NTFS Mounter : le NTFS facile sous Snow Leopard

Christophe Laporte |
Ce ne sont pas les moyens qui manquent pour activer le NTFS en écriture sous Snow Leopard. Le dernier en date se nomme NTFS Mounter [0.4ß - 265 Ko - US - Mac OS X 10.6]. Ce petit logiciel exploite la fonctionnalité cachée de Snow Leopard (lire : Activer le support de NTFS dans Snow Leopard). Cette solution gratuite installe dans la barre des menus une icône permettant de monter vos partitions NTFS le plus simplement du monde.


avatar Iounmoutef | 

Il me semblait que le NTFS de Snow Leopard n'avait pas été activé car il était bogué et que des utilisateurs avaient signalé des problèmes de disques très sérieusement corrompus ! ;-) Bonne journée à tous

avatar delusion | 

A quelles performances peut-on s'attendre en écriture ?

avatar treizep | 

Comment crasher son Mac en une leçon. Merci MacGe ! Plus sérieusement, n'utilisez pas le support NTFS il n'est pas fiable, peut corrompre vos données et faire planter votre Mac. Le support HFS+ sous BootCamp n'est pas bien mieux.

avatar Hurrican | 

+1
Le support du NTFS en écriture est boggué, ce n'est pas pour rien qu'il n'a pas été activé.

avatar hawker | 

"Ce ne sont pas les moyens qui manquent pour activer le NTFS en écriture sous Snow Leopard"

=> alors parmi toues ces solutions laquelle est la plus simple, fiable, lergere (et gratuite) ?

avatar arobasefr | 

J'ajouterais en complément:
http://refit.sourceforge.net/

avatar blep | 

@Iounmoutef, @treizep

Que l'écriture sur des partitions NTFS qui contiennent des dossiers cryptés et/ou des portions compressées soit hasardeuse, pourquoi pas.

Mais que Apple n'arrive pas au niveau de fiabilité sur l'écriture NTFS des modules Linux, de NTFS 3G et de Paragon pour ne citer qu'eux, je n'y crois pas du tout!

Il me semble plus réaliste de croire qu'Apple cherche à valoriser HFS+ par rapport à NTFS en n'en facilitant pas le support...

avatar jojo64 | 

Super ce soft, ma partition Windows a été complètement vidée en moins de 2... Mais c'est un logiciel ou un cheval de Troie ???

avatar P'tit Suisse | 
avatar marc_os | 

@ blep : Si tu avais suivi les actualités à ce sujet depuis qq jours, tu aurais appris qu'il ne peut pas y avoir de driver NTFS fiable à 100% autre que ceux fournis par Microsoft. En effet Microsoft n'a jamais publié les spécifications détaillées du format NTFS.
Les drivers légaux existant provenant d'autres sources que Microsoft sont réalisés via l'analyse des données sur disque. (Pas du reverse enginering de ses drivers, c'est illégal).

Par contre, la position d'Apple a ce sujet est à l'opposé : Apple le diable avec ses technos fermées a publié gratuitement depuis toujours les spécifications complètes du format HFS puis HFS+, ce qui permet à des éditeurs tiers de fournir des logiciels fiables pour lire/écrire, voire réparer les disques formatés en HFS+.

Donc, si tu trouves légalement les spécifications complètes du format NFTS signées par Microsoft, fais en part à la communauté, elle t'en sera plus que reconnaissante !

avatar lukasmars | 

"Si tu avais suivi les actualités à ce sujet depuis qq jours, tu aurais appris qu'il ne peut pas y avoir de driver NTFS fiable à 100% autre que ceux fournis par Microsoft."

Le NTFS-3G est fourni par defaut dans toutes les distro Linux et j'ai jamais entendu le moindre probleme .

avatar Le docteur | 

La solution la plus fiable reste donc : éradiquez Windows de vos vie au maximum et n'acceptez de communiquer avec cette chose que par réseau...

avatar marc_os | 

@ lukasmars : Et bien tant mieux pour vous! Les développeurs de NTFS-3G sont donc super bon pour pouvoir développer un driver sans les spécifications officielles de ce pour quoi ils développent ce driver !
Mais si un jour il y a quand même un gros problème, tu sauras qui incriminer.

avatar blep | 

@marc_os

Evidemment que la spec NTFS n'a jamais été publiée et ce n'est pas une question d'actualité, mais si on devait faire abstraction de l'ingénierie inverse (pas des drivers...), il y aurait eu beaucoup moins de matériel supportés sous Linux...

De plus ta remarque me semble sans objet car si la seule raison est l'absence documentation de NTFS, je ne vois pas pourquoi la lecture est supportée puisque par définition elle tout aussi hasardeuse que l'écriture.

Enfin, pas la peine d'être aussi agressif... et NTFS-3G fonctionne super bien ;-D

avatar blep | 

Le principal problème avec NTFS, c'est qu'il y a que sous Windows que les partitions peuvent être analysées et réparées en cas de soucis... ni NTFS-3G, ni les modules Linux ne permettent de contourner cet obstacle.

Mais le problème global est l'échange de gros fichiers: ext2/3 n'est pas pris en charge sans drivers additionnels ni sur Windows, ni sur Mac, HFS+ est "mountable" en RO sous Linux et pas pris en charge sous Windows sans driver additionnel... La solution la moins contraignante reste NTFS pour pouvoir échanger avec le plus grand nombre d'ordinateurs, mais elle n'est pas sans compromis...

CONNEXION UTILISATEUR