ARM : une nouvelle migration pour le Mac ?

Florian Innocente |
Des Mac équipés de processeurs ARM plutôt qu'Intel. Voilà la perspective offerte par SemiAccurate. Sans situer l'origine de ses sources, le site affirme qu'Apple va réaliser cette migration sur sa gamme de portables d'ici deux à trois ans. Le temps d'avoir des design de processeurs ARM aptes à tenir la comparaison avec l'existant chez Intel. ARM a par exemple annoncé en septembre 2010 qu'il préparait un Cortex A-15 à quatre coeurs de 2,5 GHz. Il ne citait pas expressément les ordinateurs comme cible, plutôt des smartphones, tablettes, équipements électroniques, routeurs, mais aussi des serveurs.

Une migration crédible ? Ces dernières années, Apple a montré que l'impossible faisait partie d'une certaine routine… Plusieurs facteurs peuvent soutenir cette hypothèse. Apple n'a jamais craint de remettre à plat ses fondations lorsqu'elle estimait cela nécessaire et elle a chaque fois réussi à entraîner ses clients derrière elle (architecture 68K abandonnée pour le PowerPC lui-même abandonné pour l'x86 et Mac OS 9 remplacé par un UNIX).

Apple sait emmener ses systèmes et logiciels sur de nouvelles architectures. Avec iOS Apple a déjà fait une partie du travail. Et pas pour la beauté du geste. Sur l'année fiscale 2010, les iPhone et iPad sur ARM ont compté pour 30 milliards de dollars dans le chiffre d'affaires avec 47,1 millions d'unités (cela n'inclut pas les dizaines de millions d'iPod touch et l'iPad n'a été là que deux trimestres). Les Mac, sur x86, ont pesé pour 12,2 milliards avec 13,6 millions de machines vendues. Autant dire qu'Apple sait gagner de l'argent sans avoir besoin d'Intel. Mais à la décharge de ce dernier, il n'avait guère à proposer pour les smartphones et tablettes.

Ensuite, le fait que Microsoft ait choisi cette voie. En janvier il a révélé que son futur Windows tournerait sur x86, mais aussi sur ARM, le portage avait déjà commencé. Le même jour NVIDIA annonçait avoir pris une licence ARM pour fabriquer des chipsets associant ces designs avec ses solutions graphiques. L'objectif étant de couvrir tous les domaines où Intel est présent.

arsarm


Hier, IDC, dans une estimation sur les quatre prochaines années, voyait les designs ARM occuper 13% des PC vendus, venant talonner en cela AMD. Une prévision nuancée de quelques conditions, Shane Rau l'analyste d'IDC soulignait que plusieurs critères étaient nécessaires, dont la compatibilité 64 bits. En l'état, le 64 bits reste un objectif chez ARM. Début février, Warren East, son patron, expliquait qu'il s'agissait là d'une évolution logique, mais il ne donnait pas d'échéance. Intel de son côté ne reste pas les bras croisés, on l'a vu encore hier avec sa nouvelle technique de fabrication de processeurs.

Pour des MacBook Pro sur ARM, on se gardera d'aller plus loin. Aujourd'hui Intel domine de manière écrasante le monde du PC, mais les choses sont en définitive sont assez simples avec Apple. On l'a vu avec l'iPhone, elle met un point d'honneur à contrôler les éléments clefs de ses produits, allant jusqu'à développer des compétences en design de processeurs. À partir du jour où elle estimera qu'un maillon essentiel de ses ordinateurs ne répond plus à ses exigences ou la freine dans ses projets, on peut s'attendre à tout.

Tags
#ARM
avatar UnAm | 
Attendre 2013 pour avoir l'équivalent Intel 2011? En 2013, il y a aura sûrement les Ivy Bridge et les fameux transistors "3D"... Autant la transition PPC-Intel était relativement justifée, autant là >< C'est sûr qu'avoir une autonomie de 10 heures sur un MBA, je dis pas non! En espérant qu'ils nous sortent un truc de derrière les fagots!
avatar vincefr | 
C'est pas bête en effet. Et pourquoi pas un même OS pour Mac, iPad et iPhone... Lion c'est le roi donc ça signifie peut-être que c'est la dernière version d'OS X.
avatar ericb2 | 
ARM ? Il n'y a qu'Intel qui n'est pas prêt ^^ Ok, je ->[] :-)
avatar nayals | 
@vincefr Je te raccompagne à la sortie ;)
avatar Dr_cube | 
Il est clair que ça pourrait commencer avec le MacBook Air, qui fait en quelque sorte le pont entre l'iPad et le Mac. Puis ça pourrait monter dans d'autres produits mobiles d'Apple. Apple a probablement pensé à toutes les éventualités.. On sait par exemple que les apps iOS peuvent potentiellement être compilées pour processeur Intel (le Simulateur tourne sous Intel). Apple a donc prévu depuis le début le cas où des appareils iOS pourraient avoir un processeur Intel. Il ne serait pas surprenant qu'Apple envisage aussi les autres possibilités.
avatar xatigrou | 
Je n'y crois pas un instant. Apple est passé à intel pour pouvoir mettre windows sur les macs ; ça paraît con, mais ils visent les switchers et les switchers viennent de plus en plus car ils savent que windows est là au cas où. En témoigne la sortie de bootcamp quasi immédiate lors du passage à intel, comme si Apple avait préparé son coup. Et l'encouragement qu'ils ont donné à parallels desktops, vmware et virtualbox. Apple veut faire du PC avec leur OS car c'est bien plus économique et facile pour eux. Les années 80, où l'on choisissait son architecture, sont derrière nous (et même dans les années 80 les systèmes alternatifs à IBM tournaient généralement sur la même plateforme pour se simplifier la tâche, à savoir le 68000, que ce soit Apple, Amiga ou Atari)
avatar totorino | 
Si ça arrive un jour le Mac est termine pour moi. J'ai besoin de windows et Linux pour travailler. Si Apple quitte Intel je garderai mon mbp jusqu'à a la fin puis je passerai sur windows, a mon grand désespoir :-( Je ne supporterai plus un foutage de gueule supplémentaire. Mais a mon avis, la rédac a encore trop fumé la moquette :-)
avatar xatigrou | 
@vincefr : l'ipad a déjà le même os que le mac. Il tourne sur un mac os à l'interface adaptée au tactile et débarrassé de ce qui ne sert à rien sur un ipad (carbon, pilotes en tout genre, open gl es en lieu et place de open gl etc...) Et évidemment le tout est adapté à l'architecture ARM, ce qui implique que les programmes dont certains sont adapté et allégés à partir de leur version mac doivent être en partie réécrits.
avatar ericb2 | 
@xatigrou Si Microsoft passe à l'architecture ARM, on va finalement comprendre ce que signifiait "State of the Union" affichée à la WWDC de .. je sais plus, peut etre 2007 ? Bien sûr qu'Apple est passé à Intel pour mettre du Windows, mais Apple et Windows on l'air de très bien s'entendre pour le passage sur ARM. En tout cas, ça semble bien converger.
avatar pwetpwet | 
"SemiAccurate" ça donne envie de les croire ^^
avatar Ali Baba | 
@ totorino : Parce que tu t'imagines que Linux ne tourne pas sur ARM ? Quant à Windows, c'est à se demander si tu as lu la news. Il y a tout un paragraphe et même une illustration pour souligner que Windows va tourner sur ARM.
avatar totorino | 
@Ali Baba J'utilise des serveurs qui tournent sur Intel... De plus il est dit que Windows tournerai aussi sur ARM. On ne parle pas de migration...
avatar oomu | 
cela me semble totalement prématuré. vivi, les analystes adorent tout globaliser, amalgamer et foutre dans le même sac. l'ipad et iphone sont le sujet du jour et il y a des gros chiffres alors maintenant ils voient tout à son image. Rappelez vous qu'il fut un temps (très lointain, c'était y a 5 ans) où TOUT devait être du x86 (du intel), tout tout tout : du smartphone à la console en passant par le réfrigérateur! (carte vidéo aussi : en x86 zou). parce que les analystes y voyaient là l'évidente tendance globalisante du marché, et intel avait de gros chiffres. et.... puis non. - Apple fera ce qu'il faut faire pour faire vivre ses Macs, et fera ce qu'il faut faire pour faire vivre ses ziBidules. c'est aussi simple que cela. d'ailleurs la dichotomie d'architecture ne semble pas du tout les embêter pour la création d'applications. Essentiellement, xcode et cocoa lissent le processeur en dessous : arm ou intel, quasi même combat. - les design arm n'ont rien d'équivalent aux xeons et i7. ---
avatar oomu | 
@totorino [06/05/2011 11:14] via iGeneration pour iPad "Si ça arrive un jour le Mac est termine pour moi. J'ai besoin de windows et Linux pour travailler. Si Apple quitte Intel je garderai mon mbp jusqu'à a la fin puis je passerai sur windows, a mon grand désespoir :-( Je ne supporterai plus un foutage de gueule supplémentaire." comme d'habitude, si un tel scénario arrivait, cela serait pour : 1: améliorer les machines, donc vous voudrez la nouvelle machine +mieux 2: évidemment que l'univers entier bougerait vers ARM : Linux n'a RIEN de si surprenant sur ARM. Vous retrouveriez votre zubuntu et votre chapeau fedora favori porté à ARM ou autre distribution. 3: windows 8 lui même est censé être porté à ARM. Donc, en imaginant un univers de Science Fiction où on abandonne les cpu intel bureau+serveurs pour ARM (coté serveur, y a des scénarios déjà plausible), Linux vous suivra , même windows ! Linux est DEJA sur ARM. Y a déjà des distribs généralistes pour ARM, et y Android c'est quoi ? si ce n'est linux+java sur ARM ! bref comme d'hab, tout va VRAIMENT bien. Zéro polémique, Zero changement, Zero panique. - "Mais a mon avis, la rédac a encore trop fumé la moquette :-)" non, les zanalystes s'ennuient, macgen nous informe.
avatar initialsBB | 
@ xatigrou : Je ne suis pas d'accord, Apple est passé sur Intel car le consortium avec Motorola et IBM ne marchait plus et bloquait la progression de la plateforme PowerPC (jamais de G5 dans un portable par exemple). Les avantages d'Intel sont incomparables, et la fréquence des mises à jour hardware Apple ainsi que la gamme très large et cohérente qui existe aujourd'hui ne sont possible que grace à eux. Bootcamp c'est du bonus, rien de plus. Maintenant que nous savons que Windows tournera aussi sur ARM, et qu'Apple a sans doute déjà une version d'OS X sur ARM (comme ils l'avaient caché pendant des années avec OS X x86)... !
avatar nutella3 | 
On parle d'Intel pour le futur processeur des iDevices mobiles et là on parle de ARM pour les futurs Mac. C'est quoi le délire?! Intel FTW bowdel!
avatar nicolas | 
au fait, où se situe la PowerVR de l'A5 par rapport à la partie graphique d'un core i3 (sandy bridge, tant qu'à faire) ??
avatar Le Chapelier | 
INTEL OUTSIDE ! ENFIN ! CHAMPAGNE ! @ UnAm : "Autant la transition PPC-Intel était relativement justifée, autant là >
avatar oomu | 
@initialsBB [06/05/2011 11:59] c'est en effet ça
avatar dtb06 | 
Si je ne dis pas de bêtises, le jeu d'instruction ARM est beaucoup plus simple que le jeu X86 (et donc moins performant). C'est pour cela que le X86 était utilisé pour des solutions lourdes ("ordinateurs") et que l'ARM était utilisé pour des applications légères où l'autonomie était importante (routeurs, périphériques mobiles...). Je ne pense pas qu'un OS sur une station de travail performante puisse gagner quoi que ce soit en passant en ARM. Si MS veut une déclinaison de Windows ARM c'est pour pouvoir installer leur OS sur plus de produits (tablettes...) et en aucun cas pour abandonner complètement l'architecture X86.
avatar dtb06 | 
@nicolas Tu dois avoir un facteur 10 au moins. Et entre le PowerVR et le milieu de gamme des cartes graphiques, un facteur 100
avatar dtb06 | 
PowerVR : 4 unités d'éxécution, 200MHZ, 256MO 64bits, BP mémoire 4.2GO/s Geforce 520 (bas de gamme) : 48shaders, 820MHz, 1 à 2GO 64bits, BP mémoire 14.4GO/s Geforce 580 (haut de gamme) : 512shaders, 772MHz, 1.5GO à 3GO 384bits, BP mémoire 192.4GO/s
avatar initialsBB | 
@ dtb06 : Le PowerPC aussi avait un jeu d'instructions plus réduit... (RISC)
avatar Ganzolo | 
Je n'ai jamais compris pourquoi les gens étaient étonnés de la transition PPC->INTEL... Ce n'est que du marketing : "On développait une version en cachette pour Intel"... Si Apple a les sources de Mac OS X, il leurs suffit juste d'avoir un compilateur ARM et c'est quasi (modulo quelques erreurs très particulière) immédiat. Pour preuve, Windows qui est complètement à la traine niveau 'vision du futur' a converti son système en ARM en quoi... même pas un an...
avatar dtb06 | 
@initialsBB Oui. Il a d'ailleurs été abandonné par Apple, même s'il est conservé par des calculateurs. Dans des calculateurs, rien ne sert d'avoir des instructions complexes et utiles à la 3D ou la virtualisation, il faut juste avoir un jeu simple et performant. Maintenant dans les ordinateurs de bureau il y a tellement d'utilisations différentes que ça devient une usine à gaz, et qu'il est nécessaire d'avoir des jeux complexes. Donc je suis persuadé que : OS X86 recodé pour tablette ARM : Oui Processeur ARM pour remplacer les X86 dans les ordis grand public : Non Alors le dernier paragraphe de l'article me fait bien marrer
avatar SuMyDi | 
@Ganzolo Euh, non pas vraiment, il ne suffit pas juste de recompiler pour Intel, ARM ou processeur truc muche. Dans un OS il y a toujours un bon bout de code spécifique à l'architecture cible (scheduler, fonctions atomiques, etc...). A ce niveau là on parle pas C/C++ ou autre langage de haut niveau mais plutôt assembleur. Enfin bref, maintenir un OS pour des processeurs différents n'est pas trivial et demande une planification à l'avance. Quand à Windows, à mon avis ça doit faire un bon petit moment qu'il tourne sur autre chose que du x86. Dans le SDK de windows on voit même des références aux processeurs Alpha, power PC ou même 68K (motorola 680x0)... et même au Mac ! Assez rigolo quand même.
avatar Ganzolo | 
Je suis d'accord, mais ce que je voulais dire, c'est que pour une boîte comme Apple c'est une paille. Surtout qu'OS X est dérivé de FreeBSD qui supporte plusieurs architectures. Ce qui fait que certaines partie du code sont très généraliste. Si demain Apple veut faire tourner son OS sur sparc ça lui demanderai un peu de boulot mais pas tant que ça. Ce que j'avais trouvé nul à l'époque c'était la présentation de "mac os x à mené une double vie durant 5 ans!". J'avais un peu l'impression qu'on voulait nous faire croire qu'un portage comme celui-ci nécessité 5 ans de travail.
avatar pierrot99 (non vérifié) | 
C'est l'éternel débat RISC/CISC ... un jeu d'instructions simples qui s'éxécutent en un cycle d'horloge ou un jeu d'instructions complexes qui nécesittent plusieurs cycles d'horloge. Peut-être que la multiplication des coeurs et les avancées des OS les exploitant tournent à l'avantage des RISC: plus facile de multiplier des processeurs plus simples type RISC sur un même chip ? Intel arrive à 6 coeurs (mais quel OS et applis les utilisent vraiment ?), qui dit qu'ARM ne va pas aller plus loin (il me semble qu'ils ont fait déjà plus vite le saut 1-2-4 coeurs). Intéressant.
avatar Osborne | 
ce qui est amusant, c'est qu'il y a quelques semaines (ou quelques mois, je ne sais plus), MacGé pronostiquait le passage d'Apple à AMD ! Faudrait savoir…
avatar Aski | 
Après tout le mal donné pour passer au 100% intel ? (je parle surtout du coté programmation) Alors qu'Apple vient à peine d'abandonner totalement le PPC ? Je voit pas l'intérêt pour Apple de se casser à nouveau la tête pour encore plusieurs années pour repasser sur une architecture différente ...
avatar Caramel10 | 
Virtualiser l'architecture Intel sur ARM pour permettre une transition pour un développement proche sur iOS et Mac OS, pourquoi pas ? Mais est-ce qu'Apple pourra se permettre de lâcher l'architecture Mac dans quelques années si les iPhone et les iPad se vendent moins bien ?
avatar hartgers | 
Et pourquoi pas ARM ET Intel ? Forcément, ça peut paraitre stupide, notamment en terme de développement. Mais on peut imaginer qu'Intel resterait dans les ordinateurs puissants et ARM dans les plus légers (le futur des iPad/MacBook Air). je ne connait pas grand chose en la matière, mais en principe, si on peut simuler les applications iOS sur Mac, c'est que le tout est plus ou moins déjà prêt ? Le travail le plus conséquent serait évidemment sur le système, mais je me pose la question : la cohabitation pourrait-elle être envisageable et transparente ? (pas taper si je dis des bêtises !)
avatar Vivid (non vérifié) | 
@dtb06 [06/05/2011 13:55] "Si je ne dis pas de bêtises, le jeu d'instruction ARM est beaucoup plus simple que le @jeu X86 (et donc moins performant). C'est pour cela que le X86 était utilisé pour des @solutions lourdes ("ordinateurs") et que l'ARM était utilisé pour des applications @légères où l'autonomie était importante (routeurs, périphériques mobiles...)." si, des énormes conner... vous dites ! on peut pas coder et être accrocher a son pastis ! allez des caouhétes !
avatar Le docteur | 
Ce qui m'énerve, c'est qu'ils nous ont cassé les noix avec les processeurs Intel pendant toutes ces années et que finalement il reviennent sur une architecture du type Power PC. Faire et défaire, c'est toujours travailler… tant que les pigeons que nous sommes suivent...
avatar Frodon | 
Perso j'irai plus loin, toute l'industrie va passer sur ARM à terme. Windows 8 fonctionnera sur ARM, Linux est déjà sur ARM, donc que Mac OS X soit porté sur ARM n'est que la suite logique des choses. Que dis je, Mac OS X tourne déjà sur ARM, il s'appelle iOS, mais ca n'est rien d'autre que Mac OS X avec des composants graphiques spécifiques (Cocoa Touch). Je pense pas qu'ARM remplace par contre entièrement Intel, qui restera sur les machines puissantes. De ce fait, on devrait voir se développer des applications universelles ARM/Intel, aussi bien sous Windows que Mac OS X. Après évidement, si les CPUs ARM arrive au niveau voit dépasse les processeurs Intel même les plus puissant, alors il est évident que les CPUs Intel seront de moins en moins utilisé, mais bon c'est pas encore tout à fait pour tout de suite à mon avis ça.
avatar Frodon | 
@hartgers En réalité une application iOS qui tourne dans le simulateur iPhone est compilé en Intel. C'est tout simplement que Mac OS X et iOS sont en réalité un seul et même OS, seul le framework d'interface graphique et dans une moindre mesure Open GL (OpenGL ES vs OpenGL classique) changent. Donc en réalité, les applications iOS tournent nativement sous Mac OS X lorsqu'elles sont lancé via le simulateur, d'ailleurs elles apparaissent comme des processus Mac OS X classique dans le moniteur système. Le simulateur sert simplement à simuler la taille d'écran et la résolution de l'iPhone ou iPad, rien de plus, tout tourne nativement, y compris les APIs iOS qui sont compilés elles aussi en Intel natif. C'est d'ailleurs pour cela que le simulateur iPhone est aussi rapide à ce lancer, notamment lorsqu'on le compare à celui pour Android, car il ne boot aucun iOS, il n'en a pas besoin, iOS est déjà lancé, c'est Mac OS X.
avatar Fred. | 
Ca fait un sacré bout de temps que je rêve de ça (en fait, depuis qu'Apple a régressé vers les processeurs X86 des années 80 (1900). Des processeurs modernes pour toute la gamme Mac, et M... pour la compatibilité Windows!
avatar mathiasr | 
Techniquement ça n'a rien d'impossible vu qu'Apple a déjà iOS, maintenant est-ce que ça un sens quelconque ? Les processeurs Intel sont autrement plus puissants que le plus avancé des processeurs ARM actuel (64-bits, instructions SIMD à foison, utilisent ce qui se fait de mieux au niveau de la prédiction de branchement, de l’exécution spéculative, du parallélisme interne...) et Intel dispose d'ailleurs de brevets clés dans le domaine. Alors oui un processeur ARM consomme moins, oui on pourrait obtenir un meilleur rendement pour certaines tâches (serveur ou HPC) en alignant des centaines de cœurs ARM face à des dizaines de cœurs Intel. Oui un processeur ARM de 2012 pourrait grosso-modo faire la même chose que le premier processeur Core utilisé par Apple en 2006 (sauf que ce dernier ne fera probablement déjà pas tourner Lion car ne supportant pas le 64-bits) et en 2012 Intel aura ses propres nouveaux processeurs... Il faudrait qu'Apple trouve un réel intérêt (autonomie de 24h pour un portable, énorme avantage financier...) pour basculer une partie de sa gamme Mac sur ARM, mais je pense qu'avant ça on pourrait voir arriver un nouvel Apple TV qui permettrait d'utiliser Safari, Mail, iPhoto... de manière autonome. Maintenant l'article de SemiAccurate parle de 2013 lors de la disponibilité de processeurs ARM 64-bits, alors oui pourquoi pas ?
avatar laurange | 
@le docteur : relax, c'est juste une hypothèse d'analyste ...et puis qu'est-ce que ca peut bien te faire si la puce est différente si les perfs ou au moins l'utilisation est la même ? perso un mac mini sous A5 et meme un imac me parait tres sexy.
avatar T Ki | 
Un Mac x86 / ARM qui ferais toujours tourner OS X sur proc x86 ET serait capable de faire tourner toutes les applis iPhone / iPad comme des widgets, ce serait bien... Bien mieux qu'une nouvelle migration complète qui nous obligerai une nouvelle fois à se recréer un écosystème applicatif, et à abandonner la possibilité de booter (ou virtualiser) des OS alternatifs...
avatar dtb06 | 
[quote]Vivid[06/05/2011 20:15] @dtb06 [06/05/2011 13:55] "Si je ne dis pas de bêtises, le jeu d'instruction ARM est beaucoup plus simple que le @jeu X86 (et donc moins performant). C'est pour cela que le X86 était utilisé pour des @solutions lourdes ("ordinateurs") et que l'ARM était utilisé pour des applications @légères où l'autonomie était importante (routeurs, périphériques mobiles...)." si, des énormes conner... vous dites ! on peut pas coder et être accrocher a son pastis ! allez des caouhétes ! [/quote] Déjà je corrige les fautes d'orthographes, sur une phrase d'une ligne et moins de 20 mots ça me fait mal aux yeux : [b] "Si, vous dites des énormes conner... ! On ne peut pas coder et être accroché à son pastis ! Allez, des caouhètes ! "[/b] J'ai modifié : 3 majuscules 1 emplacement de verbe (salut Maître Yoda !) 1 négation 1 faute d'accord 1 faute de préposition ("à" et "a") J'ai laissé "caouhétes" car j'aime bien l'orthographe, mais je lui ai mis un accent grave. Bon, même avec ça si quelqu'un comprend un argument dans ce torchon, ça serait sympa de m'expliquer. Quel rapport avec le codage ? Qu'est-ce qui est faux ? Bon courage, révise bien pour le Brevet des Collèges !
avatar dtb06 | 
Et encore j'ai oublié "des énormes" à remplacer par "d'énormes" (je n'arrive pas à éditer)

CONNEXION UTILISATEUR