Allemagne : Apple peut faire interdire des produits Motorola

Stéphane Moussie |
Dans le procès qui oppose Apple et Motorola en Allemagne, le juge a délibéré en faveur de la firme de Cupertino concernant le fameux brevet sur l'effet de rebond en fin de liste.

Dans un premier temps, en avril, Motorola avait basé sa défense uniquement sur la validité du brevet, avant de contester également quelques mois plus tard avoir enfreint ce brevet, valide ou non. Une tactique qui a échoué donc, la cour de Munich ayant statué que les Motorola Milestone XT720, DEFY, Atrix et la tablette XOOM ont tous violé le brevet d'Apple.

Motorola n'étant désormais pas autorisé à utiliser ce brevet en Allemagne, tous les produits cités sont concernés par une interdiction de vente sur le territoire. Apple peut faire appliquer cette injonction en versant 25 millions d'euros. Avec 10 millions d'euros supplémentaires, l'entreprise de Cupertino peut obliger son adversaire à détruire tout le matériel enfreignant sa propriété intellectuelle, et avec encore 10 autres millions, elle peut demander un rappel des produits actuellement en vente.

Motorola peut faire appel de cette décision, ce qu'il ne devrait pas manquer de faire. Le constructeur peut également mettre à jour son logiciel pour ne plus contrevenir au jugement.

Sur le même sujet :
- Allemagne : accord en vue entre Apple et Google/Motorola

avatar byte_order | 

"Les autres n'avaient qu'à protéger leurs idées comme elle l'a fait, et comme lui en donne le droit US. "

Au passage, ce droit esttrès loin d'être *donné* comme vous dit : pour bon nombre de développeurs tiers ce droit à protéger leur idée n'est pas vrai dans les faits en raison du coût d'un dépôt de brevet.

Résultat : les grosses boites en manque d'idée rachètent celles des autres.Et leur service de marketing ensuite fait son boulot, à savoir faire disparaitre le rachat dans l'opinion publique et la remplacer par "Apple à inventé cette technologie".
Une arnaque intelectuelle.
Apple est très doué dans l'intégration, c'est clair, et sa récompense est à la hauteur avec + de 100 milliards de trésorerie. Cela ne justifie pas d'oublier toutefois que certaines des idées intégrées dans leur produit existaient déjà avant, ou ne sont qu'un effet visuel purement logiciel sans complexité algorithmique particulière.

avatar patman11 | 

One more thing....

avatar iCaramba | 

Nikel…

avatar iBaby | 

"et avec encore 10 autres millions, elle peut demander un rappel des produits actuellement en vente"

Ça ce serait salaud...

avatar sebhug | 

@iBaby
C'est surtout détruire les appareils qui serait salaud.

avatar Hip Hip Hip | 

Et bien en voilà une bonne nouvelle pour les adeptes, un nouveau argument pour continuer la petite gueguerre, cool.

Allez steve.j, va faire mumuse, défoule toi. Bah oui le pauvre petit n'a pas pu s'exprimer, faute à cette keynote lamentable.

:)

avatar Fabibi29 | 

Faire interdire, obliger le rappel, voire forcer à détruire un produit parce qu'une de ses 500 000 (?) composantes n'est pas conforme, c'est juste aberrant...
Quand ils n'auront plus leur position de leader. Ils vont faire quoi ? Pleurer ? Vendre des licences ? Fermer leur put*in de service juridique ?
On devrait interdire toutes les tablettes et tous les smartphones du monde, ils sont vendus dans une boite rectangulaire, en ligne ou en magasin.
Ces vilains copieurs.

avatar jipeca | 

Vous ne trouvez pas que à commence à bien faire, tous ces procès à la mord moi le nœud !?
S.J. justifiait le piratage des idées en citant Pablo Picasso : “ Les bons artistes copient, les grands artistes volent. ” Et de poursuivre : “ ...nous avons toujours été sans scrupule lorsqu'il s'agit de voler de grandes idées. ”
Cependant, avec le temps – et les succès commerciaux -, cette vision très souple de la propriété intellectuelle dont Apple se faisait le chantre, s'est progressivement estompée. A l'occasion du dépôt de plainte, S.J. avait d’ailleurs déclaré : “ ... nous pouvons nous asseoir et regarder des concurrents voler nos inventions brevetées, ou nous pouvons y faire quelque chose. Nous avons décidé d'y faire quelque chose. Nous pensons que la concurrence est une chose saine, mais nos concurrents devraient créer leur propre technologie originale, pas voler la nôtre.".
Je ne sais plus qui a dit : “ Voler l’idée d’un autre, c’est du plagiat. Voler les idées d’un groupe, c’est de la recherche. ” Voilà qui semble devenu un dogme aussi bien chez Apple qu’ailleurs. Et celui qui peut affirmer que dans tous les procès ou plaintes en cours, Apple est LE chevalier blanc doit avoir d’odorants cadavres dans son placard 
On sait que le droit d'auteur, ni d'ailleurs aucune autre loi, ne protège les idées abstraites ou les concepts. Par exemple, l'idée non-matérialisée d’un demandeur de disposer d’ éléments architecturaux mobiles sur un cadran de montre serait donc totalement libre d'usage pour quiconque. Le vol d’idées n’est en aucun cas punissable.
Il n’en demeure pas moins que quel que soit le plagiaire, le moins qu’on puisse dire est qu’il n’en sort pas grandi de l’aventure. Qu’il s’appelle Apple, Google Microsoft ou Samsung. Ou plus nommément Steve Jobs, demandez à S.W. (Woz) il a quelques “ idées ” là dessus, même si sa perception de l’amitié et de la fidélité réprime souvent ce qu’il pourrait en dire.
...

avatar jipeca | 

Par contre lorsqu’on lui demande son opinion sur la bagarre entre Apple et Samsung Steve Wozniak ne se prive pas de dire tout le mal qu’il pense des batailles judiciaires autour de brevets et de la propriété intellectuelle. “ Je déteste ça ”, assure t-il “ Je ne pense pas que la décision [de la cour de Californie] va tenir ”, continue-t’il, revenant l’appel que projette d’interjeter Samsung. « Et je ne suis pas d’accord avec ce jugement – [relativement à] de toutes petites choses que je n’appelle pas vraiment des innovations ». Samsung se serait-il trouvé un défenseur de poids ?
Et Steve Wozniak renchérit: « J’aimerais que tout le monde soit d’accord pour partager tous les brevets », afin que chaque constructeur puisse concevoir les technologies qu’il souhaite. Oui mais voilà, tout ça est extrêmement fructueux et rémunérateur pour Apple...

Ceci ne se veut être ni un troll ni une attaque contre Apple, ni davantage une défense de qui que ce soit d’autre. C’est simplement une vision un peu réaliste du terrain. Apple même s’il réalise de sacrés produits, n’en est pas moins également révoltant et abject que ses concurrents.

Mais je ne me fais aucune illusion, le cocu content a encore de beaux jours devant lui.

avatar Yelrac | 

Apple n'innove plus, donc pour garder leur "avance" il faut bien empêcher les autres de rattraper leurs retard :/

Oui c'est gras et velu, mais c'est assumé, faute à une keynote décevante.

avatar therealshad | 

Pourquoi Apple doit payer pour faire appliquer ces décisions alors qu'ils ont gagné le procès ???

Merci pour vos éclaircissements.

avatar en ballade | 

Je craint que ces procès ternissent l image d Apple

avatar apenspel | 

« Pourquoi Apple doit payer pour faire appliquer ces décisions alors qu'ils ont gagné le procès ? »

Car en tant que plaignant, on doit financer les frais de justice, l'huissier en charge de l'affaire ne pourrait pas avancer de sa poche. Par contre, l'huissier serait chargé aussi pour le compte de Apple de récupérer les frais auprès de Motorola. C'est normal car le perdant d'un procès pourrait être insolvable et sur la tête d'un huissier, il n'y a pas écrit « pigeon ».
Le plaignant doit peser le pour et le contre, se demander si ça vaut la peine d'intenter une action contre un adversaire éventuellement insolvable.

avatar methos1435 | 

Je comprend pas trop le coup du "détruire le matériel incriminé". La tablette ne viole aucun brevet, c'est l'OS qui en viole un (ou du moins une des ses """fonctionnalités"""). Donc détruire un produit qui n'a rien d'illégal c'est balot quand même...

avatar apenspel | 

^ Ça veut dire formater en HFS+ ! ;o))

avatar redchou | 

@therealshad :
Parce que appliquer ces décisions coûte de l'argent...

avatar 8enoit | 

@jipeca :
réalisme je ne sais pas, angélisme sûrement.
Woz peut se tromper.
Je te rappelle qu'apple à failli mourir pour n'avoir pas protégé Mac os dans les années 80, la faute à win.
Ce me semble assez légitime qu'elle veuille ici assurer ses arrières. Bizness is bizness.

Moi qui suis dans la création, je ne comprends pas qu'on puisse défendre le partage intégral de ses trouvailles et astuces. La r&D coûte très cher. Que les copieurs et imitateurs sans scrupule soient bloqués dans leur méfaits c'est normal. Faudrait pas les prendre pour des innocents. Qu'ils assument.

avatar 8enoit | 

@jipeca :
'Steve Wozniak renchérit: « J’aimerais que tout le monde soit d’accord pour partager tous les brevets », afin que chaque constructeur puisse concevoir les technologies qu’il souhaite.
--
Indéfendable, c'est la fin de l'innovation. Qui va avoir intérêt à payer une coûteuse R&D.
Encore un reliquat d'illusion de 68 "interdit d'interdire" et ce genre de non sens.

--
Oui mais voilà, tout ça est extrêmement fructueux et rémunérateur pour Apple...'
--
Accusation ridicule. Apple n'a nullement besoin du milliard de Samsung. Par contre défendre son look and feel pour placer la lutte commerciale sur le plan de l'originalité me semble sain, y compris pour les consommateurs.
Faire trop peu d'effort pour se différencier (copier quoi) doit être punissable.

avatar pacou | 

@8enoit

Malgré tout il y a un problème avec les brevets logiciels.
Souvent ce ne sont que des concepts, parfois des lignes de codes, toujours cela empêche les développeurs de développer.

Un exemple concret et inepte : le brevet d'Amazon " one click". Le principe est qu'un utilisateur enregistre ses références bancaire sur son compte, et peut cliquer sur un bouton pour valider un achat. Tout commerce internet fonctionne comme ça ? Pas possible à cause du brevet.

avatar amanray | 

Vu le délire d' Apple en ce moment dans quelques années ils demanderont le suicide des utilisateurs des produits concurrents pour 10 millions de $ ? Je comprends pourquoi ils n' ont pas avancé avec l' Iphone 5 qui est maintenant en retard comparé à un Nokia 920, Apple passe son temps à faire des procès au lieu d' innover

avatar jipeca | 

@ Benoit

Ouais, sur ce point je suis d'accord avec toi et c'est une des raisons qui m'a fait détester Win$, mais j'en viens à constater que Apple peut à présent sérieusement donner des leçons à Redmond.
Ceci dit n'oublions pas qu'à l'époque il était de l'intérêt de Microsoft de conserver le Mac dans la course, et les liquidités si généreusement accordées par Microsoft à Apple n'ont pas d'autre raison...

Que Woz fasse de l'angélisme, d'une certaine façon j'admet l'hypothèse, c'est presque un trait de caractère du bonhommme, et dans son cas, "bonhomme" est un terme qui me semble approprié. Il est notoire que Steve Jobs l'a B.... en long et en large. Le génie du mac ç'était plutôt Woz alors que l'art de SJ était d'imaginer ce qu'il croyait (savait?) qui marcherait et qui se vendrait. Et ça a fonctionné. Mais la petite histoire a aussi des côtés sordides qu'on n'a pas trop souvent envie de connaître.

Décider de croire qu'Apple ne joue pas, aussi, ce jeux là c'est simplement manquer d'objectivité. Dans une autre vie j'ai fais aussi de la R&D... (Sciences, Chimie-Physique) et j'ai plutôt tendance à me dire que ce que je vois relève davantage du dévellopement que de recherche véritable...
Franchement, là je donne raison à Woz... C'est ester sur la commercialisation du bouchon à vis.

avatar Domsou | 

De mémoire Motorola à réussi à faire retirer certains services d'appareils sous iOS en Allemagne. Le résultat de ce procès peut permettre d'apaiser la situation : du genre « j'utilise ton truc si tu me laisses utiliser le tien ».

avatar ericaqc | 

Apple transforme un marché, elle se fait pomper ses idées et elle devrait être contents. Tsssss...

avatar lmouillart | 

@domsou je ne pense pas car les brevets d'Apple concernent uniquement les très vieux produits, alors que ceux de Google portent sur l'ensemble des produits Apple mobiles.

avatar expertpack | 

une petite mise a jour telechargée et le tour est joué.
pas bien mechant

avatar lmouillart | 

@expertpack tu n'as jamais eu de Motorola :).
Le temps que la mise à jour soit distribuée, l'homme aura un bastion sur Mars.

avatar Yelrac | 

@ lmouillart :

Mauvaise langue ;) J'ai une Xoom et elle tourne en ce moment même sous Jelly Bean en màj OTA officielle.
À titre de piqure de rappel, Motorola, c'est Google maintenant.

avatar shenmue | 

@Pacou:"Souvent ce ne sont que des concepts, parfois des lignes de codes, toujours cela empêche les développeurs de développer."

Oui, il y a incontestablement des abus. Ceci dit, même sur le plan de l'interface il faut pouvoir protéger des procédures (je n'ai pas dit des fonctions hein), sinon c'est la porte ouverte au clonage logiciel.
Protéger le tri dans les mails comme l'a fait Apple est un abus manifeste selon moi, même si le système de brevet le permet. Mais le rebond en fin de liste, c'est une méthode, pas une fonction. L'abus aurait été de breveter le fait de signaler visuellement ou de façon sonore qu'on est en fin de liste...et sans description de procédures particulières. Mais la c'est bien une invention, certes une petite, à l'échelle de l'interface, mais cela vaut autant que l'invention par Apple des menus déroulants ou du drag and drop. Et surtout, on peut faire autrement...et c'est vrai que si on se place du côté de Google qui voudrait faire invalider TOUS les éléments de l'interface d'iOS, à la fin on se retrouve avec un droit légal à la contrefaçon logicielle et la fin de toute originalité, tout le monde s'alignant sur le tronc commun du plus innovant sans rien lui verser en retour...

Le problème c'est que des médias peu scrupuleux comme Numérama ou un autre site autrefois pro-Mac mélangent tout volontairement, afin de caricaturer ce qui se passe. La protection du trade-dress inscrit dans le droit des marques devient le brevet sur les coins ronds (c'est faux), la protection, même à minima, de quelques éléments différenciateurs de l'interface devient un abus manifeste sur le brevet logiciel, etc, etc..
A la fin, il ne faut pas s'y tromper, on justifie par sophismes successifs la contrefaçon de tout ce que peu faire Apple, au nom d'une lecture totalement biaisée et halucinée du droit de la propriété intelectuelle.
Libertaires et Libertariens (Wozniack dans la première catégorie et Postner dans l'autre) se régalent de cette ambiance délétère...

avatar lmouillart | 

@Yelrac maj OTA US GED ou EU ? Morotola US pour le suivi c'est déjà mieux, mais l'EU c'est la cata :-)
Vu les produits que Motorola sort actuellement (niveau soft) je peux te dire qu'ils sont bien indépendant de Google.

@shenmu
"à la fin on se retrouve avec un droit légal à la contrefaçon logicielle et la fin de toute originalité, tout le monde s'alignant sur le tronc commun du plus innovant sans rien lui verser en retour..."
Mais non : un seul exemple regarde dans les logiciels libres le nombres de choses différentes que tu as pour soit un même concept, soit pour traiter la même problématique.

"tout le monde s'alignant sur le tronc commun du plus innovant sans rien lui verser en retour..." C'est aussi totalement faux une très grande majorité des grosses sociétés à une peur panique de l'innovation : les Oracle, Apple, Microsoft, Google, EA, et autre en sont l'exemple parfait. C'est principalement le rôles des startup / spin off d'innover puis si cela fonctionne de se faire absorber.

avatar shenmue | 

@Ltmouillart:"Mais non : un seul exemple regarde dans les logiciels libres le nombres de choses différentes que tu as pour soit un même concept, soit pour traiter la même problématique."

Sauf que dans le cas qui nous intéresse, ce sont des entreprises privées qui se battent entre elles. Quand tu vois le nombe de copies de MBA aujourd'hui, DANS ce contexte de brevets, imagine sans.

Tu es d'une immense naiveté. Si Google et Samsung ne veulent pas de pacte avec Apple, c'est bien parce qu'Apple stipule dedans que copier c'est mal....et le libertaire Google s'assoit sur la propriété intlectuelle des autres. Mais ses innovations, comme son moteur de recherche, il se les garde bien sûr.
Plus hypocrite cela n'existe pas.
Samsung n'en parlons même pas, la copie fait partie de leur méthodologie.

Vraiment, ta naiveté (mais y crois tu vraiment à ce que tu dis), est sidérante. le Galaxy S1 n'a pas suffit ?

avatar shenmue | 

@Ltmouillart:"les Oracle, Apple, Microsoft, Google, EA, et autre en sont l'exemple parfait"

N'importe quoi. c'est reparti dans le grand délire. Microsoft mis au même rang qu'Apple sur le plan de l'innovation. Apple qui été dans les entreprises pionnières sur TOUS les secteurs informatiques (pas Microsoft hein)...Micro personnelle, Micro à interface graphique, Tablette (Newton), APN couleur...
Mais à part ça ils ont peur de l'innovation. Tu ne connais rien de la façon dont Apple a procédé pour fabriquer le premier Mac par exemple. Je tai déjà dit de te renseigner avant d'asséner tes théories qu reposent sur du vent et qui n'ont pour seul but que de faire un révisionisme technologique total afin de dénier à Apple tout caractère d'innovateur réel...

Du pur délire.

avatar lmouillart | 

@shenmue merci j'ai beaucoup ris, regarde un peu ce qu'il y avait autour d'Apple quand ils ont créer ou été voler leurs idées.
Je suis par contre d'accord avec toi, à 100% les 1er produits Apple de Micro personnelle, Micro à interface graphique, Tablette (Newton), APN couleur ont été faire par Apple et en 1er !.

"Sauf que dans le cas qui nous intéresse, ce sont des entreprises privées qui se battent entre elles. Quand tu vois le nombe de copies de MBA aujourd'hui, DANS ce contexte de brevets, imagine sans."
Tu parles de logiciel, je te réponds sur les logiciels opensource/libres et tu réponds par de l'usinage de bloc d'aluminium, désolé je ne vois aucun rapport.

avatar mouharf | 

En fait l'Allemagne c'est pire que les USA....que tu fasses interdire pour viol de brevet, oki pourquoi pas (enfin pour ce brevet là ce'st quand même énorme) mais pouvoir détruire le matos d'un concurrent pour ça!!!OMFG
Motorola a fait interdire certain produit Apple pour une histoire de technologie sans fil (bien plus important quand même que le rebond en fin de liste) et n'on pas pu faire interdire de vente les produit Apple...alors pouvoir détruire les produit Motorola pour ça...On peut vraiment se poser des questions là...

avatar Domsou | 

@mouharf :
J'ai encore en tête des images où l'on détruit au rouleau compresseur des copies de produits de luxe français.

Je suis plutôt du genre « constructeur » qui n'aime pas que l'on détruise des choses. Néanmoins si une mesure forte permet de marquer les esprits et de calmer un peu le pillage de la propriété intellectuelle alors cela peut se tenter.

Le côté « détail » des brevets violés montrent l'importance de ce pillage car il suffit de peu d'efforts pour les contourner. C'est en quelque sorte un « watermark » et Motorola s'est fait choper avec dans ses produits : tout l'opposé du ridicule « rectangle avec coins arrondis » repris en litanie pour déprécier les récents jugements.

Ce genre de procédure judiciaire semble prendre beaucoup de temps, bien plus qu'il n'en faut pour modifier correctement la source du problème. Ainsi c'est une faute de la part de Motorola s'ils n'ont pas anticipé le cas d'une issue du jugement défavorable pour eux. À moins que cela ne leur serve de prétexte pour couiner publiquement en se posant en victime d'Apple et d'un système de brevets aberrant qui empêcherai toute innovation.

avatar lukasmars | 

"Apple transforme un marché, elle se fait pomper ses idées et elle devrait être contents. Tsssss..."

En admettant que tu ais raison, 2007 c'est vieux maintenant.

Tu l'estimes à combien l'exclusivité : 10 , 20 ans ?

Soyons sérieux enfin, tout le monde se gausse de Apple et de ces procès.

avatar Domsou | 

@lukasmars :
'Soyons sérieux enfin, tout le monde se gausse de Apple et de ces procès.'

Tout le monde ?
Les anti-Apple et les personnes mal informées sûrement.

avatar Domsou | 

Et puis cela avalise l'acte de copie ainsi constaté : Motorola a copié Apple.
Donc jugement important et nécessaire.

avatar RDBILL | 

et pan dans ta gueule Motorola-Google...

Décidément, c'est un sale temps pour Google et les déclinaisons de son Androbide !

avatar lmouillart | 

@domsou
Et comme Apple à copié Motorola, on tourne en rond. Aux yeux des consommateurs ça n'a ni queue ni tête excepté que leur produits changent, on des fonctionnalités en moins d'un coup (que ce soit pour Apple ou Motorola).

Le résultat va être de pousser Google à déposer plus de brevets, et notamment un grand nombre pour Android et les défendre (vu que visiblement cela sort du cadre de compétence de l'OHA), en attaquant toute violation de Microsoft/Apple (les autres sont soit partenaire soit désargenté), pas sur que ce soit la bonne stratégie.

avatar Domsou | 

@lmouillart :
'Le résultat va être de pousser Google à déposer plus de brevets'

Google n'a pas attendu ce jugement pour faire cela en achetant notamment des compagnies et aussi des lors de brevets.

avatar dumbkiller | 

@Yelrac :
entierment d'accord avec toi !!

avatar pat3 | 

[quote][b]lukasmars[/b]
"Apple transforme un marché, elle se fait pomper ses idées et elle devrait être contents. Tsssss..."
En admettant que tu ais raison, 2007 c'est vieux maintenant.
Tu l'estimes à combien l'exclusivité : 10 , 20 ans ?
Soyons sérieux enfin, tout le monde se gausse de Apple et de ces procès. [/quote]
Euh… comment dire? La propriété industrielle validée par le brevet,[url="c'est 20 ans en moyenne"]http://fr.wikipedia.org/wiki/Brevet/url]; juste pour donner un ordre d'idée, la propriété [i]intellectuelle[/i], c'est 70 ans en France, et les lobbies des ayants-droits et autres producteurs veulent l'étendre à 90 ans… Juste une rente familiale sur deux, voire trois générations.
Alors ok, je suis autant contre le droit d'auteur abusif que contre la propriété industrielle abusive; mais faut pas croire, les procès intentés par Apple pour faire valoir leurs brevets ont une issue simple: payer des royalties à Apple (après tout, TOUS les constructeurs de téls sous Androïd paient des droits à Microsoft, ce qui fait que M$ est plus riche de sa récolte de brevets que de la vente de ses téléphones).
Il est aussi clair que pour Apple le syndrome M$ leur a suffit, et qu'ils ne lâcheront jamais sur la question de la propriété industrielle; leur innovation repose sur leur look & feel, c'est pour ça que vous êtes sur Mac et que vous avez un iPhone et un iPad, enfin! C'est normal qu'il la défende. Après, on peut être contre le jeu, mais alors faut changer les règles [b]pour tout le monde[/b].
Mais vous ne pouvez pas toujours accorder de la valeur, [b]symbolique[/b] et [i]financière[/i] à la marque de votre ordi, votre bagnole, votre montre, vos chaussures… et penser qu'Apple abuse de défendre coûte que coûte cette valeur que TOUTES les boites lui envie.

avatar Mabeille | 

@8enoit apple a failli mourir parce qu'il n'était pas dans le marché ....
Apple est au coeur du marché Apple va très bien Apple peut se permettre de perdre qqls procès ... Apple se permet même pardon Apple a exigé de la part de Pendragon d'arrêté la production des zen book d'Asus .... ça ne soulève le coeur de personne?
Moi je me dis juste Apple n'est plus une pauvre petite boite essoufflée au bord de la faillite alors justifier tout parce qu'un jour Apple a failli mourir ne se justifie plus aujourd'hui. Apple est belle et vigoureuse et Apple peut perdre un peu de fric ça ira encore.

avatar Mabeille | 

@pat3 l'effet rebond en fin de course laisse nous rire .... 20ans pour ça?
bon c'est légal mais en même temps ça fait pitié.
si le seul avantage d'apple sur ios c'est l'effet rebond en fin de course il y a de quoi s'inquiéter.

avatar Mabeille | 

@Shenmue

"... Et surtout, on peut faire autrement...et c'est vrai que si on se place du côté de Google qui voudrait faire invalider TOUS les éléments de l'interface d'iOS, à la fin on se retrouve avec un droit légal à la contrefaçon logicielle et la fin de toute originalité, tout le monde s'alignant sur le tronc commun du plus innovant sans rien lui verser en retour..."

bin non si ces parties sont invalidées on se retrouve avec une situation classique... pas un droit légale à la contre faç_on... suis moi bien si c'est invalidé ça veut dire que la propriété d'Apple n'est plus légale et qu'Apple a en qql sorte "abusé d'une propriété" parce qu'on lui en a accordé injustement le droit .......
c'est très différent de ce que tu dis.

"A la fin, il ne faut pas s'y tromper, on justifie par sophismes successifs la contrefaçon de tout ce que peu faire Apple, au nom d'une lecture totalement biaisée et halucinée du droit de la propriété intelectuelle.
Libertaires et Libertariens (Wozniack dans la première catégorie et Postner dans l'autre) se régalent de cette ambiance délétère... "

le droit c'est le droit et des spécialistes qui te dépassent de la tête des épaules font leur travail... par contre par sophisme successif tu arrives a dires que tout appartient à apple si des procédures invalides cette propriété tu dira quoi par sophismes?...

les journalistes et commentateurs font leurs travail et d'être inféodé à apple n'est pas un signe de liberté... une presse libre trouve du bon et du mauvais... exprime du bon et du mauvais sur une marque.
Ton esprit sélectif classe en pour ou contre apple ce qui par sophisme devient objectif ou menteur ... bref tout ça est très court et demande a prendre plus de recule mon cher.

avatar Quintus | 

@8enoit Apple a faillit mourrir car les Macs étaient devenus de la merder, un système pourri et un architecture propriétaire hors des réalité du marché et pas du tout à cause des brevets, tout a été mieux quand ils sont passé à de l'intel et un OS unix, donc laisse moi rire.

avatar béber1 | 

"lmouillart
@expertpack tu n'as jamais eu de Motorola :).
Le temps que la mise à jour soit distribuée, l'homme aura un bastion sur Mars."

:mdr: :roule:

avatar byte_order | 

Le rebond en fin de liste est un procédé purement logiciel. Comment un brevet portant sur un procédé purement logiciel peut être valide en Europe alors que la brevetabilité logicielle y est interdite ???

A quand un article de fond expliquant le contenu des brevets mis en cause, histoire que ceux qui s'intéresse au sujet puisse aller voir le contenu dudit brevet et tenter de se faire une idée sur la guerre mondiale des brevets qui à lieu actuellement ?

avatar lmouillart | 

@byte_order
Il est possible de breveter du logiciel en Europe quand il est liée à un outil produisant un résultat technique.

avatar rikki finefleur | 

"Il est possible de breveter du logiciel en Europe quand il est liée à un outil produisant un résultat technique."
Ce qui ne veut strictement rien dire, puisque toute activité d'un logiciel amène un résultat technique. C'est sa raison d’être..

Pages

CONNEXION UTILISATEUR