Kodak : en faillite mais toujours en procès

Florian Innocente |
Kodak est officiellement déclaré en faillite, quelques jours seulement après avoir envoyé vers Samsung et Fujifilm une nouvelle bordée de plaintes pour violation de ses brevets.

Le groupe, aux États-Unis, a demandé à bénéficier de la protection du chapitre 11 de la loi régissant les faillites d'entreprises. Dans ce cadre, elle lui permettrait d'entamer une restructuration de son activité (ou de liquider ses actifs) sans être tenue de répondre à ses créanciers. Kodak a reçu de la banque Citigroup une réserve d'oxygène avec un prêt s'élevant à 950 millions de dollars (739 millions d'euros). À la veille de ce dépôt de bilan, rappellent Les Échos, Kodak valait en bourse six fois moins que ce prêt (soit 150 millions de dollars).

Cette semaine Kodak a continué d'alimenter le feuilleton judiciaire en portant plainte contre Samsung et Fujifilm à chaque fois pour violation de cinq de ses brevets. Des brevets sur l'utilisation d'appareils photo numériques pour voir la dernière photo prise, lancer une tâche d'impression, gérer le stockage d'une photo selon différentes définitions, etc.

Kodak est également engagé dans des procès avec Apple et HTC, il avait à nouveau porté plainte contre eux au début du mois (lire Kodak attaque Apple et HTC avec cinq brevets). À l'automne 2011 Kodak avait vendu 10 000 de ses 11 000 brevets à IMAX et il cherchait à monnayer le bon millier restant (lire Kodak tente de sauver les meubles).



Sur le même sujet :
- Kodak tente de sauver les meubles

Tags
avatar raoultcool | 
Je ne comprends pas un truc : ils sont en faillite mais on leur prête encore des millions ?? Quelqu'un peut m'expliquer ?
avatar kayabis | 
Bah c est sur qu'avec leur bonhomme avec un préservatif noir sur la tête ça pouvait pas marcher... Triste tout de même... La fin d'une époque
avatar oomu | 
@raoultcool [19/01/2012 10:38] via MacG Mobile "Je ne comprends pas un truc : ils sont en faillite mais on leur prête encore des millions ?? Quelqu'un peut m'expliquer ?" ils ont des actifs (brevets, copyright, immobilier, gens compétents etc), ils se mettent en faillite le temps de voir pour rebondir, geler leurs dettes, etc. Il s'agit pas simplement de "ben .. rentrez chez vous.. vla.. je ferme la porte à clé pour la dernière fois.. demain les pelleteuses"
avatar haillefade3 | 
Ben s'il ne valent que 150 millions vaut mieux les racheter et liquider le tout plutôt que de payer des royalties sur les brevets ! En plus tu peux en tirer environ 60 millions juste pour la revente de l'activité film (a fuji ou un autre dans un pays de l'est) et 100 millions dans les activités d'impressions professionnelles ! c'est a dire que tu peux même te faire un benef de 10 millions tout en récupérant les brevets Samsung va les racheter ! SAMSUNG BY FORCE :-)
avatar kasimodem | 
[quote]raoultcool [19/01/2012 10:38] via MacG Mobile Je ne comprends pas un truc : ils sont en faillite mais on leur prête encore des millions ?? Quelqu'un peut m'expliquer ?[/quote] Bah et alors ? La Grèce aussi, c'est devenu banal non :)
avatar Switcher | 
L'ouvrage [i]La chute de l'empire Kodak[/i] de François Sauteron est dispo sur Amazon. Un livre édifiant sur le sujet. Kodak a pêché par orgueil. Elle est en train d'en mourir. Une leçon à méditer pour toutes les entreprises un jour leader incontesté (voire monopolistique) d'un marché.

CONNEXION UTILISATEUR