Test de Bento 3

Nicolas Furno |
Avec la régularité d'un métronome, FileMaker met à jour Bento, la déclinaison grand public de son gestionnaire de bases de données. Un an après Bento 2, voici donc Bento 3 [3.0.1Formulaire — Mac OS X 10.5.7 – Français – 39,95 € (licence unique, offre temporaire de mise à jour pour 15 €) ou 79 € (licence familiale)].



Proposée à un prix toujours modeste, cette version apporte le partage de bibliothèques et la protection par mot de passe, mais aussi la gestion des photothèques iPhoto. Cela suffit-il à justifier le prix de la mise à jour ? Réponse en images... Si vous ne connaissez pas Bento, vous pouvez commencer par lire le test de la version précédente : Bento 2, la base de données pour tous. Nous nous intéresserons ici à ce qui a changé depuis la version 2.

Interface

Avec Bento 3, FileMaker renforce encore l'aspect grand public en mettant plus en avant les images, et en s'approchant encore plus de l'interface d'iTunes 8 ou celle d'iPhoto 09. Ainsi, les enregistrements d'une bibliothèque sont présentables sous la forme d'une grille, comme dans les gestionnaires de médias d'Apple.

En mode grille, si votre formulaire contient une image, c'est cette dernière qui s'affiche. Sinon, vous aurez un aperçu du formulaire, ce qui n'a qu'un intérêt limité, à moins d'avoir très peu de champs. Au passage de la souris, les images sont présentées en entier, et on peut faire défiler les différents formulaires le cas échéant.





Affichage en mode grille, en haut avec une image, en bas sans illustration.


L'affichage des données du mode grille peut être personnalisé. La taille des aperçus se règle avec un curseur, mais surtout on dispose de quatre emplacements pour afficher des informations récupérées parmi les champs d'une bibliothèque. Pratique pour avoir une vision d'ensemble.



Choix du champ à afficher sous les images du mode grille.


De nombreux thèmes sont toujours proposés par Bento, cette fois horizontalement. Si les thèmes offerts sont en général élégants et efficaces, on regrette le manque de souplesse dans leur modification. Par exemple, on ne peut toujours pas changer la police ou simplement mettre un bout de texte en gras, alors que ce serait souvent utile. Par contre, on peut disposer les éléments plus librement sur la grille : auparavant ils étaient systématiquement ajoutés en haut d'une page, il est désormais possible de les ajouter au niveau d'une ligne en particulier.



Bento 3 ajoute dix nouveaux modèles de bibliothèques qui permettent de mettre en place très rapidement une nouvelle base de données. On trouvera notamment de quoi planifier ses vacances, gérer une cave à vins, ou encore enregistrer des mots de passe. En outre, FileMaker a eu la bonne idée d'offrir un espace de téléchargement sur lequel tout le monde peut déposer ses propres modèles et télécharger ceux des autres utilisateurs.



Le bouton "Échange de modèles" permet de télécharger les modèles d'autres utilisateurs.


Au chapitre des changements cosmétiques, on peut noter quelques modifications légères. Ainsi, il est possible de changer l'icône d'une bibliothèque parmi la trentaine proposée, ce qui permet de trouver plus facilement la bonne bibliothèque. On peut également regrouper des bibliothèques dans des dossiers pour gagner de la place dans la colonne latérale.



Voici l'ensemble des icônes que l'on peut assigner à une bibliothèque Bento.


Parmi les autres petites nouveautés de Bento 3, la possibilité d'imprimer un formulaire vide (si vous souhaitez faire une enquête par exemple) est appréciable. On peut aussi copier un formulaire complet dans une autre collection d'une même bibliothèque par un clic droit sur le nom du formulaire.

Bento gère désormais iPhoto

Outre le carnet d'adresses et le calendrier présents dans la version 2, Bento 3 sait désormais gérer les photos présentes dans une base iPhoto. Comme pour les noms et les évènements, les photos sont traitées automatiquement : les albums sont regroupés dans la liste des bibliothèques Bento (ci-contre), tandis que chaque photo a droit à un enregistrement avec un formulaire de base. Les évènements ne sont pas gérés, mais les albums intelligents sont bien présents.

Contrairement au carnet d'adresses et au calendrier, il n'est pas possible de modifier les données des images comme le titre, ou encore les tags iPhoto. Bento se contente ainsi d'ajouter des champs à une photo, comme une catégorie, le nom du photographe ou encore des commentaires. On regrette que le champ "commentaires" ou "Légende" ne corresponde pas à la description dans iPhoto. Ces fonctions sont peut-être réservées à la prochaine version d'iPhoto.



Bento affiche toujours la dernière bibliothèque iPhoto utilisée. Si vous en gérez plusieurs, pensez à préalablement sélectionner la photothèque que vous voulez intégrer à Bento. Un changement de photothèque alors que Bento est ouvert sera répercuté automatiquement (une opération gourmande en ressources). Toutes les modifications effectuées dans iPhoto sont immédiatement visibles dans Bento.



Reste que si cela fonctionne plutôt bien, on voit mal l'intérêt de la chose. Intégrer des photos à une base de données est évidemment une bonne idée, mais Bento 2 le faisait déjà. Certes, Bento 3 propose d'ajouter aux images des champs additionnels, mais il n'y a aucun moyen de répercuter les changements dans iPhoto. On aimerait aussi avoir accès à d'autres informations, comme le modèle de l'appareil photo ou la géolocalisation. Autant d'informations qui se prêteraient bien aux opérations automatiques permises par Bento.

Outre les photos issues d'iPhoto, Bento 3 gère mieux les médias, quelle que soit leur source. Ainsi, dans la vue tableau, on peut prévisualiser une image dans les cases du tableau, puis à l'aide de Quick Look.



Partage et cryptage

Bento 3 ne se contente pas de changements cosmétiques et de l'ajout d'iPhoto. La dernière version ajoute deux fonctions qui pourront se révéler très utiles. D'une part, le partage local à la manière d'iTunes ou d'iPhoto. On peut, via les préférences, sélectionner une ou plusieurs bibliothèques à partager, et éventuellement les protéger par un mot de passe. FileMaker a bien fait les choses puisque l'on peut autoriser les modifications à distance.



Justement, pour éviter que des champs soient modifiés abusivement, ou pour sécuriser certaines données, on peut les protéger par mot de passe. Ce dernier doit préalablement être défini dans les préférences, où l'on peut aussi demander de bloquer l'ouverture du logiciel. Comme le signale explicitement Bento, la base de données générale n'est pas encryptée et reste accessible librement, à condition de connaître la position et la structure des fichiers.





Ceci fait, vous pouvez créer un champ "Encrypté", le seul à même d'être protégé par le mot de passe. Il est dommage, d'ailleurs, que Bento ne généralise pas ce principe et ne permette pas de protéger n'importe quel champ existant. Si vous n'avez pas prévu des bibliothèques avec les champs encryptés, vous n'aurez plus qu'à recommencer, puisque l'on ne peut pas passer directement à un champ crypté.



Les champs cryptés ajoutent une petite icône qui permet de cacher ou dévoiler le contenu. La flèche permet quant à elle de verrouiller tous les champs encryptés, ou de copier le contenu dans le presse-papier sans pour autant le dévoiler.



Conclusion

Ainsi, Bento 3 répond en partie aux attentes soulevées dans notre précédent test. Le partage de bibliothèques sera utile si vous gérez une base de données à partir de plusieurs postes, tandis que la protection des données, même imparfaite, a le mérite d'exister. On reste plus sceptiques sur l'intérêt de la gestion iPhoto.

Il reste quand même plusieurs lacunes : les formulaires manquent toujours de souplesse et Bento dialogue mal avec Internet. On ne peut pas exporter une bibliothèque sous la forme d'un site web, et les liens depuis Internet sont réduits : par exemple, on pourrait imaginer l'intégration des fichiers stockés sur un iDisk, au moins. Sur le plan technique, Bento 3 ne semble pas vraiment tenir compte des nouvelles technologies de Snow Leopard. Ainsi, le programme n'est pas en 64 bits et la vitesse d'exécution n'est pas vraiment meilleure que précédemment.

Si vous n'avez jamais utilisé Bento, et que vous cherchez un moyen de stocker facilement et rapidement tout type d'informations, Bento 3 est sans aucun doute le meilleur choix. Mieux adapté qu'un tableur, il est suffisamment puissant et convivial pour satisfaire tous ceux qui ne connaissent rien aux bases de données. De la collection de timbres à la gestion de factures, on peut à peu près tout faire avec Bento et la protection des données se révélera indispensable dans ce dernier cas.

Si vous disposez déjà de Bento, les choses sont moins évidentes. La mise à jour se justifie pleinement depuis la première version du logiciel, mais par rapport Bento 2, il faut avoir besoin d'une meilleure protection des données ou du partage de celles-ci sur un réseau local, ou alors trouver un intérêt à la gestion des photos iPhoto. Sinon, vous pouvez garder Bento 2 sans soucis, d'autant qu'elle gère déjà la version iPhone et iPod touch [1.0.2 – Français – 3,99 €]. Reste qu'à 15 €, le prix demandé pour passer à Bento 3 est modeste et incite à faire la mise à jour.

avatar mediapress | 
merci fred, je me posais des questions pour moi sur l'utilité...
avatar Nicosun | 
Concernant l'usage pro, je l'utilise dans ma boîte pour gère client, produit et fournisseurs et quelques base personnelles. Avec la possibilité de partager c'est tout le monde qui va y passer. Pour notre travail c'est l'outils parfait.
avatar mediapress | 
sans doute mais ça reste moins puissant qu'une vraie base de données
avatar Nicosun | 
Tu sait c'est une vrai base de donnée, tout dépends surtout des besoins. Un peu comme numbers face à excel. On peut faire des bibliothèques les lier entre elles et indexer les mails, les fichier, les taches et événements ical. Mais c'est vrai que c'est moins puissant que FMP dont le prix est un peu plus puissant aussi :-)
avatar figaro | 
+1 magoule Je me demande si il y a besoin d'avoir le pack familial pour la synchronisation. En effet pour le moment j'utilise Dropbox pour synchroniser les données Bento entre l'iMac et le macbook air mais je ne les lance jamais simultanément donc j'ai une version "mono pack". Faut-il que Bento de l'iMac soit ouvert pour accéder à sa base de donnée depuis le macbook air ? Ou alors il s'agit de la même bibliothèque partagée ?
avatar mediapress | 
@ nicosun, c'est certain, mais comme dis fredtravers, ce sont 2 choses distinctes... ça reste quand même pour moi orienté plus grand public...
avatar gromatou3 | 
et toujours pas moyen de paramètrer les champs pour qu'ils mettent le premier caractère en majuscule ou tout le champs en majuscule, etc .... sans doute pour ne pas faire d'ombre à FMP.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
J'utiliserai depuis longtemps filemaker et bento si ils pouvaient fonctionner avec spotlight. Je trouve très surprenant qu'il n'y ait toujours rien de fait.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Très bon outil pour gérer une asso. Dommage que les options d'impressions soient "trop basiques". Pour un tableau de 150 lignes, vous avez le choix entre 16 pages, ou, une seule (avec des caractères microscopiques). Aucune possibilité de changer l'échelle. Quelqu'un a-t-il une solution ? Bento 3 ne permet pas d'exporter directement vers excel 2004. L'export en format CSV, demande plusieurs interventions pour corriger les "é","ç",...
avatar stefhan | 
Quid de Tabulo ?
avatar oblique2006 | 
je teste bento 3. Il est affligé de grands défauts; En mode formulaire, une sorte d'aimant colle tout à gauche au lieu de proposer une grille pour aligner les éléments. Des factures ?, mais pas sur papier !! , il n'est même pas WYSWYG !!! Sans doute les programmeurs d'aujourd'hui ne connaissent -ils pas ce qui a pourtant fait la force du mac face au Pc pendant des années. très dommage, bento est confiné à un usage de jeu.
avatar Almux | 
Sans WYSYWIG?! Et pas moyen d'intégration direct à internet?! Vraiment?... Voici vraiment bizarre pour ce qui se voudrait être un outil "moderne"!! :(
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Je démarre avec l'utilisation d'une base de donnée en général, avec Bento 3 en particulier. La prise en main est facile mais je suis effrayé de voir avec quelle facilité on peut perdre des données... N'y a-t-il pas un moyen de verrouiller les données enregistrées pour éviter d'écraser par erreur les enregistrement effectués ?
avatar antro | 
Je reste un peu sur ma faim à la suite de ce test. Vu que Bento existe aussi sur iPhone et que les deux savent se synchroniser, j'aurais bien aimé des choses comme - Nouveau type de champ du genre geolocalisation, et hop accès immédiat à google maps, et hop, remplissage auto du champ depuis iPhone - La possibilité du côté de la version iPhone d'exploiter les fiches liées (une fiche qui pointe sur plusieurs autres). - La possibilité de faire des champs avec des choix "ouverts", ie, faire un choix ou entrer autre chose.
avatar Dad | 
Quid de l'intégration des données des bibliothèques dans spotlight ?
avatar languedoc | 
Filemaker store fermé : trop de clients ?
avatar PO_ | 
Mouaih ! à 15 € je vais peut-être me laisser tenter. Heureusement qu'ils proposent une otion de mise à jour, cette fois, parce que la dernière fois, j'ai (comme tout le monde) raqué plein pôt. Si cette fois ç'avait été la même chose j'aurais passé mon chemin. SI je vais mettre à jour, c'est que je crains un coup de jarnac, du style, une évolution du logiciel iPhone qui ne soit compatible qu'avec la version 3 ... Je n'ai pas encore acheté le soft iPhone, mais ça risque de pas trop tarder. Edit : Ah les rats ! c'est pas 15 € la mise à jour ? c'est un réduc de 15 € ? ? ? Ça commence à faire cher pour un soft pas cher au début ...
avatar ratofil | 
Moi j'espérais un accès à iTunes facile, comme ça semble être le cas pour iPhoto. Mes BWV de JS Bach s'impatientent...
avatar mediapress | 
j'ai acheté la version 1, pas la 2, j'hésite avec la 3... en fait, je ne m'en sers pas du tout... j'utilise filemaker mais un peu déçu de Bento... sans doute, c'est trop simple et pas assez de paramétrages pour un usage pro...
avatar vinchimalaya | 
Et que penser de Tabulo ? A entendre le test de Bento 3 ce serait le meilleur logiciel simple de base de données. Alors si quelques-uns utilisent Tabulos qu'ils nous fassent par de leur expérience.
avatar Newton Pippin | 
euh pardonnez ma naïveté de total nioub, mais à quoi ça sert et surtout pour qui ? Je viens de lire l'article sur Bento 2 avec les exemples de recette de moelleux au chocolat et d'ornithorynque et je ne comprends toujours pas le concept, c'est se faire son propre wikipedia dans son ordinateur ? On doit perdre un temps de fou à tout configurer et remplir, autant cherchez l'info directement sur le net non ?
avatar magoule | 
Et pour partager, il faut obligatoirement le pack familial ?
avatar fredtravers | 
Bento 1 2 ou 3 n'a aucun interêt pour qui travaille sur FileMakerPro. Aucun. FMTouch est beaucoup plus performant que Bento sur Iphone/IpodTouch et synchronise à tout va y compris via le net, avec les fichiers FMPro 8 9 ou 10.

CONNEXION UTILISATEUR