Apple nomme Ronald D. Sugar au conseil d'administration

Florian Innocente |
18162_main
Apple a nommé Ronald D. Sugar à son conseil d'administration. Ce canadien de naissance, âgé de 62 ans, en devient le septième membre depuis la disparition de Jerry York (lire Apple : questions sur la succession de Jerry York).

Par le passé Ronald Sugar fut le CEO de Northrop Grumman Corporation (industrie militaire, aéronautique, spatiale et navale) jusqu'en 2003. Depuis 2005 il officie comme membre du conseil de Chevron (géant pétrolier) ainsi que de deux autres entreprises, l'une dans les biotechnologies (Amgen) et l'autre dans la location d'avions civils (Air Lease Corporation).

Il présidera le comité d'audit du conseil d'administration (responsabilité assumée avant lui par York, puis par le duo Bill Campbell et Arthur Levinson à titre provisoire). Composée de trois membres de ce conseil d'administration, cette structure veille par exemple à l'exactitude des documents financiers transmis aux actionnaires ou à l'évaluation des risques présentés par la direction.

Ron est un ingénieur dans l'âme, qui a ensuite réussi comme chef d'entreprise. Nous sommes très heureux de lui souhaiter la bienvenue au conseil d'administration d'Apple” a déclaré Steve Jobs dans un communiqué de presse.

Sur le même sujet :
- Campbell coupe les ponts avec Google

avatar Krynn | 
Et dire que ca a faillit être moi. :-)
avatar melaure | 
Cher Northrop jusqu'en 2033 dans le passé ? Mais en quelle année est-on chez toi Florian ?
avatar initialsBB | 
Et c'est en 2033 qu'il prit ça machine à remonter le temps (Northrop a bien entendu des contrats de technologies secrète pour le gouvernement US) ?
avatar Macuserman | 
2033 ! Le type a un contrat en béton ! :D Blagues à part, ça c'est du CV !
avatar toutletoutim | 
jusqu'en 2033 bravo... lol
avatar subsole | 
[quote]Par le passé Ronald Sugar fut le CEO de Northrop Grumman Corporation (industrie militaire, aéronautique, spatiale et navale) jusqu'en 2033.[/quote] Retour vers le futur .......Les militaires nous cacheraient "des choses" et SJ le sais. Apple va nous faire un machine à remonter le temps ......... ! ^^
avatar BlueShell | 
un marchand d'armes quoi... :/
avatar worldice | 
Bah oui, c'est iTime, qui devrai être présentée d'ici quelques mois... :)
avatar Kahouane | 
[quote]Par le passé Ronald Sugar fut le CEO de Northrop Grumman Corporation (industrie militaire, aéronautique, spatiale et navale) jusqu'en 2033[/quote] On sait maintenant que les spéculations de Florian sur les futurs produit Apple sont en fait des news :D
avatar fromdisco | 
Ce type roule en DeLorean, non ???
avatar gogo | 
D'ailleurs la version de TimeMachine dans Lion permettra de récupérer des fichiers dans le futur.
avatar DrFatalis | 
Il en a fait du chemin depuis Amstrad Mr Sugar... (plaisanterie extraordinairement complexe pour tout être de moins de 40 ans)
avatar Switcher | 
2033… Le lobby militaro-industriel s'invite chez Apple et il connait le futur. < Faites sonner les percussions de Brad Fiedel sur le score de [i]iTerminator[/i], merci >
avatar FredX | 
Ca c'est cool, pour les rapports à taper, il suffira d'aller sur TimeFuturMachine et il sera déjà fini !
avatar MacMars | 
Sugar, sugar… C'est pour faire un coup à Zuckerberg, ça… C'est une blague trilingue. Si vous n'aimez pas, soit vous n'avez pas compris, soit vous êtes racistes, soit mes blagues sont pourries. Au choix.
avatar marc_os | 
@ MacMars : J'allais faire exactement la même vanne... :P Mais attention, comme disait un certain Déproges*, on peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui. En effet, quand l'auditoire ne vous connaît pas, il peut y avoir quelque incompréhension... (*) orthographe incertaine
avatar fantomx6 | 
Encore une victime de la réforme des retraites !!! Merci à notre nain sectaire (Sarko, hein pas le fromage !!!), le pauv' va être obligé de bosser jusqu'en 2033. Comment il fait pour survivre au 20/12/2012, lui ??? Ok je ----
avatar Anonyme (non vérifié) | 
[url=http://www.youtube.com/watch?v=NVZ97j65blY&fmt=22]Fêtons cela en musique[/url]
avatar zoubi2 | 
Bien vu MacMars mais bon, pas de quoi en faire une montagne :) En revanche... DrFatalis... Mais je ne suis pas un pro d'Amstrad...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Ce type possède la Volonté du D. Il y a toutes les chances pour que Apple réussise dans le futur !
avatar Arsenal Gear | 
Ah un lecteur de One Piece !
avatar Rezv@n | 
Bon, c'est bon hein :) un 3 de plus ou de moins, ça arrive...
avatar TechTouchPro | 
2033// Ceci est une révolution !
avatar loukonmac | 
Et donc les techo du futur vont très très vite arriver sur la plateforme Mac....... et donc voici le futur.... lecteur blue-ray, usb3, des core i3 dans les macmini et air, de vraies cartes graphiques....... tout ce futur en pleine provenance de 2033.... Bon ok je me réveille
avatar max0451 | 
@krynn Et oui, ça a failli, dommage, tu as loupé la dictée !
avatar rom54 | 
Ah, on m'annonce dans l'oreillette que, pris de convulsions suite a cette annonce et entamant alors une danse du singe frénétique, Steve B. aurait hurlé à une de ses assistantes de lui trouver le numéro de téléphone de Donald Rumsfeld, son kin refusant obstinément d'accéder a son carnet d'adresse. Voyant alors l'assistante effrayée sortir maladroitement son iPhone 3GS, les hurlements de Steve B. auraient redoublés. Des collaborateurs des bureaux avoisinants ayant accourus, sauvèrent l'assistante en jetant en pâture un prototype de Kinect à Steve B., qui retrouvait alors un peu de calme. L'assistante eu le temps de hurler le numero de Rumsfeld qu'un collaborateur eu le malheur de composer sur son Samsung Galaxy... Steve B. calmé grace a la presence d'esprit d'un des collaborateurs ayant mis la main sur un fusil hypodermique chargé d'une dose de Valium (produit de Roche), Steve B. put donc entreprendre de hurler à D. Rumsfeld son désaroi, l'injustice et la trahison dont il était victime. Rumsfeld aussi dépité lui aurait alors donné le numéro de Dick Cheney, lui assurant qu'il l'encouragerait a intégrer le conseil d'administration de la société... L'entourage de Steve B. commençait a souffler en même temps que le Valium et cette nouvelle apaisaient Steve B., qu'une secrétaire arrivait en pleurs, tendant un portable dans lequel Mark Zuckerberg hurlait l'injustice et la cabale dont il était victime: "Steve, Steve se fout de ma gueule, il a engagé ce Sugar alors que je lui ai donné des conseils sur les reseaux sociaux! Et d'abord il veut même par me donner de l'argent ni racheter Facebook", les hurlements reprirent... jusqu'à la seconde injection au fusil hypodermique... Bill. G aurait téléphoné a Steve J. :"Franchement la t'as fait très fort, t'as bouffé du lion ou quoi, arf!"

CONNEXION UTILISATEUR