Optimisation fiscale : Apple, Facebook et Ikea refusent une audition du Parlement

Pierrick Aubert |

Apple, Facebook et Ikea ne souhaitent pas être auditionnés par une mission parlementaire française portant sur l'optimisation fiscale des entreprises. Les sociétés refusent d'être entendues et les parlementaires dénoncent "une attitude inacceptable".



Depuis février dernier, l'Assemblée Nationale étudie les rouages de l'optimisation fiscale pour en corriger les failles législatives, mais La Pomme, le Social Network et Ikea font de la résistance. "Apple et Ikea ont opposé une fin de non-recevoir : sans autre forme de procès pour la première, la seconde affirmant dans un courrier au président de la mission qu'elle ne disposait 'malheureusement pas de compétence dans ce domaine très technique'", déclare le rapporteur PS Pierre-Alain Muet. Des remarques improbables et inquiétantes de la part d'entreprises de cette taille.





Présidée par Eric Woerth, cette mission d'information "sur l'optimisation fiscale des entreprises dans un contexte international" cherche à identifier les principaux moyens utilisés par les grandes firmes pour échapper au fisc français. Les parlementaires ont été "frappés par le contraste entre l'image publique de certaines entreprises de l'économie numérique et la difficulté à établir un simple contact avec elles, rapporte l'AFP, des informations aussi banales qu'un numéro de téléphone ou une adresse devant être débusquées au prix d'efforts inédits". Le rapporteur souligne que, "bien souvent, les représentants désignés par les entreprises n'étaient pas spécialistes des questions fiscales, ce qui limite par définition (...) le degré de précision des informations obtenues".



Apple déclare en France un chiffre d'affaires inférieur à 300 millions d'euros, tandis que son activité réelle avoisine les trois milliards d'euros. Les impôts impayés pourraient ainsi s'élever à sept millions d'euros (lire : Apple n’a pas payé d’impôts en Angleterre en 2012). Du côté de Facebook, le siège social européen est installé à Dublin, ce qui permet à l'entreprise de bénéficier d'une fiscalité très favorable en réduisant ses impôts pour l'UE. Pour résumer, "on avait devant nous soit des gens qui n'y connaissaient rien, soit personne, ce qui revient à peu près à la même chose, le sourire en moins", ironise Eric Woerth.



Le mois dernier, la ministre de la Culture Aurélie Filippetti a demandé à Amazon de "payer ses impôts" en France. Le chiffre d'affaires réalisé par le site de commerce en ligne ne correspondait pas, selon elle, à l'impôt qu'il y payait. À l'échelle mondiale, les dirigeants des pays membres du G8 ont promis de créer un "modèle fiscal commun" pour que des sociétés comme Google ou Apple n'échappent pas à l'impôt par le biais de mécanismes sophistiqués (lire : Optimisation fiscale : quand Apple se fait plus vertueuse qu’elle ne l’est vraiment).



Sur le même sujet :
- Tim Cook a passé son oral devant les sénateurs

avatar codeX | 
"Apparemment tout le monde s'en fout Que Apple ne déclare que 300 millions au lieu de 3 milliards . C'est proprement scandaleux .." La faute à qui ? À ceux qui utilisent les lois en vigueur pour gratter un max, à ceux qui font ces lois ou à ceux qui élisent ceux qui font les lois. J'espère donc que le 'proprement scandaleux' s'appliquait à toi/nous.
avatar arekusandoro | 
@jeje680 : Je vois pas le rapport...mais tu as l'air de t'y connaître tellement...quand tu auras l'âge de voter charge a toi de changer les choses...
avatar Jeje680 | 
L'Europe elle même à créée des niche fiscal comme le Luxembourg et autre don qu'il arrête de ce plaindre . Les réformes aurait du être faire il y a 50 ans avant la créations de l'Europe . Pour avoir tous les mêmes lois taxes !
avatar irishboy | 
@Francis Kuntz : Évite de traiter les gens d'idiots quand tu défends les véritables ! Notre gouvernement est tellement impotent qu'il préfère taxer les petites que faire des lois pour limiter les optimisations des grandes !
avatar Mark Twang | 
@DickyPoo Faire des bénéfices n'est pas un projet de société. Que chacun ait une place, que les services publics profitent à tous, si. Ces entreprises se servent de nos infrastructures et font des bénéfices grâce au fait que leur clients aient un pouvoir d'achat conditionné par l'état de notre économie. Toutes les entreprises doivent, en tant que contribuables, reverser une part de leur bénéfice pour que le système fonctionne.
avatar robrob | 
@dv@be Ah ben dans ce cas je suggere d'etendre cette logique et notamment que les banques ne paient palus d'impots sur leurs benefices. Elles emploient des dizaines de milliers de personnes dont certaines tres bien payees qui payent deja un fort impot sur les revenus. D'accord avec ca?
avatar arekusandoro | 
Ça part en sucette....je ne vois pas le rapport de certains commentaires
avatar l3aronsansgland | 
-Bonjour, à ce qu'il parait vous trichez. Venez nous dire comment. -Non Sans blague... Ceci dit la France ferait mieux de se tourner vers ces grands groupes et autres grandes nations au lieu de s'acharner sur les questions d'évasion fiscale sur de petits pays tels que la Suisse ou le Luxemboueg (quoique..).
avatar Simeon | 
@dvbe moi aussi j'ai ma pme. Et cela m'agace de voir qu'une entreprise de cette taille là paye proportionellement moins d'impôt que moi. Remarquez leur attitude me donne des idées pour la prochaine fois que l'URSSAF me contactera.
avatar philippes75 | 
Vite, sortons la guillotine il y a encore des boîtes qui font du chiffre et leurs salauds de patrons qui ce goinfrent.
avatar joneskind | 
@Madalvée : ^_^ Et on va surtout pas respecter les institutions non plus. Ah bah non alors !
avatar joneskind | 
@iPadOne : +1 J'aime plus ma République qu'Apple !
avatar joneskind | 
@dv@be : C'est bien… t'as bien ingéré le discours des grands capitalistes de ce monde… Tu tiens une PME, accablée par les taxes diverses, mais t'applaudis les multinationales qui ne payent rien… À l'échelle de l'individu, tu trouves donc normal que la classe moyenne payent les impôts des exilés fiscaux… Donne moi ton adresse que je t'envoie un seau de vaseline, t'as l'air d'en avoir besoin. On marche sur la tête…
avatar joneskind | 
@martin_a : T'as raison. Le gouvernement ne devrait rien faire du tout, comme tous les gouvernements de droite précédents…
avatar eseldorm (non vérifié) | 
Donc en fait, a lire les commentaires, ce n'est pas grave si ces entreprises paye moins d'impots que ce qu'elles devraient. et ce n'est pas normal que les impots/taxes augmentent. par contre il tout les benefices (secu etc.) doivent etre conserves. bref, vous le trouvez ou l'argemt :p moi aussi je suis pour que ces societes ne payent pas d'impots. comme ca j'en payerai plus et j'aurais l'impression de participer activement au developpement de ce pays. :eek:
avatar joneskind | 
@irishboy : Ah le pognon… Ça fait vite oublier les notions de justice sociale les plus élémentaires. Je vais te donner un scoop. Au nom de la justice sociale on peut gagner 10 000€ par mois et voter Mélenchon en sachant qu'il augmentera les impôts.
avatar joneskind | 
@Francis Kuntz : +1
avatar joneskind | 
@irishboy : Alors que l'augmentation de 1% de la TVA d'office pour commencer, c'était pas une promesse de Sarkozy de taxer les petites… taxer pour rembourser le grand Emprunt de Mr Sarkozy… Ahahah, elle est bien bonne celle là tiens.
avatar irishboy | 
@joneskind Mais le gouvernement ne fait rien du tout. Etant incapable de gueuler plus fort que les entreprises que tu dénonces, il pousse une petite gueulante de temps en temps et derrière on engage des traités de libre-échange pour favoriser ces pratiques que tu dénonces. Au passage, le gouvernement de notre président normale mène ouvertement une politique économique de droite. Donc mets ton appartenance politique de côté et dénonce une pratique généralisée et favorisée par tous, plutôt que d'essayer de me faire pleurer.
avatar joneskind | 
@l3aronsansgland : Lol L'évasion fiscale c'est 60 Milliards, la Sécu c'est 13 milliards… Comme on dit, il n'y a pas de petites économies hein… mais je comprends que la Suisse et le Luxembourg protègent leurs gagne-pain hein…
avatar phantoom | 
@irishboy "Si on te demandait 3000€ d'impôts et que tu pouvais n'en payer que 300€ tu dirais non ?" Le problème c'est pas ce que je veux ou non. C'est ce que la loi te permet de faire ou non. Et je te signale quand même qu'il y a peu de chances que tu puisses ne payer que 300€ si tu en doit 3000€ sans effectivement tricher sur ta déclaration - L'optimisation à cette échelle ne fonctionne que pour des grosses structures. Pour toi ça n'est pas le cas. En plus ton discourt manque de cohérence. Je peux t'en donner un autre : Si on te propose un smartphone à 700€ mais que tu peux l'avoir pour 0 (en sachant perninemment que ce seras d'une source illégale) tu dirais non? Ce que tu proposes est pourtant strictement identique. C'est juste que certains ont une idée de ce qui est juste et honnête toute relative...
avatar Kahouane | 
@martin_a "Organiser une audition alors qu'il leur suffirait de modifier la loi... Pitoyablement populiste ce gouvernement..." On rappellera au passage qu'Eric Woerth non seulement ne fait pas partie du gouvernement mais qu'en plus il était ministre de François Fillon. Cette mission fait partie de la Commission des Finances qui est une commission permanente de l'Assemblée Nationale. Les membres (députés) de la mission sont: Eric Woerth (Président, UMP), Pierre-Alain Muet (rapporteur, PS), Pascal Cherki (PS), Marie-Christine Dalloz (UMP), Eva Sas (EELV), Annick Girardin (PRG), Nicolas Sansu (GDR) et Charles de Courson (UDI). Ca va un petit peu au delà gouvernement seul et 5 minutes de recherche permettent de voir un tout petit peu au delà de la lorgnette.
avatar joneskind | 
@philippes75 : Pauvre débile. C'est pas le problème de faire du chiffre mais de prendre ses responsabilités civiles.
avatar Ricky McLane | 
@Francis Kuntz : @simeon : Et ou avez-vous lu que l'on cautionnait le comportement des ces compagnies !! C'est fantastiquement dégueulasse évidemment ! Mais ne pouvez-vous donc concevoir que la faute est clairement du côté des institutions. Si ces grosses boîtes restent dans la légalité, que peut-on leur reprocher ? D'exploiter au maximum ce qu'on leur autorise de faire le plus légalement du monde ? Ils ont bien raison tiens-donc d'en profiter surtout qu'on risque pas là d'invoquer une hypothétique fibre patriotique inexistante puisque "qu'étrangère" ! Quand aux small PME françaises elles n'ont juste pas les moyens de "profiter" du système !! (Qui a un fiscaliste dans ses effectifs ?) Déjà si elles survivent elles sont amplement et "patriotiquement satisfaites"... Le problème et la solution sont dans les institutions. Est-ce si difficile à comprendre ?
avatar phantoom | 
@joneskind Je te soutien à 100% sur ce coup, les valeurs de certains se résument à "Moi moi moi et encore moi"

Pages

CONNEXION UTILISATEUR