Apple fête la Saint-Valentin avec ses actionnaires, sauf Greenlight Capital

Stéphane Moussie |
Apple a déposé devant la cour fédérale du district sud de New York un document où elle répond point par point à l'attaque de Greenlight Capital, un fonds spéculatif qui réclame plus de dividendes et qui s'oppose à une proposition du conseil d'administration. C'est par ailleurs aujourd'hui que Cupertino va verser 2,5 milliards de dollars de dividendes aux actionnaires.

Photo Rianna Hudson CC BY


Comme le rapporte le Financial Times, Apple estime que David Einhorn, le président du fonds qui dit détenir plus de 1,3 million actions Apple, tente de prendre « en otage » les autres actionnaires avec un discours qui ne sert pas « l'intérêt public ».

David Einhorn accuse Apple de vouloir faire passer lors de la prochaine assemblée générale des actionnaires, qui se tiendra le 27 février, une proposition, la numéro deux, qui empêcherait l'émission d'actions préférentielles. La proposition numéro deux vise à amender certains documents de l'entreprise, en supprimant notamment le terme d'« actions privilégiées en "chèque en blanc" ».

Selon Apple, le président de Greenlight Capital a approché pour la première fois l'entreprise fin mai 2012 afin de faire part de son idée de verser des dividendes plus importants et des actions préférentielles. Les propositions de changements de gouvernance auraient déjà été en route à cette époque. Par ces arguments, la firme de Cupertino veut démonter la déclaration de David Einhorn selon laquelle il s'est hâté de s'opposer à la proposition numéro deux.

La Securities and Exchange Commission, l'organisme de contrôle des marchés financiers, a pu étudier le proxy statement — un document mentionnant tous les faits importants sur les propositions à voter par les actionnaires et qui doit être publié avant la réunion — et n'a pas fait d'objection, d'après Apple.

Détail du proxy statement consacré à la réunion annuelle des actionnaires du 27 février 2013 [Notice of 2013 annual meeting of shareolders]. Document accessible sur le le site d'Apple consacré aux investisseurs


Cupertino a ajouté que la proposition numéro deux n'est pas une proposition « groupée » comme le dit Greenlight Capital. Le fonds accuse l'entreprise de vouloir faire passer plusieurs votes en un seul vote avec la proposition numéro deux, ce qu'Apple réfute. Selon elle, « il existe de nombreux exemples de propositions proxy qui combinent plusieurs changements dans un unique document ». Et d'indiquer qu'il serait « irréalisable » à ce stade de modifier le proxy statement, car cela coûterait plusieurs millions de dollars en frais administratifs et en communication auprès des actionnaires.

À l'occasion de la conférence Goldman Sachs, Tim Cook avait parlé de la poursuite de Greenlight Capital comme d'un « numéro de cirque ridicule ». Si le calendrier est respecté, le fonds spéculatif remettra à la cour sa réponse demain.

Depuis le quatrième trimestre fiscal 2012, soit le 1er juillet 2012, tous les trois mois, la firme verse aux actionnaires un dividende de 2,65 $ par titre. C'est aujourd'hui, jour de la Saint-Valentin, qu'Apple va verser son troisième dividende aux actionnaires. La somme s'établit à environ 2,5 milliards de dollars. Apple prévoit d'écouler 45 milliards de dollars de dividendes sur trois ans. Son trésor de guerre a atteint 137 milliards de dollars au dernier trimestre.

avatar ludmer67 | 
2,5 milliards de dollars pour rester fidèle ?! Eh bé, ça en fait des bouquets de pommes !
avatar Ielvin | 
2,5/ titre ? Et par jour de possession ou pas ? Parce que ça fait un peu maigrichon face au prix d'achat d'une action .
avatar saji_sama | 
@ielvin Non pas par jour de possession mais avant le 11 février 2013 a la fin de séance boursière. Il faudrait revoir cette date pour éviter de voir des morts de faim acheter une action la veille de l'annonce du paiement des dividendes ou créer une autre forme de rémunération comme le soutient David Einhorn. Effectivement c'est maigrichon mais correspond a 10.65$/annuel et a 24% du bénéfice net annuel mais seulement 7% du cash total d'Apple et un taux de rendement de 2.26%. Apple pourrait donc distribuer un peu plus aux actionnaires, a titre de comparaison Microsoft reverse 50% de son bénéfice net annuel. Pour ceux que ca interesse j'ai réalisé un tableau comparatif d'analyse fondamentale sur les actions Apple, Google, Microsoft, Facebook, histoire de voir de quoi on parle, tout un tas de calculs financiers comme le PER, PEG etc... https://www.dropbox.com/s/u7mhy8s14vrn0vl/Analyses%20fondamentales.xls https://mega.co.nz/#!aRNAFSTI!PHtT1HMUJKCHiXshA7ZZjFaAVSdCDktf5uOpiRSCDmY
avatar patrick86 | 
Apple devrait ne rien reverser du tout. Qu'ils s'estiment donc heureux de ce qu'ils ont !
avatar Trillot Bernard | 
@ patrick86 Et si ton employeur te disais la même chose?
avatar rikki finefleur | 
patrick86 Ce sont les propriétaires de la boite, tout de même.. Qui doit décider si ce n'est ceux qui détiennent les parts.. Quand on place des fonds c'est pour qu'ils soient rénumérés..
avatar XiliX | 
@saji_sama Je trouve que 24% du bénéfice net annuel c'est déjà pas mal. Mais c'est vrai que tel que c'est présenté par GreenLight, à savoir juste $2.65 c'est sur que ça fait peu. Perso, il n'est pas question de calculer à partir du cash, car j'en suis sur que Greenlight n'était pas encore là pendant les périodes difficiles d'Apple. Il est plus juste d'être rénuméré que sur la période où son argent est "investi" chez Apple. Donc sur le bénéfice.
avatar patrick86 | 
@ Trillot : Je lui suggérerai de les reverser plutôt à moi et mes collèges ces dividendes ! ;) @rikki finefleur : J'aurai du achever mon raisonnement : Apple devrait appartenir à Apple. Et pas de cotation en bourse. Une entreprise qui vend un produit ne peut perdurer que grâce à ceux qui fabriquent ses produits. Si plus d'employés, plus de produits à vendre. Si plus de produits à vendre, plus de ventes. Si plus de ventes, c'est la fin. :)
avatar Marksanders | 
Tous ceux qui fêtes la saint Valentin. Sont Des pigeons
avatar saji_sama | 
@patrick86 Raisonnement beaucoup trop simpliste -Apple appartiendra a Apple quand ils auront racheter toutes les actions en bourse donc pas demain la veille et encore sa ne veut rien dire Apple appartient forcement a une personne physique, que sa soit Tim Cook, ou mme Michou.... -Une entreprise a besoin de capitaux pour se developper donc pas de capitaux (actionnaires), pas de recherche, pas d'employés. Il faut prendre le raisonnement inverse du tien pour voir juste. Et il faut bien comprendre que les actionnaires de maintenant ont acheter des actions aux anciens actionnaires au prix de la valeur d'Apple, donc ne pas croire que les actionnaires de maintenant n'apporte rien a Apple. Ils le payent au prix du marché donc ils sont tout aussi légitimes qu'un actionnaire qui a acheter en 2000, mais juste pas au même prix On le dit jamais assez, cultivez vous au lieu de dire toujours n'importe quoi. http://fr.wikipedia.org/wiki/Actionnaire
avatar Philactere | 
@saji_sama "On le dit jamais assez, cultivez vous au lieu de dire toujours n'importe quoi." Tiens, c'est cadeau : http://www.francaisfacile.com/exercices/exercice-francais-2/exercice-francais-12431.php http://www.francaisfacile.com/exercices/exercice-francais-2/exercice-francais-2838.php http://www.francaisfacile.com/exercices/exercice-francais-2/exercice-francais-26659.php
avatar saji_sama | 
@Philactere Et ??? je n'ai jamais eu la prétention d'avoir une conjugaison exemplaire, mais mon argumentation, elle l'est. Donc au lieu de t’attacher à ma conjugaison donc sur la forme, réponds moi sur le fond, monsieur le pro de l'orthographe, au moins j'ai eu le mérite d'aligner une argumentation, bien plus que tes deux mots et un copier-coller.
avatar patrick86 | 
@saji_sama : "Apple devrait appartenir à Apple" est une façon de parler. Elle devrait appartenir aux salariés ce serait donc à eux de recevoir les rémunérations. Comme ça existe dans certaines entreprises d'ailleurs ! Apple fait combien de bénéfice ? Ça sert à quoi de faire du bénéfice si ce n'est pas pour investir, se developer, faire de la recherche… ? La page Wikipedia nous apprend ce qu'est un actionnaire, très bien. Ça ne veut pas dire que c'est une bonne chose. A la base l'idée de la bourse c'était de, permettre à la création d'entreprise en y fessant investir ceux qui le souhaitaient. Une fois l'entreprise crée, les investisseurs avaient le droit d'être "récompenser". Aujourd'hui, on empreinte à la banque, qui ne se prive pas de nous mettre des intérêt sur la dette, pour créer une entreprise. Et c'est quand cette entreprise à bine grossi, qu'on la met en bourse. Je me cultive : http://journarles.org/IMG/pdf/La_face_cachee_de_la_monnaie_ecran.pdf http://www.journarles.org/IMG/pdf/Brochure_2_ecran.pdf http://www.youtube.com/watch?v=kgA2-bWXSN4
avatar saji_sama | 
@patrick86 Dans ce cas Apple devrait etre une coopérative et non une entreprise multinationale, il faudrait que les employés détiennent 100% des actions ce n'est pas le cas. Par contre, les employés de Facebook sont millionnaires parce que leur rémunération etait en grosse partie payée en stock options. Apple réinvestis 76% de ses bénéfices donc évites de dire n'importe quoi. "Aujourd'hui, on empreinte à la banque, qui ne se prive pas de nous mettre des intérêt sur la dette, pour créer une entreprise. Et c'est quand cette entreprise à bine grossi, qu'on la met en bourse." Mais ALLO !!! que de préjugés vaseux!! OHH l'argent dette, un ramassis de conneries populiste, achetes de l'or et dors avec... http://fr.wikipedia.org/wiki/L'Argent_Dette Un numéro de l'émission Arrêt sur images consacré au documentaire sous le titre « Arrêt sur images décrypte l'Argent-Dette »13 expose les critiques suivantes : le contenu informatif serait tendancieux; le film accréditerait des thèses conspirationnistes ; le succès de la vidéo serait dû à ce qu'elle rassure le spectateur en validant certains préjugés : assimilation du banquier à un parasite et de l'intérêt au vol. Selon Alexandre Delaigue, « [...] cette accusation d'antisémitisme relève de l'erreur d'attribution : cette vidéo repose sur de nombreux instruments complotistes, et l'antisémitisme repose lui aussi sur une vision complotiste du monde – celle du complot juif. D'où la tentation de considérer toute perspective et imagerie complotiste comme antisémite, par analogie. » http://cee.e-toile.fr/index.cfm/2008/10/19/Rfutation-du-film--largentdette-qui-fait-fureur-sur-le-net La méthode est toujours la même : - On fait semblant de parler de la réalité avec technicité : l’illusion scientifique. - On mélange de la morale à tout bout de champ. - On exploite le fantasme éternel de la tromperie du bon peuple : « on vous gruge, on vous pille ; vous vous rendez compte Mme Michu ! ». - On postule qu’il y a des diables dont l’action souterraine est naturellement maléfique. - On accrédite l’idée que les pouvoirs politiques sont inféodés à ces démons généralement par corruption - On annonce la fin du monde : pensée apocalyptique. - Sauf si on suit gentiment le nouveau gourou. - Qui comme par hasard à quelques besoins d’argent - … et aucune solution.
avatar patrick86 | 
@saji_sama : Tu es très fort, j'admet. On par d'argent, d'Apple et la bourse… tu me réponds en parlant d'antisémitisme. Je suis totalement fan ! Vu ta réponse et sa rapidité, je sais que tu n'as pas lu les documents. Pour info, dans le judaïsme il y a deux principaux courants : les sionistes et les orthodoxes (souvent antisioniste). Sans rentrer dans les détails : ce sont les juifs antisionistes qui étaient visés par les nazis (à la demande des sionistes). Israël est un pays sioniste, pas juif en général. Je te laisse chercher le pourquoi du comment de ça. Donc, le lobby mondial dont beaucoup de gens parlent n'est pas juif, mais sioniste ! Ensuite, je ne suis pas antisémite. Je suis, plus généralement, anti-rien. Le refus de ce que beaucoup, toi y compris, appellent "complot mondial", n'est pas de l'antisémitisme, car ne vise pas les juifs. Il serait temps de le comprendre !! L'argent-dette, c'est l'argent qui est créé quand on fait un empreint à la banque. Et oui, que tu le veuille ou non, quand tu empreinte à la banque, celle-ci créée de l'argent. Évidemment, cet argent n'est que virtuel parce qu'elle ne peut pas produire de monnaie.
avatar saji_sama | 
@patrick86 Ce sont les arguments de la réfutation du documentaire, pas les miens, il n'empeche que ce documentaire est complotiste, il faut comprendre que certes quand tu empruntes de l'argent, il s'agit de création d'argent, mais quand tu le rembourses, c'est une destruction d'argent. Seul demeure les intérêts qui eux doivent être générés par le travail, puisque cet argent est la résultante d'un remboursement futur, les intérêt ne servant qu'a amortir un risque de défaut de l'emprunteur et a faire un rendement. Juste une question de vase communicant. "ce sont les juifs antisionistes qui étaient visés par les nazis (à la demande des sionistes). Israël est un pays sioniste, pas juif en général. Je te laisse chercher le pourquoi du comment de ça." Bien sur !!!! Les déportés seront heureux de penser qu'ils etaient sionistes et donc ils sont morts pour la bonne cause !! Encore un amalgame vaseux de plus.
avatar patrick86 | 
@ saji_sama: "Apple réinvestis 76% de ses bénéfices donc évites de dire n'importe quoi." Je n'ai pas dit qu'Apple ne réinvestissait pas ses bénéfices. J'ai demandé à quoi pouvaient bien servir les bénéfices. Et cette question ne concernait pas spécialement Apple. "apocalyptique" : pour info, apocalypse veut dire "révélation", pas fin du monde. Ce sens vient d'une erreur de compréhension. Dans la bible il y a un évangile qui s'appelle "Apocalypse", "révélation" donc, et il se trouve que cette révélation est une fin d'un monde. Grossière erreur de compréhension de ce mot. " Sauf si on suit gentiment le nouveau gourou. - Qui comme par hasard à quelques besoins d’argent" Si tu payes un gourou c'est toi que ça regarde ! ^^ Perso j'ai pas de problème ! Au fait, tu me justifieras qu'une minorité des 7 milliards d'habitants de cette planètes détiennent la majorité des richesses matérielles… ;) Bon courage !
avatar saji_sama | 
@patrick86 "Je n'ai pas dit qu'Apple ne réinvestissait pas ses bénéfices. J'ai demandé à quoi pouvaient bien servir les bénéfices. Et cette question ne concernait pas spécialement Apple." Les bénéfices servent à créer des nouveaux produits (innovation), payer les actionnaires (qui en sont les propriétaires), rien de plus, les salariés étant déjà payés "Au fait, tu me justifieras qu'une minorité des 7 milliards d'habitants de cette planètes détiennent la majorité des richesses matérielles… ;) Bon courage !" Bienvenue dans le monde merveilleux de l’économie de marché (loi de l'offre et de la demande) et du capitalisme, et a ce titre, on rappellera ce qu'a donné le communisme en URSS, a Cuba etc et de ses dérives dictatoriales. Qu'il y est des dérives capitalistes, c'est une chose, mais cela reste la meilleure qui existe, on est loin effectivement du pays des bisounours, ou de toute vision utopique...
avatar patrick86 | 
@ saji_sama : "Bien sur !!!! Les déportés seront heureux de penser qu'ils etaient sionistes !!" J'ai le droit d'exploser de rire ? Tu le verras pas de toute façon alors je fait. Tu as juste compris le contraire de ce que j'ai dit. C'est pas grave je ne t'en veux pas :) Je me fou de la réfutation du documentaire. Ai-je dit que le communisme était meilleur ? Non. NB: la dictature, c'est quand lors d'une crise majeure touchant le pays (guerre…), on confit l'intégralité du pouvoir (une grosse partie au moins), à une seule personne. Mais cette personne est surveillée de près et le pouvoir peut lui être retiré à tout moment. Au passage, c'est prévu dans la constitution française, pour une durée limité à quelques semaines si je m'abuse… Allez, une petite citation, pour se détendre :) Le socialisme : Vous avez deux vaches, vous en donnez une à votre voisin. Le communisme : Vous avez deux vaches, le gouvernement les prend et vous distribue le lait. Le fascisme : Vous avez deux vaches, le gouvernement les vole et vous vend le lait. Le nazisme : Vous avez deux vaches, le gouvernement les saisit et vous élimine. La bureaucratie : Vous avez deux vaches, le gouvernement les prend, en tue une, trait l'autre et jette le lait par la fenêtre. Le capitalisme : Vous avez deux vaches, vous en vendez une pour acheter un taureau. La liberté : Vous donnez vos deux vaches, ne mangez plus de viande et buvez de l'eau ! L'humanité : Vous embrassez vos deux vaches, jetez votre carte d'identité par la fenêtre et dites la vérité autour de vous. Les systèmes dépourvus de scrupules finiront par s'effondrer d'eux-mêmes. Livre Jaune N°6
avatar patrick86 | 
@ saji_sama : "les salariés étant déjà payés", ouais, si tenté qu'ils soient payés. J'entend par "payés" : avoir un salaire à al valeur réelle du travail fournit. "Bienvenue dans le monde merveilleux de l’économie de marché (loi de l'offre et de la demande) et du capitalisme, et a ce titre, on rappellera ce qu'a donné le communisme en URSS, a Cuba etc et de ses dérives dictatoriales. Qu'il y est des dérives capitalistes, c'est une chose, mais cela reste la meilleure qui existe, on est loin effectivement du pays des bisounours, ou de toute vision utopique…" Tu n'as pas justifié là. Tu m'as juste dit que c'était normal comme ça.
avatar patrick86 | 
Maurice Allais (Prix Nobel d’économie 1988) : «Dans son essence la création de monnaie actuelle ex-nihilo par le système bancaire est identique à la création de mon- naie par les faux monnayeurs. Concrètement elle aboutit aux mêmes résultats. La seule différence est que ceux qui en profitent sont différents... Il faut rajouter à cela que le système bancaire jouis du privilège insensé de pouvoir créer de la monnaie sur ses propres dettes - ses dettes à ses déposants». ******** Depuis l'époque des Spartacus, Weishaupt, Karl Marx, Trotski, Belacoon, Rosa Luxembourg et Ema Goldmann cette conspiration mondiale a connue une croissance constante. Cette conspiration a joué un rôle décisif et identifiable dans la Révolution Française. Elle a été le berceau de tous les mouvements subversifs pendant le 19e siècle. Et finalement, ce groupe de personnalités extraordinaires du monde secret des grandes villes d'Europe et d'Amérique ont saisi le peuple russe par les cheveux, et sont maintenant devenues les maîtres incontestables de cet énorme empire. Winston Churchill (J'ai enlevé une citation pas très utile à cette conversation)
avatar patrick86 | 
Nous sommes à la veille d'une transformation globale. Tout ce dont nous avons besoin est la bonne crise majeure, et les Nations vont accepter le Nouvel Ordre Mondial. Quelque chose doit remplacer les gouvernements et le pouvoir privé me semble l'entité adéquate pour le faire. David Rockefeller ****** Qu'est-ce que l'histoire sinon une fable sur laquelle tout le monde est d'accord ? Lorsqu'un gouvernement est dépendant des banquiers pour l'argent, ce sont ces derniers et non les dirigeants du gouvernement qui contrôles la situation, puisque la main qui donne est au-dessus de la main qui reçoit […] L'argent n'a pas de patrie, les financiers n'ont pas de patriotisme et n'ont pas de décence, leur unique objectif est le gain. Napoléon Bonaparte Bon, je vais arrêter là mois, parce que j'ai du boulot et c'est plus tout à fait le sujet de l'article… De toute manière, que veux-tu que ça change à ma vie que tu me crois ou pas ? :) Juste pour précision : je n'ai aucune idéologie, ne m'attache à aucune religion, n'adhère à aucun parti politique, ne suis membre d'aucune association, ne fait partie d'aucun groupuscule quelconque. Bref. je suis libre ! :D
avatar saji_sama | 
@patrick86 Ecore une fois, la théorie du complot qui passionne les foules, c'est peut etre vrai ou faux, il n’empêche que le populisme économique est rarement de droite et l'assimilation a un groupuscule sioniste ou de méchants décisionnaires est toujours plus commode. Hormis ca, la chose qui est condamnable par les banques, c'est surtout le principe de l'effet de levier (leverage) qui est dangereux car risqué en perte de capital, car il permet aux banques de créer (emprunter) bien plus d'argent que leurs réels fonds propres, tout va bien quand le marché va dans leur sens, mais quand ils prennent une mauvaise position, le risque devient immense et elles devraient théoriquement faire faillite, comme Lehman Brothers, cependant le risque pour l’économie réelle d'un "credit crunch" (cessation de tout financement de l'emprunt bancaire a l'économie réelle) est bien plus important, raison majeure de leurs renflouements. En soit, il s'agit d'une mauvaise gestion bancaire et de placements a haut risques, mais d'un point de vue libéral, l'Etat ne devrait pas intervenir, et les laisser faire faillite, mais elles sont devenues indispensables (too big to fail) puisque l'économie réelle est basée principalement sur du crédit. Une explication bien plus intéressante et pragmatique que l'argent dette http://www.youtube.com/watch?v=KaqvwOJx2eQ J'en reviens à mon premier commentaire au sujet d'Apple, puisque ce n'est pas moi qui avait aborder le sujet de l'argent dette, l'entreprise n'appartient qu'aux actionnaires, c'est donc à eux d'en définir son évolution future, et sa redistribution de bénéfices via les dividendes.
avatar patrick86 | 
@saji_sama : 'c'est donc à eux d'en définir son évolution future,' C'est justement là qu'est le problème pour l'avenir d'Apple ! Le fait que les actionnaires y est du pouvoir est néfaste. Parce que les actionnaires veulent de l'argent, et se foutent de "l'expérience utilisateur" si chère à Apple !!
avatar MixUnix | 
Quote saji_sama ,,, J'en reviens à mon premier commentaire au sujet d'Apple, puisque ce n'est pas moi qui avait aborder le sujet de l'argent dette, l'entreprise n'appartient qu'aux actionnaires, c'est donc à eux d'en définir son évolution future, et sa redistribution de bénéfices via les dividendes. ,,, la re-distribution des bénéfices ne doit pas servir à ne distribuer que des dividendes, C'est une "mauvaise habitude" prise depuis le début 2000, l'essentiel doit servir au réinvestissement, aux salaires et à ce moment aux dividendes, pas l'inverse. On en voit le résultat dans la grande industrie française aujourd'hui !
avatar patrick86 | 
@MixUnix : Effectivement !
avatar saji_sama | 
@patrick86 : A court terme peut être mais pas a long terme comment faire plus d'argent si on ne finance plus l'innovation mais a 76% du CA qui repars dans les comptes d'Apple et 7% qui retournent aux actionnaires, on en est loin du compte avant qu'Apple fasse faillite nan?
avatar saji_sama | 
Et si encore cet argent servait a l'innovation, hors Apple ne cesse d'accumuler son cash sans raison, avec 137 milliard de cash Apple pourrait racheter tellement de boîtes et faire de la R&D et effectivement elle n'en fait pas assez mais ce n'est pas du fait des actionnaires
avatar patrick86 | 
@saji_sama : Je n'ai pas parlé de faillite, mais de la qualité des produits. "Et si encore cet argent servait a l'innovation" Tu es haut placé chez Apple pour savoir ce que l'entreprise fait en interne, ce qu'elle a dans la "tête" et prépare ? Je vais finir par croire que tu as des actions Apple…
avatar saji_sama | 
@patrick86 "Et si encore cet argent servait a l'innovation" Tu es haut placé chez Apple pour savoir ce que l'entreprise fait en interne, ce qu'elle a dans la "tête" et prépare ? Il suffit de voir les différents documents que met en ligne Apple, pour le savoir, aussi simple que cela. http://investor.apple.com/
avatar saji_sama | 
@patrick86 : Un actionnaire n'a aucun intérêt a tuer la poule aux œufs d'or mais ce n'est pas pour autant qu'il ne doit pas avoir une partie des bénéfices, et on est dans une situation ou Apple a accumuler tellement d'argent et n'en fait rien que justement autant donner un peu plus aux actionnaires. Only because Apple hasn't launched any new mind-blowing product since the iPad in 2010, that doesn't mean that innovation is over at Cupertino. http://www.insidermonkey.com/blog/apple-inc-aapl-is-still-a-growth-stock-64331/?singlepage=1
avatar patrick86 | 
@saji_sama : Tu n'as toujours pas remarqué qu'Apple garde le plus possible le secret de ses projets futurs ? Donc ils ne disent pas tout.
avatar patrick86 | 
@saji_sama : Tu es pour ou contre l'esclavage ? (Il n'y a aucune accusation derrière cette question !)
avatar saji_sama | 
Je pense que justement c'est bien Tim Cook qui est le plus à même de diriger Apple car, c’était le bras droit de Steve Jobs, il sait gérer les stocks et les approvisionnements, il est justement plus consensuel que Jobs, aussi bien avec les actionnaires, qu'avec ses employés, et n'est pas aussi borné que Jobs avec la pseudo guerre contre Androïd. Steve Jobs était loin d’être un génie mais plutôt un visionnaire, et Apple continuera a garder cette vision, bien après sa mort, donc je ne me fais aucun soucis sur l'avenir d'Apple, quelque soit le montant des dividendes qu'Apple reverse. Si c'est de l'esclavage d’être payé mensuellement et selon le droit du travail en vigueur dans le pays ou c'est appliqué et d'avoir sa liberté de démissionner, de faire greve etc... alors on a effectivement pas la même définition de l'esclavage. On est loin des plantations de cotons d'Amerique, nan?
avatar rikki finefleur | 
Évidement que Jobs se moquait des actionnaires. Trop facile ! Lui il se rémunérait en actions gratuites via des options (et pas qu'un peu ) même chose pour Cook, tandis que les actionnaires, donc en partie propriétaire aussi d'Apple n'avaient le droit que de tirer la langue.. C'est ce que l'on voit dans de grandes entreprises, où les dirigeants profitent de la situation pour se faire des ponts d'or, sachant que les actionnaires sont très fragmentés. Voila comment les dirigeants se croient au dessus de tout, grâce a leur entrejambe au conseil d'administration (copinage et cie). Et on retrouve la même chose dans les entreprises françaises et internationales.. Il suffit de voir les ex patrons de Dexia ..
avatar patrick86 | 
@saji_sama : Bah non, on est pas si loin. Seul la nature des "chaines" a changé… T'es-tu déjà demandé pourquoi il y a toujours du chômage ? Je suis pas chien, je te donne la réponse : Cas courant de nos jours : un ouvrier va se plaindre à son patron… celui-ci lui répond "Vous n'êtes pas comptant ? Bah allez voir ailleurs il y en a d'autres qui attendent votre place !". Là, l'ouvrier a deux choix ; soit il démissionne avec le risque d'être au chômage, soit il ferme sa gueule et retourne bosser. Mais si il n'y a pas de chômage et, que le patron a besoin de cet ouvrier, et que rares sont les ouvriers qui peuvent le remplacer. alors c'est la patron qui va devoir s'écraser un peu. Parce que d'une, il a besoin de cet ouvrier pour faire mâcher son entreprise ; et de deux, comme il n'y a pas de chômage, l'ouvrier peut aller voir ailleurs quand il veut. Dans un cas le patronat est roi, dans l'autre c'est l'ensemble des salariés. Je vais pas te répondre plus dans le détail là dessus parce que j'ai pas envie d'y passer la nuit. Mais pour faire simple : le chômage sert à trouver de gens qui acceptent d'être payer une misère pour faire des boulots de merde. Un exemple : ceux qui font la maintenance des cœurs de réacteurs nucléaires, les plus exposé donc. Ils sont payés le SMIC en France. Si je t'ai posé cette question c'était pour te dire ce qui suit suis risquer de te choquer. Si j'était à la place de Tim Cook, c'est d'abord à eux que j'aurai donné ces 2,5 milliards de dollars : http://www.pcinpact.com/news/73817-un-journaliste-sinfiltre-chez-foxconn-pour-fabriquer-iphone-5-son-recit.htm?vc=1&_page=7#top_commentaire
avatar saji_sama | 
@rikki finefleur Je suis d'accord mais serait plus nuancé, évidement les dirigeants se rémunèrent plus que nécessaire, et profitent de la disparité des voix des actionnaires, tant que les actionnaires s'y retrouvent et approuvent la gouvernance (avoir un dirigeant avec un charisme est bon pour la société), sinon ils attaquent en justice, d'ou la légitimité de Greenlight qui détient malgré tout une part non négligeable d'actions Apple, mais une goutte d'eau comparer au conseil d'administration.
avatar saji_sama | 
@patrick86 Encore une fois, la loi du marché, loi de l'offre et de la demande. Va faire un tour en Espagne ou en Tunisie, et demande leur si ils sont au chomage, toutes les usines européennes relocalisent dans ses pays, donc création d'emplois, il faut une harmonisation européenne sur le cout du travail c'est tout. Au sujet de Foxconn, il s'agit de sous-traitance donc Apple n'a rien a voir (hormis l'aspect moral) la dedans puisque même Samsung sous-traite ses téléphones à Foxconn, et encore une fois tant que Foxconn respecte le droit du travail chinois, alors c'est tout a fait légal, c'est une question de droit de l'Homme vis a vis de la Chine, donc à la Chine de faire respecter les droits de l'Homme et droit du travail dans son pays.
avatar patrick86 | 
@saji_sama : La légalité à bon dos ! "C'est tout à fait légal" ^^ ! "il s'agit de sous-traitance donc Apple n'a rien a voir" Heu… c'est qui qui a choisi de travailler avec Foxconn ? Le Pape peut être… A moins que ce soit Hollande… A j'ai un doute là ! :/ Et tu t'es pas dit que c'est peut être en arrêtant de travailler avec tous ces sous-traitant qu'on réglerait le problème …
avatar saji_sama | 
@patrick86 : Ce que fait Apple en imposant à Foxconn certaines pratiques sur le droit du travail Apple tente donc de moraliser l'industrie chinoise Comme tu l'a dis si il y avait pas assez de main d'oeuvre alors les salaires augmenteraient. Donc tu as assimilé la loi de l'offre et de la demande, comment veux tu que les salaires ne baissent pas si la population mondiale augmente massivement, c'est de la crédulité de croire que tu peux aller a l'encontre de la loi du marché dans ton pays alors que dans tout les autres pays il y a une concurrence acharnée sur la compétitivité sur le coût du travail, tout le problème occidental vis a vis notamment de la Chine et des pays émergents qui sont prêt à travailler quelque soit leurs rémunérations ou dureté, les pays occidentaux ont cette prétention et paieront au prix cher leur arrogance
avatar rikki finefleur | 
patrick86 C'est surtout que l'europe, ses députés et autres n'ont strictement rien fait pour défendre les européens, nos intérets, nos emplois, et ce depuis 15 ans. Car comment se battre lorsque l'échelle des salaires est de 1 a 20 entre la chine et l'europe, avec les conditions que l'on connait en Chine.. A ce jour personne aucun des représentants n'osent évoquer cette question. L'OMC également est juste une bêtise sans nom qui fait croire que toutes les économies se valent. Il est anormal de voir des pays comme la chine avoir des taux de croissance de 7% alors que l'europe s'appauvrit et plonge dans une misère certaine. Et il n'y a qu'a voir Apple, google, amazon qui se joue de l’Europe grâce a de la filouterie fiscale pour comprendre que rien ne va en europe.
avatar saji_sama | 
@rikki finefleur : Tout a fait d'accord, sans parler de la manipulation des chinois sur le yuan qui en le dévalorisant permet d'être en position de leader sur ses exportations et donc en terme de compétitivité, le dollars dévalue aussi massivement grave a la FED et ses QE qui permettent d'injecter massivement des liquidités, afin de ne pas être en récession et d'obtenir de misérables points croissance, et l'Euro reste largement trop cher pour bénéficier d'une compétitivité correcte le résultat est inévitable, une industrie qui vacille ou une baisse de salaires afin de continuer
avatar saji_sama | 
.
avatar patrick86 | 
@rikki finefleur : "C'est surtout que l'europe, ses députés et autres n'ont strictement rien fait pour défendre les européens" Il ne faut pas attendre de marionnettes qu'elles règlent le problème. ;) "croissance de 7%". La croissance c'est l'accélérateur de ta voiture, et tu te dirige vers un mur… Je te laisse deviner la suite… @saji_sama : J'ai déjà répondu à ça tout à l'heure.
avatar saji_sama | 
Le problème a ce niveau la, n'est plus de "l'argent dette" et de la "manipulation complotiste", mais tout simplement un risque de se retrouver avec des monnaies de singes qui n'auront de valeur que le papier sur lequelles elles sont imprimées, l'étalon OR n'existant plus, seul la confiance en la monnaie (fiduciaire) permettra de maintenir ce château de cartes mondialisé en place, si la guerre mondiale physique n'est pas encore d'actualité, la guerre des monnaies elle l'est....
avatar pocketalex | 
@patrick86 : "Apple devrait appartenir à ses salariés" "les dividendes devraient être reversés aux salariés" Tu serais pas un mélanchonniste convaincu par hasard ? Déjà confondre le salariat avec l'esclavage c'est un discours fort douteux. D'un côté on a des gens à qui l'on a retiré toute humanité et que l'on a asservit au travail, chaines aux pied, et que l'on tue pour un rien. De l'autre on a des gens rémunérés, parfois fortement, parfois pas (mais l'ingénieur qui développe la carte mère du prochain macbook a de certaines raisons de toucher un meilleur salaire que le vendeur de l'applestore en t-shirt bleu qui fait de beaux sourires et enchaine les commandes), et surtout libres. J'ai l'impression qu'en France, une "certaines partie des français" a perdu un peu la notion de ce qu'est une entreprise et confond avec l'assistance sociale. Et pourtant, un travail ce n'est pas un dû. De même concernant la notion du rôle de l'état : l'état est là pour réguler le système, pour légiférer, pour adapter les lois à la situation, bref pour équilibrer. L'état n'est pas là pour fournir un job à chacun des français, ce n'est pas comme ça que ça marche. D'ailleurs ce système a été essayé et s'est terminé en bain de sang, famines, corruption et déportation dans des camps. Donc en gros, un travail, c'est un contrat entre un employeur et un employé. Si l'employé ne se retrouve pas dans les conditions du contrat ou dans l'orientation que prend l'entreprise, c'est très simple, il pose sa démission et va chercher quelque chose qui lui correspond mieux. Une grande partie des français fonctionne comme ça, il faut le savoir, et une autre pense comme toi, organise des grèves, monte des syndicats, casse son outil de travail, s'oppose systématiquement à toute décision du patronnât quelque soit la situation de l'entreprise (qui impose parfois des décisions difficile pour survivre, car dépendante du marché), et ne quitte son emploi qu'au prix d'un licenciement (ben voyons).
avatar pocketalex | 
@ patrick86 : Le vrai souci, car je suis attentif à tes idées et tes "revendications", c'est que toi et les gens comme toi ne menez pas le bon combat. L'europe s'enlise dans une crise sans précédent car pour produire les mêmes produits il y a des gens qui sont prêts à travailler plus pour beaucoup, beaucoup moins dans le monde. Ajoute à ça que des pays comme la chine, le japon, les US et autres baissent leur monnaie pour devenir encore plus compétitifs. La solution à ça n'est pas d'imposer aux entreprises européennes de - interdire les licenciements - augmenter les salaires - forcer l'emploi (demander à l'état de créer des emplois ... pour créer des emplois) - et autres revendications complètement surréalistes par rapport à la situation Non, votre combat et notre combat devrait être de lutter, et en grand nombre, pour que les conditions soient meilleurs en europe et que l'europe soit plus compétitivé. ça commence mar des lois, donc des règles, qui harmonisent la fiscalité. sans harmonisation entre les pays, on aura des Apple et Amazon qui vendent en France mais en fait sont localisés en Irlande, et ne paient quasi pas d'impôt. On aura des entrepreneurs qui au lieu d'investir dans le pays vont migrer dans celui d'a coté et ne paient quasi pas d'impôts. Tant qu'il existera des paradis fiscaux, les milliards générés continueront de s'évaporer au lieu d'être inectés dans le système (dans l'entreprise, dans l'état) Et le souci, c'est qu'il y a un paquet de français dans la rue pour râler parceque des homos qui s'aiment peuvent avoir la possibilité de se marier, ou parceque les enfant vont travailler le mercredi à la place du samedi ... ou parcequ'une usine ferme Mais pour lutter contre les dérives de la finance, pour lutter contre les disparités fiscales en Europe qui créent des abus hallucinant il y a ... ben il y a personne.
avatar saji_sama | 
@pocketalex : Merci !!!
avatar patrick86 | 
@pocketalex : 'Tu serais pas un mélanchonniste convaincu par hasard ?' J'ai déjà répondu à ça en fin d'un précédent commentaire... Je ne prend pas le problème au même niveau que vous, c'est pour ça qu'on obtient pas tout à fait les mêmes conclusions. C'est pas une question d'idéologie, pas pour moi en tout cas.
avatar saji_sama | 
On parle d'actionnariat par rapport aux employés, Les dividendes Apple sont imposables en France a un magnifique 51.5% si c'est pas du racket !!!

Pages

CONNEXION UTILISATEUR