La « voiture Apple » ne sera pas une « voiture » Apple

Anthony Nelzin-Santos |

Pomme d'avis, c'est la rubrique dans laquelle la rédaction de MacGeneration vous partage son point de vue sur un sujet d'actualité. Alors que les rumeurs vont bon train sur une future voiture Apple, faut-il vraiment s'attendre à une voiture en tant que telle ? L'analyse d'Anthony.

L’iPod n’était-il qu’un simple baladeur ? L’iPhone n’est-il qu’un simple téléphone ? L’iPad n’est-il qu’une simple tablette ? L’Apple Watch n’est-elle qu’une simple montre ? Les AirPods ne sont-ils que de simples écouteurs ? Pourquoi, alors, la voiture Apple ne serait-elle que la simple voiture annoncée par les analystes à la petite semaine et les rumeurs qui prennent les opinions pour des faits ?

La voiture Apple ne ressemblera pas à cela. Image Apple.

Un ordinateur sur roues

Si l’iPod n’avait été qu’un baladeur, il aurait été balayé par une concurrence plus affutée. Mais c’était l’incarnation physique de la bibliothèque iTunes, enrichie en deux clics depuis l’iTunes Store… ou les réseaux P2P. Si l’iPhone n’avait été qu’un téléphone connecté, il aurait été écrasé par les machines à composer des e-mails. Mais c’était un canevas sur lequel tisser les applications de l’App Store, et surtout les détisser et retisser à l’envi.


avatar Furious Angel | 

Pour moi il y a un truc qui me parait tres contradictoire dans un tel projet. D’un côté, la voiture individuelle me paraît anachronique, je doute que le futur de la mobilité (urbaine en tout cas, donc probablement 80% de la mobilité) passera par un véhicule individuel. De l’autre, un produit Apple est un produit associé à un certain désir et c’est dur d’imaginer un service de transports Apple.

Ce dont je rêve, c’est d’une sorte d’Uber Pool avec des véhicules autonomes. Si je vais d’un point A à un point C, une voiture vient me chercher et s’arrêtera peut-être à un point B pour prendre quelqu’un d’autre qui ira au point D, en me déposant avant au point C. Ça réduit le nombre de véhicules, donc la pollution et le trafic. Ça offre plus de souplesse que les transports en commun qui ont des itinéraires prédéfinis. C’est moins cher qu’un taxi/Uber parce que c’est partagé. Les voitures vont se recharger hors des heures de pointe et en heures creuses. Elles sont dans des parkings dédiés en périphérie des villes, ce qui débarrasse des voitures stationnées.

C’est un certain idéal, inimaginable pour une génération qui veut pas lacher sa bagnole, impossible pour certains qui ne sont pas en milieu urbain ou ont énormément de kilomètres à faire, mais je suis certain que le concept séduirait les plus jeunes, largement moins excités par les voitures.

Est-ce qu’Apple ira vers ça ? Est-ce qu’un service en partage a du sens pour une marque qui veut que chaque membre de la famille ait son iPad et refuse d’y mettre des sessions ? Peut-être qu’ils pourraient lancer une nouvelle marque (après tout ils ont Beats), pour montrer une différence. Et il ne faut pas oublier qu’ils sont américains, donc avec une culture automobile différente de la nôtre.

avatar fte | 

@Furious Angel

"D’un côté, la voiture individuelle me paraît anachronique, je doute que le futur de la mobilité (urbaine en tout cas, donc probablement 80% de la mobilité) passera par un véhicule individuel."

Une infrastructure au service de la population doit, idéalement, continuer de fonctionner quelles que soient les circonstances.

Ce qui s’est passé au Texas montre que leur infrastructure électrique n’était pas assez solide.

Une infrastructure de transport solide pour le futur doit être électrique, c’est établi depuis longtemps. L’électricité peut être produite par des zillions de moyens. Une infrastructure de transport à carburant fossile s’arrête dès qu’il y a pénurie de carburant fossile. À commencer par les transports de produits pour l’agriculture et l’alimentation : ils s’arrêtent, on meurt de faim.

Aujourd’hui nous savons qu’une infrastructure de transport ne peut pas être que de masse. La part de l’individuel ne peut et ne doit pas être réduite. La pandémie a quelque peu mis à mal les transports de masse...

Les véhicules individuels ont un rôle essentiel dans une infrastructure solide. Individuels ne veut pas dire privés, une flotte publique est sans doute un élément trop rare aujourd’hui et à développer.

Bref. Les voitures électriques privées ou de flotte publique ont un avenir absolument radieux devant elles, n’en doute pas.

avatar Fredouille14 | 

@Furious Angel
👍
la vraie question, c’est quand un uber sans chauffeur qui optimise ses trajets en fonction des clients, du trafic, ...

avatar Furious Angel | 

@Fredouille14

Et en voyant Plans face à Google Maps ou Waze, Apple ne donne pas l’impression d’avoir les meilleures données pour faire ça.

avatar Fredouille14 | 

@Furious Angel

C’est vrai 😱

avatar Macbook31 | 

@Furious Angel

avatar PIN_1234 | 

Bravo et merci d’avoir partagé cette analyse..
Voilà qui justifie mon abonnement à macg !

avatar raoolito | 

Excellent article, merci 🙏

avatar Germain Raillat | 

Une belle vibe « c’était Léo Duff » dans cette série d’articles, très intéressant, merci !

avatar Furious Angel | 

@iMerton

La mise en scene grotesque en moins ^^

avatar fabricepsb71 | 

Pas de ventilateur dans les MacBook et donc ni dans la voiture Apple

avatar anton96 | 

« C’est oui ou bien c’est non 🎶🎶 »

avatar DrStax | 

Je ne partage pas forcément tout les points de vue mais c’est un très bon article 👌

avatar gillesb14 | 

Cher Furious Angel,

Cela n’a rien à voir avec une génération mais un lieu d’habitation.
Ayant vécu successivement en hyper centre puis en banlieue parisienne puis déménagé en lointaine banlieue Toulousaine je peux témoigner des usages de la mobilité.
Il est impossible de dépendre des transports en commun quand le premier commerce est à 5 km.

Des décisions prises par les Urbains ont conduit aux déserts commerciaux / médicaux / éducatifs.
Ma voisine, veuve , 72 ans est entièrement de ce que certains appellent de façon méprisante une bagnole.

Et pourtant, cette dame est bien moins génératrice de CO2 que mes personnes vivant en centre ville car elle économise ses déplacements, n’achète pas du quinoa ou je ne sais quelle épice caf elle se fournit en circuit ultra court (son potager, l’éleveur de volailles du bout de la rue... etc)

Elle boit de l’eau du robinet, ne consomme pas de plats industriels.....

Pour le reste je vous laisse évaluer votre propre production de CO2 en tant que personne « connectée », combien « coûte » en CO2 un GIF sur FB ou une vidéo YouTube ?

Dernier point.
La région a « investi » (je dirais gaspillé) des millions pour faire une ligne de bus vers Toulouse à haut niveau de service qui passe à 4 km... Mais point de parking près de l’arrêt et surtout une réduction drastique des espaces dévolus à la « bagnole » tout cela pour un bus de 30 place à diesel qui passe toutes les 30’ quasi vide!!!!
Personne ne réfléchit en terme d’ecobilan, même se ces bus étaient remplis, et électroniques il faudrait plusieurs décennies pour compenser les émissions dues à tous les travaux réalisés pour cette ligne.

Et que dire de la future ligne de métro !!!!

L’électricité est très bien pour des Bus avec station de recharge en mode supercap mais les batteries sont des inepties.
La voiture électrique est un monstre environnemental, mais bon continuons d’insulter l’avenir avec de fausses solutions comme l’auto partage qui ne peut fonctionner que la ou il y a déjà des transports en commun.

Bon confinement

avatar fte | 

@gillesb14

"La voiture électrique est un monstre environnemental"

Les transports sont des monstres.

Un véhicule électrique... aussi. Mais... un monstre de quelle taille ? Plus gros ou moins gros ?

Je t’invite à faire quelques recherches sur ce thème.

C’est facile de balancer cette évidence. Quel est le but recherché ? Car très souvent, c’est pour dire que les véhicules à combustion ne sont pas pires. Et ça, c’est une ineptie. Il y en a beaucoup d’autres.

Quelle est la taille du monstre ?

avatar fte | 

@gillesb14

"mais les batteries sont des inepties."

Ça aussi, ça mériterait un traitement moins binaire.

Bien, mal, nous ne sommes pas dans une série Disney.

Quelle est la taille de ce monstre ?

avatar DahuLArthropode | 

@gillesb14

Même avec tes prémisses, on peut arriver à des conclusions différentes. Mais je te rejoins peut-être : la solution pour réduire l’empreinte ne peut pas se limiter au remplacement d’un mode de transport par un autre. La mutualisation est certainement une bonne voie pour les urbains. Mais la solution pour les petites villes et village, ce serait surtout de rendre les déplacements moins nécessaires, et d’inverser le mouvement de désertification dont tu parles. Même aux Izards, banlieue de Toulouse, j’ai vu fermer l’épicerie, puis le supermarché qui était déjà à quelques kilomètres.
Apple pourrait concevoir une alternative à Amazon. L’iPicerie.

avatar Furious Angel | 

@gillesb14

Étant toulousain, je connais les exemples que tu cites (et je vis à Borderouge, donc je pense que tu parles du BUN). Mais justement, la voiture autonome partagée que je décris pourrait se déplacer jusqu’à chez ta voisine, contrairement à des transports en commun qui restent sur certains axes.

Et encore une fois je ne parle pas d’une solution universelle. Je parle des transports domicile-travail et des transports urbains, largement plus nombreux que ceux que fait probablement ta voisine…

avatar Alex Giannelli | 

@gillesb14

Et donc ? A quelle solution penses-tu ?

avatar zoubi2 | 

@gillesb14

N'étant pas du tout, mais alors pas du tout, prêt à me prosterner immédiatement et sans restriction devant la bagnole électrique, votre diatribe me titille.

avatar ys320 | 

Tesla n’est pas Nokia, Tim n’est pas Elon. Le nouveau Steve : Tesla, SpaceX, Starlink.... Le futur est deja la. Un ordinateur sur roues ca existe déjà c’est une Tesla. Les autres constructeurs sont encore a des années lumières. Il ne suffit pas de mettre un écran 15 pouce dans une voiture pour lui donnes l’UX d’une Tesla et son autonomie avec son reseau de supers chargeurs.

avatar jopaone | 

@ys320

Je suis assez d’accord, Elon pourrait être considéré comme le nouveau Steve

avatar albert13 | 

@ys320

+1
Tim profite de la rampe de lancement que lui a offert Steve (le fou génial) avec une fusée écosystème qu’il lui a léguée et qui s’appelle iphone
Elon (le encore plus fou génial) lui est tjrs là et lui aussi a démarré presque de zéro en revoyant le mode de propulsion d’une voiture autant dire une montagne de blems à résoudre comme Steve qui a fait d’un téléphone un ordi portable avec GPS, télévision, photo, avec UX génialissime etc. etc.
Et tout comme Steve il a pensé à un echo systemes en faisant d’une voiture un ordi roulant, un UX tout aussi génial, etc. et avec aussi des chargeurs répartis sur les routes etc.
Je ne parle même pas de Space X et de ses géniales fusées dont il fait atterrir une partie non négligeable sur des immenses barges sur l’océan ou sur terre...
On peut dire que Steve a tjrs rêvé de changer le monde et il l’a fait juste avant sa mort en 2011 et Elon est en train de le faire aussi...

avatar Furious Angel | 

@albert13

C’est un peu ridicule d’imaginer que Tim Cook se contente de dérouler un plan d’action mis en place par Steve Jobs, disparu il y a près de 10 ans. La valeur boursière d’Apple a totalement explosé depuis qu’il est là.

L’Apple Watch, les AirPods, le Pencil, Apple Music, Face ID, des iPhone qui cartonnent, c’est sous sa présidence. Oui, rien d’aussi révolutionnaire que l’iPod ou l’iPhone, mais on ne réinvente pas la roue tous les jours.

avatar albert13 | 

@Furious Angel

non je ne pense pas qu’il déroule un plan imaginé par steve, je dis simplement qu’il améliore sans cesse et rentabilise SURTOUT les fantastiques trouvailles de Mr Steve qui sont indéniablement (pour l’instant) de très grosses vache à lait. Juste pour ton info et cela n’a pas dû t’échapper, il y a 10ans Apple à sortie l’iphone 4 avec un design révolutionnaire pour l’époque et l’iphone 12 et les nouveaux ipad s’en inspirent bougrement non ?
Après bien sûr que l’intérieur de l’iphone n’a rien à voir à présent avec les anciens mais les technos avancent et lui suit le mouvement. Pour info aussi il applique avec une intelligence certaine LES MÊMES RÈGLES QUE SON MENTOR :
1/ faire tout ce qu’il faut pour enfermer l’utilisateur ds un seul et unique écosystème et empêcher par tous les moyens qu’il n’en sorte
2/ ne cesser D’ACHETER L’INTELLIGENCE ET LA TECHNIQUE AILLEURS et de l’améliorer en interne !!!! avec bien sûr la culture Apple et c’est vrai que cela fait souvent un bon mélange.
Et je reconnais les compétences certaines au niveau management de Tim et surtout au niveau logistique pour étouffer les concurrents. Exemple qd il y a quelques années est sorti un nouvel iphone pour que les principaux pays soit bien arrosés avant noël il a monopolisé bien à l’avance presque tous les avions des principaux livreurs Fedex, etc. et les autres ont dû attendre un chouïa etc.
C’est aussi un bon ambassadeur de la marque et il balade ds le monde (sauf erreur) plus que Steve et bien sûr cela aide la marque. Je dirai qu’il est bien plus politique que Steve mais il est loin de son génie et de sa folie. That’s life et Apple se porte très bien et tant mieux !
Pour l’apple watch je pense que c’est surtout l’œuvre de Sir Jonathan car comme certains dirigeants d’apple il était fanas des montres...
Et pour le projet Titan c’est aussi l’œuvre de certains autres décideurs d’apple qui sont ou étaient fanas de bagnoles dont l’un d’entre eux a un rond de serviette chez Ferrari...
Je répète que c’est un très bon manager et ça c’est indispensable pour une entreprise aussi mastodonte que Apple.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR