Samsung abandonne ses demandes d'injonctions contre Apple en Europe [MAJ]

Stéphane Moussie |
Samsung va retirer ses demandes d'injonctions contre Apple en Europe concernant des supposées violations de brevets essentiels à des standards. Ce revirement soudain est opéré « dans l'intérêt de protéger le choix des consommateurs », explique Samsung dans un communiqué. Les poursuites judiciaires en elles-mêmes ne sont pas terminées, le fabricant sud-coréen ne faisant « que » retirer les demandes d'interdiction de produits Apple dans ces pays : Allemagne, Royaume-Uni, France, Italie et Pays-Bas.

Cette annonce intervient très peu de temps après une décision rendue par la juge Lucy Koh dans l'affaire qui oppose les deux firmes aux États-Unis (lire : Apple et Samsung déboutés par la juge Koh). Apple voulait faire interdire la commercialisation de 26 terminaux sud-coréens en Amérique pour violation de brevets, une requête qui a été rejetée, la juge estimant que la violation de propriété intellectuelle était trop limitée : « L'intérêt public ne va pas dans le sens du retrait du marché des téléphones du fait que les composants violant les brevets constituent une part limitée de produits complexes ayant de multiples fonctions. » Samsung craindrait-il que ce jugement soit aussi valable à son encontre sur le Vieux Continent ?

Une autre explication plausible, et soutenue par Florian Muller de FOSS Patents, de ce retournement est l'enquête menée par la Commission européenne depuis le début de l'année sur l'utilisation de brevets essentiels aux technologies mobiles par l'entreprise. Bruxelles entend vérifier si le groupe coréen n'a pas violé ses engagements de 1998 — il doit notamment proposer des licences établies selon des critères FRAND (raisonnables et non discriminatoires) — alors qu'il avait attaqué Apple pour violations de brevets UMTS. Pour l'heure, on ne sait pas où en est cette enquête.

[MAJ 17:30] : Interrogé par Bloomberg, Antoine Colombani, un porte-parole de la Commission européenne, n'a pas voulu s'exprimer sur le fait que la décision prise par Samsung puisse ou non mettre fin à l'enquête menée par Bruxelles.

avatar Francis Kuntz | 

Hahaha Samsung. Les mecs se font poursuivre pour abus de brevet FRAND et ils expliquent qu'ils se retirent parce qu'ils sont bon prince.

Ils ont vraiment pas de face.

avatar RedMak | 

"dans l'intérêt de protéger le choix des consommateurs" oui biensur !

avatar zearnal | 

Ils sont quand même gonflés chez Samsung, dire qu'ils se préoccupent du client alors qu'ils sont pressés par l'UE, je veux bien entendre que "business is business", mais faut pas prendre les gens pour des imbéciles.

avatar Cowboy Funcky | 

C'est comme Copé- Fillon... Cela n'a que trop duré !

avatar Steeve J. | 

@cowboy funcky :
Alors pour toi Copé représente Samsung ? Mdr

avatar oomu | 

les brevets informatique (algorithme et processus logiciels) n'ont finalement aucune valeur concrète (sauf celle monstrueuse de complexifier à mort l'arrivée de nouveaux entrants). Ils ne permettent pas aux entreprise de protéger leurs travaux pour des produits exclusifs, mais sont utilisés pour les forcer dans des partenariats complexes et malsains.

Soit il faut que ces brevets servent à protéger des exclusivités, soit on admet qu'ils sont intrinsèquement impossible à appliquer, juste une dépense d'argent et qu'on les supprime.

De toutes ces histoires on remarquera que ni Apple ni quiconque n'a été en mesure d'utiliser ces brevets pour conserver des fonctionnalités exclusives tirées de leurs travaux.

Ni cela n'avait encouragé des entreprises à créer un véritable écosystème d'outils tactiles et mobiles efficaces, ni ils ont protégé les innovations d'Apple.

Au final, de Samsung à Apple en passant par HTC et Microsoft, tous se sont retrouvés à devoir se passer des milliards (parfois dans les deux sens) et s'allier plus ou moins sur des fonds communs de brevets alors qu'ils sont concurrents pour le reste.

Tous ont en commun la détestation des "trolls du brevet" mais aucun ne peut totalement militer pour l'abolition de cette classe de brevets tellement ils ont investi pour les rendre caduques entre entreprises de même taille.

L'impact concret actuellement, n'est pas de brider Apple ou Samsung, qui font leur business presque comme si de rien n'était, mais de bloquer les éventuelles nouvelles entreprises.

avatar Dolphyn31 | 

Peu importe la raison, je trouve que c'est une bonne chose ... j'imagine pas les avocats derrière ...

avatar Zouba | 

L'entreprise Samsung s'est mise toute seule dans la panade en attaquant sur la base de brevets FRAND. Il y avait plusieurs issues possibles et ils ont été assez intelligents pour ne pas provoquer plus les autoritées américaines et européennes.

avatar Narayann | 

Ils savent très bien qu'ils auraient été déboutés.

Qui peut imaginer une seconde que l'iPhone ou l'iPad soient interdits en Europe ?

Ce serait un comble. (euphémisme)

avatar NoxDiurna | 

C'est comme Apple qui dit qu'ils ont perdu le procès car les produits de Samsung sont pas aussi cools.

Tout le monde tourne l'essor d'un évenement à sa faveur en espérant ne pas perdre face. C'est comme ça pour tout le monde.

avatar neovex | 

La loi du meilleur menteur ;-)

avatar Moki75 | 

"dans l'intérêt de protéger le choix des consommateurs"
La meilleure de l'année ! Merci samsung pour cette bonne blague !!

avatar damien83 | 

@NoxDiurna

Ça c'est le juge qui l'a dit . Apple l'a repris nuance :)

avatar damien83 | 

En tout cas Samsung n'a vraiment pas de face comme le dit Francis , ils ont juste peur que la commission leur tombe dessus , que ça leur fasse mauvaise pub et qu'ils paient une grosse amende ...

Bref pitoyable a quel point ils sont menteur !

avatar Rezv@n | 

@damien83 :
'En tout cas Samsung n'a vraiment pas de face comme le dit Francis , ils ont juste peur que la commission leur tombe dessus , que ça leur fasse mauvaise pub et qu'ils paient une grosse amende ...

Bref pitoyable a quel point ils sont menteur !'

Comme n'importe quelle autre société ;)

avatar zol68 | 

Rezv@n
Oui, mais surtout Samsoul

avatar FMC94 | 

@Francis Kuntz :
+1 tout est dit :D

avatar FMC94 | 

@Steeve J. :
Non c'est Fillon qui représente Samsung... Ben quoi il a bien foutu la merde... :)

avatar greg3395 | 
avatar momo-fr | 

Ça sent la mésentente entre les avocats tout ça… non ?

"On va leur faire bouffer les couilles à Apple !!!"
"Non, non, ils vont nous faire bouffer le cul, arrêtons c'est du suicide !!!!"
"Kwan dit qu'Apple n'a pas de couilles…"
"Kwan dit n'importe quoi, c'est un transexuel…"
"Il faut faire quelque chose, copions Apple…"
"Si on les copient trop ont sera bientôt contre nous dans les procès…"
"C'est vrai ça… foutons leur dans la gueule, ça les occupera, on pourra continuer à les copier pendant ce temps…"
"Pfff… je ne sais plus qui copie qui dans cette histoire…"
"Très bien, que savons nous faire ?"
"…"
"…"
"…"
"Kwan une idée ?"
"Qu'on leur foute dans la gueule !!!!!"

-- Fin de l'épisode 1984 --

:-))

avatar eastsider | 

C est quand jelly bean sur gs2 'ouinnnnnn'!!!!!!!!

avatar pol2095 | 

C'est bizarre que sur site on ne parle pas de l'info : http://www.zdnet.fr/actualites/apple-le-brevet-pinch-to-zoom-invalide-39785641.htm
un des brevet pricipal d'Apple est invalidé au USA, "le pincer pour zoomer"

CONNEXION UTILISATEUR