Epic dépense sans compter pour concurrencer Steam, ce qui ne rassure pas Apple

Stéphane Moussie |

Pour percer sur un marché du jeu vidéo ultra-dominé par Steam, Epic n'y va pas par quatre chemins : le studio dépense des centaines de millions de dollars et ne vise pas la rentabilité à court terme. Ouvert depuis fin 2018, l'Epic Games Store a essuyé des pertes d'environ 181 millions de dollars en 2019, 273 millions de dollars en 2020 et pour l'année en cours c'est un trou de 131 millions de dollars qui est attendu.

Ces chiffres sont issus du dossier d'Apple faisant partie de la bataille juridique qui l'oppose à Epic. Si Apple s'attache à démontrer que l'Epic Games Store est un gouffre financier à l'heure actuelle, c'est parce qu'Epic aimerait beaucoup l'ouvrir sur iOS après l'avoir lancé sur PC et Mac.

Dans sa déposition, Tim Sweeney, le patron d'Epic, explique que ces pertes représentent le coût d'acquisition des nouveaux clients. Epic multiplie les gros chèques pour bénéficier d'exclusivités temporaires et offrir chaque semaine un nouveau jeu afin d'attirer de nouveaux clients. Sa boutique compte aujourd'hui 160 millions d'utilisateurs, dont 56 millions d'actifs chaque mois (deux fois moins que Steam).

Ce sont les autres activités du studio, dont la poule aux œufs d'or Fortnite, qui financent l'Epic Games Store aujourd'hui, mais Tim Sweeney vise la rentabilité pour sa boutique d'ici 2023 — il ne précise pas si c'est en tenant compte d'une éventuelle ouverture sur iOS ou non. Surtout, le détracteur d'Apple assure qu'il peut parvenir à cette rentabilité avec sa commission de seulement 12 % sur les ventes, quand la Pomme prélève 15 ou 30 % selon les cas.

Dans son dossier, Apple attaque par ailleurs la qualité de l'Epic Games Store en affirmant que « ses services et son expérience utilisateur sont inférieurs aux plateformes leaders comme l'App Store. » Il faut dire qu'Epic s'est lancé bien après Apple, Google ou Valve dans la distribution de jeux. Le studio fait d'ailleurs valoir que ces grosses dépenses initiales servent aussi à bâtir sa boutique aussi vite que possible.

Être concurrencée sur sa propre plateforme par un acteur capable de dépenser sans compter, voilà ce qu'Apple cherche à tout prix à éviter dans cette affaire.


avatar Seb42 | 

CQFD
Les consommateurs ils n’en ont rien mais alors rien à cirer ...
Ils veulent juste être LE store

avatar oboulot | 

@Seb42

+1.

Ce qui est d’ailleurs cocasse avec Epic c’est leur double jeu : il reproche à Apple de faire exactement la même chose qu’il font sur PC avec Steam et notamment l’achat d’exclusivité pendant un certain temps avant l’arrivée sur steam.

On peut dire ce que l’on veut de steam mais au moins eux ne se foutent pas de la guelle des clients avec des concepts aussi deguelasse que celui d’exclusivité temporaire (ou non ) sur le store ( a l’exception des licences exclusives Valves comme half life mais bon il en sort une tout les dix ans ^^ )

avatar Rez2a | 

@oboulot

Oui c’est quand même pas la même chose pour Half-Life et autres, de la même manière je pense que personne n’irait reprocher à Epic de distribuer Fortnite en exclu sur leur store 😉

avatar bonnepoire | 

@ Rez2a
Au delà de ça, Epic interdit toute compatibilité de ses jeux avec le mode Big Picture de Steam. En matière d’hypocrisie ils sont très forts.

avatar rikki finefleur | 

l'exclusivité n'a strictement rien à voir.

avatar Insomnia | 

@oboulot

Sauf que steam est le numéro 1 donc pourquoi dépenser des millions pour attirer les clients alors qu’ils ont déjà la majorité ?

avatar Crunch Crunch | 

Y'a pas moyen de débrancher la prise de ce "cancer" de folie qu'est devenu EPIC ?!?
Ils me fatiguent à un point !!!

avatar iftwst | 

@Crunch Crunch

Oui vraiment pénibles ces gars en effet.
Cela en devient ridicule.

avatar whocancatchme | 

@Crunch Crunch

Pour le coup ça ne peux que être bénéfique. Si tu les aimes pas tu n’installeras pas le store et Apple se bougera le cul pour t’apporter de meilleurs jeux, et si tu aimes bin tant mieux non ? Un combat bon pour le consommateur dans tous les cas

avatar rikki finefleur | 

Crunch Crunch
Grâce a eux ils m'ont donné une quarantaine de bons jeux gratuits. Ou est le problème ?
Les gamers sont satisfait car quand tu vois que steam te vend un jeu vieux de 8 ans 49 e , bien oui la concurrence ne fait pas de mal.

avatar draco1544 | 

Steam a toujours eu le monopole sur les jeux pc, c’est bien un peu de concurrence

avatar gillesb14 | 

On est dans le même cas qu’Amazon cela d’appendre la concurrence déloyale par vente à perte.

avatar Carbonized | 

La concurrence qu'offre Epic à Steam est vraiment la bienvenue, Steam était devenu incontournable sur PC, avec des tarifs et commissions abusifs.
Et quand je vois le nombre de jeux gratuits de qualité que j'ai eu grâce à Epic, je n'ai qu'une chose à leur dire : merci.

avatar Rez2a | 

@Carbonized

On peut reprocher plein de trucs à Steam (personnellement, je trouve que leur client est un des pires que j’ai jamais vus pour ce genre de magasin), mais pas vraiment de tirer les prix vers le haut je pense, en tout cas je n’ai jamais acheté autant de jeux PC que depuis qu’ils ont lancé leurs fameuses soldes où certains jeux étaient bradés à -80%.

avatar bonnepoire | 

C’est vrai que le magasin Steam est franchement moche. Leur dernière refonte n’y change rien...

avatar webHAL1 | 

@Carbonized :
« La concurrence qu'offre Epic à Steam est vraiment la bienvenue, Steam était devenu incontournable sur PC, avec des tarifs et commissions abusifs.

Tout à fait. Concurrence bénéfique pour les utilisateurs (jeux gratuits ou à prix réduit) et pour les développeurs (qu'Epic cherche à attirer et pour lesquels elle est prête à sortir le chéquier).
Tout comme une concurrence à l'App Store sur iOS apporterait les mêmes bénéfices.

avatar gillesb14 | 

S’appelle

avatar Amaczing | 

@gillesb14

Je s’appelle Gr00t

avatar lll | 

Accuser Epic de tirer les prix vers le bas, OK, mais il faut s'en prendre à Steam aussi.
Quant à Apple qui fait des millions de commission tous les ans grâce à l'acquisition utilisateur, franchement...

avatar YetOneOtherGit | 

@lll

"Accuser Epic de tirer les prix vers le bas, OK, mais il faut s'en prendre à Steam aussi."

EPIC est en phase de conquête, ils achètent avec des pertes conséquentes des part de marché et affaiblissent la concurrence.

Une fois la phase de conquête effectué : retour à la normale sur le niveau de commission sauf à imaginer qu’un autre conçurent émerge avec la capacité financière de faire le même guerre commerciale sur la durée ce qui est peu probable.

Le consommateur est « l’idiot utile » d’EPIC qui déploie intelligemment sa stratégie d’usages de son phénoménal cash-flow pour conquérir de nouveaux marchés.

avatar v1nce29 | 

Comme Apple avec son Apple TV

Enfin comme Apple voudrait faire avec Apple TV.
Vu qu'ils dépensent plein de pognon et que les PDM ben ...comment dire...ne sont -sans doute- pas à la hauteur des attentes.
Du coup pour affaiblir la concurrence c'est loupé.

> Une fois la phase de conquête effectué : retour à la normale sur le niveau de commission

Sauf qu'on aurait 2 acteurs : EPIC store et Steam. Donc normalement concurrence entre les 2 et prix moins cher. Et peut-être aussi un MS-Store.

> Le consommateur est « l’idiot utile » d’EPIC

Et le consommateur Apple il n'est pas l'idiot utile de l'Apple Store ?

avatar YetOneOtherGit | 

@v1nce29

"Comme Apple avec son Apple TV"

Nope situation très différente Apple n’est pas dans une stratégie du « On casse les tarifs car les concurrents se moquaient de vous »

Apple est-ce effectivement dans une stratégie d’investissement à long terme, mais ses modalités n’ont strictement rien à voir avec celle d’EPIC sur le business des app store.

Encore une fois : comparaison n’est pas raison.

avatar v1nce29 | 

C'est une stratégie de conquête. Peu importe le paquet cadeau qui l'emballe.

avatar YetOneOtherGit | 

@v1nce29

"Peu importe le paquet cadeau qui l'emballe."

Si tu veux reste dans les approximations et les visions superficielles, c’est ton droit.😎

Mais il est en général pas idéal de penser en mettant dans le même panier tout ce qui se ressemble : c’est une approche qui trouve très vite ses limites 😉

avatar YetOneOtherGit | 

@v1nce29

"Du coup pour affaiblir la concurrence c'est loupé."

Tu le constate toi même la stratégie n’est pas du même acabit.

Mais il y a par contre clairement une stratégie basée sur la capacité d’Apple d’attendre la consolidation du marché et pas seulement sur le pan diffusion.

Mais c’est une autre histoire

Pages

CONNEXION UTILISATEUR