FileMaker Pro 11 se met à Cocoa : notre aperçu

Anthony Nelzin-Santos |
FileMaker, la filiale d'Apple, vient d'annoncer la sortie de FileMaker Pro 11. Si l'an dernier, FileMaker avait revu l'interface de son logiciel de création et gestion de base de données de fond en comble, la onzième version de FileMaker Pro est moins une révolution qu'une évolution, se concentrant sur l'ajout de fonctions parfois demandées depuis longtemps. Revue de détails.

Sous le capot et au démarrage
FileMaker Pro 11 a fait le saut vers Cocoa, et en tire parti pour proposer quelques petits effets d'interface, par exemple au démarrage de l'application.

Une interface qui ne dépaysera pas un utilisateur d'iWork, encore moins maintenant que FileMaker propose un assistant de démarrage rapide à son ouverture, qui regroupe ressources en ligne et fonctions de démarrage rapide, mais surtout une liste des bases de données utilisées récemment, ce qui évitera d'avoir à farfouiller dans ses dossiers.



A la manière des modèles de Pages ou de Keynote, FileMaker se dote désormais d'un panneau regroupant les solutions de démarrage, solutions qui permettront de passer l'étape parfois fastidieuse de création de la structure de base de données et des modèles.



On y retrouve des solutions qui rappellent Bento (gestion de biblio-/audio-/vidéothèque), ainsi que des solutions qui transforment FileMaker en logiciel de GTD (gestion des événements, gestion des tâches). On y trouve surtout tout ce qui concernera la gestion d'une entreprise, alors que les PME sont les principales clientes de FileMaker, et notamment une solution conjuguant base de données client et module de facturation attendu depuis longtemps.



Un inspecteur à la rescousse
Si l'on ne trouve pas son bonheur parmi les solutions proposées, ou s'il faut en adapter une à des besoins spécifiques, un nouvel inspecteur fait son apparition en mode Modèle, là encore à la manière des applications Apple.



Mais là où il faut se contenter d'un seul inspecteur à la fois dans la plupart des applications, on peut ici en convoquer autant que l'on veut : on pourra donc avoir trois inspecteurs pour les trois panneaux différents, position et apparence pour la mise en forme, et données pour lier le formulaire à la base de données. Grand écran requis, par contre, ces inspecteurs étant plutôt massifs.

Une recherche globale
Si la v10 avait permis d'enregistrer les recherches comme on enregistre un dossier intelligent dans le Finder, la v11 emprunte à Spotlight la possibilité de chercher non plus dans un seul champ, mais dans tous les champs à la fois.



Tri et regroupements
Là encore dans le but de retrouver plus facilement les informations, tout en commençant déjà à les traiter, la vue Tableau propose désormais des fonctions de tri et de regroupement.



Ceux qui connaissent Excel et sont obligés de manipuler les tableaux croisés pour de simples opérations de décompte envieront cette fonction dans FileMaker, qui nécessite seulement d'activer des sous-totaux de décompte, le logiciel triant automatiquement les données.

Graphiques
Autre fonction attendue depuis longtemps et qui nécessitait d'en passer par un logiciel de tableur, les graphiques. Il est désormais possible de créer des graphiques directement depuis FileMaker, avec toutes les fonctions que l'on attend de ce type d'outils.



Ces graphiques sont dynamiques, se mettant à jour au fur et à mesure des changements du contenu de la base de données, peuvent être incorporés dans des modèles (par exemple pour suivre l'évolution des ventes d'un produit, ou les proportions entre des catégories, etc.), et le degré de contrôle et de paramétrage sur cette fonction rejoint ce que l'on peut faire dans Excel, à la différence près que les données sont tirées d'une base de données, outil plus flexible et plus puissant.

Liens snapshots
Comme on peut travailler à plusieurs sur une même base de données FileMaker Pro, la communication et l'échange de données sont des facteurs importants. Des liens snapshots ont été ajoutés dans cette version 11 : ce sont de petits fichiers ne contenant aucune donnée, mais des références, permettant à des collaborateurs travaillant sur une même base de s'échanger des états, des vues de cette base à un instant T.



Ces liens permettent par exemple à un chef de projet qui a effectué une recherche, puis un tri sur une base de données clients d'envoyer à un collaborateur un petit fichier qui ouvrira la base de données sur le poste du collaborateur dans le même état qu'elle l'était chez le chef de projet, par exemple pour reprendre le travail là où il en était. Si on travaille seul sur une base, ces liens snapshots permettront aussi de prendre des clichés de la base, par exemple pour créer différentes requêtes, différents tris, etc. que l'on pourra sauvegarder et rouvrir à volonté.

Sécurité
Le format de fichier de FileMaker restant toujours le .fp7, les fichiers créés dans FileMaker Pro 11 pourront être ouverts avec une version précédente. Cependant, afin d'éviter la frustration de quelqu'un qui ouvrirait un fichier FP11 contenant des graphiques par exemple, qui ne sont disponibles que sous FP11, et pas sous FP10, une option a été ajoutée dans les options de sécurité pour empêcher l'ouverture d'un fichier créé avec FP11 dans une version antérieure.



Configuration, disponibilité et prix
FileMaker Pro 11 exige la même configuration que son prédécesseur, ce qui veut dire, bonne nouvelle, qu'il tournera aussi bien sur Power PC (G4) que sur Intel, sous Leopard et Snow Leopard.

La version US sort aujourd'hui, tandis que la version française n'arrivera qu'un peu plus tard, a priori début avril. La gamme reste articulée autour de 4 produits, deux versions client et deux versions serveur. Les prix de la version client sont de 415 € pour la complète ou 248 € en mise à jour depuis la 9 ou la 10 (le taux de change n'est pas des plus avantageux, les prix US sont respectivement de 299$ et 179$…). Les utilisateurs de FileMaker Pro 8.5 et 8 profitent du tarif de mise à jour jusqu'au 23 septembre prochain. Une version démo anglaise valable 30 jours est disponible.

Sur le même sujet :
- Test de Bento 3

Tags
avatar boxster31 | 
Ca m'a l'air pas mal, tout ça. Dommage que l'heure soit aux économies... on fera le bond plus tard.
avatar Anabys | 
Bien bien ce passage au cocoa... peut-être les prochaines versions utiliseront-elles (enfin) les éléments d'interface natifs, tels qu'on les trouve dans interface builder, , avec un look plus beau et une meilleure ergonomie -drag&drop et compagnie (parce que niveau look&feel, les formulaires FM font un peu années 90...). Les graph aussi, c'est vraiment bienvenue. Cela résout en partie un vieux problème de FM et des bdd basées sur le concept de "fiche" : avoir facilement et constamment une vue d'ensemble des données. Et la recherche "spotlight-like" (et aussi "bento-like", d'ailleurs), un champ de recherche pour rechercher dans toutes les colonnes, ça va faire gagner beaucoup de temps.
avatar xuyss | 
Il ne lit toujours pas les blob des bases de données externes... Argh
avatar Powerdom | 
je croyais qu'il était interdit de ficher les gens en fonction de leur race ou de leur religion ?
avatar lecoeur | 
Article 8 de la loi n° 78-18 du 6 janvier 1978 : I. - Il est interdit de collecter ou de traiter des données à caractère personnel qui font apparaître, directement ou indirectement, les origines raciales ou ethniques, les opinions politiques, philosophiques ou [b]religieuses[\b] ou l'appartenance syndicale des personnes, ou qui sont relatives à la santé ou à la vie sexuelle de celles-ci." [\b]Sanctions pénales[b] : De 5 ans de prison, à 300.000 euros d'amende (de mémoire).
avatar pseudo714 | 
@powerdom aux us ce n'est pas le cas mais c'est vrai que l'exemple est en français.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@Powerdom & @lecoeur : il s'agit de ma base de données de recherches, issue des recensements canadiens du XIXè siècle ! Donc pas de soucis… ;-)
avatar FabriceN | 
Pour une video en Français, s'inscrire pour une présentation en Belgique, ou bénéficier de tarifs préférentiels : http://www.1-more-thing.com/
avatar jpetit2 (non vérifié) | 
Filemaker est un bel outil. Je l'utilise depuis plusieurs années dans le cadre de la recherche que je conduis dans le domaine du climat et j'en suis très satisfait (j'ai développé ma propre base de données). Mais le prix est trop élevé en dehors du cadre d'une l'entreprise. Dommage.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
À l'occasion de la sortie de FileMaker 11, un ebook gratuit ! Editomac, centre de formation FileMaker depuis plus de 20 ans, vient de publier en format PDF, une quarantaine de pages présentant les différentes nouveautés de cette version. Le but est de vous permettre de décider en connaissance de cause si vous avez intérêt ou non à faire les mises à jour. Les nouvelles fonctions y sont présentées avec des copies d'écran, des exemples d'usages, des réflexions et même parfois des avertissements. En téléchargeant cet ebook, vous êtes également inscrit à une liste d'information concernant FileMaker 11. Cela vous permettra d'être informé de la sortie d'un livre, ou de l'organisation d'un séminaire de présentation organisé avec FileMaker sur votre région ou de découvrir des trucs et astuces propres à FileMaker 11. À télécharger ici : http://www.editomac.fr/publications/ebooks/filemaker11.aspx Michel Lansard
avatar BlueVelvet | 
J'avais acheté à l'époque FileMaker Pro pour diverses raisons, notamment parce qu'à ce moment-là, c'était le seul soft (que j'avais vu, en tout cas) qui offrait des champs «texte» illimités. C'est pour des bases de données simples, une vingtaine de champs, pas de chichi. Depuis, Bento est arrivé, et je jongle entre les deux, gardant FMP comme source. Mais j'hésite de plus en plus à quitter FMP et tout concentrer sur Bento. FMP coûte quand même très cher... Quelqu'un a-t-il un avis ou une expérience similaire?
avatar ispeed | 
Passage en cocoa, passage à la caisse et puis dans 6 mois passage au 64B et dans un an passage à l'openGL survitaminé etc... La caisse ne change pas :)))
avatar ispeed | 
Comme disait mon grand-Père " A FOND LA CAISSE"
avatar Crist'o (non vérifié) | 
FMP, belle appli mais... un poil chère pour un usage domestique même avancé. Donc, je me débrouille avec Numbers où on peut trouver un équivalent de la fonction "décompte" dont parle Anthony. Utiliser les lignes de type "catégorie" et une fonction de type "compte" dans une cellule de la ligne "catégorie" au croisement d'une colonne dont les données se comptent. Automatiquement, cela est propagé à toutes les lignes "catégorie" du tableau. Sont forts chez Apple :)
avatar VJ_Lupin | 
vivement un soft de gestion de base de données associé à la suite iworks
avatar babeuf | 
299 dollars = 220€ !!! Vendu à 415€… "Ouiiii, mais on peut pas comparer… il n'y a pas les taxes…" OK : ça fait quand même une TVA à 88,6%… un peu cher non !!! Et qu'on ne vienne pas me dire que "ça vaut le coup, c'est super… et si t'es pas content faut pas l'acheter…", parce qu'il ne s'agit pas de ça, mais bien de la différence : je vois vraiment pas pourquoi ce produit devrait nous être vendu presque 2 fois plus cher qu'aux US. Dommage, parce que pour le grand-public, 415 c'est énorme. Que les entreprises soient la cible ! Ah bon ?? Je voudrais connaître le volume des ventes de FMP en entreprise en France… comparé à ce qu'elle pourrait vendre à moins de 200€ auprès des particuliers.
avatar babeuf | 
Alors… je le répète : la qualité du produit n'est pas en cause… Mais pourquoi une TVA à 88,6% pour l'Europe ??? Aux US aussi il y a Bento pour les particuliers, non ?
avatar bricoleur | 
@ lecoeur C'est vrai que l'image de la première page montre une base de donnée où il est indiqué, à côté des noms des gens, leur confession ("catholique" pour la plupart). Pas bien. Vu que c'est interdit par la loi, mieux vaut éviter de montrer le mauvais exemple...
avatar Praxagora | 
Les utilisateurs "domestiques" sont négligés par FileMaker. Ils ont brouillé les pistes avec Bento qui n'est qu'une BD croupion, sans grand intérêt. En baissant le prix de FileMaker ils auraient satisfait tout le monde. Nous sommes dans une situation à la Canvas, ceux qui ont été à l'origine du produit et qui l'ont soutenu en sont les dupes. Un particulier un peu évolué ne peut se satisfaire de Bento, et ne peux de laisser traire par FileMaker. Avec de tels pratiques on décourage les adeptes dont le travail se trouve ruiné.
avatar Jean-Jacques Cortes | 
Vous dites "bonne nouvelle, il tournera aussi bien sur Power PC (G4) que sur Intel, sous Leopard et Snow Leopard.". Moi je dis très mauvaise nouvelle, car cela veut dire pas de mode 64 bits, pas d'accès aux nouvelles fonctions de Snow Leopard et code PPC à se trainer pour rien. Tout ça pour faire plaisir à quelques possesseurs de machines sorties en 1999, remplacées par les G5 en 2003, et les Macintel en 2006. Pour un programme sortant en 2010, ça fait désordre. Et quand File Maker sortira en version 64 bits, ce sera retour à la caisse. Il n'y a pas que Adobe à pratiquer ce genre de méthode avec la CS4.
avatar M-Rick | 
Impossible de l'installer .... L'application n'est même pas installée !!!! http://img715.imageshack.us/img715/5897/capturedcran20100313163.png
avatar albert.dsf | 
Retraité, je suis devenu un utilisateur "domestique" car "FilemakerPro" est trop cher pour ce que je veux faire avec. Qui donc payerait FrS 610.-- pour une utilisation domestique à chaque nouvelle version majeure? Alors je me contente de "Bento 3" qui est un simple gestionnaire de fichier comme "RapidFile" en son temps. Du temps de ma vie professionnelle j'utilisais "Dbase" et ensuite "Access" qui n'est pas porté sur Mac, au vu des bugs d'Office 2008 je n'utilise plus que des logiciels estampillés Mac.
avatar bugman | 
Idem. Utilisateur (en tant que particulier) de la version 10 (Advanced) et utilisateur depuis la version 8.5, il est hors de question que je fasse cette mise à jour. Il faut arrêter la moquette FileMaker Inc, vos prix sont incompatibles avec la raison dans notre pays. TVA, ok, je veux bien, mais là la traduction de vos produits et l'import coûte un bras (je ne sais pas, moi, changez de fournisseurs, ils vous (nous) arnaquent). Bref raz le pis d'être pris pour une vache à lait !!! Et hors de question que je me contente de Bento (rien que pour les scripts et les relations entre tables). Je n'aurais pas la v10, je préférerais (de loin vu les avantages) le PHP et MySQL pour mes BDDR (mais FM a ses avantages aussi, faut pas le nier). Vraiment marre de ces politiques tarifaires à la Adobe ! 200€ TTC j'aurais pris, mais plus de 300€ pour une mise a jour (qui n'est pas, entre nous, non plus si révolutionnaire que ça), FAUT PAS REVER !
avatar erom | 
Trop cher pour ma petite entreprise (en solo). Je me débrouille autrement, à regret car j'ai beaucoup utilisé FM il y a une dizaine d'année pour une grosse asso. J'ai apprécié alors de pouvoir développer facilement des bases assez complexe à développer autrement
avatar quetzal | 
Il est possible de créer des graphiques à partir de tables de chiffres, mais est-il possible d'effectuer des calculs dans les tables ? Si c'est le cas, on pourrait se passer complêtement de Excel.
avatar quetzal | 
La version normal (non advanced) est à un peu plus de 200 €. Personne ne la mentionne. Pourquoi ?

CONNEXION UTILISATEUR