a quelques jours. Mais pour ces deux machines, l'identité du fournisseur de l'écran n'avait pu être obtenue (via une commande de Terminal). On ne tirera pas de généralités à partir de trois modèles, sachant que les fabricants de PC ont l'habitude de jongler entre plusieurs fournisseurs lors du cycle de vie de leurs produits. D'autres clients de cette nouvelle gamme s'en étaient néanmoins fait l'écho dans les forums d'Apple.

Performances

Ce portable est équipé d'un Core i7 Quad 2,6 GHz avec un Turbo Boost capable de monter à 3,8 GHz. Avec les mesures des performances brutes fournies par Geekbench (effectuées sur le processeur et la mémoire), la moyenne montre un gain de 18% comparé au modèle d'entrée de gamme et son Core i7 à 2 GHz (Turbo Boost à 3,2 GHz). Face à des portables 15" bien plus anciens, les progrès sont plus que substantiels avec un 65% de mieux face à un portable avec Core i7 à 2 GHz du début 2011.

18% de mieux entre le 15" d'entrée de gamme fin 2013 et ce modèle

Lorsqu'on passe aux tests mettant en oeuvre différentes applications on relève des écarts attendus, avec par exemple des encodages Handbrake et QuickTime respectivement 11 et 13% plus rapides. Un ou deux résultats sont cependant moins bons, pour des raisons inexpliquées (précisons que chaque test est réalisé deux ou trois fois minimum pour dégager une moyenne).

Ainsi, iMovie 11 est plus rapide sur le modèle d'entrée de gamme alors que rien ne le prédispose à cela. Cependant, la logique reprend ses droits avec le tout nouvel iMovie sorti il y a peu : il est 41% plus rapide sur ce 15" haut de gamme (cliquez pour obtenir un tableau avec davantage de modèles comparés).

Rappel, sur le MacBook Pro de 2011, le test QuickTime était moins lourd qu'aujourd'hui, d'où le chiffre plus favorable.

Performances graphiques

Ce modèle est équipé à la fois du processeur graphique Intel Iris Pro (1 Go) et d'une puce Nvidia GeForce GT 750M (2 Go). Cela va sans le dire, mais le premier 15" d'entrée de gamme, astreint à la seule puce d'Intel, ne peut lutter. Dans CineBench R11, la différence sur le test OpenGL n'est "que" de 11% en faveur de la GeForce. Mais en prévision d'une refonte de nos procédures de test, nous avons également utilisé la version R15 de CineBench. Elle est davantage optimisée pour les générations récentes de cartes graphiques. La différence sur le test OpenGL est cette fois de 95%…

Résultats sur OpenGL avec la GeForce (en bleu) dans CineBench R11. Avec les mesures du dernier CineBench R15 l'écart est multiplié quasiment par 9

Nous avons ensuite utilisé l'application de test Valley Benchmark (gratuite) qui sollicite fortement la carte graphique. Notre modèle de test se détache sans difficulté de l'Intel Iris Pro du 15" d'entrée de gamme. Avec une définition de 1920x1200, antialiasing sur x4 et des détails sur "low", l'écart frôle les 70% (18,3 fps contre 10,8 fps).

Toujours en qualité "low", la nouvelle machine ne fait pas beaucoup mieux que la GeForce GT 650M (1 Go de VRAM) des premiers 15" Retina de 2012, mais on y gagne nettement lorsqu'on augmente le niveau de détails. En réglages "Ultra" et un antialiasing porté à son maximum de x8, le gain reste très appréciable avec 53% (9,8 fps contre 6,4 fps).

Valley Benchmark, où la nouvelle GeForce GT 750M / 2 Go se détache de la précédente GT 650M / 1 Go lorsqu'on monte en définition.

Petit crochet par les températures. Lors du test "Ultra" dans Valley Benchmarck, le portable affichait 73° (comme le modèle d'entrée de gamme avant lui), contre 84° sur le 15" Retina de 2012 avec son i7 à 2,3 GHz. De manière générale, la machine est toujours silencieuse et elle ne chauffe et ne ventile que face à des tâches plus lourdes que la moyenne (des encodages par exemple).

Dans Batman : Arkham City GOTY, les scènes de tests donnent une moyenne de 29 fps avec toutes les options vidéo cochées (sauf FXAA et synchro verticale), niveaux de détails sur Haut, antialiasing en x8 et définition de 1920x1200. En abaissant à 1680x1050 et antialiasing à x4 on monte à environ 43 fps avec des pointes à 53. On passe à 65 fps en 1440x900 et antialiasing toujours en x4.

Sur le 15" d'entrée de gamme avec l'Intel Iris Pro, les valeurs - décevantes - étaient respectivement de 16 fps, 27 fps et 39 fps. La différence, au profit de la GeForce est de nouveau manifeste. Mais cela fait cher si l'on a des envies de jeu avec un MacBook Pro 15"…

Batman : Arkham City GOTY avec quasiment toutes les options graphiques cochées et au maximum

Wi-Fi

Comme tous les Mac sortis depuis le début de l'été, ce MacBook Pro Retina utilise la norme 802.11ac du Wi-Fi. Son débit théorique maximum est de 1 300 Mb/s, contre 450 Mb/s pour le 802.11n. Comme les Retina 13", la machine est équipée de trois antennes, ce qui lui permettrait dans le meilleur des cas de dépasser le Gb/s.

Dans les faits on reste évidemment en deçà. Nous avons utilisé WiFiPerf dans nos bureaux où le Wi-Fi est largement sollicité par nombre d'appareils et de Mac. À environ 4 mètres d'une Time Capsule de dernière génération et séparé d'une mince cloison, le débit moyen s'établissait à 285 Mb/s (35 Mo/s).

En se tenant à côté de la borne, le débit moyen est grimpé à 554 Mbps (69 Mo/s). Sur le nouveau Retina 13", à distance égale, nous avions relevé une moyenne de 480 Mb/s (60 Mo/s). Pour donner un élément de comparaison avec une machine utilisant la précédente norme "n" du 802.11, le MacBook Air 2012 se limitait à 220 Mb/s.

Les résultats de WiFiPerf à quelques mètres de la borne - Cliquez pour agrandir

Le nouveau 15" d'entrée de gamme testé il y a quelques jours s'était montré inconstant dans les débits, oscillant entre 350 et 500 Mb/s. Nous en avions déduit que cet unité souffrait peut-être d'un dysfonctionnement. Ce phénomène ne s'est pas reproduit sur ce 15".

Les résultats de WiFiPerf à côté de la borne - Cliquez pour agrandir

SSD

Bonne surprise avec le SSD, il faut y mettre le prix mais au moins, en a t-on pour son argent. La capacité est copieuse (pour du SSD) et les performances enfoncent complètement celles des modèles testés jusque là, de capacités inférieures. Ce SSD de 1 To utilise quatre lignes PCIe contre deux sur les autres configurations de MacBook Pro. Cela avait déjà fait l'objet d'un précédent article. Apple s'est fournie chez Samsung pour ce support de stockage. L'option pour passer de 512 Go à 1 To coûte 500€ sur ce 15" (c'était le prix pour passer de 256 go à 512 Go sur les Air il y un an) et 800€ sur le 15" d'entrée de gamme livré de base avec 256 Go.

Sur des tests avec des fichiers de petites tailles (de 4 Ko à 1 Mo) les valeurs en lecture/écriture séquentielles sont en moyenne de 588 Mo/s et 478 Mo/s et, en lecture/écriture aléatoires, de 227 Mo/s et 428 Mo/s. Dans certains cas on flirte avec le giga-octet par seconde. Comparé au MacBook Pro d'entrée de gamme testé précédemment, on est au minimum 19% plus rapide et 54% au maximum.

MacBook Pro 15" Retina fin 2013 avec Core i7 à 2,6 GHz et SSD Samsung de 1 To
MacBook Pro 15" Retina fin 2013 avec Core i7 à 2 GHz et SSD Samsung de 256 Go

Sur des tests avec des fichiers de plus grosses tailles (de 20 Mo à 100 Mo) les valeurs moyennes en lecture sont de 1205 Mo/s et 1034 Mo/s. Comparé toujours au MacBook Pro d'entrée de gamme on est 53% plus rapide en lecture et 44% en écriture.

MacBook Pro 15" Retina fin 2013 avec Core i7 à 2,6 GHz et SSD Samsung de 1 To
MacBook Pro 15" Retina fin 2013 avec Core i7 à 2 GHz et SSD Samsung de 256 Go

Avec l'utilitaire de mesure Disk Speed Test (gratuit sur le Mac App Store) on touche presque le giga-octets par seconde sur de gros blocs de données. Nous avons aussi comparé le temps de duplication d'un dossier de 1,5 Go contenant 4 500 fichiers de toutes sortes. Sur un MacBook Pro Retina de la mi-2012 (Core i7 à 2,3 Ghz avec SSD 256 Go de Samsung) l'action a pris 15 secondes contre seulement 3,5 secondes sur notre machine de test. C'est 76% de mieux.

Disk Speed Test avec le test sur un volume de 1 Go de données (gauche) et 5 Go (droite)

Autonomie

Le bilan de l'autonomie est à peu près similaire à celui établi pour l'entrée de gamme. On est face à une machine puissante et endurante. Dans un test impliquant VLC et Mail on fait moins bien que le premier 15" Retina de la mi-2012 mais on se rattrape largement dans le test avec Safari et iTunes. Dans les deux scénarios d'utilisation, l'accès réseau est sollicité en continu.

Notre machine a tenu un peu plus de 4h30 en lisant un film HD en boucle dans VLC avec Mail relevant le courrier toutes les minutes via une liaison Wi-Fi. L'écran était à 80% de luminosité. Ce test a été réalisé trois fois pour obtenir une moyenne. Les écarts entre chacun ont été inférieurs à 5 minutes.

Le portable s'est éteint au bout de quasiment 9h10 avec Safari qui chargeait notre page d'accueil toutes les 30 secondes (Flash installé) et iTunes jouant de la musique en boucle. Ecran à 80% là-aussi et Wi-Fi actif. Ce test aussi a été répété trois fois avec des résultats tout aussi constants.

En bleu, les résultats du modèle testé

Enfin, nous avons réalisé un test empirique, représentatif d'une journée de travail chez MacG. Cela implique beaucoup d'Internet et de rédaction.

Dans notre cas - tout ce qu'il y a de particulier et spécifique - le portable a tenu 6h20. Il a été utilisé sans chercher à grappiller des minutes, avec un écran bien éclairé (luminosité sur 80%), le Wi-Fi toujours sollicité sur cette durée. Nous avions Tweetbot ouvert, Mail réglé sur des relèves automatiques avec un flux entrant de courriers très constant, Safari souvent utilisé (avec Flash installé), le petit éditeur de texte iA Writer pour rédiger ce test et d'autres articles. Etaient aussi ouverts et sollicitant le Wi-Fi : un petit client FTP, ReadKit pour suivre quelques centaines de flux RSS avec relève toute les 5 minutes et Wunderlist pour la gestion de tâches avec une synchronisation réseau automatique). Aucune utilisation d'iTunes et quasiment rien sur YouTube.

Conclusion

Cette configuration efface les quelques critiques adressées au milieu de gamme, en premier lieu celle de sa puce graphique Intel qu'Apple réservait traditionnellement aux familles 13". Soyons justes, l'Intel Iris Pro ne pénalisera aucun utilisateur de 15" qui ne fait pas de son portable une console de jeu ou une station vidéo/3D professionnelle, et cela représente certainement du monde. Mais sur un 15" Pro on s'attend forcément à mieux.

On retrouve, avec ce modèle, à peu près tous les compteurs au vert : processeur rapide, gros SSD d'une vitesse rare, deux puces graphiques, une autonomie de très bonne tenue et au passage un écran sans traces fantômes. Le seul écueil sera inévitablement son prix - 3 300€ - qui en fait véritablement une Rolls des portables. Mais il n'y a rien de surprenant pour une machine haut de gamme Apple.

Note

Les plus :

  • Machine extrêmement bien conçue et solide
  • Bonnes performances générales et remarquables pour le SSD en particulier
  • Écran Retina d’excellente qualité
  • Clavier et trackpad confortables
  • Deux ports Thunderbolt 2 et Wi-Fi 802.11ac
  • Bonne autonomie

Les moins :

  • Qualité des enceintes légèrement en retrait sur la précédente génération
9
10

Prix :

avatar xavier25 | 

J'ai pas lu le test, mais les gros titres et je confirme, j'ai un MBPR 15" avec i7 ) 2,3 Ghz, CG dédiée et 512 de SSD et c'est vraiment un petite bombe. Pas eu de souci d'images fantômes (écran et SSD samsung). Mon meilleur mac depuis mon switch (même si il est vrai j'ai toujours pris des entrée de gamme ibook, macboo, macbook air, mac mini, imac). Tout est fluide, rapide, silencieux, ça me change et c'est tant mieux. Et que dire de l'écran...
Edit : par contre j'ai du mal à comprendre votre obstination à vouloir voir les perds graphiques pour les jeux. On sait tous que les CG des macs ne sont pas faites pour le jeu et j'utiliser mon mac uniquement pour travailler et créer. J'ai des consoles pour les jeux hardcore. J'ai du mal à concevoir qu'un acheteur de mac recherche à jouer avec sa machine, mais je dois me faire vieux.

avatar Silverscreen | 

Oui et non, beaucoup de gens qui bossent sur leur Mac, jouent – aussi – avec. Question de génération sans doute.

C'est mon cas et, si les performances pour les jeux ne sont pas mon premier critère d'achat, j'aime bien savoir que mon nouveau Mac suivra à peu près, sans égaler les performances d'un desktop dédié… À cet égard, c'est une des raisons, par exemple, qui me pousseront à prendre le haut de gamme plutôt qu'une version iris pro uniquement dont j'aurais gonflé RAM, CPU et SSD.

Secundo, beaucoup de gens qui utilisent un Mac familial pour le loisir (ce qui inclus le jeu) font aussi un usage immodéré d'applis comme iMovie ou Garageband voir Final Cut X (les fameux "prosumers") à titre de hobby et, pour peu qu'ils aient le budget, ce type de Mac les intéresse…

Enfin, il y a la catégorie des étudiants qui veulent un outil performant pour leurs études (archi, design, graphisme etc…) et qui apprécient tout de même de jouer avec quand l'envie les prend. Vue la taille d'un appart étudiant, je crois qu'un MBP qui fait tout correctement plutôt que cumuler ultraportable, console de salon et tour PC surgonflée pour jouer, c'est finalement pas plus cher et bien moins encombrant…

Et il ne faut pas oublier que les jeux les plus gourmands graphiquement (et qui justifient l'achat d'une tour avec carte vidéo dédiée sur du 400 Watts) sont un marché beaucoup plus restreint que le casual gaming. Des jeux comme WoW, SimCity, Civilization, Stracraft, Diablo représentent un marché immense, en revanche… et tournent sur des cartes tout à fait milieu de gamme…

avatar xavier25 | 

Et il ne faut pas oublier que les jeux les plus gourmands graphiquement (et qui justifient l'achat d'une tour avec carte vidéo dédiée sur du 400 Watts) sont un marché beaucoup plus restreint que le casual gaming. Des jeux comme WoW, SimCity, Civilization, Stracraft, Diablo représentent un marché immense, en revanche… et tournent sur des cartes tout à fait milieu de gamme…

C'est vrai. Je fais partie des joueurs qui ne jouent pas aux jeux de stratégie / rpg mais plutôt aux grosses franchises consoles donc de toutes façons jouer sur mac ou pc je ne peux pas... ^^ et je réserve mon mac au taf et à mes projets... Mais je persiste à penser qu'un étudiant s'orientera sur un macbook air ou un mbp 13 et il sait donc que niveau jeux ce sera compliqué... Ce macbook pro 15" s'adresse vraiment aux pros ou à des gens qui bossent avec leur matos. A moins d'être un étudiant favorisé...

avatar Nicolasdn | 

@Xavier, va t' en faire du montage 1080p 60 i/s sur un macbook air avec une puce iris graphics sans carte dédiée, si c' est pour pouvoir te faire un café a chaque rendu et dormir 10h a chaque exportation, autant monter sur ton iPhone (j' exagère evidemment)

Mais je veux dire par la, qu' un étudiant en graphisme avec des court métrage HD a rendre plusieurs fois sur l' année ( ce que je suis), préfèrera avoir 500grammes et 2 pouces de plus dans son sac que taper au marteau dans son écran 13' parce qu' il est a la bourre dans un montage, qu' il est 1H du matin et que ton programme ne répond plus tellement que ta RAM crie au secours (expérience vécue avec mon mac 13') :D

avatar Nicolasdn | 

Je suis en étude d' audiovisuel et graphisme (bcp de gros programme comme final cut, première, photoshop), j' attends la livraison de mon macbook pro et je correspond tout à fait à ton troisième profil, tu as tout a fait raison dans ta réponse.

J' ai choisi ce mac car je trouve qu' il propose beaucoup plus de ressources que l' entrée de gamme 15', pour un prix qui se suit d'assez près (entre 2000 et 2500, il faut quand meme craquer sa tire lire... donc autant mettre 500€ de plus et rajouter de la longévité (en plus si comme dans mon cas, un de vos parents est indépendant et que vous etes étudiant sans trop de moyens, arrangez vous pour mettre votre mac dans la compta de leur entreprise ( de nos jours, un ordinateur de plus est facilement justifiable dans presque tous les domaines professionels), vous récupererez la TVA, moi je l' ai payé 1999 au lieu de 2418(prix education), le prix de l' entrée de gamme en gros et ca m' a permit de prendre l' apple care qui me semble importante pour un ordi au prix d une polo d' occasion)

Et comme tu dis, on achète pas un macbkr pour faire du gaming car beaucoup de concurrents proposent des PC plus puissants et moins cher (pas spécialement des tours, les nouveaux laptop gamer d asus embarquent une gtx 780m de 4go qui fait tourner battlefield 4 en ultra 1080p a 50 fps...), après se retrouver avec un ordi de 5kg(le poid de 1 voir 2 dictionnaires larousse) dans ton sac, avec un pc qui possède un design d' avion de chasse en plastique, qui clignote dans tous les sens et que t' as mème pas a lancer un jeux dessus que tout le monde te prend déja pour un geek en regardant ton engin, c' est pas ce que je recherche d' un ordi portable que je transporte tous les jours école/maison

La macbook pro retina n' est certe pas un pc fait pour jouer 10h/j, mais si il peut faire tourner les dernier jeux en hd a 50fps, je trouve que c' est ce qui peut faire la différence avec l' entrée de gamme! Et il garde l' avantage de garder une apparence qui se rapproche de l' ultrabook, et qui ne te tue pas le dos si tu marches un peu avec ton pc dans ton sac! Seul point négatif, le prix reste un peu surélevé mais bon, on a de l' alu a la place du plastique, un écran qui se rapproche du 4K et la possibilité d' avoir OSx et Windows sur le meme PC. J' espère juste ne pas me taper une dalle LG, je suis assez chanceux aux jeux, j' espère qu' elle ne me quittera pas pour les composants informatiques:D

avatar Florian Innocente | 
A titre personnel, si je pouvais me passer de considérer la question du jeu dans les tests des machines qu'on fait ça m'irait très bien aussi… :-) Pour moi si tu veux jouer c'est PC, consoles ou iOS. Point.
avatar Niarlatop | 

Quand je vois comment les Macs que j'ai eu sous la main chauffent en jeu, j'ai tendance à être de cet avis aussi, c'est trop désagréable à mon goût et préfère jouer sur mon PC fixe quand j'ai le temps.

Cependant j'imagine que si je n'avais qu'une seule machine, et en y mettant ce prix, j'aimerais qu'elle puisse faire tourner un bon panel de titres à l'occasion.

avatar izoong | 

Clairement d'accord mais Quand on utilise open gl tous les jour pour le taff c'est bien aussi d'avoir des appréciations des perds de ce coté là.
Merci pour le test en tous les cas.

avatar Silverscreen | 

Dommage que vous n'ayez pas comparé séparément les performances en lecture/écriture de fichiers : apparemment le SSD de 1 To est une petite bombe comparé au SSD qui équipe de série l'entrée de gamme.
Pour les graphistes et photographes qui travaillent avec un MBP et pour beaucoup de pros qui sont justement la cible de ce Mac, la vitesse de lecture de fichiers et d'écriture en cache (Photoshop, I am looking at you) est un critère d'achat important…

Dans le même ordre d'idées, on aurait aimé un test de débit avec des disques durs externes :

Thunderbolt 2 vs Thunderbolt 1 de la génération précédente, Thunderbolt 2 avec adaptateur Firewire Apple vs Firewire natif (comme sur les MBP 2011 qui comporte Firewire 800 et Thunderbolt 1) et, enfin, Thunderbolt 2 contre USB 3… Bon, après je sais pas si y'a déjà des solutions de stockage en Thunderbolt 2…

avatar Niarlatop | 

Dans la séries des manques, j'aurais vraiment apprécié un "re-test" de l'autonomie des MacBook Pro Retina 15 mi-2012 et début-2013 sous OS X Mavericks.

Comparer la génération Ivy Bridge à Haswell avec deux OS différents induit un fort biais, surtout quand les principales nouveautés de Mavericks portent sur la diminution de la consommation énergétique.

(Vos batteries ont vieilli depuis un an, j'imagine, mais l'autonomie peut se normaliser en fonction de l'usure de la batterie pour compenser)

avatar Stéphane Moussie | 
@Silverscreen : "apparemment le SSD de 1 To est une petite bombe comparé au SSD qui équipe de série l'entrée de gamme" > oui, c'est précisé dans le test. Tu as toutes les mesures page 2 (http://goo.gl/sMq2XY) "Bon, après je sais pas si y'a déjà des solutions de stockage en Thunderbolt 2…" > Il n'y en a pas encore, comme précisé dans le test du MPBr Haswell 15" et le test du 13" (http://goo.gl/0uLnPy).
avatar alushta | 

Vous n'oubliez pas le fait que c'est un ordi jetable lors d'un problème après 1 année et 1 jour (ou 3 ans et un jour si on ajoute 350€)?

Bon en même temps c'est que 3'300€, un standard pour un portable 15' Apple!

avatar Kabrice | 

Pourquoi jetable? Il sera tout à fait réparable avec certes un coûts pas forcement négligeable en fonction de la pièce à changer.

avatar alushta | 

RAM soudée, batterie soudée, SDD propriétaire, tout est quasi indémontable....
Moindre merde c'est un bras et surement moins cher du neuf!

avatar Kabrice | 

Ca n'en fait donc pas un appareil jetable mais un appareil cher à réparer surtout si tu as un problème de RAM qui obligera le changement de toute la carte mère.

avatar alushta | 

Si tu y vas comme cela, tout est réparable!!! Mais à quelle prix?
1'500, 2'000€ ? Avec l'obligation de rentre le Mac au SAV!
J'ai de la peine à comprendre que l'on soutient ce système de "tout racheter" à la moindre merde!!

avatar Kabrice | 

Justement je ne soutiens pas le jetable et je considère que la reparation est possible. La seule difference entre un retina et un autre portable vient de la RAM en terme de réparabilité. Dans le cas du retina tu dois changer la carte mère et seulement la barrette. Sinon il n'y a pas de difference. Tu pourras, en faisant abstraction du cout, faire réparer un retina comme n'importe quel autre ordinateur portable.
Si tu met 500€ dans un portable lamda et que ton processeur ou ta carte graphique gille il te faudra changer la carte mère et la avec un devis de 300 ou 400€ tu iras plus facilement en racheter un.
Si tu met 3300€ dans un retina et que tu dois changer la carte mère pour 1000-1500€ (aucune idée du prix) tu n'iras pas forcement en acheter un autre tu le feras réparer.

avatar oomu | 

parce qu'il y a nul besoin de racheter.

Le support est fait sur des années, et de toute façon, un pièce à réparer ou remplacer est un coût.

Et où vous arrêtez vous ? Vous voulez changer le processeur ? Le gpu ? Le contrôleur usb et thunderbolt ? Pourquoi mettre la limite sur la mémoire ?

Si vous intégrez tout cela, la machine gagne en performance, poids, bruit.

Ce sont mes priorités, elles sont bien + importantes que le prix ou l'envie de bricoler moi même. Le support en cas de soucis ne me dérange pas.

je n'ai pas un macbook pro, j'ai un macbook air, qui selon vos considérations est ENCORE PIRE (pas de stockage interchangeables, ou du moins, pas facilement, car en réalité, on peut toujours faire quelque chose :) mais bref, c'est pas du ssd standard )

Mais selon MES considérations, c'est le meilleur ordinateur de tous les temps que j'ai eu en 30 ans:

léger, rapide, silencieux (le total silence est le but de ma vie), simple, réactif et avec assez de puissance pour tout faire.

Cela se fait au prix de sa batterie à ras de l'alu, du cpu superfin, du stockage dans un format serré, et de la fusion gpu/cpu, de la mutualisation des i/o sur thunderbolt et usb et j'en passe. C'est un compromis, vu le gain en face, que j'accepte sans sourciller.

Sachant qu'en 15 ans j'ai eu peu de soucis avec Apple et que je travaille professionnellement avec Dell et HP, je sais à quoi m'en tenir. et mes priorités répondent parfaitement à mes besoins.

Vous n'avez pas besoin de faire une crise parce que tout n'est pas à votre image. Il y a d'autres produits.

-
Vous avez peur que tout devienne comme le Macbook air parce que j'en achète ? genre le Pouvoir De Mon Argent va faire disparaitre ce que VOUS aimez ? et donc vous êtes en mission de sauver ce monde en danger en essayant de nous convaincre qu'on est le plus grands idiots du monde ?

Vous avez peur pour rien. Y a tout ce que vous voulez sur le marché, tout va bien.

avatar alushta | 

Je pense que pour de portables (pas des ultra portable et même) donc 13 / 15 / 17, que l'utilisateur ou le magasin non Apple puisent changer le SDD/HDD, ajouter de la RAM, changer de batterie et pourquoi pas de clavier me parait nécessaire. Et même pourquoi pas la carte mère!

Je pense que la personne qui paie la carte-mère 300€ avec le montage va être moins mécontent que 1500€!!

Et pour un Macbook air, oui c'est exactement la même chose... du jetable mais 2-3 fois moins cher!

Tout ce que je trouve c'est que pour ce prix, le fait d'avoir une année de garantie et d'avoir un appareil irréparable sauf un mettant un bras, le 9 sur 10 me parait trop haut pour un ordinateur 15 pouces!! Le reste (caractéristiques, finition, performance), je ne le critique pas!

Je ne pourrais pas conseiller un Macbook Pro a un de mes clients sans lui parler des réparations qui risquent d'être très très cher hors garantie... Après c'est son problème mais il aurait été averti!

avatar patrick86 | 

"Et pour un Macbook air, oui c'est exactement la même chose... du jetable mais 2-3 fois moins cher!"

Si le MacBook Air est jetable, tu me donneras le tien quand il sera en panne !
Merci.

avatar Alf38 | 

C'est là que chez Apple ils sont très forts : Vue la tendance à nous prendre de plus en plus pour des cons avec des machines soit disant pro qui ressemblent de plus en plus à des iPad vendus à des prix indécents, le petit commerce de la réparation a de beaux jours devant lui.
Je prie chaque jour pour que mon MBP 15" non retina (mais avec un écran HD mat sans reflets...) ne me lâche pas.

avatar patrick86 | 

"nous prendre de plus en plus pour des cons avec des machines soit disant pro qui ressemblent de plus en plus à des iPad"

WTF ?

Quelle machine "pro" ressemble à un iPad ?
Un iPad ne peut pas être utilisé à titre professionnel ?
Il a besoin de quoi un "pro" ?
Une mini-pellteuse est moins professionnelle qu'une 10 tonnes ?
C'est quoi un "pro" ?

"le petit commerce de la réparation a de beaux jours devant lui."

Il semblerai, effectivement, que de plus en plus de gens prennent conscience que c'est pas une bonne idée de jeter un appareil à la moindre panne… Mais y'a encore du boulot !

"Je prie chaque jour pour que mon MBP 15" non retina (mais avec un écran HD mat sans reflets...) ne me lâche pas."

Arrêtes d'avoir peur qu'il lâche. Tu verras, c'est plus simple et efficace.

avatar oomu | 

??

3300 euros est le haut de gamme gonflé au maximum.

-
bien des pièces sont réparables. La machine arrive être relativement légère et discrète (un faible bruit est vital) grâce à son intégration

Donc, quel est votre problème ? que MacG ait osé testé la configuration la plus onéreuse d'Apple ?

avatar alushta | 

C'est idem pour l'entrée de gamme, 2'000€ avec une année de garantie et avec une totale impossibilité de changer des pièces pour un 15' est simplement inexcusable!!

Disons que l'aspect 'jetable' est un point très négatif pour un produit aussi cher! Je pense que l'utilisateur doit savoir qu'il va perdre son 2ième bras lors d'éventuelle réparation!!

avatar oomu | 

3 ans de garanties

"Disons que l'aspect 'jetable' est un point très négatif pour un produit aussi cher! Je pense que l'utilisateur doit savoir qu'il va perdre son 2ième bras lors d'éventuelle réparation!!"

Zorro nous a déjà prévenu. Oui les réparations hors garantie sont facturées. et donc ?

Vous faites le scénario du pire pour vous énerver contre des machines intégrées.

avatar alushta | 

Quelle pièce est changeable par l'utilisateur? Il y a que le chargeur que l'utilisateur peut changer! Même plus de possibilité d'augmenter la RAM!! Avec Apple on doit réfléchir dans un futur de 3-4 ans pour savoir la RAM que l'on aura besoin!! 8Go est suffisant mais dans 2-3 ans?

avatar Kabrice | 

Es tu sur que dans 2-3 ans tu trouveras des barrettes mémoires compatibles avec un ordinateur d'aujourd'hui ayant des capacités supérieures à celle que tu trouves aujourd'hui.
Un portable n'est que très peu évolutif et un retina pas du tout. Après c'est un choix personnel non?

avatar oomu | 

un mac pro de 2009, il m'a fallu, dés septembre 2013, 1 mois et demi pour obtenir des barrettes , et elles sont en train de disparaitre du marché.

-
sur pc dans les années 90 c'était la ronde des "socket" cpu

"ha non monsieur c'est plus le bon socket" "ben et changer le cpu ?" "-ben on peut pas, l'ancien modèle pentium n'est plus vendu"

La réalité et l'usage, le geek s'en fout.

avatar alushta | 

Sur des portables qui date de 10 ans tu trouves de la RAM!

avatar Kabrice | 

Je doute que sur un portable d'il y a 10ans tu puisses faire tourner un OS 64bits qui te permette d'exploiter plus de 4Go si tu arrives à trouver les barrettes pouvant aller au delà de 4Go.
C'est un leurre que de croire que le materiel informatique est évolutif dans le temps. Les normes évoluent, les technologies changent et les fabricants n'y mettent pas forcement du leur.
Les disques sont passés des normes IDE à SATA I,II,III les connecteurs ont changés.
Les CPU sont passés par de multiple versions de socket
Les cartes graphiques sont passé de AGP à PCIe...
Le besoin de faire évoluer une machine n'est pas forcement rationnel. Un ordinateur d'il y a 10ans continuera à rendre les mêmes services que ce pourquoi il a été acheté il y a 10ans. Si tu as acheté une machine pour faire du mail, de l'internet et du traitement de texte elle sera toujours capable de le faire. Par contre si tu as une nouvelle passion pour le traitement vidéo ben je pense que tu peux oublier ta vieille machine. Il y a peu de chance que tu arrives à la faire évoluer suffisamment pour travailler confortablement.
Si tu veux acheter une machine avec comme objectif de pouvoir la faire évoluer suffisamment pour qu'elle réponde à de futur besoin que tu n'as pas aujourd'hui, je me tournerais vers une tour plutôt que vers un portable.

avatar alushta | 

Il y a pas très longtemps (5 ans) les OS64 n'existait pas ou très peu! Donc un PC qui date de 5 ans a été acheté avec environ 1-2Go de RAM, donc l'ajout en 2013 de 2 barettes de 1x1 Go permet d'avoir 3.7 Go opérationnel. En gain non négligeable.

Pas plus tard que la semaine passée, une client m'a soumis un configuration requise pour un PC qui sera utilisé comme une appareil à diagnostique dans le domaine automobile. Il exisge un Windows 7 32 bits! Le 64 n'est pas pris en compte!

avatar Kabrice | 

Donc ton client a acheté une machine pour ses besoins actuels sans investir pour de futur besoins hypothétique qu'il ne connait pas encore. Il n'a pas pensé évolutivité mais besoins pour le/les années avenir. Ca me parait raisonnable.

Pour ton pc d'il y a 5 ans avec 1 ou 2Go de plus tu auras certainement gagné un peu de confort mais de la à dire que tu as fait évolué la machine pour répondre à des besoins gourmand en mémoire il y a un pas que je ne franchirais pas. A mon avis tu auras du mal à faire des traitements lourds de photo ou de vidéo en ajoutant quelques Go de mémoires sur ton portable.

Tout ca pour dire que l'évolutivité de materiel informatique est un leurre si un nouveau besoin apparait il y a peu de chance qu'en changeant seulement la taille de la mémoire tu puisses résoudre tous les problèmes. Et si tu as un changement significatif de technologies, d'OS.... et ben tout PC/Mac actuel a peu de chance de pouvoir en profiter.

Quand je conseil quelqu'un je le conseil toujours en fonction de ses besoins et de ses moyens sans en gardant une marge de confort mais sans faire des hypothèses improbable sur ces besoins futurs ou sur les evolutions de l'informatique.

L'informatique et le materiel n'est pas un investissement pour le futur mais un outil pour répondre à un besoin actuel.

avatar patrick86 | 

"une client m'a soumis un configuration requise pour un PC qui sera utilisé comme une appareil à diagnostique dans le domaine automobile. Il exisge un Windows 7 32 bits! "

Il existe encore des softs incapables de fonctionner sur un OS 64 bits.
C'est con mais c'est comme ça.

J'ai eu cette bonne surprise un jour, avec un soft de programmation d'automates industriels.

avatar patrick86 | 

"Vous n'oubliez pas le fait que c'est un ordi jetable lors d'un problème…"

Tu n'oublieras pas de me donner ton Mac quand il sera en panne, au lieu de le jeter à la poubelle.

"…après 1 année et 1 jour (ou 3 ans et un jour si on ajoute 350€)?"

En France, il y a une garantie de 2 ans sur les vices cachés, les problèmes indécelables par l'utilisateur, etc.

Donc si t'as une panne anormal dans cette période, c'est couvert par la garantie.

avatar alushta | 

Bonne chance pour faire passer une panne de carte mère en vices caches :D :D

avatar patrick86 | 

"Bonne chance pour faire passer une panne de carte mère en vices caches"

Un lecteur de MacG l'avait fait, pour le problème de commutation entre les 2 GPU qui faisait planter son MacBook Pro 2011.

Par ailleurs, une des causes les plus répandues de pannes de cartes mères, sont des mauvaises soudures des CPU ou GPU. Or, ça se ressoude !

Avec un peu de matoss certes, mais ça ne devrait pas faire peur aux geeks.

avatar Ricky McLane | 

@patrick86 :
Ha tiens j'y pense, le keŕnel-panic lors du switch GPU que j'avais sur mon MacBook Pro mid-2010, ben je ne l'ai plus du tout depuis Mavericks ! :-)
(comme quoi ce n'était peut être pas un problème hardware)

avatar patrick86 | 

@Ricky McLane :

Il est bien possible que ce soit logiciel en effet.
Ou que Apple ait réussi à contourner logiciellement un problème essentiellement matériel.

avatar oomu | 

il serait intéressant de tester avec des logiciels tels que blender, after effect, ou des produits grands public comme Poser, Daz, etc. Pas le rendu, mais le confort d'usage/prévue.

-
Après le jeu, ça peut être intéressant, je ne fais aucun jugement de valeur.

avatar calotype | 

@ macg : Grosse différences (à mes yeux) de performances à la baisse non relevée dans l'artiche par rapport au modèle standart 15" c'est l'export des raw depuis aperture qui prend 14 seconde de plus sur les 30 secondes de la version standard ce que je trouve carrément ÉNORME et incompréhensible. Ce point m'intéresse beaucoup quand je vois que j'exporte régulièrement 700 raws à la fois ...

Je me demande si cela vient pas de la carte graphique qui paradoxalement pourrait être moins performante que l'iris intégrée, ça serait possible de réitérer le test de l'export de RAW avec la carte dédiée déactivée pour voir ????

Enfin je me doute que ne rien changer au tests est primordial pour une cohérense des résultats mais utiliser lightroom pour exporter me semble plus représentatif de la population qui utilise un "dérawtiseur" surtout lorsqu'on sait qu'apple fait évoluer ses soft de manière aléatoire dans le temps...

avatar MKO | 

3300€
Hum
Non

avatar oomu | 

1To le ssd et un cpu capable de 3,8ghz. ce n'est pas bien raisonnable.

avatar poulpe63 | 

Quand on voit le gain de performance graphique en 2 ans (entre l'ipad 2 et l'ipad Air), et le gain ici...
Dommage d'être limité par une 750M.
si ça continue comme ça, on aura un ipad Air plus performant pour trois ou quatre fois moins cher...

avatar softjo | 

Comment pouvez vous justifier aucune carte graphique dédié a 2000€?

Je comprends qu'on ait moins de puissance théorique qu'un ordinateur moins cher sur windows. Moins de port inutile, etc. Je comprends qu'on puisse faire quelques sacrifices.

Mais là, on parle de 2000€. Même gamme que l'année passé, même prix a peu près, 50% moins puissant. Je comprends que ça puisse suffire d'avoir une iris pro, mais dans ce cas, ils le font a 1700€.

Obliger les gens a mettre près de 3000 euro pour avoir une CG pour les cas pus ils jouent ou font un peu de 3D ou de calculs sur GPU, c'est un scandale. C'est encore plus scandaleux que l'année dernière, on pouvait l'avoir pour 30% moins cher. 30% d'augmentation pour avoir la même chose a peu près.....

Est-ce que logitech vous oblige a acheter un clavier à 200€ pour avoir une touche k, sous prétexte que peu de monde l'utilise?

avatar patrick86 | 

"50% moins puissant"

Depuis quand ?
Tu as un comparatif précis des performances butes et utiles de l'Iris Pro et de la NVIDIA GeForce GT 750M
avec 2 Go de mémoire GDDR5 ?

"Obliger les gens a mettre près de 3000 euro pour avoir une CG"

Que tu commandes ce MacBook Pro avec ou SANS GPU Nvidia, le prix est le MÊME.

Si vous configurez le modèle de base (sans GPU Nvidia), au même niveau que le second modèle (en RAM, CPU et stockage), vous aurez… 2598,99€ !
Je sais pas vous, mais moi, pour 1 €, je prend le modèle avec le GPU dédié.

Et puis c'est 2600 €, pas 3000. Tu vas pas me faire croire que 2600 ou 3000€ c'est beaucoup pour quelqu'un qui fait un arrondi à 13% près sur de telles valeurs.

avatar kornichon | 

@alushta :

1. Sur un portable d'il y a 10 ans, tu as de la chance si tu peux mettre 1Gb de RAM. Le Macbook Pro 15" propose 8Gb en standard.

2. Pratiquement personne n'a besoin de 8Gb de RAM. Pour 99% des gens, 8Gb est déjà trop même pour les 5 prochaines années. Seules certaines applications professionnelles touchant surtout au monde de d'image et de la vidéo ont besoin de plus. Cela concerne un nombre infime de personnes. Ces personnes savent très bien quels sont leurs besoins et choisiront 8Gb ou 16Gb en toute connaissance de cause.

3. Je suis curieux : de quand date ton ordinateur actuel ? Qu'as-tu comme machine ?

avatar alushta | 

1) Oui mais tu as généralement 2 emplacements de RAM. Tu pourras normalement monter à 4Go en les changeants les 2!
2) On disait que 1Go suffisait il n'y a pas si longtemps, 8Go est le standard maintenant. Il y a 2 ans c'était 4Go.! Dans 2-3 ans c'est 12 voir 16Go... 8Go, n'est pas de trop
Un exemple, tu as Windows en machine virtuelle et tu lui attribue 4Go, il ne te reste plus que 4 pour MacOS, c'est pas de trop! toute personne qui utilise une machine virtuelle ont besoin de 8-16Go de RAM
3) PC PRO principal, Win 7, 32Go de RAM, 256 SDD + 1To + 2To, I7, il a 1 année
Portable 15', Asus, 6 ans, 4Go de RAM
Portable 11' Lenovo E130, 3 ans, 8Go de RAM
Portable 17' Acer, 1-2 ans, 16Go de RAM
PC : Q6600, SDD, 8Go de RAM, 7 ans

avatar xavier25 | 

@Nicolasdn

Si tu as un besoin en montage vidéo c'est logique, mais mon propos concernait l'étudiant généraliste. Toi ton ordi est plus qu'un outil c'est déjà ton outil de travail et ce mbp est un bon choix ^^
Reste que pour les jeux je persiste et je signe jouer sur mac c'est une hérésie... Et je suis archi pro-mac.

avatar izoong | 

Sauf si on a de l'urticaire à utiliser une tablette et qu'on veut quand même profiter des petites perles exclusives de l'appstore comme Waking mars, Sword & sworcery etc... Il y a le mac dans ce cas là et c'est très bien.

J'ai un peu du mal avec les paroles tranchées et sans nuances qui disent toujours noir ou blanc. Quand on est pragmatique on reste sur position simple pour un ordinateur (même si c'est un mac): ça sert à tout.

avatar xavier25 | 

@izoong

On peut bien sur jouer à des petits jeux sur mac mais les grosses prods de 2013 fait oublier, c'est ce genre de jeux là dont on parle. Les portages d'iOS (en gros) ne sont pas concernés. Le PC est le seul ordi fait pour le jeu. C'est pas un avis tranché, c'est un fait.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR