Apple, Google et les autres pourraient payer pour exploiter les informations de Wikipedia

Mickaël Bazoge |

Wikipedia en a assez de se faire tondre la laine sur le dos par les grandes plateformes du web. Google, Facebook, Amazon ou encore Apple puisent tous plus ou moins dans les ressources de l'encyclopédie participative, que ce soit dans les résultats d'une recherche ou celui d'un assistant connecté… et sans rien payer en retour. C'est pourquoi Wikimedia, la fondation qui gère le site et tous les projets qui s'y greffent, a créé Wikimedia Enterprise.

Cette nouvelle structure a commencé à discuter avec ces grands groupes et les premiers accords pourraient être annoncés dès le mois de juin, rapporte Wired. On verra si Apple fera partie du lot, sachant que les connaissances de Siri s'appuient beaucoup sur Wikipedia. Néanmoins, aucun « client » ne sera obligé de mettre la main à la poche.

Wikipedia fournit plusieurs jeux de données gratuites pour quiconque voudrait les utiliser. Toutes les deux semaines, le service livre un aperçu de tout ce qui a été ajouté à l'encyclopédie, ainsi qu'un flux de tous les changements dans plusieurs formats. Charge aux entreprises de faire le ménage dans ces paquets d'informations afin de les adapter à leurs besoins. Et cela peut représenter un certain investissement.

C'est là qu'intervient l'offre de Wikimedia Enterprise : vendre des données nettoyées de toutes les scories que les plateformes s'emploient à retirer. Le tout en temps réel et dans un format qu'elles n'auront plus qu'à intégrer dans leurs services. À cela s'ajoute un service client avec support technique, et la garantie d'obtenir les informations désirées avec un minimum de délai.

Le budget annuel de Wikipedia tourne autour d'une centaine de millions de dollars. Ces formules payantes ne représenteraient qu'une petite portion de ces revenus, qui proviennent majoritairement des dons des utilisateurs (et des dons des mêmes entreprises qui sont visés par cette initiative). Mais Wikimedia Enterprise serait une source de revenus stable, ce qui permettrait de financer des projets d'expansion.

Il reste deux points noirs : d'une part, Wikipedia Enterprise va héberger son activité non pas sur les serveurs maison, mais chez Amazon Web Services (AWS). C'est un moyen de faciliter la vie des clients, mais cela peut coincer au sein d'un projet dont la fierté est sa liberté de fonctionnement et qui s'intègre dans le monde du libre. D'autre part, et c'est directement lié à l'idéalisme qui sert de moteur au projet Wikipedia, cette vente de données pourrait mal passer auprès des contributeurs.

C'est pourquoi Wikimedia Enterprise va passer les prochaines semaines à obtenir la réaction des volontaires de Wikipedia. Lane Becker, directrice de la fondation, explique que c'est la première fois que l'organisation « reconnait » que les utilisateurs commerciaux sont des utilisateurs de ses services. « Nous savions qu'ils étaient là, mais sans vraiment les intégrer dans notre base utilisateurs ».


Tags
avatar julien74 | 

Ça serait pas choquant qu’ils versent leur obole. Surtout que cela doit représenter un pouilleme pour eux. Autant que la facture de papier toilette de leurs bureaux ou le café de la machine à café.
Et pour Wikipedia, ce sera énorme.

avatar Ron Dex | 

@julien74

Ça serait même plus que justifié !!! Ça serait même plus que légitime.

Wikipédia est totalement gratuit, pas de pub, pas de traqueur. Uniquement avec tes dons.

Le problème, c’est que Wikipédia est dans le rouge. Alors que paradoxalement tout le monde l’utilise. D’ailleurs, Wikipédia mais en avons régulièrement un message interpellant l’utilisateur comme quoi il fonctionne avec des dons pour proposer un site sans pub. Et si chaque utilisateur faisait un don de 12 euros, ils auraient assez pour tourner sans problème pendant plusieurs années !
Moi en tout cas j’ai fait un don.

Je pense que c’est plus que légitime de la part de Wikipédia que les grands acteurs du numérique payent pour ce service !

avatar toto_tutute | 

Il me semble que ces firmes sont déjà des grands donateurs à la fondation Wikimedia non ?

avatar v1nce29 | 

Google a donné (au moins) 5 millions au total. Plus le financement de projets via GSOC.
Amazon a donné (au moins) 1 million près s'être fait tirer l'oreille.
Apple je ne sais pas.

avatar byte_order | 

@v1nce29
> Apple je ne sais pas.

Apple, Google et Microsoft font partie des donateurs principaux.

https://wikimediafoundation.org/about/annualreport/2019-annual-report/do...

Amazon a priori pas, mais p'tet que c'est pas via donations pécuniaires mais via un prêt gratuit d'infrastructure sur AWS que cela a lieu désormais.

avatar empereur_kuzco | 

Wikipedia, le site le plus utilisé mais qui ne reçoit aucun argent de nulle part.
Aussi incroyable que vrai.

avatar YetOneOtherGit | 

@empereur_kuzco

"mais qui ne reçoit aucun argent de nulle part"

Nope la fondation reçoit autour de 100M$ par an.

avatar Gilles Derval | 

j'ai payé plusieurs fois et cela chaque année, il faut vraiment qu'un pouvoir se fasse pour stopper les GAFA. j'ai acheté beaucoup à Apple et Amazon ! Il faut qu'ils pensent qu'en perdant des millions de gros acheteurs, ça peut faire mal

avatar byte_order | 

Faudrait que Wikipedia puisse distinguer les requetes venant de l'utilisateur (via un navigateur) de celles venant d'apps d'Apple/Google.

Pour les requêtes qui proviennent directement des serveurs de Apple / Google, elles sont nettement plus faciles à identifier.
Je suis pour la mise en place d'un quota de requêtes max par seconde, heure et jour, au dela c'est payant, point barre.
Comme pour OpenStreetMap.

L'utilisateur lambda même en passant sa journée sur Wikipedia ne génèrera jamais autant de requetes en 24h vers Wikipedia que les serveurs d'Apple ou Google ou Microsoft derrière les services "Search" ou "Dis Siri" ou "Ok Google".
Hors ce sont celles-là qui pèsent le plus et devrait, réellement, donner droit à une compensation, car la valeur ajoutée de Wikipedia est exploité gratuitement pour générer une valeur commerciale et/ou de marque sur des produits commerciaux.

avatar Brice21 | 

@byte_order

"L'utilisateur lambda même en passant sa journée sur Wikipedia ne génèrera jamais autant de requetes en 24h vers Wikipedia que les serveurs d'Apple ou Google ou Microsoft derrière les services "Search" ou "Dis Siri" ou "Ok Google". "

Apple, Microsoft et Google utilisent leur propre copie de la base de données de Wikipedia et ne font aucune requête directe à Wikipedia. Wikipedia leur fournit même les update differentiels. C’est explique dans l’article ;)

avatar ClownWorld 🤡 | 

Wikipedia en anglais c’est correct mais en français certaines pages sont vachement biaisées

avatar MKO | 

@ClownWorld 🤡

N’hésite pas à les modifier !

avatar nicolaspatate | 

@ClownWorld 🤡

Tu peux corriger si ça ne te plaît pas, c’est l’intérêt de Wikipedia :p

avatar romainB84 | 

@nicolaspatate

Heu... ouais... mais du coup, il ferait comment pour se plaindre après ? 🤨

avatar v1nce29 | 

Il a peut-être pas le temps de se lancer dans une guerre d'édition avec :
un (anti)fasciste, une féminazie, un (anti)spéciste, un grammanazi...

avatar Lucas | 

Pour le coup je trouverais ça normal, et en tant que contributeur et donateur de Wikipedia ça ne me pose pas de problème tant que l’ensemble de Wikipedia reste gratuit et libre. Comme d’autres, j’ai depuis plusieurs années un don mensuel automatique pour soutenir le projet, qui est un des sites (et l’app !) que je consulte le plus, plusieurs (dizaines de) fois par jour.

Franchement, avoir l’essentiel du savoir humain disponible à tout moment dans sa poche, et librement, c’est un rêve de gosse ! (J’ai grandi avec C’est Pas Sorcier, un père scientifique et une mère enseignante, la curiosité et l’amour de la science, de l’histoire, des arts et de la politique c’est dans mon ADN).

Longue vie à Wikipedia !

avatar Lucas | 

Par contre le passage à Amazon pour les serveurs je ne cautionne pas du tout...

avatar en chanson | 

@Lu Canneberges

Ah oui ? Tu en connais d'aussi puissant à part ceux de Microsoft ?

avatar Lucas | 

@en chanson

Y a pas besoin du plus puissant pour un site qui affiche essentiellement du texte (Wikipedia peut tenir sur un disque). Et l’éthique et l’indépendance sont plus importantes que la puissance.

avatar v1nce29 | 

Le snapshot de la dernière versiondu wikipedia anglais texte pourra tenir sur un disque de plusieurs tera.
Si tu t'aventures dans les rubriques Arts tu as des jpeg de tableaux à 100Mo

avatar Ensearque | 

@Lu Canneberges

En 2015, la version anglaise uniquement de Wikipedia pesait déjà 51GB.

Chaque jour, c’est plus de 300 millions de visites.

Je ne parle même pas du nombre de requêtes journalier que doivent subir tous les serveurs.

Donc oui, une grosse infrastructure est nécessaire.

avatar byte_order | 

@Lucas
> Par contre le passage à Amazon pour les serveurs je ne cautionne pas du tout...

C'est pas un problème de cautionner ou pas, c'est un problème de participer aux frais d'infrastructure de Wikipedia ou pas.

Hors malheureusement, seule une minorité des utilisateurs sont des contributeurs.
95% des utilisateurs n'ont jamais rien contribuer le moindre sous à Wikipedia. C'est ça, fondamentalement, le problème.

Une caution ne paye pas les salaires des admin system ni les achats de matos ni la facture d'électricité mensuelle.

avatar cosmoboy34 | 

Certainement le site le plus important jamais créé. On s’en rend moins compte ici mais dans les pays sous développés c’est l’accès au savoir universel dans tous les domaines et gratuitement.

Ça ne me paraîtrait pas invraisemblables que les pays développés participent à son financement au même titre que les bibliothèques

avatar byte_order | 

@cosmoboy34
> Ça ne me paraîtrait pas invraisemblables que les pays développés
> participent à son financement au même titre que les bibliothèques

Tout à fait.
Cela me parait même invraisemblables qu'ils ne le fassent pas déjà !

avatar marenostrum | 

ils ont tué les vraies encyclopédies pour un truc sans qualité.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR